FANDOM


Tab-canon-black  Tab-legends-white 
"Je suis Baskol Yessrim et voici Ainlee Teem. Nous sommes les sénateurs du Protectorat Gran de Malastare !"
―Baskol Yeesrim se présentant aux délégués Jedi.[src]

Baskol Yeesrim était un Gran, sénateur de Malastare avec Aks Moe et Ainlee Teem durant l'Invasion de Naboo.

BiographieModifier

Sénateur de MalastareModifier

"Un tambour à vent de cérémonie Gran. Il a plus de mille ans. Un cadeau de Baskol Yeesrim."
―Palpatine, à Finis Valorum.[src]

Baskol Yeesrim naquit sur Malastare, une planète de la Bordure Médiane. Comme de nombreux autres Grans de la planète, Baskol Yeesrim fit carrière au sein du Protectorat Gran, le gouvernement de Malastare. Il devint finalement l'un des représentants du Protectorat au Sénat Galactique de la République Galactique avec Aks Moe et Ainlee Teem.[2] À cette époque, Baskol Yeesrim se rapprocha de Palpatine, le sénateur de Naboo, et lui offrit un tambour à vent traditionnel Gran que le sénateur conserva dans son appartement du 500 Republica.[3]

Blocus de NabooModifier

"Et voici les bureaucrates. Les vrais maîtres de la République."
―Palpatine, à Padmé Amidala, après l'intervention d'Aks Moe et de Baskol Yeesrim.[src]

Baskol Yeesrim se trouvait en compagnie de Aks Moe dans le Bâtiment du Sénat lorsque la Reine Padmé Amidala de Naboo accusa la Fédération du Commerce d'avoir envahi sa planète natale. Le représentant de la Fédération, le Neimoidien Lott Dod, rejeta les accusations de la jeune reine en pointant du doigt qu'elle n'apportait aucunes preuves. Il proposa alors de mettre en place une commission sénatoriale pour enquêter sur Naboo. Aks Moe et Baskol Yeesrim s'empressèrent d'apporter leur soutien à la proposition du sénateur Dod.[1]

Devant l'incapacité du Sénat à agir, la reine Amidala décida d'organiser un Vote de défiance qui renversa le Chancelier Suprême Finis Valorum et permit à Palpatine d'être élu Chancelier Suprême, malgré la candidature d'Ainlee Teem.[1]

Négociations sur MalastareModifier

"C'est un véritable honneur d'accueillir des invités aussi distingués !"
―Baskol Yeesrim accueillant les délégués Jedi.[src]
GranProtectorate-SWREP14

Baskol Yeesrim et Ainlee Teem accueillant les délégués Jedi sur Malastare.

Quelques semaines après la fin du Blocus de Naboo, le Protectorat Gran accepta d'organiser des négociations sur Malastare entre la Maison de Lannik, gouvernement de Lannik, et le Iaro Rouge, un groupe terroriste voulant renverser le gouvernement de la planète. En réalité, le Protectorat soutenait le Iaro Rouge et ses alliés de l'Ordre du FFIB afin d'obtenir des avantages économiques sur Lannik après la prise de contrôle de cette planète par le Iaro Rouge. Pour ce faire, le Iaro Rouge et ses alliés Grans avaient prévu de faire tuer les sept Jedi chargés d'arbitrer les négociations ainsi que le dirigeant de Lannik, le prince R'cardo Sooflie IX.[2]

Baskol Yeesrim fut ainsi chargé d'accueillir les Jedi avec son collègue Ainlee Teem et les conduisit à leurs appartements. Sur le chemin, le groupe fut attaqué par un terroriste du Iaro Rouge et un Inquisiteur du FFIB. Yeesrim décida alors de les transférer dans le Palais du Gouverneur Gujdim Wiphshun pour leur sécurité.[2] Lorsque les négociations commencèrent, Baskol Yeesrim céda sa place à son collègue Aks Moe.[4] Le plan des Grans et du Iaro Rouge fut toutefois un échec car les Jedi parvinrent à sauver le prince R'cardo Sooflie IX et à tuer le chef du Iaro Rouge, Myk'chur Finux Zug.[5]

Crise SéparatisteModifier

"Dois-je à nouveau vous rappeler que s'il y avait eu des Jedi ici, cette insulte n'aurait jamais eu lieu."
―Baskol Yeesrim, sur les perturbations des funérailles d'Aks Moe.[src]
Aks-moe-death

Baskol Yeesrim assista aux funérailles d'Aks Moe.

Baskol Yeesrim continua sa carrière au Sénat Galactique durant les années qui suivirent. Baskol Yeesrim faisait partie des délégués Grans qui assistèrent aux funérailles de Aks Moe, à Pixelito sur Malastare, suite à son assassinat sur Aargau. Il laissa éclater sa colère devant HoloNet News lorsque des activistes du mouvement Dugs-pour-la-Démocratie perturbèrent les funérailles à l'aide de fanfares et de modules de courses.[6] Malgré le décès de Aks Moe, Baskol Yeesrim continua à travailler pour le successeur du défunt sénateur, Ask Aak. Des activistes du mouvement Dugs-pour-la-Démocratie profitèrent de l'investiture du nouveau sénateur à la Rotonde du Sénat pour dénoncer l'oppression de leur peuple par les Grans de Malastare. Baskol Yeesrim rétorqua devant HoloNet News que les accusations des Dugs étaient fausses car les Dugs employés par le Protectorat étaient payés.[7]

Traits et personnalitéModifier

"Les Dugs employés par le Protectorat Gran sont des ouvriers payés qui profitent de bénéfices substantiels."
―Baskol Yeesrim, à l'HoloNet News.[src]

Baskol Yeesrim était un Gran qui soutenait la politique d'oppression des Dugs menée par le Protectorat Gran. Il allait jusqu'à soutenir cette politique en public en dénonçant les critiques comme des insultes anti-grans.[7] Baskol Yeesrim faisait partie des nombreux sénateurs corrompus du Sénat.[8]

En coulissesModifier

Baskol Yeesrim est apparu pour la première fois dans le film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme de George Lucas, sorti le 19 mai 1999. Il fut identifié pour la première fois dans le livre de références de David West Reynolds Star Wars : Tout sur La Menace Fantôme sorti le 26 mai 1999. Néanmoins, ce livre de références utilise une image de Aks Moe pour représenter Baskol Yeesrim. Dans la bande-dessinée Star Wars 15: Émissaires à Malastare 3, Baskol Yeesrim est représenté de la même manière que le Gouverneur Gujdim Wiphshun. Enfin, le magazine Star Wars : Les Dossiers Officiels 71 (MAC7–8, Into Action) utilise une image de Baskol Yeesrim pour représenter Aks Moe.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sénateur précédent Sénateur de Malastare avec Ainlee Teem et Aks Moe Sénateur suivant
Aks Moe avec Ainlee Teem 32 av.BY Aks Moe
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .