FANDOM


Tab-canon-black  Tab-legends-white 
Ask Aak était un sénateur Gran de Malastare dans les dernières décennies de la République Galactique.

BiographieModifier

Successeur de Aks Moe, Ask Aak était un partisan affirmé de l'Acte de Création Militaire et supporta les efforts pour la Guerre des Clones dans les années suivantes. Quand une armée clone, commandée dix ans plus tôt par un maître Jedi fut découvert par Obi-Wan Kenobi sur Kamino, le sénateur Aak poussa à son utilisation.

Bail and Ask Aak

Aak avec Bail Organa.

À un point avant la guerre des Clones un Dug nommé Tahbotza tenta de faire chanter l'équipe d'Ask Aak. Le sénateur se vengea en plaçant une prime sur la tête de Tahbotza. Ask Aak, comme son collègue Aks Moe, offrirent une prime pour deux autres Dugs, Ghazdik Jah et Mazanga pour le meurtre de leurs assistants spéciaux. Ask Aak voulait aussi capturer Zap'Ulga pour ses connexions avec une série de raids sur des cargos républicains transportant de l'équipement de secours pour Malastare. Enfin, le sénateur plaça une prime sur un autre Dug du nom de Xucaabo pour des dettes. Toutes ces primes furent réclamées par Jango Fett.

Grand supporter de Palpatine, il était plus progressif et orienté vers l'action que de nombreux sénateurs loyalistes avec autant de franc-parler que son prédécesseur. Il critiqua lourdement les Jedi les blâmant de n'avoir pas empêcher l'assassinat d'Aks Moe et plus tard du désastre de la bataille de Parcelus Minor. Il était très critique envers leur rôle dans la guerre surtout pendant les premiers mois du conflit et douta ouvertement des capacités de Maître Oppo Rancisis. Il fut aussi l'un des principal promoteurs de la loi du Renforcement de la sécurité.

En coulissesModifier

Ask aak

Le sénateur Ask Aak.

Steven Boyle incarna Ask Aak dans le film Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones. Dans Star Wars épisode III : La Revanche des Sith, le rôle revint à Paul Spence.

ApparitionsModifier

Sénateur
Aks Moe
22 av.BY - ?  ?
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .