FANDOM


Brea Tonnika était une Humanoïde criminelle en compagnie de sa sœur Senni durant la Guerre des Clones puis la Guerre Civile Galactique. Peu de temps avant la bataille de Yavin, elle se trouvait dans la cantina de Chalmun sur Tatooine.

BiographieModifier

Brea Tonnika était une criminelle qui vécut pendant la Guerre des Clones et la Guerre Civile Galactique. Pendant la période de la Guerre des Clones,[2] Brea était recherchée pour meurtre pour avoir tué un garde alors qu'elle tentait de sortir un de ses associés de prison.[3] Sa photo d'identité fut vue par la Padawan Ahsoka Tano et la bibliothécaire Jocasta Nu alors qu'elles tentaient de trouver, dans la base de données des Archives Jedi, des indices sur l'identité du voleur qui avait volé le sabre laser d'Ahsoka Tano.[2]

La cantina de ChalmunModifier

Quelques temps avant la bataille de Yavin, Brea Tonnika était présente à la cantina de Chalmun avec sa sœur le jour où le jeune Luke Skywalker et le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi s'y rendirent pour trouver un pilote afin de les conduire sur la planète Alderaan. Lorsque le Maître Jedi coupa le bras de l'Aqualish Ponda Baba pour défendre le jeune Luke, tous les clients de la cantina, y compris Brea, furent interrompus dans leurs activités avant d'y revenir, une fois l'incident terminé.[1]

Traits et personnalitéModifier

Brea Tonnika avait les yeux verts, les cheveux noirs et la peau claire. Ses cheveux étaient attachés en plusieurs nattes dont certaines regroupées entre elles formaient un chignon.[1]

En coulissesModifier

Brea Tonnika apparut pour la première fois dans le film Star Wars épisode IV : Un Nouvel Espoir sorti en 1977.[1] Elle fut jouée par l'actrice Christine Hewett.[4] Christine et Angela Staines étaient des amis dans la vraie vie et étaient nommées les "Space Girls" durant la production.[5] Son nom ne fut révélé que bien plus tard dans le livre de références Star Wars : Les lieux emblématiques de la saga publié en 2016.[6]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .