"Nous pouvons confirmer que l'attentat contre notre générateur était bien une attaque Séparatiste ! Ils doivent payer pour ce qu'ils ont fait !"
―Sénateur Gume Saam au Sénat Galactique[src]

Durant la Guerre des Clones, un attentat à la bombe fut commis sur le réseau central de distribution d'électricité de la planète Coruscant, la capitale de la République Galactique. Cet attentat fut planifié par le Comte Dooku, d'après les ordres de son Maître Sith Dark Sidious, et le but de cet attentat était d'empêcher la fin de la guerre. En effet, la Sénatrice Padmé Amidala, avec l'aide de la Sénatrice Mina Bonteri de la Confédération des Systèmes Indépendants, avait réussi à convaincre la majorité du Sénat Galactique de voter pour signer la paix entre la République et la Confédération. Pour pouvoir exécuter à bien son Grand Plan, le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious devait voir la Guerre continuer, tout comme de nombreux Sénateurs, et ne pouvait donc tolérer une nouvelle ère de paix. Finalement l'attentat fut un succès, et la paix fut empêchée.[1]

Prélude[modifier | modifier le wikicode]

Un an après le début de la Guerre des Clones, le Sénateur Gume Saam de la République Galactique proposa au Sénat Galactique de déréguler le système bancaire pour pouvoir créer plus de troupes destinées à la guerre. Cependant, la Sénatrice Padmé Amidala, aux côtés de Bail Organa, suggéra plutôt de mettre en pause ce projet de loi pour laisser la situation évoluer.[1]

Soucieux de ce que la Sénatrice pourrait accomplir, Saam discuta avec ses amis Sénateurs, Lott Dod et Nix Card. Après leur discussion il fut décidé que Coruscant serait attaqué par les Séparatistes, pour symboliser l'antagonisme entre la République et la Confédération des Systèmes Indépendants; la capitale de la République n'avait pas été attaquée en plus de mille ans. Pour mener à bien cette opération ils contactèrent le Comte Dooku, leader de la Confédération, et le chargèrent d'attaquer la planète, de manière à rendre la paix impossible.[1]

De son côté, Amidala alla visiter une vieille amie, la Sénatrice Mina Bonteri d'Onderon, depuis peu alliée aux Séparatistes. Elle rencontra Bonteri sur Raxus, la capitale de la Confédération, et y alla accompagnée de la Padawan Ahsoka Tano. Après une conversation entre les deux Sénatrices, Bonteri l'informa que le Sénat Séparatiste était en effet en train de discuter à propos de la paix. Après une session au Sénat Séparatiste, étant grandement influencés par Bonteri, les Confédérés décidèrent de faire une proposition de paix à la République. Amidala se chargea ensuite d'aller informer le Chancelier Suprême Sheev Palpatine de la nouvelle.[1]

La mission[modifier | modifier le wikicode]

Pour mener à bien cette opération pour le moins délicate, le Général Grievous des Séparatistes envoya plusieurs droïdes de démolition sur la capitale. Déguisés en droïdes balayeurs, ces derniers parvinrent à accomplir la tâche. Tout d'abord ils durent ne pas se faire remarquer par le Commandant clone Fox et ses Gardes de Coruscant, puis ils s'introduisirent dans le réseau central de distribution d'électricité de Coruscant, pour enfin tuer la majeure partie des ingénieurs et s'auto-détruire, causant la destruction partielle du générateur de puissance.[1]

Pendant ce temps, au Sénat de la République, Amidala, Organa et Onaconda Farr annoncèrent aux autres Sénateurs la proposition de paix de la part des Confédérés, et juste après Amidala proposa de voter pour signer la paix entre les deux partis. Le Vice-Chancelier Mas Amedda procéda ensuite à autoriser à tous les politiciens à voter sur le sujet.[1]

Cependant, quelques secondes à peine après le début du vote, une panne générale frappa Coruscant ainsi que le Sénat. Dans la panique générale, tout le monde arrêta de voter, et l'entièreté du Sénat fut choquée de voir que quelqu'un oserait attaquer la planète quasiment sacrée. Au bout de quelques longues secondes, le Sénateur Saam décréta que l'attaque avait été confirmée comme ayant été causée par les Séparatistes, rendant la paix presque impossible aux yeux de tous. Puis, la Sénatrice Halle Burtoni de Kamino proposa plutôt de voter à propos de la dérégulation du système bancaire, et malgré les paroles désespérées d'Amidala, presque tout le Sénat décida de voter pour le projet de loi. Finalement, sous les yeux horrifiés de la Sénatrice de Naboo, le projet fut accepté, et le Chancelier Suprême approuva la motion, rendant la discussion clause.[1]

Conséquences[modifier | modifier le wikicode]

Après l'attentat, le système bancaire fut dérégulé, et de nombreuses troupes militaires supplémentaires furent produites. La Sénatrice Amidala fut aussi accusée de trahison envers la République par le Sénateur Mee Deechi d'Umbara, et sa proposition de paix la désigna comme une ennemie de la République pour de nombreux Sénateurs et Sénatrices. De plus, le Comte Dooku contacta le Sénat, et lui fit savoir que la République avait elle-aussi lancé une attaque sur les peuples Confédérés, tuant au passage Mina Bonteri, celle à l'origine du mouvement visant à signer la paix.[1]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Guerre des Clones
Chronologie galactique

Précédent: Invasion de Naboo · Guerre Réceptifs-Hermétiques

Suivant: Purge Jedi · Campagnes des Partisans de Saw Gerrera

Batailles de la Guerre des Clones
Crise Séparatiste (antérieure au conflit) Ansion · Antar 4 · Coruscant · Kamino · Geonosis
22 av.BY Geonosis (I) · Transport Républicain · Hissrich · secteur Corvair · Kudo III · Quarmendy · Hisseen · Christophsis (I) · Teth · Palais de Jabba · Palais de Ziro · Ryloth · Rugosa · Abregado · Système Ryndellia · Nébuleuse Kaliida (I) et (II) · Mimban · Lune de Rishi · Falleen · Bothawui · Vulture's Claw · Couloir extérieur · Station Skytop · Rodia (I) · Tranquility · Vassek 3 · Vanqor (I) · Florrum (I) · Quell · Maridun · Orto Plutonia
21 av.BY Laboratoire de Nuvo Vindi · Iego · Felucia (I) · Temple Jedi (I) · Dévaron (I) · Glee Anselm · Rodia (II) · Naboo (I) · Station Black Stall · Mustafar (I) · Station médicale de Felucia · Malastare · Cato Neimoidia (I) · Murkhana · Dorin · Geonosis (II) · Dantooine · TB-73 · Capture d'Eeth Koth · Saleucami (I) · Croiseur de la République · Coronet · Conspiration pour assassiner Satine Kryze · Kamino · Pantora · Attentat à la bombe sur Coruscant · Raxus (I)
20 av.BY Sullust · Dévaron (II) · Toydaria · Capture d'Even Piell · Lola Sayu · Felucia (II) · Mon Cala · Naboo (II) · Patitite Pattuna · Sauvetage d'Adi Gallia · Umbara · Kiros · Zygerria · Kadavo · Theed · Onderon · Flotte d'Obi-Wan Kenobi · Florrum (II) · Planète non-identifiée · Vaisseau amiral d'Aut-O · Abafar · Carida
19 av.BY Cato Neimoidia (II) · Ringo Vinda · Batuu · Mokivj · Scipio · Oba Diah · Moraband · Utapau (I) · Mahranee · Raxus (II) · Haruun Kal · Avant-poste Vizsla 09 · Sauvetage de Quinlan Vos · Base de stockage Séparatiste · Vanqor (II) · Christophsis (II) · Temple Jedi (II) · Anaxes · Skako Minor · Kardoa · Mygeeto (I) (Mygeeto (II) · Mygeeto (III)) · Lokori · Geonosis (III) · Yerbana · Cato Neimoidia (III) · Felucia (III) · Murkhana City · Saleucami (II) · Mandalore · Bracca · Coruscant · Kashyyyk · Utapau (II) · Kaller · Bureau de Palpatine · Ordre 66 · Temple Jedi (III) · Mustafar (II) et (III) · Sénat
Autres Aargonar · Agamar · Akiva · Bray · Cellule Séparatiste · Clabron · Cularin · Destroyer Séparatiste · Grange · Horain · Hypori · Khorm · Kromus · Ledeve · Merj · Mrinzebon · Nébuleuse Crombach · Phindar · Puits de scories · Roche · Saleucami (III) · Sarrish · Secteur Quellor · Tibrin · Vallt (I) · Vallt (II) · Zequardia
Articles et sujets connexes
République Galactique · Confédération des Systèmes Indépendants · Ordre Jedi · Sith · Acte de Création Militaire · Traité Clan Hutt–République · Négociations de paix · Conférence de paix · Conférence sur la stratégie de la République · Attentat au Temple Jedi · Procès d'Ahsoka Tano · Sièges de la Bordure Extérieure · Proclamation du Nouvel Ordre
  [Source]
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.