"Qu'est-ce que vous faites au juste?"
"On se tient à couvert et tu devrais en faire autant!"
"Vous n'êtes pas sérieux là? Il doit y avoir un millier de droïdes grand maximum.
"
―Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi[src]

La bataille de Yerbana fut un affrontement des Sièges de la Bordure Extérieure,[1] et elle prit place peu avant le début de l'Ère Impériale[5] sur la planète Yerbana. Elle opposa la République Galactique à la Confédération des Systèmes Indépendants, et ce fut une des dernières batailles de la Guerre des Clones, un conflit pan-galactique entre les deux camps politiques. Pour mener l'effort de guerre de la République, les Généraux Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker furent envoyés sur la planète, avec le Maître à la tête du 212ème Bataillon d'attaque et le Chevalier aux commandes de la 501ème Légion. Ensemble, ils affrontèrent une partie de l'Armée Droïde Séparatiste, et grâce à une stratégie ingénieuse de Skywalker, ils obtinrent la victoire sur Yerbana.[1]

Prélude[modifier | modifier le wikicode]

Peu avant la fin de la Guerre des Clones, le Général Grievous de l'Alliance Séparatiste entreprit une campagne dans les Territoires de la Bordure Extérieure. Pour combattre Grievous et ses droïdes de combat, quelques Généraux Jedi et de nombreux soldats clones furent forcés de s'aventurer bien loin des Mondes du Noyau, et parmi eux figurait le 212ème Bataillon d'attaque, dirigé par le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi, et la 501ème Légion, dirigée par le Chevalier Jedi Anakin Skywalker. Ces deux groupes de clones furent envoyés sur la planète Yerbana, pour combattre des droïdes Séparatistes.

La bataille[modifier | modifier le wikicode]

Kenobi sauve le Commandant Cody

Une fois arrivés en orbite de Yerbana, les troupes de la République Galactique se séparèrent en deux groupes ; la 501ème Légion mènerait un assaut aérien, tandis que le 212ème Bataillon d'attaque irait reprendre une ville contrôlée par les Séparatistes. Rapidement, la 501ème parvint à prendre le contrôle du front aérien, et étant donné le retard des hommes de Kenobi, celle-ci décida de lui venir en aide.[1]

Sur le pont menant à la ville, les forces Séparatistes organisèrent un blocus empêchant les clones d'avancer plus loin. Puis, les droïdes de combat firent feu, en envoyant divers explosifs sur les forces de la République. Le Commandant clone Cody, face à ce problème majeur, ordonna à ses troupes de se retirer et de se mettre à couvert. À ce moment-là, le Général Jedi Obi-Wan Kenobi arriva pour seconder ses hommes, mais il fut lui aussi obligé de se mettre à couvert. Cody lui expliqua qu'ils n'arrivaient pas à localiser le super droïde tactique dirigeant les forces droïdes, impliquant qu'ils ne pourraient pas déstabiliser leur ennemi de si tôt. Kenobi demanda où se trouvait Anakin Skywalker, et à cet instant précis, le Chevalier Jedi apparut derrière eux, avec une nouvelle stratégie en tête.[1]

Des Jumptroopers clones attaquent les Séparatistes sur Yerbana

À la surprise de Kenobi et Cody, Skywalker se mit alors à marcher à découvert face aux forces Séparatistes. Tous les clones furent bouche bée, se demandant ce que le Général Skywalker avait à l'esprit. Rapidement, un droïde de combat de série OOM identifia le Jedi, et par la suite il ordonna à tous ses droïdes de faire feu sur lui. Cependant, juste avant cette manœuvre, le Général réalisa un remarquable exploit; il leur fit croire qu'il désirait se rendre. Face à une action aussi bizarre, le commandant droïde fut obligé de contacter leur super droïde tactique, ne sachant que faire. Celui-ci arriva peu après, et immédiatement, il compris que c'était un piège. Il ordonna à toutes ses troupes de faire feu, mais Skywalker avait déjà obtenu l'avantage; il détruisit le droïde tactique avec l'aide de la Force et de son sabre laser, et immédiatement des Jumptroopers clones entrèrent en scène, sortant de sous le pont et fondant sur les Séparatistes depuis les airs. Grâce à cet effet de surprise, ils détruisirent rapidement le blocus, et enfin, Kenobi et ses hommes purent avancer vers la cité et terminer leur travail.[1]

Conséquences[modifier | modifier le wikicode]

Tano et Kryze contactent Kenobi et Skywalker

Une fois la bataille quasiment terminée, Skywalker et Kenobi furent rappelés à bord d'un Destroyer Stellaire pour répondre à un message intriguant, qui leur avait été envoyé via la fréquence "Fulcrum". À première vue, les Jedi crurent que c'était le chef des Rebelles d'Onderon, Saw Gerrera,[1] avec qui ils avaient déjà fait équipe,[6] qui avait peut-être des problèmes à cause du Siège d'Onderon, mais bien à leur surprise, ils découvrirent que c'était en fait Ahsoka Tano.[1] Tano avait été la Padawan de Skywalker pendant quelques années, mais après avoir été accusée à tort d'un attentat à la bombe, elle avait décidé de quitter l'Ordre Jedi.[7] L'ancienne Padawan les contacta, et aux côtés de Bo-Katan Kryze, la cheffe des Death Watch, elle leur expliqua pourquoi elle avait décidé de reprendre contact avec eux ; Kryze et elle avaient besoin d'aide pour appréhender le Seigneur Sith renégat Maul,[1] qui depuis peu avait pris le contrôle de la planète Mandalore.[8]

Par la suite, Kenobi et Skywalker rencontrèrent Kryze et Tano à bord d'un Destroyer Stellaire de classe Venator, et après avoir entendu la requête de la Togruta, Kenobi décida de faire appel au Haut Conseil Jedi pour obtenir le droit d'agir sur Mandalore. Avec le peu de temps qu'il avait, Skywalker emmena ensuite son ancienne Padawan retrouver la 501ème Légion, le groupe de soldats clones avec qui elle avait combattu pendant presque trois ans, et le Capitaine clone Rex, jadis un de ses meilleurs amis. Après quelques minutes de discussions, cette réunion fut interrompue par Kenobi, qui avait conversé avec le Conseil Jedi ; Skywalker et lui devaient immédiatement retourner sur Coruscant pour protéger le Chancelier Suprême Sheev Palpatine, qui était en ce moment-même la cible du Général Grievous et son Armée Droïde Séparatiste. Tano, une fois de plus déçue par les Jedi, fit comprendre à son ancien Maître qu'elle désapprouvait leur inaction, et lui expliqua que l'Ordre Jedi ferait mieux d'aider les gens réellement dans le besoin. C'était à cause de tout ce temps passé à servir quelques politiciens corrompus que le grand public n'avait plus confiance en eux. Pour tenter d'apaiser la colère de Tano, Skywalker proposa alors de séparer la 501ème Légion en deux parties ; la première viendrait avec lui sur Coruscant, et l'autre suivrait son ancienne Padawan sur Mandalore. De plus, Rex serait promu au rang de Commandant clone, et Tano serait considérée comme son conseiller personnel, pour qu'elle puisse légalement agir au sein de la Grande Armée de la République.[1]

Au final, son idée fut approuvée. Rex, Tano et Kryze, aux commandes de la 332ème Compagnie, se rendirent sur Mandalore pour mener un siège, et d'un autre côté, Kenobi et Skywalker se rendirent sur Coruscant pour mener une bataille.[1]

Apparition[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Guerre des Clones
Chronologie galactique

Précédent: Invasion de Naboo · Guerre Réceptifs-Hermétiques

Suivant: Purge Jedi · Campagnes des Partisans de Saw Gerrera

Batailles de la Guerre des Clones
Crise Séparatiste (antérieure au conflit) Ansion · Antar 4 · Coruscant · Kamino · Geonosis
22 av.BY Geonosis (I) · Transport Républicain · Hissrich · secteur Corvair · Kudo III · Quarmendy · Hisseen · Christophsis (I) · Teth · Palais de Jabba · Palais de Ziro · Ryloth · Rugosa · Abregado · Système Ryndellia · Nébuleuse Kaliida (I) et (II) · Mimban · Lune de Rishi · Falleen · Bothawui · Vulture's Claw · Couloir extérieur · Station Skytop · Rodia (I) · Tranquility · Vassek 3 · Vanqor (I) · Florrum (I) · Quell · Maridun · Orto Plutonia
21 av.BY Laboratoire de Nuvo Vindi · Iego · Felucia (I) · Temple Jedi (I) · Dévaron (I) · Glee Anselm · Rodia (II) · Naboo (I) · Station Black Stall · Mustafar (I) · Station médicale de Felucia · Malastare · Cato Neimoidia (I) · Murkhana · Dorin · Geonosis (II) · Dantooine · TB-73 · Capture d'Eeth Koth · Saleucami (I) · Croiseur de la République · Coronet · Conspiration pour assassiner Satine Kryze · Kamino · Pantora · Attentat à la bombe sur Coruscant · Raxus (I)
20 av.BY Sullust · Dévaron (II) · Toydaria · Capture d'Even Piell · Lola Sayu · Felucia (II) · Mon Cala · Naboo (II) · Patitite Pattuna · Sauvetage d'Adi Gallia · Umbara · Kiros · Zygerria · Kadavo · Theed · Onderon · Flotte d'Obi-Wan Kenobi · Florrum (II) · Planète non-identifiée · Vaisseau amiral d'Aut-O · Abafar · Carida
19 av.BY Cato Neimoidia (II) · Ringo Vinda · Batuu · Mokivj · Scipio · Oba Diah · Moraband · Utapau (I) · Mahranee · Raxus (II) · Haruun Kal · Avant-poste Vizsla 09 · Sauvetage de Quinlan Vos · Base de stockage Séparatiste · Vanqor (II) · Christophsis (II) · Temple Jedi (II) · Anaxes · Skako Minor · Kardoa · Mygeeto (I) (Mygeeto (II) · Mygeeto (III)) · Lokori · Geonosis (III) · Yerbana · Cato Neimoidia (III) · Felucia (III) · Murkhana City · Saleucami (II) · Mandalore · Bracca · Coruscant · Kashyyyk · Utapau (II) · Kaller · Bureau de Palpatine · Ordre 66 · Temple Jedi (III) · Mustafar (II) et (III) · Sénat
Autres Aargonar · Agamar · Akiva · Bray · Cellule Séparatiste · Clabron · Cularin · Destroyer Séparatiste · Grange · Horain · Hypori · Khorm · Kromus · Ledeve · Merj · Mrinzebon · Nébuleuse Crombach · Phindar · Puits de scories · Roche · Saleucami (III) · Sarrish · Secteur Quellor · Tibrin · Vallt (I) · Vallt (II) · Zequardia
Articles et sujets connexes
République Galactique · Confédération des Systèmes Indépendants · Ordre Jedi · Sith · Acte de Création Militaire · Traité Clan Hutt–République · Négociations de paix · Conférence de paix · Conférence sur la stratégie de la République · Attentat au Temple Jedi · Procès d'Ahsoka Tano · Sièges de la Bordure Extérieure · Proclamation du Nouvel Ordre
  [Source]
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.