Cham Syndulla était un Twi'lek de Ryloth, du Clan Syndulla.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Avant la Guerre des Clones[modifier | modifier le wikicode]

Cham Syndulla est né sur la planète Ryloth, monde d'origine des Twi'leks. Il s'engagea en politique, étant opposé à la corruption de la République Galactique, dont le sénateur de Ryloth Orn Free Taa était pour lui représentatif. À l'opposé, Taa voyait Syndulla comme un politicien radical, imprévisible et démagogue qui voulait le pouvoir pour lui-même. 29 ans avant la bataille de Yavin, Cham eu une fille nommée Hera avec sa femme, Tislera.

Guerre des Clones[modifier | modifier le wikicode]

Durant la Guerre des Clones, lorsque la Confédération des Systèmes Indépendants envahi sa planète, Cham Syndulla décida de prendre les armes. Il dirigea un groupe de résistant, la Résistance Twi'lek, et Ryloth fut libérée grâce à l'aide de la Grande Armée de la République et du Maître Jedi Mace Windu.

Sous l'Empire[modifier | modifier le wikicode]

Dans les années qui suivirent la Proclamation du Nouvel Ordre, Cham Syndulla s'opposa à l'Empire Galactique et attaqua notamment un train à répulsion de l'Empire à proximité du spatioport de Kala'uun. Cette attaque fut condamnée par le Gouverneur Pommel tandis que le média pro-empire TriNebulon News publia un article dessus.[1]

Sous l'Empire, sa fille, Hera, combattit résista contre la dictature sur Lothal avec ses amis rebelles. Lui même continua de défendre sa planète contre l'Empire dans le Mouvement libre de Ryloth, il revu sa fille en 3 av.BY lorsqu'ils combinèrent leur force pour combattre la flotte Impériale en orbite de Ryloth.

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Dans la version française de Star Wars: The Clone Wars, Cham Syndulla est incarné par Sébastien Desjours.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Galerie[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.