Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 

Antar 4, aussi appelée plus simplement Antar ou la lune Gotal, était une lune de la Bordure Intérieure dont l'histoire fut marquée par la Guerre des Clones et les premières années de l'Empire Galactique. Elle était originellement peuplée de Gotals, mais ils s'exilèrent en masse lorsque la lune tomba sous le contrôle de la Confédération des Systèmes Indépendants. De nombreux Gossams et Koorivars immigrèrent alors. À la fin de la guerre, le soutien d'Antar 4 aux Séparatistes lui valut d'être sévèrement réprimandée par l'Empire qui procéda à des arrestations et exécutions de masse, connues par la suite comme les Atrocités d'Antar.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Antar 4 était une lune de la planète Antar,[3] dans le système Prindaar[2] de la Bordure Intérieure.[1]

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Durant la Crise Séparatiste, un schisme se produisit entre les citoyens loyaux à la République Galactique et ceux fidèles à la Confédération des Systèmes Indépendants. La lune commença à sombrer dans le chaos lorsque les Séparatistes Gotals s'organisèrent en groupes terroristes pour tenter de s'emparer du pouvoir,[4] comme le Roshu Sune, une faction radicale de l'Assemblée Séparatiste Gotal.[5] Toutefois, les loyalistes républicains réussirent à garder le contrôle de la lune jusqu'à la bataille de Geonosis, période à laquelle Antar 4 tomba définitivement aux mains de la Confédération. Devenue brièvement le quartier-général du Comte Dooku, des millions de Gotals se réfugièrent sur Atzerri, une colonie d'Antar, et furent remplacés par des peuples fidèles aux Séparatistes tels que les Koorivars ou les Gossams. Toutefois, des Gotals et des Koorivars loyalistes formèrent des groupes de résistance soutenus par la République qui envoya des conseillers tactiques et de l'approvisionnement pour soutenir le mouvement. Malgré cette aide, ils ne parvinrent pas à reprendre le contrôle d'Antar 4.[4]

À la fin de la Guerre des Clones, l'Empire Galactique nouvellement formé entama une vaste campagne de pacification des mondes ayant soutenu la Confédération. Le Moff Wilhuff Tarkin fut chargé par l'Empereur Palpatine de faire d'Antar 4 un exemple. Si bien que Tarkin ne prit pas la peine de faire le tri entre les Séparatistes, les résistants et les agents du Renseignement encore en attente d'exfiltration. La Commission pour la Préservation de l'Ordre Nouveau, une agence gouvernementale de l'Empire en charge de la propagande Impériale, essaya de dissimuler les disparitions de loyalistes parmi les arrestations et les exécutions du mieux qu'elle put. Toutefois, les médias finirent par s'emparer de l'affaire et la nommèrent les "Atrocités d'Antar". En conséquence, l'ancien membre des Renseignements de la République Berch Teller, qui perdit des hommes lors de ces atrocités, créa une cellule rebelle pour combattre l'Empire.[4]

Bien des années plus tard, le Général Airen Cracken, responsable des Renseignements de l'Alliance Rebelle, envoya un rapport sur ces atrocités à Mon Mothma.[2]

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Antar 4 fut mentionné pour la première fois dans le roman Tarkin écrit par James Luceno où elle fut placée à tord dans la Bordure Médiane.[4] Le livre de références Star Wars Atlas Galactique plaça la lune dans la Bordure Intérieure en la nommant simplement "Antar".[1]

Apparition[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.