FANDOM


Les Adariens étaient une espèce intelligente de bipèdes humanoïdes de la planète Adari dans la Bordure Intérieure de la galaxie, même si cette planète ne semblait pas être leur monde d’origine.

Biologie et apparenceModifier

Adarian-CSWE

Un Adarien.

Espèce humanoïde de mammifères, les Adariens avaient un crâne allongé se distinguant par le large trou qui le perce. Sans oreilles ni nez, leur crâne était couvert de fins cheveux qui étaient très sensibles aux ondes sonores, et leur peau avait une sous-couche de glandes qui permettaient de détecter les odeurs. Des arrêtes tranchantes et osseuses entouraient leur bouche à la place des lèvres communes chez les autres espèces. Les Adariens avaient des poches de gorge extensibles ; ils pouvaient les agrandir pour émettre des sons subsoniques pouvant permettre de communiquer à plus de 20 kilomètres.[1]

Société et cultureModifier

La société Adarienne était basée sur un système de castes rigide appelé screel'sara. Le siège de leur gouvernement était le Hall des Décisions, depuis lequel le tiers le plus élevé de la population avait un contrôle absolu sur les classes plus pauvres. Disposant d'un gouvernement semblable à une corporation, les Adariens se vantaient de ne jamais souffrir de troubles civils. Ils avaient une technologie unique de transmission par glace de carbone développée avant leurs premiers contacts avec la République Galactique. Leur langage écrit et parlé était l'Adarese ; parler le Basic était compliqué pour leur espèce sans lèvres, et ils le parlaient avec un fort accent.

Les Adariens avaient généralement un prénom et un nom de famille, tels qu'Ador Beldune, Denka Melru, Luur Tenefor et Yeeru Meekel.[1]

HistoireModifier

Trade on the OITS

Un Adarien.

Découverts vers 25000 av.BY, les Adariens devinrent rapidement membres de la République Galactique. Restant loyaux à celle-ci durant la Guerre des Clones, la planète garda sa neutralité durant la Guerre Civile Galactique en approvisionnement largement l'Empire Galactique, gardant ainsi un siège au Sénat Impérial. Située à proximité de Dantooine, les Adariens accueillirent des parias Jedi et des troupes de l'Alliance Rebelle, donnant à Adari la réputation d'être une planète refuge.[2]

Restant hors des affaires galactiques, la planète fut annexée par le Grand Amiral Thrawn durant sa campagne contre la Nouvelle République. Quand les Vestiges de l'Empire furent finalement expulsés du noyau, les Adariens rejoignirent la République, avant d'être coupés par l'invasion des Yuuzhan Vong en 26 ap.BY. Quand la République reprit Coruscant et devint l'Alliance Galactique, les Adariens la rejoignirent rapidement. Restants neutres par la suite, leur monde fut membre de l'Empire Galactique de Dark Krayt à partir de 137 ap.BY.[2]

Dans la galaxieModifier

Adarian smuggler

Un contrebandier Adarien.

La plupart des Adariens en dehors de leur planète étaient des éclaireurs employés par des corporations minières ou le gouvernement Adari, cherchant des planètes et lunes riches en minéraux à exploiter. La classe dirigeante de la planète n'avait aucun intérêt à la quitter, mais beaucoup d'individus des classes pauvres l'abandonnaient à la recherche d'une existence meilleure. Cherchant du travail en tant que contrebandiers et rejoignant des organisations criminelles, les Adariens trouvaient aussi du travail dans des positions plus prestigieuses.[1] Un Adarien servit comme jeune officier dans l'armée de la République à la bataille de Sebaddon durant la Guerre Froide.[3]

En coulissesModifier

Un membre de cette espèce devait faire une apparition dans le Palais de Jabba dans Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi, mais la scène fut coupée. L'espèce fut désignée et sculptée à partir de la poitrine, et surnommée "Hole in the Head" (trou dans la tête en français).[4] L'espèce fut observée pour la première fois dans L'Ultime Commandement (bande-dessinée) après avoir été identifiée dans Galaxy Guide 12: Aliens — Enemies and Allies.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6, 1,7, 1,8 et 1,9 Ultimate Alien Anthology
  2. 2,0 et 2,1 Star Wars : L'Atlas
  3. Alliance Fatale
  4. SWInsider "The Ultimate Return of the Jedi Insider's Guide"—Star Wars Insider 67 (US)
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .