FANDOM


Amda Wabo était un Aqualish fabriquant d'armes du temps de l'Empire Galactique.

BiographieModifier

Un contrat avec l'EmpireModifier

L'une des armes que confectionna l'Aqualish fut le perturbateur Ionique T-7. Cette arme était très convoitée par l'Empire bien qu'elle fut promulguée illégale par le Sénat Impérial. Ainsi, l'Empire envoya la ministre Impériale Maketh Tua pour négocier des conditions d'échange avec Amda. Depuis Lothal, ils partirent tous les deux pour Garel à bord de la navette ST-45 afin de trouver les caisses d'armes dans un hangar du Spatioport de Garel City. Ne parlant pas la même langue, ils avaient avec eux un droïde protocolaire : C-3PO.

Toutefois, ils n'avaient pas envisagé que l'équipage du Ghost soit également présent dans la navette afin de recueillir des informations sur ces armes. En effet, le groupe rebelle avaient pour mission d'intercepter les armes (bien qu'ils n'avaient pas conscience de quel type d'arme il s'agissait), puis de les revendre au trafiquant d'armes Cikatro Vizago sur Lothal.

Une mise en scène des rebelles engendra l'expulsion de tous les droïdes vers la soute du vaisseau. De là, seul les individus de nature organique étaient présent dans la cabine. Cette ruse déclencha un nouveau malaise entre Amda Wabo et la ministre puisque leur communication était de nouveau impossible. Sabine et Zeb en profitèrent pour "aider" les deux personnes dans l'embarras. Le rôle de Sabine était de traduire les paroles d'Amda pour que la ministre puisse connaître l'emplacement des armes.

Sans se soucier de la nature de Sabine, Amda expliqua que les perturbateurs étaient entassés dans le hangar 7 du spatioport. Pour autant, Sabine dit à la ministre que la marchandise était entreposée dans le hangar 17. À l'arrivée de la navette sur Garel, cette nouvelle ruse des rebelles leur permit de retrouver les caisses d'armes sans aucun soucis. Amda, quant à lui, ne comprenait pas pourquoi la ministre se dirigeait vers le hangar 17, lui implorant dans sa langue de partir vers le hangar 7. Les Impériaux ne comprirent que plus tard que les armes étaient en train d'être volées par l'équipage du Ghost. Ils n'eurent pas le temps de les arrêter, le contrat fut donc un échec.

ApparitionModifier

SourcesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .