FANDOM


Tab-canon-black  Tab-legends-white 
Pour les autres utilisations, voir Empire Sith.

L'Ancien Empire Sith était un puissant Empire Sith bâti par les Jedi Noirs bannis de la galaxie en 6900 av.BY. par l'Ordre Jedi et la République Galactique. Isolés sur la lointaine planète Korriban, les Jedi Noirs conquirent des populations entières et devinrent des Seigneurs Sith. Pendant près de deux mille ans, l'Ancien Empire Sith se développa dans le plus grand secret, jusqu'au jour où il essaya de prendre sa revanche sur la République et les Jedi.

HistoireModifier

DéveloppementModifier

Les Seigneurs Noirs des Sith parvinrent à maintenir un développement croissant de leur Empire, démocratisant l'usage de la sorcellerie et du côté obscur de la Force. L'empire appliquait la "mentalité Sith" : les plus faibles étaient tués et seul les plus forts émergeaient en tant que Sith, tuant par la même occasion les rivaux devenus trop faibles par l'âge ou pour tout autres raisons.

La Caldeira Stygienne, une nébuleuse qui encerclait l'espace Sith, garda la République dans l'ignorance de l'Empire, et réciproquement, l'Empire ayant malencontreusement perdu les cartes de navigations des premiers Seigneurs Sith. L'Ancien Empire Sith oublia ainsi l'existence de la République.

La Grande Guerre de l'HyperespaceModifier

Vers 5000 av.BY, deux explorateurs de la république, Gav et Jori Daragon vinrent par hasard explorer Korriban. Une fois capturé par la flotte Impériale, ils furent emprisonné. L'incident fut rapidement présenté aux dirigeants de l'Empire, qui, sous la proposition de Ludo Kressh, décidèrent d'exécuter les prisonniers. Cependant, Naga Sadow, comprit que les explorateur venaient de la République dont parlait les premiers Seigneurs Sith, qui avaient prié leurs successeurs de les venger, ce qui ne put être fait, faute des cartes de navigations malencontreusement égarés. À force de subterfuges et de manipulations, il parvint à pousser le gouvernement Sith à déclarer la guerre à la République, éclipsant par la même occasion son rival. Une fois son armée gigantesque créé, Sadow lança son assaut, qui grâce à l'effet de surprise fut réussit. Entre-temps, Jori eu le temps d'alerter la République, qui ne la cru pas, pensant qu'elle avait contractée une maladie la faisant délirer. Seul l'Impératrice Teta cru en ses dires, étant donné qu'elle avait déjà quelques soupçons. Réussissant à lever à temps une armée, elle réussit avec l'appui des Jedi et de la République désemparée, à lancer une contre-attaque désespérée qui fut un succès.

La chuteModifier

Lorsque Naga Sadow se rendit compte de sa défaite, il prit la fuite tout en déclenchant une super-arme pour anéantir la planète sur laquelle ils se trouvait : Primus Goluud, ainsi que la flotte de la République. Malgré la perte d'une partie de leurs forces dans la bataille, la République avait déjà gagné étant donné que les forces Sith était privé de leur chef et désorganisé. En plus de cela, le Haut Conseil Jedi n'apprécia guère le retour de leurs ennemis qu'ils pensaient vaincus, ils décidèrent donc de les éradiquer une bonne fois pour toute en déployant des Jedi à travers toute la galaxie pour faire disparaître toutes traces de l'existence des Sith.

ReconstructionsModifier

Profitant de la situation, un ambitieux Seigneur Sith du nom de Dark Vitiate appela en nombre les Seigneurs Sith restant pour un rituel qui pourrait changer le cours des événements. La moité des Seigneur Sith vinrent pour l'aider, n'ayant plus grand chose à perdre, sans se méfier de Vitiate, qui ne paraissait guère dangereux. Dark Vitiate, utilisant pour son rituel tout les Sith présent réussit l'impensable : il absorba la force de toutes les personnes présente sur la planète, Sith ou non, animaux ou végétaux, tous furent détruit par Vitiate qui s'empara de leur énergie pour devenir immortel, laissant la planète entière déchirée avec une absence total de Force. Ayant entre-temps réussit à obtenir les coordonnés de Dromund Kaas, une planète perdu jadis Sith, il guida les Sith vers Dromund Kaas durant des dizaines d'années, leurs faisant croire qu'il ignorait l'emplacement de la planète. Une fois arrivés, les Sith, reconnurent Vitiate comme Empereur incontesté, qui fit de Dromund Kaas la Capitale du Second Empire Sith avec le siège Impérial et le Conseil Noir. Le nouvel Empereur décida de reconstruire patiemment l'Empire, puisqu'il avait tout le temps qu'il puisse vouloir devant lui, pour prendre un jour une revanche définitive sur la République ainsi que sur les Jedi.

Naga Sadow, quant à lui, n'était pas mort, contrairement à ce que tous pensaient. Il réussit à s'exiler sur Yavin 4 où il asservit la population autochtone, les Massassis. Ceux-ci n'étant que piètrement sensible à la Force, ils ne lui furent guère utiles. Il leur ordonna cela dit d'édifier des temples à son honneur, ce qu'ils firent. Sadow décida finalement à se mettre en stase, et à se réveiller par intervalle de quelques siècles pour superviser la construction de ses temples, désespérant de pouvoir un jour ressuscité l'Empire Sith, ignorant le nouvel empire de Vitiate. Ce dernier, parallèlement, eu vent que Sadow n'était pas réellement mort. Il envoya donc un espion infiltrer l'Ordre Jedi pour avoir accès aux emplacements des artefacts où Sadow pourrait demeurer. Après plusieurs décennies de recherche, le petit-fils de l'espion, un certain Maître Jedi Barel Ovair, accompagné de son Padawan, découvrit le temple de Sadow sur Yavin 4. Ovair échoua à sceller la tombe de Naga Sadow qui, grâce aux pouvoirs qui lui restaient, mis à terre le padawan du nom de Eison Gynt, avant qu'Ovair ne prenne la fuite, lui-même blessé et croyant son élève mort.

Mais Eison Gynt n'était pas mort, Sadow vit là une chance inespérée de revenir sur le devant de la scène avec ce nouveau jeune corps, et il prit possession de Gynt. Toutefois, son avenir n'était plus sur Yavin 4, désormais en ruine des suites de la Grande Guerre des Sith. Apprenant le fonctionnement des Jedi et de la République par les souvenirs de Gynt, il pensa qu'il devait être possible de retourner la faiblesse de ce régime appelé "démocratie" à son avantage. Croyant faussement que le Conseil Jedi fonctionnait comme le gouvernement Sith, il entraîna son nouveau corps pendant quelques années en compagnie de ses fidèles Massassis, avant d'aller directement défier les membres du Conseil pour obtenir une place en leur sein. Maître Ovair se désigna pour affronter son ancien Padawan que tout le monde croyait devenu fou. Malgré les puissants pouvoirs que lui conférait le côté obscur, Maître Ovair parvint à tenir Gynt/Sadow en respect, pour la bonne raison qu'il était lui-même familier des arcanes Sith. Après un combat acharné, Ovair réussit finalement à vaincre Gynt, et exorcisa définitivement le fantôme de Sadow avec le rituel consacré. Les Jedi célébrèrent sa victoire, sans se rendre compte de la vraie nature du Sith infiltré. Toutefois, ces histoires ne concernaient plus Naga Sadow, qui rejoignit définitivement les courants de la Force, enfin en paix.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .