FANDOM


"Vous ne nous stopperez pas. Vous n'arriverez pas à nous briser. Peu importe le temps que ça durera, nous ne rendrons jamais les armes."
―Caluan Ematt à Alecia Beck[src]

Caluan Ematt était un humain servant comme lieutenant dans l'Alliance Rebelle. Il fut le leader des Passereaux, une équipe spéciale de reconnaissance de la Rébellion chargée d'identifier, sécuriser et de préparer les nouvelles bases rebelles.[1]

Des années plus tard, il rejoignit la Résistance où il servit comme major. Il était présent dans la base de la Résistance sur D'Qar environ trente ans après la bataille d'Endor.[7]

BiographieModifier

Guerre Civile GalactiqueModifier

Premiers combatsModifier

Né environ vingt ans avant la bataille de Yavin, Caluan Ematt était un humain qui intégra l'Alliance Rebelle pour combattre l'Empire Galactique. Au début de la Guerre Civile Galactique, le lieutenant Ematt était à la tête des Passereaux, une unité spéciale chargée d'identifier, de sécuriser et de préparer les nouvelles bases rebelles.[1] Il fut amené à combattre sur Gaulus aux côtés du sergent Ruescott Melshi.[4]

TanaabModifier

Peu de temps après la destruction de l'Étoile de la Mort, Ematt et les Passereaux furent attaqués sur Taanab par Alecia Beck, Commandante du Bureau de Sécurité Impériale. Ematt fut le seul survivant et parvint à s'enfuir sur la planète Cyrkon.[1]

CyrkonModifier

Sur Cyrkon, Ematt se réfugia dans un hotel se situant à la périphérie de la ville de Motok. Lorsqu'elle reçut le message de détresse d'Ematt, la princesse Leia Organa chargea le contrebandier Han Solo et son copilote Chewbacca de secourir le leader des Passereaux. Malgré les attaques de plusieurs chasseurs de primes, Solo et Chewbacca rejoignirent la cachette d'Ematt. Le trio retourna ensuite à la baie d'amarrage du Faucon Millenium où ils furent accueillis par Beck et plus d'une quarantaine de Stormtroopers.[1]

Toutefois, dans l'espoir de s'échapper, Han tenta de créer une diversion en jouant la comédie et parlant de Chewbacca comme de son esclave. Les deux compères simulèrent une dispute qui devint un affrontement au blaster, et dans le feu de l'action ils en profitèrent pour détruire le générateur de bouclier qui protégeait la baie d'amarrage de l'atmosphère toxique de Cyrkon. La disparition du bouclier permit au Miss Terre – un vaisseau piloté par Delia Leighton, une amie de Solo – de faire feu sur les forces impériales. Pendant que Delia continuait d'arroser de tirs de blaster les Stormtroopers, Han grimpa à bord du Faucon avec Ematt et Chewie et fit décoller le vaisseau.[1]

Obligé d'attendre que l'ordinateur de navigation effectue les calculs nécessaires pour le saut dans l'hyperespace, les deux vaisseaux affrontèrent les chasseurs TIE envoyés par le Destroyer Stellaire Véhément. Cependant le Miss Terre perdit son ordinateur de navigation suite au tir d'un chasseur. Après un instant de réflexion, Han décida d'aider Delia et son vaisseau à s'enfuir en distrayant le Destroyer Stellaire qui tentait de le capturer à l'aide de ses rayons tracteurs. Tandis que le Miss Terre passait sur son système auxiliaire et sautait en hyperespace, le Faucon Millenium replongea dans l'atmosphère de la planète, droit vers Motok. Le Véhément partit à sa poursuite. Toutefois, poursuivre le Faucon le faisait s'approcher dangereusement de la ville. La commandante Beck savait que s'il s'approchait encore, l'utilisation des rayons tracteurs pour capturer le cargo aurait détruit le bouclier magnétique qui protégeait Motok. Comprenant que l'anéantissement d'une ville par l'Empire contribuerait à la propagande de l'Alliance Rebelle, Alecia Beck préféra abandonner la poursuite. Le Faucon put alors sauter en hyperespace, et échappa aux Impériaux.[1]

ZastigaModifier

Quelques temps après la bataille de Hoth, Ematt accompagna Nien Nunb sur le Remembrance afin de rejoindre Organa. Ematt amena ensuite la princesse à une réunion secrète du Haut commandement de l'Alliance sur Zastiga.[6]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .