FANDOM


Le complexe Tak-Beam était un lieu se trouvant sur la planète Durkteel dans la Bordure Médiane. Il servit de base à l'Alliance Rebelle jusqu'à ce qu'elle décide de retirer ses forces lors de son départ de la Bordure Médiane.

HistoireModifier

Au début de la Guerre Civile Galactique opposant l'Empire Galactique à l'Alliance Rebelle, le complexe Tak-Beam était un bâtiment de la planète Durkteel servant de base aux rebelles. Quand la Rébellion fut forcée de stopper son offensive dans la Bordure Médiane et de retirer ses forces des planètes capturées, quelques révolutionnaires furent évacués avec les rebelles. La plupart décidèrent de rester sur place pour harceler l'Empire Galactique. Dans un document classé à destination du Commandant en Chef Mon Mothma, le général Carlist Rieekan rapporta que l'alliance se retirait de notamment de Durkteel et du complexe Tak-Beam.[1]

Peu de temps avant la bataille d'Endor, le général Airen Cracken organisa une mission leurre pour protéger Mon Mothma pendant que l'Alliance Rebelle tenterait de détruire la seconde Étoile de la Mort. Durkteel et le complexe Tak-Beam furent choisis du fait de leur position éloigné d'Endor. Même si la mission était un leurre, les forces rebelles souhaitaient récupérer quelques informations dans le super-ordinateur BRT de Tak-Beam : la télémétrie des hypersauts et des points de sortie de l'hyperespace du Nœud de Roche ainsi qu'un estimatif des forces militaires Impériales dans le systême Pré-Perlemien. Ne souhaitant pas que Mothma ne se retrouve en danger, l'archiviste Hendri Underholt prit sa place pour cette mission.[1]

Lorsque l'Empire apprit l'existence de cette mission, trois Destroyers Stellaires de classe Imperial furent envoyés sur Durkteel. Une fois arrivé, la Marine Impériale se lança dans un bombardement orbitale qui tua tous les rebelles présent dont Underholt.[1]

30 années plus tard, lors de travaux d'excavation dans la zone touchée par le bombardement, des ouvriers découvrirent plusieurs reliques de cette époque. Parmi ces reliques se trouvait une boite contenant Les Archives Rebelles. Le gouverneur de la planète, Vaxvissh Kal Ness, transmit la boite qui passa alors entre les mains du Major Heck Ensio, du Maître Archiviste Mordianius et finalement à Korr Sella, l'assistante de Leia Organa, générale de la Résistance et ancien membre du Haut commandement.[1]

En coulissesModifier

Le complexe Tab-Beam a été mentionné pour la première fois dans Star Wars : Les archives secrètes des Rebelles, un livre de références écrit par Daniel Wallace et paru en 2017.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .