FANDOM


Cet article parle de l'attaque du Temple Jedi durant la Purge Jedi. Vous cherchez peut-être l'attaque du Temple Jedi durant le Sac de Coruscant.
"D'abord, je veux que vous alliez les traquer dans leur temple. Nous allons les prendre par surprise. Faites ce qui convient de faire, Seigneur Vador. N'hésitez pas, soyez sans pitié."
―Dark Sidious à son apprenti Dark Vador[src]
Après le duel qui opposa le Maître Jedi Mace Windu au Chancelier Suprême Sheev Palpatine et suite à la révélation de ce dernier en tant que Seigneur Sith, le jeune Jedi Anakin Skywalker, maintenant connu comme étant Dark Vador, se vit attribuer sa première mission par son maître. Il attaqua le Temple Jedi avec la 501ème Légion de soldats clones, ne laissant aucun survivant et tuant même les jeunes apprentis.

Après avoir détruit les Jedi qui se trouvaient dans le Temple dont le maître d'armes du Temple Cin Drallig, Vador activa la balise du Temple qui informa les Jedi de la Galaxie que la guerre était finie et les sommant de revenir sur Coruscant afin de les tuer un à un. Peu après, il rejoignit sa femme, Padmé Amidala, pour l'informer de la situation. Pendant ce temps, les soldats clones restés au Temple continuèrent de traquer les derniers survivants de l'Ordre Jedi et tuèrent notamment le jeune Padawan Zett Jukassa sous les yeux offensés du sénateur Bail Organa. L'attaque et l'Ordre 66 menèrent à la destruction de la quasi totalité des Jedi de la Galaxie et créa un grand bouleversement au sein de la Force.

Cependant, informés par Bail Organa, les Jedi survivants Obi-Wan Kenobi et Yoda infiltrèrent le Temple Jedi et désactivèrent la balise. C'est durant cette infiltration qu'ils découvrirent la terrible vérité à propos d'Anakin devenu Dark Vador grâce au système de surveillance du Temple.

PréludeModifier

"Dorénavant, tous les Jedi, y compris votre ami, Obi-Wan Kenobi, sont des ennemis de la République. Il nous faut faire très vite. Les Jedi sont impitoyables. Si on ne les élimine pas jusqu'au dernier, ce sera la guerre civile pour l'éternité."
―Dark Sidious à son apprenti Dark Vador[src]
Depuis leur première rencontre, le Chancelier Suprême Palpatine, secrètement le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious, avait remarqué le potentiel qui émanait d'Anakin Skywalker. Il se positionna dès lors pour lui comme le père qu'il n'avait eu et commença à influencer ses décisions et à discréditer les Jedi à ses yeux. Skywalker croyait ardemment en Palpatine et lui confia ses plus terribles secrets comme la tuerie qui perpétua contre les Tuskens sur Tatooine. Vers la fin de la Guerre des Clones, Palpatine invita Anakin à l'Opéra Galactique et en profita pour lui conter l'histoire de Dark Plagueis le Sage et lui affirmer que le savoir Sith pouvait des personnes de la mort comme Padmé, sa femme. Plus tard, Anakin découvrit que Palpatine était un adepte du Côté Obscur de la Force et le dénonça à Mace Windu. Ce dernier s'enquit alors, avec trois autres Jedi d'aller arrêter le Chancelier Suprême mais demanda à Anakin de rester au Temple, jugeant qu'il était trop proche du Chancelier pour intervenir.[1]

Dans son bureau du Sénat Galactique, Sidious fut confronté aux Maîtres Kit Fisto, Eeth Koth et Saesee Tiin ainsi qu'à Windu. Il se débarrassa facilement de ses adversaires mais eut plus de mal avec Windu qui parvint à le faire chuter et à prendre le dessus. Alors que Windu allait tuer Sidious et mettre fin au règne des Sith, Anakin entra dans le bureau et s'interposa, prônant la justice des Jedi. Windu refusa de l'écouter et jugea trop dangereux de laisser Palpatine en vie. Au moment d'abattre sa lame sur le Chancelier, Anakin lui coupa le bras et Sidious en profita pour lancer sa foudre sur le Jedi qui fut projeté par la vitre brisée et tomba dans le vide de Coruscant. Après ce duel, Anakin devint l'apprenti de Sidious qui le nomma Dark Vador. Le maître exposa à son apprenti les dangers que représentaient les Jedi et demanda à Vador de commencer par traquer les Jedi dans leur temple.[1]

Pendant que Vador préparait son assaut, Sidious déclencha l'Ordre 66 et ordonna à tous les soldats clones de la Grande Armée de la République d'abattre les généraux et commandants Jedi qui les dirigeaient. En quelques minutes, des dizaines de Jedi furent tués aux quatre coins de la Galaxie.[1]

DéroulementModifier

"Maître Skywalker, ils sont trop nombreux ! Comment va-t-on faire pour repousser tous ces clones ?"
―Sors Bandeam au Seigneur Sith Dark Vador[src]
En formation et marchant silencieusement sur les marches qui mènent au Temple Jedi, plusieurs unités de clones de la 501ème Légion furent conduites par Vador à l'intérieur de l'édifice. Les Jedi, refusant de mourir comme des lâches, préfèrent combattre et abattirent beaucoup de clones. Pendant l'attaque, Vador reconfigura la balise du Temple pour informer les Jedi de la Galaxie que la guerre était terminée et qu'ils pouvaient rentrer sur Coruscant. Ce piège avait bien évidemment pour but de tuer les Jedi qui reviendraient au Temple.[1]

Après, Vador pénétra dans la Chambre du Haut Conseil Jedi et y trouva plusieurs apprentis qui se cachaient derrières les sièges des grands maîtres de l'Ordre. L'un des padawans reconnut Anakin Skywalker et lui demanda comment ils lutteraient contre les nombreux soldats clones. En seule réponse, Vador activa son sabre laser et tua tous les padawans désarmés. Les combats engendrèrent vite plusieurs incendies dans le Temple qui s'embrasait petit à petit. Des hauts immeubles de Coruscant, on pouvait voir le Temple flamber et quand le sénateur d'Alderaan Bail Organa vit cela, il sauta dans son speeder et se rendit au Temple. Il se gara sur l'une des plates-formes d'atterrissage mais fut accueillit par des soldats clones qui lui refusèrent l'accès. Alors qu'il allait se retirer, Zett Jukassa, un padawan de l'Ordre, bondit vers les clones et tua six d'entre eux. Malheureusement, les soldats clones étaient trop nombreux et Zett ne put résister aux tirs de blaster. Il s'écroula devant les yeux horrifiés du sénateur qui fuit les lieux tandis que les clones tentaient d'abattre son speeder.[1] Dans le Temple, tandis qu'elle méditait, Shaak Ti fut tuée par Vador dans le dos.[2] Avant qu'elle ne meurt sous la lame de Vador, Ti parvint à enregistrer un message via holocron pour informer les potentiels futurs lecteurs de ne pas laisser mourir l'Ordre Jedi et de le perpétuer. Cet holocron se retrouva par la suite dans la collection privée du seigneur du crime Hutt Grakkus puis fut finalement entendu et lu par Luke Skywalker.[5]

Par la suite, Vador confronta Cin Drallig, le maître d'armes du Temple et l'un des meilleurs bretteurs de l'Ordre. Après avoir tué Bene et Whie Malreaux, deux apprentis de Drallig, Vador engagea un duel contre le maître d'armes mais Vador le vainquit en lui entaillant profondément l'épaule. Le combat entre Vador et Drallig fut par la suite visionné par Obi-Wan Kenobi et Yoda grâce au système de surveillance du Temple.[1]

Après avoir détruit le Temple, Vador se rendit dans le système Mustafar pour éliminer les leaders de la Confédération des Systèmes Indépendants afin de mettre un véritable terme à la Guerre des Clones.[1]

ConséquencesModifier

"Les novices aussi ont tous été massacrés. Qui ? Qui a pu faire ça ?"
―Obi-Wan Kenobi à Yoda en voyant les corps inertes des novices tués par Dark Vador[src]
Après avoir laissé les clones au Temple Jedi, Dark Vador se rendit auprès de Padmé et lui raconta la trahison des Jedi. Cette dernière ne voulut pas le croire et ne reconnut pas le Anakin qu'elle connaissait. Enfin, il l'informa qu'il se rendait sur Mustafar pour mettre un terme à cette guerre.[1]

Avant même l'extinction des incendies du Temple, un session extraordinaire du Sénat Galactique fut rassemblée. Palpatine évoqua l'attentat qu'il avait subit de la part des Jedi et informa les Sénateurs que ces derniers avaient voulu prendre le pouvoir dans la Galaxie. Il accusa ensuite l'Ordre Jedi d'avoir fomenté l'entièreté de la Guerre des Clones pour faire sombrer la République et ainsi mieux prendre le contrôle de la Galaxie. Enfin, et afin de prévenir toute rechute, Palpatine annonça la dissolution de la République en une instance plus forte et autoritaire, l'Empire Galactique[1]

Après l'Ordre 66, les maîtres Obi-Wan Kenobi et Yoda survécurent et reçurent le message de la balise du Temple leur demandant de revenir à la capitale mais perçurent immédiatement le piège. Durant la session du Sénat, ils se rendirent au Temple et après avoir tué les quelques clones qu'il restait, il pénètrent dans l'édifice sacré et y découvrir des dizaines de cadavres de Jedi dont ceux des novices assassinés par Dark Vador.[1]

Ils modifièrent la balise pour informer les Jedi survivants de s'éloigner le plus possible de Coruscant. Ils consultèrent ensuite le système de sécurité du Temple et constatèrent que Anakin avait sombre du Côté Obscur de la Force et était l'auteur de ce massacre. Yoda le mandata ensuite d'aller affronter son ancien padawan tandis qu'il irait affronter Dark Sidious.[1]

En coulissesModifier

L'éradication de l'Ordre Jedi et la chute d'Anakin Skywalker dans le Côté Obscur de la Force furent pour la première fois mentionnés dans la trilogie originale, mais indirectement seulement. C'est en 2005, lors de la sortie de Star Wars épisode III : La Revanche des Sith, que ces événements apparaissent pour la première fois à l'écran.

George Lucas estima que la scène qui montre le novice Sors Bandeam et son groupe confrontés à Vador était nécessaire. En effet, il voulait montrer à quel point le Anakin que nous connaissions brave et dévoué était devenu un serviteur du Côté Obscur. Bien sûr, il ajouta qu'il n'avait pas l'intention de montrer le meurtre à proprement parlé des novices. Cependant, George Lucas représenta la mort d'un autre enfant à l'écran, Zett Jukassa qui était alors interprété à l'écran par le fils de Lucas, Jett Lucas.

Dans l'épisode "Les Fantômes de Mortis" de la série Star Wars: The Clone Wars, le Fils montre à Anakin Skywalker une vision de son futur qui inclut des événements de la Revanche des Sith. L'une de ces visions montre Anakin activant son sabre laser et abattant la lame sur un enfant juste après une vision de Palpatine utilisant la foudre Sith. Dans la vision, il voit aussi son duel avec Obi-Wan sur Mustafar et le moment où il étrangle Padmé.

Scène coupéeModifier

À l'origine, Kenobi et Yoda étaient attendus par une escouade de soldats clones déguisés en Jedi devant le Temple. Cette scène fut finalement coupée et ils gardèrent les soldats clones en armure bleue de la 501ème Légion.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Guerre des Clones
Chronologie galactique

Précédent: Invasion de Naboo · Guerre Ouverts–Fermés

Suivant: Purge Jedi · Campagnes des Partisans de Saw Gerrera

Batailles de la Guerre des Clones
Crise Séparatiste (antérieure au conflit) Ansion · Antar 4 · Coruscant · Kamino · Geonosis
22 av.BY Geonosis (I) · Transport de troupes Républicain · Christophsis (I) · Teth · Palais de Jabba · Palais de Ziro · Ryloth · Rugosa · Abregado · Système Ryndellia · Nébuleuse Kaliida (I) et (II) · Mimban · Lune de Rishi · Falleen · Bothawui · Vulture's Claw · Couloir extérieur · Station Skytop · Rodia (I) · Tranquility · Vassek 3 · Vanqor (I) · Florrum (I) · Quell · Maridun · Orto Plutonia (I) et (II)
21 av.BY Laboratoire de Nuvo Vindi · Iego · Felucia (I) · Temple Jedi (I) · Dévaron (I) · Glee Anselm · Rodia (II) · Naboo (I) · Station Black Stall · Mustafar (I) · Station médicale de Felucia · Felucia (II) · Malastare · Incident de la Bête de Zillo · Cato Neimoidia (I) · Murkhana · Dorin · Geonosis (II) · Dantooine · TB-73 · Capture d'Eeth Koth · Saleucami (I) · Croiseur de la République · Coronet · Conspiration pour assassiner Satine Kryze · Kamino · Pantora · Prise d'otage du Sénat · Attentat à la bombe sur Coruscant · Raxus (I)
20 av.BY Sullust · Dévaron (II) · Toydaria · Capture d'Even Piell · Lola Sayu · Felucia (III) · Mon Cala · Naboo (II) · Patitite Pattuna · Sauvetage d'Adi Gallia · Umbara · Kiros · Zygerria · Émeute au Centre de Détention Judiciaire Central de la République · Orondia · Theed · Onderon · Flotte d'Obi-Wan Kenobi · Florrum (II) · Planète non-identifiée · Vaisseau amiral d'Aut-O · Abafar · Carida
19 av.BY Cato Neimoidia (II) · Ringo Vinda · Scipio · Oba Diah · Moraband · Utapau (I) · Anaxes · Skako Minor · Mahranee · Haruun Kal · Raxus (II) · Avant-poste Vizsla 09 · Sauvetage de Quinlan Vos · Base de stockage Séparatiste · Vanqor (II) · Christophsis (II) · Temple Jedi (II) · Kardoa · Mygeeto (I) · Lokori · Geonosis (III) · Mandalore · Coruscant · Saleucami (II) · Kashyyyk · Utapau (II) · Mygeeto (II) · Felucia (IV) · Cato Neimoidia (III) · Kaller · Bureau de Palpatine · Ordre 66 · Temple Jedi (III) · Mustafar (II) et (III) · Sénat
Autres Aargonar · Akiva · Batuu · Cellule Séparatiste · Grange · Hissrich · Hypori · Merj · Mokivj · Tibrin · Phindar · Puits de scories · Roche · Sarrish · Secteur Quellor · Vallt · Zequardia
Articles et sujets connexes
République Galactique · Confédération des Systèmes Indépendants · Ordre Jedi · Sith · Acte de Création Militaire · Traité Clan Hutt–République · Conférence de paix · Procès d'Ahsoka Tano · Proclamation du Nouvel Ordre
  [Source]
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .