Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 

"Capitaine, regardez !
-Activez les boucliers !
"
―Antidar Williams et Maoi Madakor, juste avant l'explosion de leur vaisseau.[src]

Antidar Williams était un officier humain des Forces Judiciaires de la République Galactique. Durant le Blocus de Naboo par la Fédération du Commerce, il pilota le Radiant VII, vaisseau qui amena les ambassadeurs Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi auprès des dirigeants de la Fédération. Antidar Williams trouva la mort lorsque les chefs Neimoidiens de la Fédération du Commerce décidèrent de détruire le Radiant VII

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Antidar Williams était un humain qui fit carrière au sein du Département Judiciaire et devint un officier des Forces Judiciaires, les principales forces de défense de la République Galactique.[2] Trente-deux années avant la bataille de Yavin, le Sénat Galactique fit passer la Proposition 31-814D,[3] une loi censée briser le monopole de la Fédération du Commerce sur les Zones de Libre Échange. En représailles, les dirigeants Neimoidiens de la Fédération, soutenus par le mystérieux Dark Sidious, décidèrent d'établir un blocus autour de Naboo, une paisible planète de la Bordure Médiane.[1]

Le Chancelier Suprême Finis Valorum tenta de débloquer la situation en organisant des négociations secrètes avec la Fédération. Il envoya ainsi deux ambassadeurs Jedi, le Maître Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi, en compagnie de l'officier Antidar Williams et de la Capitaine Maoi Madakor. Toute l'équipe embarqua à bord du Radiant VII et partirent pour le Saak'ak, le vaisseau amiral de la Fédération.[1]

L'équipe rejoignit le blocus et reçut l'autorisation du Vice-Roi Nute Gunray, le dirigeant de la Fédération, de se poser à bord de leur croiseur de classe Lucrehulk. Très rapidement, les chefs Neimoidiens se rendirent compte que les négociateurs étaient des Jedi. Si ses conseillers Rune Haako et Daultay Dofine estimèrent que la présence des Jedi prouvaient que le blocus était une mauvaise idée et qu'il fallait y mettre un terme, Gunray préféra contacta leur allié Dark Sidious.[1]

Antidar Williams trouva la mort dans la destruction du Radiant VII.

Le Seigneur Sith lui ordonna alors de tuer les émissaires. Gunray s'exécuta et donna l'ordre à l'un de ses subordonnés de détruire le Radiant VII où se trouvait Antidar Williams et Maoi Makador. Antidar Williams eu juste le temps de s'apercevoir que l'une des tourelles du hangar s'était activée et de prévenir sa supérieure avant que cette tourelle n'ouvre le feu et détruise le croiseur, tuant ses occupants sur le coup.[1]

Traits et personnalité[modifier | modifier le wikicode]

Antidar Williams était un humain aux cheveurs foncés. Il portait l'uniforme bleu des Forces Judiciaires. De plus, Williams était capable de piloter un croiseur de classe Consular.[1]

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Antidar Williams apparut pour la première fois en 1999 dans le film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme. Il était joué par Silas Carson, qui jouait également Nute Gunray et Ki-Adi-Mundi. Dans l'univers Canon, il fut identifié pour la première fois dans l'application mobile Star Wars: Force Collection sorti en 2013.

Dans l'univers Légendes, il fut identifié pour la première fois dans l'extension Coruscant Limited du jeu de cartes Star Wars Customizable Card Game sorti en 2001.

Apparition[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.