Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki

Un conclave est une grande réunion de dignitaires Jedi, souvent convoquée par le Haut Conseil afin de consulter les avis avant de prendre une décision sur un grave péril d’échelle galactique.

Histoire[]

À l'origine, c'est une tradition caractéristique de l'époque d'avant la première purge Jedi. En ce temps-là, l'Ordre Jedi fonctionnait de manière plus décentralisée, le Haut Conseil du Temple était secondé par toute une ribambelle de sous-conseils dans les principales académies qui relayaient son autorité dans la Galaxie. Ces derniers avaient donc une certaine autonomie et leur propre degré d'interprétation du Code Jedi, par rapport à la doctrine du Temple. Lorsque le Haut Conseil se sentait dépassé par la situation, il avait ainsi la possibilité de convoquer les représentants des académies de toute la galaxie pour éclairer son jugement avec des points de vue différents.

Deux principaux conclaves de l'Ancienne République sont restés dans les mémoires :

  • Le conclave de Deneba, réunis afin d'aviser de la menace du culte Krath qui se réclamait des Sith, ce qui était très inquiétant pour l'époque. La séance fut interrompue par une attaque du culte, et bien que les pertes furent limitées, la mort de Maître Arca Jeth entre autres fut l'élément déclencheur de la déchéance d'Ulic Qel-Droma, qui deviendra un personnage clé de la Grande Guerre des Sith.
  • Le conclave de Katarr, réunis par les survivants de la Guerre Civile des Jedi pour aviser de la menace que représentait le Triumvirat Sith, en train de rassembler les vestiges de l'Empire de Revan. Malheureusement, une fois encore, la séance fut interrompue par l’attaque de la flotte de Dark Nihilus, membre du fameux Triumvirat. Cette fois, l’attaque fut dévastatrice pour les participants : le Seigneur de la Faim draina l'énergie vitale de tous les habitants de la planète, Jedi comme Miraluka. Ce fut l'apogée de la première purge Jedi qui porta le coup de grâce à l'Ordre Jedi, qui se remettait tout juste de la guerre.

Après la reconstruction de l'Ordre par l'Exilée, l’autorité se recentra sur le Conseil du Temple, et les académies perdirent toute autonomie. De fait, les conclaves n’avaient plus lieu d’être.

Après la dissolution de l'Ordre par l'Empire Galactique en 19 av.BY, huit survivants de la Grande Purge Jedi convoquèrent à nouveau un conclave, sur Kessel, pour se réorganiser face aux deux Sith. Malheureusement, ils avaient oublié que ce type de rassemblement les rendait vulnérables. Dark Vador ne manqua pas l'occasion de saigner les rangs de l’Ordre déjà bien clairsemés à cause de l'Ordre 66, quoique l'aide de la 501e Légion ne fut pas de trop pour en venir à bout.

Luke Skywalker convoqua aussi par deux fois des conclaves pour son Nouvel Ordre Jedi : le premier afin de rassembler les survivants de la guerre contre les Yuuzhan Vong et ressouder les rangs ; le second afin de trancher le conflit entre bellicistes et pacifistes au sujet de la crise des Killik, et qui l'amènera à s'autoproclamer Grand Maître Jedi.

Advertisement