FANDOM


Cet article parle des soldats. Vous cherchez peut-être le roman Death Troopers.
Les Death Troopers étaient une variante d'élite des Stormtroopers qui servaient l'Empire Galactique. Ils assuraient notamment la protection d'importants officiers Impériaux et des membres de l'Initiative Tarkin.

Une escouade de Death Troopers était assignée au Directeur Orson Krennic et le suivait au cours de ces nombreux déplacements. Ils participèrent notamment à la capture de Galen Erso sur Lah'mu, à l'attaque des rebelles sur Eadu et à la bataille de Scarif. Une autre escouade servait sous les ordres du Grand Amiral Thrawn quelques années avant le début de la Guerre Civile Galactique.

Les Death Troopers étaient nommés d'après un projet supposé de la Division de Recherche en Armement Avancé cherchant à réanimer les tissus nécrosés. Ces soldats d'élite n'étaient évidemment pas issus de ce projet, mais l'utilisation de ce nom couplé à leur armure noire renforçait leur macabre réputation.

HistoireModifier

Ère ImpérialeModifier

Près de six ans après l'avènement de l'Empire Galactique, une escouade de Death Troopers accompagna le Directeur Orson Krennic sur la planète Lah'mu. Sur place, ils appréhendèrent le scientifique Galen Erso afin qu'il termine la conception du super-laser de l'Étoile de la Mort. Au cours de la capture de Galen, un des soldats tua Lyra quand celle-ci essaya d'abattre Krennic. L'escouade tenta ensuite de retrouver Jyn, la fille du couple, sans succès.[5]

Prémices de la RébellionModifier

Thrawn & death troopers @ Attollon

Une escouade de Death Trooper accompagne Thrawn au cours de la bataille d'Atollon.

Au cours des balbutiements de la rébellion contre l'Empire Galactique, une escouade de Death Troopers servait au sein de la Septième Flotte sous les ordres du Grand Amiral Thrawn. Ils assistèrent ce dernier dans la capture de Kallus, un agent du Bureau de Sécurité Impériale espionnant l'Empire pour le compte de l'Alliance Rebelle. La capture de Kallus permit de découvrir l'emplacement de la base rebelle du secteur Lothal. L'escouade de Death Troopers accompagna ensuite Thrawn lors de l'assaut terrestre afin de capturer les dirigeants rebelles présents comme le Général Jan Dodonna et la Capitaine Hera Syndulla. Toutefois, les rebelles réussirent à prendre la fuite lorsqu'une créature mystique appelée Bendu attaqua Impériaux et rebelles. Sur ordre de Thrawn, toutes les forces Impériales présentes, Death Troopers compris, firent feu sur le Bendu le blessant ainsi et l'amenant à s'écraser à la surface du sol.[4]

Un an avant la bataille de Yavin,[7] une escouade sous le commandement de DT-F16 escortait un imposant cristal Kyber et plusieurs techniciens à bord du cargo 2716. Après avoir quitté la station Faos, DT-F16 et ses hommes furent attaqués par le leader des Partisans, Saw Gerrera ainsi que les deux Spectres Ezra Bridger et Sabine Wren. DT-F16, ses hommes et d'autres soldats ne purent évacuer à temps le cargo et furent tués par l'explosion du cristal Kyber si puissante qu'elle détruisit également le Destroyer Stellaire du Capitaine Slavin.[3]

Un Death Trooper, DT-L21, était stationné à Jhothal. Il fut chargé de commander les Stromtroopers lancés à la poursuite des Spectres quand il fut découvert que ces derniers étaient revenus sur Lothal. Avec ses droïdes sondes et ses hommes, DT-L21 poursuivit les rebelles à travers les égouts de la ville sans parvenir à les capturer.[2] Des Death Troopers accompagnèrent le Grand Amiral Thrawn et la gouverneure Arihnda Pryce à un aérodrome Impérial pour assister à un vol d'essai du nouveau Défenseur TIE d'élite. Quand Ezra Brider dévoila sa présence, Thrawn ordonna de sécuriser le chasseur stellaire. Toutefois, Sabine Wren le vola avant qu'ils ne puissent le rejoindre.[8]

Plusieurs Death Troopers assistèrent la Gouverneure Pryce et Rukh, garde du corps et assassin attritré de Thrawn, lors de la poursuite de la Générale Hera Syndulla quand le Chevalier Jedi Kanan Jarrus la secourut dans le Complexe Impérial de Capital City. Les Death Troopers ne furent pas capable de capturer Jarrus et Syndulla.[9]

Plusieurs Death Troopers étaient au service du Ministre Veris Hydan lorsque l'Empire et la Guilde Minière se lancèrent dans l'excavation du Temple Jedi de Lothal.[10] Ils aidèrent Hydan quand ce dernier interrogea la Mandalorienne Sabine Wren en la frappant au visage. La jeune femme parvint toutefois à les assommer quand Garazeb Orrelios et Hera Syndulla lui portèrent secours.[11]

Quelque temps plus tard, les Spectres et la Résistance de Lothal tentèrent de libérer Lothal du joug de l'Empire Galactique en infiltrant le Complexe Impérial. Afin d'empêcher l'exfiltration de tout le personnel Impérial de Lothal, Rukh et plusieurs Death Troopers se rendirent dans la salle de générateur et désactivèrent le bouclier planétaire de Lothal. Les Rebelles les prirent d'assaut et parvinrent à reprendre le contrôle du générateur.[12]

Peu de temps avant que n'éclate la Guerre Civile Galactique, le Directeur Krennic était toujours escorté par des Death Troopers lorsque l'Empire mena les tests initiaux de l'Étoile de la Mort sur Jedha. Ils furent déployés au cours de la bataille de Scarif et affrontèrent les forces rebelles qui semaient le chaos dans la jungle environnant le complexe de sécurité Impérial. L'escouade fut entièrement éliminée peu de temps avant la mort de Krennic.[5]

EntraînementModifier

"C'est le trooper que tu ne verras pas qui aura ta peau."
Cassian Andor[src]

Les Death Troopers étaient des Stormtroopers d'élite au sein des forces militaires de l'Empire Galactique. Les candidats étaient sélectionnés parmi les meilleurs Stormtroopers avant d'être envoyé dans un camp d'entraînement sur Scarif où ils étaient formés à évoluer dans des environnements exotiques. Chaque soldat devait répondre à des critères physiques standards, incluant le poids et la taille, et idéologique très élevés. Au cours de leur formation, ils étaient améliorés grâce à une batterie d'opérations médicales classées secrètes rendant ainsi leurs capacités presque surhumaines. Ils opéraient la plupart du temps en petit groupe où chaque soldat était spécialisé dans un domaine bien précis.[1]

Parmi leurs différentes aptitudes, les Death Troopers étaient ainsi formés au combat à mains nues, au maniement des armes lourdes. Ils étaient également des snipers émérites.[13]

ÉquipementModifier

Les Death Troopers étaient connus pour porter une armure noire recouverte de reflec et un casque incorporant de nombreux capteurs lui permettant d'être informé en permanence sur son environnement. De plus, ils étaient équipés de blaster à répétition léger SE-14r, de fusil blaster E-11D, de fusil blaster longue distance comme le de fusil blaster lourd DLT-19D et de grenades à fragmentation C-25.[1]

En coulissesModifier

Les premières images des Death Troopers furent dévoilées dans le teaser de Rogue One: A Star Wars Story le 7 avril 2016. Selon le Us Magazine Collector's Edition - Star Wars Rogue One, les Death Troopers sont comparables aux Navy SEALs, les forces spéciales de la Marine des États-Unis.

ApparitionsModifier

Apparition non-canoniqueModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .