Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki
Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 

Adi Gallia était une Tholothienne sensible à la Force, Maître Jedi et membre du Haut Conseil Jedi durant les dernières années de la République Galactique. Pendant la Guerre des Clones, elle servit en tant que Générale Jedi au sein la Grande Armée de la République et mena plusieurs batailles au cours du conflit opposant la République à la Confédération des Systèmes Indépendants.

Vingt-et-un ans avant la bataille de Yavin, Gallia sauva Eeth Koth, un autre Maître Jedi qui avait été capturé par le Général Grievous, avec l'aide des Chevaliers Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker pendant la bataille de Saleucami. Elle fut tuée un an plus tard sur la planète Florrum où Gallia et Kenobi affrontèrent les Frères de la Nuit Dathomiriens et renégats Sith Maul et Savage Opress.

Durant le conflit entre le Premier Ordre et la Résistance, la voix de Gallia fut entendue par l'aspirante Jedi Rey, où elle exhorta la jeune femme à se lever pour vaincre Dark Sidious pendant la bataille d'Exegol.

Biographie[]

Jeunesse[]

Adi Gallia naquît dans une famille diplomatique de haut rang en poste sur Coruscant.[1] Tholothienne sensible à la Force, elle fut découverte par l'Ordre Jedi et devint Maître Jedi par la suite. Gallia obtenue plus tard un siège au Haut Conseil Jedi,[5] où elle avertie ses semblables des activités suspectes de la Fédération du commerce dans le système Naboo.[1] Avant l'invasion de Naboo, Gallia perdit son premier sabre laser dans une mission et en construisit un second avec une lame bleue et un manche en duracier pour qu'elle puisse l'utiliser durant le reste de sa vie.[6]

Invasion de Naboo[]

Gallia au Conseil durant la Crise de Naboo.

Gallia était présente lorsque Qui-Gon Jinn se rendit au Temple Jedi pour rapporter au Haut Conseil une attaque par un mystérieux guerrier qu'il croyait être un Seigneur Sith. Jinn demanda également qu'un jeune garçon qu'il avait rencontré sur Tatooine, Anakin Skywalker, soit formé en tant que Jedi, parce que Jinn pensait qu'il s'agissait de l'Élu. Gallia, ainsi que le reste du Conseil Jedi, était sceptique au sujet de cette révélation. Le Conseil accepta finalement de mettre à l'épreuve Skywalker, mais finit par refuser de l'initier, sous prétexte qu'il était trop âgé et vulnérable au Côté Obscur de la Force en raison de ses sentiments pour sa mère. Après la mort de Jinn par le Dathomirien Dark Maul pendant la bataille de Naboo, Gallia et le Conseil ont convenu d'autoriser Obi-Wan Kenobi à prendre Skywalker en tant qu'apprenti pour honorer le dernier souhait de Jinn. Gallia était également présente aux funérailles du Maître Jedi.[3]

Guerre des Clones[]

Bataille de Geonosis[]

Adi Gallia affronta les droïdes de combat de Dooku dans l'arène Petranaki.

Vingt-deux ans avant la bataille de Yavin, Gallia était présente à la session du Conseil Jedi au cours de laquelle le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi rapporta la tentative d'assassinat avortée contre la sénatrice Padmé Amidala, l'ancienne Reine de Naboo. Gallia et le Conseil Jedi ont alors autorisé Kenobi à enquêter sur l'attaque, le menant sur la planète aquatique de Kamino, où il découvrit l'existence de la Grande Armée de la République demandée en secret par le Maître Jedi Sifo-Dyas des années auparavant. Quand les Jedi apprirent que Kenobi, qui suivait secrètement le chasseur de primes Jango Fett à Geonosis, avait été capturé par la Confédération des Systèmes Indépendants, ils décidèrent d'organiser une mission de sauvetage.[4]

Avec à peu près deux cents autres Jedi, Gallia fit partie de l'équipe d'assaut Jedi dirigée par Mace Windu. Le groupe se rendit sur Geonosis, où en plus de Kenobi, la Confédération avait également capturé Anakin Skywalker et Padmé Amidala. Lorsque les trois compagnons devaient être exécutés par le Comte Dooku dans l'arène Petranaki, Gallia et les autres Jedi prirent d'assaut l'arène, sortant leurs sabres laser. Les Jedi libérèrent les prisonniers et engagèrent le combat contre une armée de droïdes de combat. Gallia et un peu plus d'une vingtaine de Jedi survivants furent rapidement encerclés.[4]

Cependant, le Grand Maître Yoda arriva avec des soldats clones dans plusieurs transports d'Infanterie Offensif/Basse Altitude et sauva Gallia et ses compagnons. Cet affrontement fut suivi par la bataille de Geonosis, à laquelle Gallia survécu. La Guerre des Clones débuta alors entre la République et les forces Séparatistes.[4]

Siège de Saleucami[]

Libération d'Eeth Koth[]

Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Adi Gallia se mettent d'accord pour délivrer Eeth Koth de Grievous.

Quelques temps plus tard, Gallia assista à une réunion aux côtés de plusieurs autres Jedi pour visionner un message assez provocateur envoyé par le Général Grievous, de la Confédération des Systèmes Indépendants. Grievous avait capturé le Maître Jedi Eeth Koth, également membre du Conseil, au même titre que Gallia. Dans son message, il torturait Koth et disait aux Jedi, à qui l'enregistrement était adressé, qu'il cherchait seulement à voir leur Ordre tomber. Plusieurs jeunes novices assistèrent à la retransmission mais furent rapidement sortis de la pièce, apeurés. Les Jedi restants annoncèrent leur volonté de traduire Grievous en justice, mais étaient perdus car ils n'avaient aucun moyen d'identifier l'emplacement exact de Koth. Le commandant clone Wolffe remarqua un message dissimulé dans la transmission : une série de signaux de la main du prisonnier Jedi. Obi-Wan Kenob] déchiffra le message de Koth et découvrit qu'il était détenu dans le système Saleucami. Gallia en fut surpris, car les renseignements de la République avait montré qu'il n'y avait aucun signe de vaisseaux de Grievous à proximité du secteur. Étant malgré tout certain du lieu de détention de Koth, Kenobi, accompagné de Skywalker et Gallia, décidèrent de mettre au point un plan de sauvetage pour délivrer Koth et abattre Grievous par la même occasion.[7]

Gallia et Skywalker se préparent à infiltrer le vaisseau amiral de Grievous.

Le plan de Kenobi était que lui et ses forces entreraient en confrontation avec la flotte de Grievous située au-dessus de Saleucami, puis enverraient les coordonnées du vaisseau de commandement à Skywalker et Gallia, qui arriverait dans la bataille depuis l'hyperespace, sans être détectés, et infiltreraient le navire de Grievous, la manœuvre de Kenobi servant ainsi de simple diversion. Quand Gallia demanda à Kenobi comment il comptait éloigner Grievous de son vaisseau, Kenobi répondit qu'ils constitueraient un appât assez conséquent pour occuper le général cyborg. Kenobi et ses forces sautèrent dans l'hyperespace et en sortirent rapidement, à proximité de la flotte de Grievous, qui ouvrit aussitôt le feu. Le capitaine clone Rex, membre de l'équipe de Gallia et Skywalker, reçu les coordonnées envoyées par Kenobi. Gallia demanda à Skywalker à quel point ils seraient proches du vaisseau de Grievous une fois sortis de l'hyperespace. Skywalker dirigea son appareil sous celui de Grievous qui ne fut donc pas détecté, comme prévu. Gallia fit ensuite remarquer que s'ils s'étaient plus rapprochés, ils seraient dans les coursives du vaisseau.[7]

Gallia et Skywalker se défendent contre un groupe de droïdes commando.

Gallia, Skywalker et leur groupe de clones entrèrent dans le vaisseau de Grievous et se séparèrent. Gallia et Skywalker se dirigèrent vers le pont, où Koth était détenu. Kenobi, quant à lui, réussit à attirer Grievous sur son navire. Les deux Jedi entrèrent sur la passerelle de commandement, où ils furent bientôt entourés par plusieurs droïdes commando BX. Le droïde tactique en charge du vaisseau commença à torturer Koth, si bien qu'il faillit le tuer, mais Skwalker trancha le bras du droïde pour l'empêcher d'arriver à ses fins. Gallia et Skywalker se battirent ensuite contre les droïdes commando, les détruisant tout comme le droïde tactique. Ils délivrèrent Koth de ses liens, mais alors que le trio commençait à regagner leur navette, Kenobi rapporta que Grievous était en train de s'enfuir vers son vaisseau de commandement. Skywalker ramena Koth à l'appareil tandis que Gallia partit pour aider Kenobi à arrêter Grievous.[7]

Combat contre Grievous[]

Le vaisseau de Kenobi avait été malheureusement endommagé et menaçait d'exploser d'une minute à l'autre. Ceci entraînerait également des dommages sur le vaisseau de Grievous, ce dont Adi Gallia avait parfaitement conscience. Elle calma donc les ardeurs d'Obi-Wan Kenobi, qui désirait à tout prix poursuivre cet abominable général. Le Maître Jedi se rendit compte que sa consœur avait raison et ensemble, ils purent être récupérés de justesse par Anakin au moment où le vaisseau d'Obi-Wan explosa. Comme toujours, le Général Grievous avait réussi à s'enfuir des griffes des trois Jedi mais heureusement, le maître Koth avait pu être sauvé. De retour sur leur croiseur, Adi Gallia prit la sage décision d'emmener maître Koth à l'infirmerie en vue de le soigner, laissant le soin à Obi-Wan Kenobi de poursuivre, en compagnie de son élève, le général cyborg.[7]

Suite de la guerre[]

Finalement, Adi Gallia décida d'accompagner Obi-Wan Kenobi à la poursuite des deux frères Maul et Savage Opress, ce qui lui couta la vie, puisqu'elle fut tuée par Opress sur Florrum.[2]

En coulisses[]

Adi Gallia est apparue pour la première fois dans le film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme, sorti le 19 mai 1999, où elle fut interprétée par Gin Clarke puis dans l'opus suivant Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones réalisé en 2002. Dans la série d'animation Star Wars: The Clone Wars, elle fut doublée par Angelique Perrin.

Apparitions[]

Sources[]


Notes et références[]

Advertisement