FANDOM


m (Historique)
m
Ligne 218 : Ligne 218 :
 
*[[Maître Jedi]]
 
*[[Maître Jedi]]
   
[[Catégorie:Rangs Jedi|Chevalier]]
+
[[Catégorie:Rang Jedi]]
   
 
[[de:Jedi-Ritter]]
 
[[de:Jedi-Ritter]]

Version du avril 25, 2012 à 16:24

Fichier:JediKnight-TOR.jpg
"J'ai été un chevalier Jedi autrefois, tout comme ton père."
―Obi-Wan Kenobi, à Luke Skywalker[src]

Un chevalier Jedi était un membre de l'Ordre Jedi ayant suivi l'entraînement Jedi comme novice à l'Académie Jedi puis un entraînement personnel comme Padawan auprès d'un autre chevalier Jedi et qui avait réussi les épreuves Jedi. En tant que chevalier, il devient un membre complet de l'Ordre et reçoit des missions du Conseil Jedi. Il cherche la paix et maintient l'ordre dans la République galactique. Les chevaliers Jedi constituaient l'essentiel des membres de l'Ordre, ce qui fait que le public était plus familier de ce titre que des autres et s'adresse souvent aux Jedi, quelque soit leur rang, sous le terme de chevalier.[1]

Historique

FNU

Des chevaliers Jedi de la République : Cay Qel-Droma, Ulic Qel-Droma, Nomi Sunrider et Tott Doneeta.

"Pendant une centaine de générations, les Jedi ont combattu pour protéger la République !"
―Jedi humanoïde non identifié, 5.000 AvBY.[src]

Sept cent trente ans après la fondation de l'Ordre sur Tython dans les premiers temps de la civilisation galactique, les chevaliers Jedi furent intégrés à la République galactique, œuvrant comme pacificateurs pour le gouvernement naissant. Plus un groupe de philosophes et de guerriers, ces premiers chevaliers Jedi n'avaient ni organe de décision central ni entraînement formel dans une académie. Ils accomplissaient juste une série de tâches fixées leur maître, qui leur décernait alors le titre de chevalier.[1]

Après la grande guerre Sith, alors que l'Ordre s'organisait avec la fondation du Haut Conseil Jedi et le don de la Spire sacrée sur Coruscant par la République pour leur servir de résidence dans la capitale, le rôle des chevaliers Jedi se précisa. Pacificateurs, diplomates et investigateurs en temps de paix, ils aidaient à établir la paix après la guerre. Malgré cela, à cause de l'attitude apparemment optimiste du Haut Conseil au début de la guerre civile Jedi, beaucoup de chevaliers s'éloignèrent de l'Ordre pour rejoindre le mouvement des Revanchistes de Revan. Quand l'Ordre se remit de cette guerre, l'entraînement des Padawans reprit de façon plus formelle, jusqu'à ce que la nouvelle guerre Sith et la création de l'Armée lumineuse force l'Ordre à revenir à une organisation plus militaire. Quand la Confrérie des ténèbres fut vaincue et la réforme de Ruusan appliquée, l'entraînement formel reprit et l'Ordre s'épanouit.[1]

Avec le retour des Sith et la guerre des Clones, tous les Jedi en activité devinrent généraux Jedi et menèrent la Grande Armée de la République au combat contre la Confédération des systèmes indépendants. Mais l'Ordre fut trahi par le chancellier suprême Palpatine qu'ils servaient, en réalité un Seigneur noir des Sith sous le nom de Dark Sidious. Il utilisa sa position de commandant en chef de l'Armée pour définir et lancer l'Ordre 66, demandant aux soldats clones de tuer tous les Jedi. Loyales à la République, les troupes exécutèrent leurs généraux sans hésitation, tandis que la 501ème Légion massacrait les instructeurs et novices présents dans le Temple Jedi. Plusieurs Jedi survécurent à ce qui serait connu comme la Grande Purge Jedi, et l'apprenti de Dark Sidious, Dark Vador, reçut pour mission de traquer et d'exécuter ceux qui avaient fuit vers la Bordure extérieure.[2]

Après plusieurs décennies à se cacher, au bord de l'extinction, l'Ordre fut reformé par Luke Skywalker qui, après la fin de la guerre civile galactique, établit un Praxeum Jedi sur Yavin 4 et utilisa les connaissances de bases que lui avait enseigné l'ancien grand maître Yoda pour commencer à entraîner la nouvelle génération de chevaliers Jedi. Pour un moment, l'entraînement fut bien moins formel que ce qu'il avait été, mais finalement Skywalker fit refleurir l'Ordre et repris beaucoup des coutumes de l'ancien Ordre.[1]

Au service de l'Ordre

Fichier:Masteryodaandobi.jpg
"Le niveau de chevalier Jedi le Conseil te confère."
―Grand maître Yoda, à Obi-Wan Kenobi[src]

Après une décennie réussie de formation auprès d'un maître, les Padawans Jedi doivent passer les épreuves Jedi pour être élevés au rang de chevalier. Seul le Haut Conseil peut promouvoir un Padawan au rang de chevalier, bien que cette règle n'ait pas toujours été observée, particulièrement dans les moments où l'Ordre était très réduit ou quand le Conseil ne pouvait pas être contacté pendant une longue période. Les Jedi qui rejoignent les rangs des chevaliers ne sont plus attachés à leur maître et sont dès lors en charge de leur propre destinée. Ils sont censés continuer à étudier la Force, choisissant parmi trois voies de spécialisation : gardien Jedi, diplomate Jedi ou sentinelle Jedi. Ils sont envoyés seuls en mission par un des quatre conseils Jedi.[1]

Les chevaliers sont personnellement responsables du maintien de l'apparence au public de l'Ordre lors de leurs voyages à travers la galaxie pour apporter la justice aux mondes en souffrances. Empruntant leur propre chemin d'étude, les chevaliers apprennent la troisième et dernière discipline de la Force : l'Altération, qui leur permet de manipuler les objets et les esprits. Après avoir maîtrisé cette discipline et complété leurs études sur leur voie de spécialisation, un chevalier peut se sentir l'envie de former la prochaine génération de Jedi. Bien que ce ne soit pas requis, les chevaliers peuvent assister aux tournois du Temple Jedi pendant lesquels les Padawans potentiels exhibent leurs talents avec la Force et avec un sabre laser.[1]

Après avoir formé Padawan et qu'il ait passé avec succès les Épreuves, le Haut Conseil peut élever le chevalier au rang de maître Jedi. Ce n'est pas toujours le cas, si le Conseil juge que le chevalier n'a pas maîtrisé correctement toutes ses compétences ou s'il ressent que la Force veut un autre destin pour lui. Certains ne sont promus qu'à un âge avancé, d'autres jamais. À cause de la nature de ce titre et de l'importance des conseils, seuls les maîtres peuvent y être élus. Parfois un chevalier peut y assister pendant la période de transition avant son élévation.[2]

Quand l'Ordre fut démantelé pendant le règne de l'Empire galactique, aucun chevalier ne fut plus promu. Ce n'est qu'après que Luke Skywalker ait refondé l'Ordre que le terme chevalier fut réutilisé. Le caractère informel du Nouvel Ordre à ses débuts et l'ignorance de ce qu'était l'Ancien Ordre, firent que beaucoup des traditions anciennes ne furent pas observées. Des épreuves rudimentaires furent mises en places au Praxeum Jedi de Yavin 4 sans connaissance des tâches traditionnelles de l'Ordre. Elles incluaient la démonstration de la maîtrise de différentes compétences et la capacité de construire un sabre laser. La première classe fut promue en 12 ap.BY et disséminée à travers la galaxie pour assister la Nouvelle République à repousser l'Empire de l'espace civilisé. Lorsque de nouveaux apprentis furent pris par ces chevaliers, leur maîtres consultaient Skywalker et pouvaient se voir accorder l'autorisation de les promouvoir au rang de chevalier après une mission réussie ayant prouvé leur valeur. Ce fut par exemple le cas de Jaden Korr, dont le maître, Kyle Katarn, pensait que son succès sur Vjun prouvait que Korr avait appris tout ce qu'il avait besoin de savoir.[3]

Le premier enregistrement d'une cérémonie d'adoubement publique date de 24 ap.BY, quand Luke Skywalker adouba Anakin Solo, Jaina Solo, Zekk, Tenel Ka Djo, Lusa, Raynar Thull et Lowbacca pour leur année de service à aider à vaincre l'Alliance de la diversité et le Soleil noir. Cette cérémonie eut lieu au Grand Temple devant tout l'Ordre et les représentants de la République et consista en un salut au sabre laser et une chanson de Maître Tionne.[4] Plusieurs années plus tard, après la guerre Yuuzhan Vong et la découverte de plusieurs holocrons importants et manuels, des cérémonies d'adoubement formelles et similaires à celles de l'ancien ordre furent remises en place.[5]

L'envers du décor

Les chevaliers Jedi furent mentionnés pour la première fois dans la novélisation de Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir, écrit par Alan Dean Foster et publié en 1976.

Apparitions

Apparitions non canoniques

Sources

Notes et références

Voir aussi

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .