Le 13ème Bataillon, également connu sous le nom de Bataillon de Fer, était un bataillon de la Grande Armée de la République qui participa à la Guerre des Clones entre la République Galactique et la Confédération des Systèmes Indépendants. Il était commandé par le Général Jedi Jaro Tapal, le Commandant Jedi Cal Kestis et un commandant clone. Il combattit lors de la campagne de Bracca et participa ensuite à l'exécution de l'Ordre 66 contre les Jedi, qui entraîna la mort de Tapal et du commandant clone de l'unité, ainsi qu'à la destruction de l'Albedo Brave, où le bataillon était stationné, tuant ainsi de nombreux soldats clones.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Campagne de Bracca et entraînement[modifier | modifier le wikicode]

Le 13ème Bataillon, également connu sous le nom de bataillon de Fer, était un bataillon[1] de la Grande Armée de la République pendant la Guerre des Clones entre la République Galactique et la Confédération des Systèmes Indépendants. Il était sous le commandement du Général Jedi Jaro Tapal, de son Padawan, le Commandant Jedi Cal Kestis et d'un commandant clone. Le 13ème Bataillon participa à la campagne de Bracca, et après la bataille de Coruscant, réussit à sécuriser la planète. Le 13ème Bataillon se trouvait alors dans son quartier général, le Destroyer Stellaire de classe Venator Albedo Brave.[2]

Après que Bracca ait été sécurisé, Cal Kestis fut convoqué par Tapal au site d'entraînement de l'Albedo Brave. Sur le chemin, Cal parla avec plusieurs soldats clones. Le premier clone demanda si Cal était prêt pour une revanche plus tard, ce à quoi Cal confirma qu'il l'était. Le clone demanda ensuite si Cal se rendait à l'entraînement, puis il lui dit au revoir après que Kestsis ait déclaré qu'il s'entraînait toujours. Deux soldats clones près de Cal déclarèrent avoir entendu dire qu'ils recevraient bientôt de nouveaux ordres, et qu'ils étaient prêts à quitter Bracca qu'ils considéraient comme un "dépotoir". Le Padawan demanda ensuite s'ils quittaient Bracca, ce à quoi l'un répondit que c'était possible et l'autre déclara qu'il ne devait pas donner de faux espoirs à Cal avec des ragots de seconde main. Cal répondit qu'ils ne devaient pas s'inquiéter, car il le croirait quand Tapal le lui dirait. Ils se séparèrent et Cal s'approcha d'un autre soldat qui lui demanda s'il était pressé, ce à quoi Cal répondit qu'il était en route pour l'entraînement. Le soldat déclara qu'il avait confiance en Cal, et lui donna un high-five.[2]

Cal entra ensuite dans la salle d'entraînement, où Tapal parlait avec le commandant clone du bataillon dans le centre de contrôle. Tapal ordonna à Cal de rejoindre leur position, et Cal entama un parcours d'entraînement. Le commandant clone tira sur Cal dans le cadre de la formation, bien que Cal ait été capable de dévier les tirs. Cal atteignit alors le centre de contrôle, dans lequel Tapal informa alors le Padawan que le bataillon avait sécurisé Bracca et qu'il se dirigerait vers Mygeeto sous peu.[2]

Ordre 66[modifier | modifier le wikicode]

"Victimes signalées ! Tapal a éliminé plusieurs escouades. Tirez à vue."
―Un soldat clone à ses camarades[src]

Les soldats clones du 13ème Bataillon face à Jaro Tapal lors de l'Ordre 66.

À ce moment-là, le commandant clone reçut l'Ordre 66 du Chancelier Suprême Sheev Palpatine et Tapal ressentit une perturbation dans la Force, des Jedi étant attaqués partout à travers la galaxie. Le commandant clone leva son blaster, prêt à tirer sur Tapal, quand Tapal activa son sabre laser et coupa le blaster du commandant puis l'entailla au niveau de l'estomac, le tuant. Bien que Cal était confus, Tapal garda la tête froide et expliqua à son Padawan que les clones les avaient trahis. Tapal demanda alors à Cal de se rendre aux capsules de sauvetage de l'Albedo Brave, mais d'utiliser les halls de maintenance pour y aller et qu'ils s'y retrouveraient. D'autres clones commencèrent alors à se frayer un chemin dans la salle de contrôle pendant que les deux Jedi se séparaient. Cal se dirigea vers les salles de maintenance pendant que le vaisseau était mis en alerte et que les soldats clones étaient déployés, dont certains repérèrent Cal et lui tirèrent dessus.[2]

Après avoir ouvert une brèche dans un panneau et être entré dans le hall de maintenance, Cal marcha au-dessus de plusieurs membres du bataillon, qui avaient été mis au courant de la situation des Jedi. Ils signalèrent que les Jedi étaient en mouvement, qu'il n'y avait aucun signe de Cal et qu'ils devaient chercher partout, mais ils furent ensuite alertés des mouvements de Cal au-dessus d'eux. Un clone ordonna alors à ses camarades de garder la pièce pendant qu'il fouillait la zone. Une fois que Cal avait atteint une autre zone du vaisseau, les clones en dessous de lui signalèrent aux autres qu'il y avait des victimes et que Tapal avait détruit plusieurs escouades. Pendant que Cal continuait son chemin, les clones découvrirent qu'il y avait quelqu'un dans les salles de maintenance et des explosions éclatèrent dans tout le vaisseau. Cal atteignit alors une zone avec des turbo-ascenseurs, qui avaient été endommagés après plusieurs explosions. Après s'être déplacé dans le secteur, un soldat clone repéra Kestis, fit son rapport à ses camarades et commença à tirer. Le jeune Padawan rencontra alors deux autres soldats qui commencèrent à lui tirer dessus et, dans le combat, Cal perdit son sabre laser. Heureusement pour lui, Tapal arriva et a tua les clones en les poussant hors de la passerelle, droit dans le puits du turbo-ascenseur.[2]

Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

Le 13ème Bataillon était un bataillon d'infanterie de la Grande Armée de la République composé de soldats clones. Les soldats étaient équipés d'armure de soldat clone phase II avec des légères marques de couleur jaune et ils possédaient des carabines blaster DC-15A. Le bataillon était dirigé par le Général Jedi Jaro Tapal et le commandant Jedi Cal Kestis, ainsi que par un commandant clone qui était équipé du même matériel que les soldats clones standard du bataillon. Le 13ème Bataillon était basé sur l'Albedo Brave. Plusieurs membres de l'unité dirigée par le général Chiata avaient le même style de coloris que le 13ème Bataillon.[2]

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Le 13ème Bataillon[1] apparut pour la première fois dans le jeu vidéo Star Wars Jedi: Fallen Order en 2019, jeu développé par Respawn Entertainment et publié par Electronic Arts.[2] Il a été identifié dans le livre The Art of Star Wars Jedi: Fallen Order.[1]

Apparition[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Dans d’autres langues
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.