FANDOM


Après la bataille de Grail City, au cours du conflit entre le Premier Ordre et la Résistance, la Résistance lança une attaque contre un Destroyer Stellaire de classe Resurgent du Premier Ordre au-dessus de Batuu. L'attaque se déroula après la capture d'un vaisseau de transport inter-systèmes de la Résistance et ses membres d'équipage par le Premier Ordre.

PréludeModifier

Les membres d'un groupe de la Résistance, stationnés sur une base située dans des ruines antiques sur la planète Batuu, furent informés de la mission de la Résistance menée par la jeune pilleuse d'épaves Rey via un hologramme projeté par le droïde astromécano BB-8. L’équipage prit place à bord d’un vaisseau de transport inter-systèmes de la Résistance piloté par Nien Nunb et escorté par Poe Dameron dans son X-Wing T-70, le Black One. Cependant, le transporteur croisa un Destroyer Stellaire de classe Resurgent du Premier Ordre et se fit traquer par le rayon tracteur du Destroyer Stellaire jusqu'à son bord. Poe Dameron fut alors contraint de fuir les lieux afin de chercher de l'aide.[2]

DéroulementModifier

Les membres de la Résistance furent capturés et interrogés avant de s'échapper de la salle d'interrogatoire. Au cours de leur évasion, les membres de la Résistance croisèrent des Stormtroopers, des Transports Blindés Tout Terrain ainsi que Kylo Ren. L’équipage du Destroyer Stellaire fut surpris lorsqu'un nombre important de chasseurs, de Forteresses Stellaire MG-100 SF-17, de frégates d'escorte Nébulon-C et d’autres vaisseaux de la Résistance, dirigés par Poe, firent irruption de l'hyperespace.[2]

En coulissesModifier

Le prélude et l'attaque sont décrites dans l'attraction Star Wars: Rise of the Resistance de Star Wars: Galaxy's Edge dans les parcs Disney.[4] L'arrivée des vaisseaux de la Résistance fut vue pour la première fois dans une vidéo promotionnelle de Disney. Beaucoup plus de détails furent révélés lors d'un événement promouvant le futur parc d'attraction Star Wars: Galaxy's Edge.[2]

ApparitionModifier

SourcesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .