La bataille de Saleucami était une bataille de la Guerre des Clones qui opposa la République Galactique à la Confédération des Systèmes Indépendants. Elle prit place sur la planète Sundari et en orbite de cette dernière, et son objectif principal était de libérer le Maître Jedi Eeth Koth qui avait été capturé par le Général Grievous.

Prélude[modifier | modifier le wikicode]

Hologramme de Grievous détenant Eeth Koth.

Après que le Haut Conseil Jedi ait reçu un message du Général Grievous annonçant la capture du Maître Jedi Eeth Koth, ces derniers décodèrent un message caché venant du Jedi. Dans l'hologramme de Grievous, ce dernier tenait en otage le Zabrak et annonçait aux Jedi qu'il avait capturé le Maître. Koth, doué d'une grande intelligence, eut l'idée de faire parvenir des informations primordiales au Conseil en réalisant des signes de main. En visionnant l'hologramme, les Jedi parvinrent à déchiffrer son message codé, message qui rapportait le fait que Grievous et sa flotte se dirigeaient vers le système Saleucami. Le Conseil décida alors d'envoyer immédiatement les Maîtres Jedi Adi Gallia et Obi-Wan Kenobi ainsi que le Chevalier Jedi Anakin Skywalker pour réaliser une mission de sauvetage.

La bataille[modifier | modifier le wikicode]

En orbite[modifier | modifier le wikicode]

Le plan du Général Kenobi était le suivant : il attirerait Grievous dans son vaisseau pendant qu'Adi Gallia et Anakin Skywalker monteraient à bord du Destroyer de classe Recusant de Grievous, espérant leur donner assez de temps pour qu'ils puissent libérer Eeth Koth avant le retour du cyborg.

Kenobi et Grievous se livrent à un duel au sabre laser.

Cependant, son plan n'était pas assez élaboré, et Grievous put anticiper leurs mouvements. Il laissa à bord du Destroyer Séparatiste de nombreux Droïdes commandos BX ainsi qu'un droïde tactique de série T, TV-94, pour combattre Gallia et Skywalker. De plus il emporta aussi avec lui d'autres droïdes commandos ainsi que deux Magna Gardes pour affronter Kenobi.

Durant la bataille, Grievous en vint à engager un duel au sabre laser avec Kenobi sur le pont du vaisseau Républicain. Pendant leur duel mouvementé, Kenobi en vint presque à le vaincre, grâce aux bâtons électriques des Magna Gardes. Heureusement pour Grievous, le Jedi quitta la salle avant de l'achever définitivement, et le cyborg put fuir la bataille. Du côté de Gallia et Skywalker, ils durent livrer un combat acharné contre les droïdes commandos, mais malgré la difficulté de la tâche, ils parvinrent à la surmonter. Au bout d'un moment, Kenobi les rappela en renforts, et Gallia dut laisser le sauvetage d'Eeth Koth aux mains de Skywalker. Ce dernier ne faillit pas à sa mission et sauva le Zabrak, le ramenant dans une Navette de classe Eta

Alors que la bataille faisait rage, Gallia engagea un nouveau combat avec Grievous. Puis, avec l'aide de la Jedi, Kenobi et deux clones furent capables de s'échapper du vaisseau de la République juste avant son explosion. Tous ceux à bord du vaisseau républicain moururent. Suite à l'explosion, Skywalker les récupéra dans sa navette et les achemina jusqu'au Résolu. En échec, Grievous prépara ses troupes à un atterrissage au sol, mais malheureusement pour lui, les débris de l'explosion du vaisseau républicain heurtèrent sa barge de débarquement C-9979 alors qu'il tentait d'atterrir sur Saleucami. Le reste de ses forces et lui-même furent donc obligés de s'échapper dans des capsules de sauvetages. La République se répartit alors la tâche. Kenobi, Rex et Cody poursuivraient Grievous sur terre tandis que Skywalker continuerait la bataille en orbite contre les Séparatistes, et Gallia pourrait ramener Koth au Temple. L'objectif principal étant maintenant de capturer Grievous.

La Traque de Grievous[modifier | modifier le wikicode]

Après son atterrissage, Grievous tenta immédiatement d'envoyer un signal de détresse au reste de sa flotte toujours en orbite, mais malheureusement pour lui son émetteur avait été détruit. Les forces de Kenobi atterrirent à une distance proche de celle de Grievous, et le cyborg dut alors quitter sa capsule pour tenter d'en trouver une capable d'émettre le signal de détresse. Alors la traque du Général Séparatiste commença.

Rex rencontre Cut Lawquane, un déserteur de la Grande Armée de la République.

Après son arrivée sur la planète, Kenobi décida de séparer ses forces. D'un côté Rex prendrait quelques hommes avec lui et irait à travers les marécages vers les coordonnées d'une capsule de sauvetage, tandis que de l'autre Cody et Crys enquêteraient sur le site du crash de la barge C-9979. Durant sa patrouille, Rex reçut un tir venant d'un droïde commando sniper, et fut gravement blessé. Le médecin clone Kix fut capable de le soigner un peu, mais pas assez pour que le capitaine clone puisse reprendre son poste. Obligés de trouver un endroit pour que Rex puisse se reposer et reprendre des forces, ils découvrirent une ferme non loin de là. À l'intérieur de la ferme, ils rencontrèrent la femme du propriétaire, Suu Lawquane, qui accepta volontiers d'abriter Rex jusqu'à sa remise en état. Avant que ses hommes ne repartent, Rex donna à Jesse le commandement du groupe. Plus tard, le capitaine découvrit que Cut Lawquane, le fermier, était en fait un clone qui avait déserté la Grande Armée de la République suite à la bataille de Geonosis.

Durant leur traque, Kenobi, Cody et Crys découvrirent finalement un droïde en état de marche et tentèrent de lui soutirer la position de Grievous. De son côté, Grievous observait ses droïdes mourir un par un, étant donné qu'ils ne possédaient plus la batterie nécessaire pour continuer leur route. Finalement, ce dernier découvrit une capsule de sauvetage avec un émetteur en état de marche et parvint à envoyer un signal de détresse à sa flotte. Kenobi et son groupe ne tardèrent pas à le rattraper, puis s'ensuivit une courte bataille entre les droïdes et les clones, ainsi qu'un duel entre Grievous et Kenobi. Cette bataille s'avéra être courte car une navette Séparatiste arriva peu après, prête à récupérer Grievous. Ce dernier réussit à s'enfuir au nez et à la barbe de Kenobi.

Du côté de Rex, lui et Lawquane durent affronter un groupe de droïdes commando rescapés d'une capsule de sauvetage. Ces derniers avaient été malencontreusement activés par les enfants adoptifs de Lawquane, alors qu'ils étaient en train de jouer dehors. Après cet affrontement, Rex, remis de ses blessures, put enfin rejoindre la République et quitter Saleucami.

Conséquences[modifier | modifier le wikicode]

Durant son séjour chez Lawquane, Rex apprit de nombreuses choses concernant son honneur et ses envies. Même s'il aurait dû rapporter à la République la désertion de Lawquane, Rex ne le fit pas et choisit plutôt de respecter le choix de Lawquane. La décision du fermier lui fit aussi comprendre que sa vie ne consisterait pas toujours en la guerre, et qu'un jour il devrait choisir ce qu'il voulait vraiment devenir.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Guerre des Clones
Chronologie galactique

Précédent: Invasion de Naboo · Guerre Réceptifs-Hermétiques

Suivant: Purge Jedi · Campagnes des Partisans de Saw Gerrera

Batailles de la Guerre des Clones
Crise Séparatiste (antérieure au conflit) Ansion · Antar 4 · Coruscant · Kamino · Geonosis
22 av.BY Geonosis (I) · Transport Républicain · Hissrich · secteur Corvair · Kudo III · Quarmendy · Hisseen · Christophsis (I) · Teth · Palais de Jabba · Palais de Ziro · Ryloth · Rugosa · Abregado · Système Ryndellia · Nébuleuse Kaliida (I) et (II) · Mimban · Lune de Rishi · Falleen · Bothawui · Vulture's Claw · Couloir extérieur · Station Skytop · Rodia (I) · Tranquility · Vassek 3 · Vanqor (I) · Florrum (I) · Quell · Maridun · Orto Plutonia
21 av.BY Laboratoire de Nuvo Vindi · Iego · Felucia (I) · Temple Jedi (I) · Dévaron (I) · Glee Anselm · Rodia (II) · Naboo (I) · Station Black Stall · Mustafar (I) · Station médicale de Felucia · Malastare · Cato Neimoidia (I) · Murkhana · Dorin · Geonosis (II) · Dantooine · TB-73 · Capture d'Eeth Koth · Saleucami (I) · Croiseur de la République · Coronet · Conspiration pour assassiner Satine Kryze · Kamino · Pantora · Attentat à la bombe sur Coruscant · Raxus (I)
20 av.BY Sullust · Dévaron (II) · Toydaria · Capture d'Even Piell · Lola Sayu · Felucia (II) · Mon Cala · Naboo (II) · Patitite Pattuna · Sauvetage d'Adi Gallia · Umbara · Kiros · Zygerria · Kadavo · Theed · Onderon · Flotte d'Obi-Wan Kenobi · Florrum (II) · Planète non-identifiée · Vaisseau amiral d'Aut-O · Abafar · Carida
19 av.BY Cato Neimoidia (II) · Ringo Vinda · Batuu · Mokivj · Scipio · Oba Diah · Moraband · Utapau (I) · Mahranee · Raxus (II) · Haruun Kal · Avant-poste Vizsla 09 · Sauvetage de Quinlan Vos · Base de stockage Séparatiste · Vanqor (II) · Christophsis (II) · Temple Jedi (II) · Anaxes · Skako Minor · Kardoa · Mygeeto (I) (Mygeeto (II) · Mygeeto (III)) · Lokori · Geonosis (III) · Yerbana · Cato Neimoidia (III) · Felucia (III) · Murkhana City · Saleucami (II) · Mandalore · Bracca · Coruscant · Kashyyyk · Utapau (II) · Kaller · Bureau de Palpatine · Ordre 66 · Temple Jedi (III) · Mustafar (II) et (III) · Sénat
Autres Aargonar · Agamar · Akiva · Bray · Cellule Séparatiste · Clabron · Cularin · Destroyer Séparatiste · Grange · Horain · Hypori · Khorm · Kromus · Ledeve · Merj · Mrinzebon · Nébuleuse Crombach · Phindar · Puits de scories · Roche · Saleucami (III) · Sarrish · Secteur Quellor · Tibrin · Vallt (I) · Vallt (II) · Zequardia
Articles et sujets connexes
République Galactique · Confédération des Systèmes Indépendants · Ordre Jedi · Sith · Acte de Création Militaire · Traité Clan Hutt–République · Négociations de paix · Conférence de paix · Conférence sur la stratégie de la République · Attentat au Temple Jedi · Procès d'Ahsoka Tano · Sièges de la Bordure Extérieure · Proclamation du Nouvel Ordre
  [Source]
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.