Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki
Cliquer ici pour voir la version Canon de ce sujet.  Cet article couvre la version Légendes de ce sujet. 

La bataille de Yavin opposa l'Empire Galactique à l'Alliance Rebelle autour de la gazeuse Yavin, plus précisément près de la lune Yavin 4 où était établie la base rebelle.

Lors de l'attaque décisive, un chasseur parvint à se faufiler dans une tranchée fortement défendue, et à larguer deux torpilles à protons qui provoquèrent la destruction de l'Étoile Noire.

Prélude[]

L'Empereur Palpatine était conscient de la menace que constituaient les rebelles et décida d'utiliser sa nouvelle arme de terreur, l'Étoile Noire, contre le groupe d'insurgés. L'emplacement de la base secrète des rebelles était un secret bien gardé et l'Empire Galactique n'avait aucune piste valable.

Cependant, lorsqu'un groupe formé de Han Solo et de Luke Skywalker essaya de faire évader la Princesse Leia Organa de la station spatiale, le Grand Moff Wilhuff Tarkin plaça un émetteur sur le Faucon Millenium de Solo. Les suivant ainsi à la trace, il découvrit l'emplacement de la base secrète de l'Alliance Rebelle.

La base de Yavin 4 était construite selon la philosophie de l'Alliance, qui était de se fortifier pour pouvoir résister longtemps à un assaut de grande envergure. Cette tactique changea plus tard avec l'accroissement de la puissance Impériale ; l'Alliance sélectionna alors des bases moins fortifiées et plus faciles à évacuer. Peu avant que la bataille n'éclate, un croiseur Mon Calamari, le Croiseur Stellaire MC80a Indépendance, ravitailla la base en X-Wings et en matériel de défense.

Les rebelles exploitèrent les plans dérobés par le réseau d'espionnage Bothan et le mercenaire Kyle Katarn. Le Général Jan Dodonna et ses conseillers militaires parvinrent à trouver une faille : un conduit d'aération mal protégé menant au générateur de la station. Un chasseur stellaire muni d'une torpille à proton pouvait accéder à la tranchée, où se trouvait ce conduit, et causer une réaction en chaîne qui ferait exploser l'Étoile Noire.

La bataille[]

L'Étoile Noire arriva dans le système du mauvais côté de la planète Yavin 4, se trouvant de l'autre côté de la géante gazeuse. Quelques minutes supplémentaires étaient donc nécessaires à la station de combat pour se placer à portée de feu de Yavin 4. Pour Tarkin, qui ne pouvait pas savoir ce qu'il allait se produire durant ces quelques minutes supplémentaires, la confiance était maximale : la rébellion allait bientôt être écrasée et les plans récupérés.

Sur Yavin 4, c'était le branle-bas de combat. Les pilotes sortaient à peine de leur briefing qu'ils devaient déjà prendre leur envol pour affronter l'Étoile Noire. Le haut commandement de de l'Alliance Rebelle comprit que, pour attaquer la bouche d'entrée, les pilotes devaient tout d'abord nettoyer le passage des turbolasers. Bien que trop lents pour abattre un chasseur, le nombre de tirs dans toutes les directions allait rendre la tâche des pilotes ardue. L'escadron Red et l'escadron Blue se chargeraient de cette tâche, en plus de détruire la tour du déflecteur qui protégeait le secteur de la tranchée.

L'attaque de la tranchée pouvait alors commencer. Les chasseurs bombardiers Y-Wings de l'escadron Gold furent les premiers à entrer en action, sous la couverture de l'escadron Blue, dont les nouveaux A-Wings RZ-1 expérimentaux restaient en hauteur pour couper le passage aux chasseurs ennemis. Les turbolasers de la tranchée ne pouvant offrir qu'un tir de barrage peu précis, et les chasseurs TIE étant trop faibles devant les chasseurs X-Wings, le Seigneur Vador décida de les affronter lui-même avec l'aide de son escadron de pilotes d'élite, l'escadron Black.

La base de Yavin 4, qui pouvait tout voir et tout entendre de la bataille, prévint alors ses pilotes du danger. Il était déjà trop tard, puisque l'escadron Black avait déjà distancé la couverture de l'escadron Blue et s'engageait dans la tranchée derrière l'escadron Gold. Le Commandant Keyan Farlander, seul survivant de l'escadron Gold, ne participa pas à l'assaut de la bouche d'entrée. Sa mission était de rester en couverture avec l'escadron Blue. De sa position, il vit les trois chasseurs ennemis se diriger vers ses ailiers, mais il ne pouvait pas les aider. Les Y-Wings étant peu manœuvrables, le TIE Avancé x1 de Dark Vador n'eut aucun mal à les abattre.

En cas d'échec de l'escadron Gold, l'escadron Red devait prendre la relève, tout en étant couvert par l'escadron Green. Les trois premiers pilotes à plonger furent Red Leader Garven Dreis, Red Dix Theron Nett et Red Onze, le Lieutenant Wenton Chan. Au même moment, Tarkin fut informé de l'inquiétude de certains stratèges Impériaux : les Rebelles n'attaquaient pas au hasard et semblaient avoir un schéma d'attaque coordonné et le risque, bien que minime, était réel. Les stratèges Impériaux proposèrent alors à Tarkin de partir par précaution, mais ce dernier leur rit au nez et resta dans la salle d'observation.

Pendant ce temps, la deuxième vague d'assaut rebelle avançait rapidement. Les trois chasseurs de l'escadron Black réussirent à passer la couverture et à se placer derrière eux. Les ailiers savaient très bien ce qu'ils avaient à faire : attirer le feu ennemi sur eux pour protéger l'homme de tête, et rester en vie le plus longtemps possible en effectuant des changements de direction brusques et inattendus. Une tactique qui avait des chances de fonctionner contre n'importe lequel des meilleurs pilotes, mais pas contre un Seigneur Sith. Dark Vador n'eut aucun mal à se débarrasser des ailiers. Dreis avait déjà lancé ses torpilles, mais les viseurs laser avaient leurs limites et les torpilles s'écrasèrent sur une paroi. Tout était alors à recommencer. Dark Vador saisit sa chance et détruisit l'un des moteurs de Dreis, qui s'écrasa contre la station.

La responsabilité du nouvel assaut était désormais sur les épaules de Luke Skywalker. Il s'engagea dans la tranchée, épaulé par Wedge Antilles et Biggs Darklighter, l'un de ses amis de longue date sur Tatooine. Les trois appareils filèrent dans la tranchée et furent rapidement rejoints par l'escadron Black. Dark Vador attaqua le premier et réussit à toucher Wedge. Celui-ci s'en sortit mais dut quitter la bataille, car son appareil était devenu instable et risquait d'aller s'écraser contre la paroi de la tranchée. Il ne restait alors que Biggs pour couvrir Luke.

Dark Vador se fit de plus en plus pressant, Biggs ne pouvait plus le retenir et se fit abattre. Tous les espoirs de la Rébellion reposaient à présent sur Luke. Son ordinateur de visée était branché et il vit la cible. Il ne restait que quelques secondes avant le tir mortel contre la station. Dark Vador avait prouvé qu'aucun appareil, même avec le meilleur des pilotes, ne pouvait lui résister. Cependant, il ne pouvait pas abattre cet appareil qui semblait protégé par la Force. Luke entendit alors la voix sereine d'Obi-Wan Kenobi, comme venue d'outre-tombe, qui lui dit d'utiliser la Force.

Après avoir hésité, Luke débrancha son ordinateur, ce qui déclencha un accès de colère sur Yavin 4. Luke se revit dans les montagnes, à la maison. Il visa la bouche d'entrée, mais ce n'était plus une bouche d'entrée, c'était une chauve-souris et il allait l'avoir. Dark Vador hésita quelques instants, surpris de voir la Force protéger cet appareil. Le pilote du X-Wing lui sembla être un utilisateur talentueux de la Force mais bien peu expérimenté. Il réussit, non sans difficulté, à replacer l'appareil au centre de son viseur. Néanmoins, au moment de tirer et d'abattre l'appareil, Vador fut percuté par un des ailiers et projeté dans l'espace. Il s'agissait de Han Solo et du Faucon Millenium.

Alors que la maléfique base sidérale entrait à portée de feu de la base rebelle, le Grand Moff Tarkin ordonna la mise à feu. De son côté, Luke, guidé par la Force, parvint à tirer deux de ses torpilles à protons dans le puit d'évacuation de la station. Le Faucon Millenium et le chasseur de Luke fuirent alors la station de combat à toute vitesse tandis que les équipes de technicien Impériaux chargeaient le super-laser, sous les yeux du Moff Tarkin, plus triomphant que jamais. Les deux vaisseaux rebelles parvinrent à rejoindre le vide sidéral, juste à temps pour voir l'Étoile Noire, symbole même du pouvoir Impérial, exploser dans l'espace, telle une supernova. La bataille n'était toutefois pas terminée. L'Empire envoya plusieurs vaisseaux de guerre afin d'écraser la Rébellion dans ce système au moyen d'une attaque au sol massive dans ce qui marqua la deuxième bataille de Yavin.

Conséquences[]

Bien que l'Alliance Rebelle eût perdu bon nombre de ses meilleurs pilotes, elle en sortit plus forte que jamais. Elle venait de passer d'un petit groupuscule hostile à l'Empire à une puissance ennemie non négligeable. Plusieurs systèmes se rallièrent à sa cause et un vent de sympathie envers l'Alliance parcourut la galaxie. Dark Vador découvrit par la suite que Luke Skywalker était impliqué dans la bataille et se mit à sa recherche.

De plus, la destruction de ce qui devait être la plus grande station de combat de tout l'univers venait d'en prouver l'inefficacité. Plusieurs hauts fonctionnaires Impériaux remirent en question l'utilité d'une telle arme. Cette bataille fut d'une telle importance dans l'histoire de la Guerre Civile Galactique que la future Nouvelle République instaura un nouveau calendrier, dans lequel l'an zéro serait la date de la bataille de Yavin.

En coulisses[]

Cette bataille est inspirée par plusieurs scènes de films de guerre où une place forte est bombardée en rase-mottes, en particulier 633 Squadron (1964, attaque d'une usine en Norvège à travers un fjord) et The Dam Busters (1954, attaque d'un barrage à travers un canyon). Dans le chronologie de l'univers de Star Wars, cette bataille marque le début de l'an 0.

Apparition[]

Advertisement