FANDOM


Tab-canon-black  Tab-legends-white 
Abregado-Rae était la troisième planète du système Abregado, elle est située à l'entrée de Voie Marchande de Rimma dans les Mondes du Noyau. Son spatioport est réputé, à l'instar de Mos Eisley sur Tatooine, pour être un endroit particulièrement dangereux.

Environnement et populationModifier

La particularité géologique d'Abregado-rae est que son terrain est remarquablement plat. Le seul relief est constitué en tout et pour tout de collines et de quelques chaînes de montagnes basses. De plus, il n’existe pas de véritables océans et les fleuves et rivières sont plutôt rares. En fait, l’eau se trouvant principalement dans le sous-sol, une station de pompage, appelé le « spatioport de la fontaine » puise le liquide pour alimenter les 40 000 000 d’habitants. Mais il arrive que cette eau jaillisse par des fontaines naturelles, surnommées « fontaines dorées ». Elles charrient par leurs bulles des paillettes d'électrum, alliage d'or et d'argent.

La population est constituée sous l'Empire Galactique de Gados essentiellement (64% de la population), l’espèce intelligente de la planète, et d’humains (environ 13 millions et demi). Ils se regroupent autour de spatioports, seuls points d’intérêt économique pour la galaxie. Les Moochers quant à eux, se tenaient à l’écart des agitations de la ville, préférant leurs sortes de tanières dans les immensités desséchées de la planète. Sa lune, elle, n’est pas habitable.

HistoireModifier

Ancienne République et EmpireModifier

Découverte par des explorateurs au service de la République Galactique en 10000 av.BY, Abregado-rae fut le point de départ de la route de Rimma qui n'aura été commencée qu'en 5500 av.BY. Elle resta isolée du reste de la galaxie pendant près de 6 000 ans jusqu'à la visite des Siths après l'avènement de leur empire.

Des colons arrivèrent alors, parmi eux de simples migrants mais surtout des contrebandiers et des organisations criminelles (qui s'installèrent dans les vieux quartiers de la capitale) et plus tardivement des pirates en quête d'un coin tranquille pour mener leur affaires. Certains d'entre eux partirent combattre les Mandaloriens et la République. Ils construisirent plusieurs spatioports disséminés sur la planète dont le plus important, la capitale appelée par les locaux « Le Spatioport », était bâtie sur une ancienne métropole gado et ils s'installèrent tout autour, encouragés par les autochtones qui se joignirent à eux.

Empire x Alliance Abregado-rae

Un poste commandement impérial attaqué par l'Alliance Rebelle.

La guerre terminée, la population se rangea aux côtés de la République, et ce jusqu'à sa fin. Elle resta à l'écart de la vie politique (hormis quelques indépendantistes) et des activités légales de la galaxie, ce qui ne lui permettait pas d'espérer un quelconque rayonnement même local mais, côté positif, la préserva des ravages de la Guerre des Clones.

Pendant cette guerre d'ailleurs fut établi le raccourci de Shapani, route liant plus directement Thyferra, productrice de bacta, aux champs de bataille des mondes du Noyau, et dont Abregado-rae était le point de départ. Mais les vaisseaux républicains ne faisaient qu'y transiter...

Sous l'Empire, comme les dirigeants des gouvernements planétaires de moindre importance étaient généralement nommés par le pouvoir exécutif impérial, les fonctionnaires corrompus profitaient de l'économie de contrebande mise en place, donnant un élan supplémentaire aux spatioports, aux cantinas et aux bars douteux. La population soutint toutefois l'Alliance Rebelle dans sa chasse aux impériaux, stoppant par la même occasion l'essor de l'économie.

Époque post-impérialeModifier

La planète libérée, les honnêtes gens qui la peuplait souhaitèrent enfin mettre un terme à la mauvaise réputation de leurs spatioports. Ainsi donc, les Tundeis, une faction politique radicale, arriva au pouvoir et mit en place un régime autoritaire appelé le « régime tundei ». Celui-ci promettait l'éradication de la vermine criminelle, au moyen de la réduction considérable des libertés et de lois très strictes. Il rénova également les infrastructures spatioport afin d'attirer le commerce légal. Les réfractaires qui s'étaient réfugié dans les montagnes étaient affamés par l'interception des livraisons de nourriture, le manque d'eau ne permettant aucune culture.

Les Moochers quant à eux, soupçonnés d'être les vecteurs d'une terrible maladie, furent exterminés. La planète subit également une invasion des Ssi-ruuk, sorte de gros reptiliens. Elle fut plus tard incluse dans le territoire de Commandement zéro, une faction impérialiste.

LoBue Abregado-rae

Un soir au LoBue.

Anecdote notable, pendant ces années, dans une cantina, le LoBue, Han Solo, Lando Calrissian et Wedge Antilles réussirent, en gagnant une partie truquée, à obtenir rendez-vous avec Talon Karrde, chef d'un important réseau de contrebande. Mara Jade tenta de ramener le vaisseau de Fynn Torve, le contrebandier qui les a menés à Karrde. Celui-ci était confisqué pour transport de produits de contrebande. Malheureusement, l'Etherway avait déjà été récupéré par Antilles et Jade dut rapidement quitter la planète. Elle fut poursuivie et arrêtée à la sortie de l'atmosphère par l'Inflexible, un destroyer de l'amiral Thrawn. Le Chiss en fit un monde stratégique : Abregado était idéal pour préparer l'attaque de Coruscant, à la fois proche et à l'abri des regards. Toutefois, cet incident ne rallia pas la planète à la cause impériale et resta fidèle à la Nouvelle République.

Cette fidélité se maintint jusqu'aux invasions Yuuzhan Vong. Le régime tundei, qui avait réussit à assainir quelque peu les spatioports mais avait aussi détruit l'économie et raté une tentative d'industrialisation, maintenait tant bien que mal son emprise sur son peuple. Mais lorsque les envahisseurs avancèrent l'argument de la déportation, le gouvernement se rendit aussitôt et se rangea de leur côté. Après la guerre, Abregado-rae revint auprès de la République. Elle aura été conquise par Dark Krayt une centaine d'années plus tard.

Société et cultureModifier

Vx coin-Abregado-rae

Bien que touristique, le Vieux coin est aussi le quartier des syndicats du crime.

Les spatioports concentrent toute la vie économique et sociale de la population « civilisée » d'Abregado-rae, comme en témoigne l'organisation de l'espace urbain.

Les spatioports d'Abregado sont certes constitués d'installations destinées à l'accueil, l'entretien, l'approvisionnement et le décollage des vaisseaux mais aussi d'entrepôts, d'ateliers, d'échoppes de pièces détachées, de centres commerciaux, de banques, bref, de toute une agglomération ceinturant les champs d'atterrissage.

Toute l'économie dépend donc directement ou indirectement du commerce interstellaire. L'économie souterraine, illégale d'une part avec les produits de contrebande et les affaires des criminels et des pirates, et l'économie légale d'autre part, avec d'honnêtes gens qui nourrissent, entretiennent et vendent toutes sortes de produits. Gados et colons travaillent (et cohabitent) volontiers ensembles, que ce soit dans l'honnêteté ou la criminalité. Les quelques Moochers qui habitaient les agglomérations étaient quant à eux marginalisés.

Mais travailler n'est pas la seule occupation des habitants. Le divertissement tient chez la population une place de choix. Nombreux sont les centres commerciaux, les bars, les cantinas et les casinos. On peut trouver dans la capitale la cantina le LoBue, ou encore le casino l'Étoile de la chance. Le secteur touristique est actif lui aussi avec notamment Le Yer, ville située au bord d'un lac comprenant l'île Phyrstal. On y trouve des réalisations artistiques mais aussi des casinos (le casino des amours perdus, celui de la triple nova), des bars (la taverne de Njinska), et même un théâtre, le théâtre de la lumière des étoiles. Autre lieu attrayant, les canaux du « Vieux coin », dans le Spatioport, témoignent de l'ancienne métropole gado. Mais ces sites de loisir restent (volontairement ou non) confidentiels, se limitant aux seules visites des habitants, ce qui n'a pas aidé Abregado à se faire connaître et à se développer.

Faune et floreModifier

La faune et la flore d'Abregado-rae est exceptionnellement rare, ce que le manque d'eau ne peut seul expliquer. La faune se limite à une dizaine d'espèces, la flore est essentiellement constituée d'herbes, de bruyères et d'arbustes. Seuls les Moochers et les Gados sont relativement évolués, les Gados étant les uniques créatures à avoir développé une identité culturelle et artistique, disparue, d'ailleurs, avec l'arrivée des immigrés. De plus, les espèces étrangères introduites ne subsistent guère plus d'une génération. Sans certitudes, les rayonnements stellaires et la structure même de la planète seraient en cause.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .