Cliquer ici pour voir la version Canon de ce sujet.  Cet article couvre la version Légendes de ce sujet. 

Un apprenti, aussi appelé initié ou novice, était un être sensible à la Force qui entrait au Temple Jedi après que son lien avec la Force eut été repéré par l'Ordre Jedi ou la République Galactique.

Il recevait les bases de l'enseignement Jedi, très strict, afin d'éviter le moindre égarement, dans une Académie Jedi, ou si possible, au Temple Jedi. Ils s'entraînaient toujours par groupe, sous la tutelle d'un Chevalier ou d'un Maître, voire du Grand Maître Jedi pour les plus chanceux. Ceux qui présentaient les dispositions nécessaires étaient pris en charge individuellement par un professeur afin de recevoir la formation de Padawan. Les autres étaient réorientés dans la société civile en fonction de leurs aptitudes. On peut noter que l'Ordre Jedi était extrêmement strict sur les conditions pour être éligibles à la formation de Padawan. Les enfants repérés trop tard, souvent originaires de la Bordure Extérieure, étaient ainsi condamnés à ne jamais dépasser le stade de l'apprentissage, parce que le Conseil jugeait que leur esprit ne pouvait plus être formé avec suffisamment de rigueur pour qu'il ne dévie jamais du Code Jedi.

Cependant, chez les Sith, l'apprenti désignait un grade très différent, plus proche de l’équivalent du Padawan. À la différence que, contrairement aux Jedi chez qui il était systématique, seule une minorité parmi les simples Sith, plus talentueuse que le reste, obtenait l'honneur de recevoir l’enseignement exclusif d’un Seigneur Sith, en échange de l’allégeance à sa personne, et donc par ricochet, à la succession de Dark et Seigneurs Noirs au-dessus de lui. L’apprentissage était ainsi la première étape de sa longue ascension vers les sphères du pouvoir, si ledit Sith avait les ressources et la chance d’y survivre. Après l'instauration de la Règle des Deux, l'apprenti désigna le seul et unique élève du Maître, le Seigneur Noir des Sith.

Durant la période de fossoyage du souvenir même de l'Ordre Jedi par l'Empire Galactique ; l'Empereur Palpatine prétendit que les Jedi enlevaient les jeunes enfants sensitifs et sectionnaient le lien avec la Force des sensitifs déjà adultes qu'ils repéraient ; même si ces derniers n'avaient pas basculé du Côté Obscur. En réalité, l'Empereur déformait une réalité qui remontait aux premiers temps de la République : alors qu’ils commençaient à aménager le Temple d'Ossus ; et cartographiaient la galaxie pour y faire venir un maximum de sensitifs, les premiers Jedi furent très vite confrontés à une multitude de « sorciers maléfiques » sur diverses planètes de la galaxie, en réalité des êtres sensitifs à la Force qui s'ignoraient et avaient naturellement basculé du Côté Obscur. Ne maîtrisant guère des techniques de guérison pour ce cas de figure à l’époque - mais ne souhaitant pas les tuer pour éviter de se corrompre à leur tour -, ces Jedi avaient effectivement développé une technique pour priver littéralement le sensitif de tous ses liens avec la Force. Malheureusement, l'individu en ressortait traumatisé à vie, et les Jedi qui accomplissaient le rituel en conservaient eux aussi une plaie dans leur cœur ; mais ils pensaient que c'était un moindre mal.

Avec le temps, les Jedi d’Ossus éliminèrent la plupart des Jedi Noirs, et rassemblèrent la plupart des jeunes sensitifs, en même temps qu’ils développaient des techniques de méditation curatives pour les libérer de l’emprise du Côté Obscur. Cette technique sombra dans l'oubli pour des millénaires avant de réapparaître à l’époque de la Grande Guerre des Sith.

Parallèlement, les enfants prétendument enlevés étaient plutôt des orphelins rejetés par leurs familles, effrayées par leurs pouvoirs ; et que l’Ordre avait simplement recueilli. Par la suite, la plupart des familles dans la galaxie fut heureuse de pouvoir confier cette progéniture hors norme à une institution qui saurait prendre soin d'elle, et même si cela ne devint jamais réellement obligatoire, la prise en charge par le Temple de tous les enfants identifiés comme sensitifs fut systématique avec le temps. Cependant, certains restaient réticents à cause de l’interdiction de garder le contact ; mais l’Ordre sut toujours les convaincre du bien-fondé de leur action.

Pour autant, les apprentis qui devenaient Padawans et comptaient atteindre le rang de Chevalier Jedi devaient être conscients qu'ils ne pourraient jamais revenir dans leur famille d'origine, une fois membre de l'Ordre, qui devenait alors une famille de substitution. Par ailleurs, la vie d'un Jedi était une vie de sacrifices, qui leur interdisait de fonder leur propre foyer afin de se consacrer corps et âme à la défense de la République et du Côté Lumineux. Beaucoup renonçaient à cause de ces conditions très drastiques, surtout au premier millénaire avant la bataille de Yavin.

Titre supérieur Hiérarchie de l'Ordre Jedi Titre inférieur
Padawan Apprenti Sensitif
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.