FANDOM


Del Meeko était un humain originaire de la planète Coruscant et membre de l'Escouade Inferno des Forces Spéciales de l'Empire Galactique sous les ordres de la capitaine Iden Versio pendant la Guerre Civile Galactique.

Avant de rejoindre cette escouade, Del Meeko servit comme Stormtrooper, Shoretrooper et pilote de TIE. Il obtint le rang de Lieutenant commandant et servit à bord de l'Implacable.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Del Meeko naquit environ 32 ans avant la bataille de Yavin sur la planète Coruscant. Il grandit en compagnie de plusieurs frères avant de rejoindre l'Armée Impériale. Il commença sa carrière en tant que Stormtrooper et participa à plusieurs batailles. Pendant un temps, il servit comme Shoretrooper dans le Complexe de sécurité Impérial sur Scarif. Plus tard, Del fut également pilote de Chasseur TIE.[2]

Guerre Civile GalactiqueModifier

Formation de l'Escouade InfernoModifier

Lorsque la Guerre Civile Galactique éclata, le Lieutenant commandant Del Meeko était l'Ingénieur en Chef du Destroyer Stellaire Implacable. Quelques jours après la bataille de Yavin, Del fut convoqué par l'Amiral Dayun, le commandant de l'Implacable, pour lui annoncer qu'il était réaffecté suite à la demande de l'Amiral Garrick Versio.[2]

Pour rejoindre sa nouvelle affectation sur Coruscant, Del prit le vaisseau 4240-C, une des navette de classe T-4a Lambda, en compagnie de la Lieutenante Naylyn Bashan. En arrivant dans le District du Sénat, la navette fut rejoint deux vaisseaux plus petits qui voulurent la dérouter et monter à bord. Lorsque Del expliqua qu'il était convoqué par l'amiral Versio et donna ses codes d'autorisation, sa copilote et lui furent autorisés à poursuivre leur route. Les deux vaisseaux les escortèrent jusqu'à leur destination. Del fit ensuite ses adieux à Bashan en lui confiant qu'elle ferait un excellent Ingénieur en Chef.

Del se présenta ensuite au quartier général du Bureau de Sécurité Impériale à la réunion organisée par l'Amiral Version. Tout en diffusant l'explosion de l'Étoile de la Mort sur un holoprojecteur, Versio annonça la formation d'une unité des forces spéciales. L'Escouade Inferno serait composée de Del Meeko ainsi que des lieutenants Seyn Marana, Iden Versio et de Gideon Hask. L'unité serait chargée de récupérer les informations, artefacts ou individus destructeurs pour l'Empire s'ils tombaient dans de mauvaises mains. L'amiral estima qu'un test était le meilleur moyen de sélectionner l'officier qui dirigerait l'escouade. Pour cela, il leur demanda d'établir un plan d'attaque pour leur première mission. L'auteur du meilleur stratagème se verrait confier le commandement. Si le déroulement de la mission était un succès, le commandement de l'escouade deviendrait permanent.[2]

À la fin de la réunion, les quatre officiers furent envoyés pour la nuit dans l'hôtel Diplomate. En prenant leurs quartiers, Del et ses nouveaux camarades découvrirent une bouteille de vin Alderaanienne. Ensemble, ils décidèrent de trinquer à la création de leur unité. Ensuite, Del se lança dans la conception d'un plan pour la première mission reposant sur ses compétences et ses expériences passées.[2]

Le lendemain, l'amiral Versio passa en revue les différentes propositions et finit par conclure qu'il n'existait pas de plan parfait. Il fallait compter sur un plan qui donnait les meilleures chances de succès et le stratagème d'Iden était celui-là. Prenant immédiatement le commandement, Iden entama le briefing de la première mission de l'Escouade Inferno.[2]

Arvaka PrimeModifier

Deux semaines plus tard, les quatre membres de l'Escouade Inferno rejoignirent la demeure du Moff Jaccun Pereez. Ayant accumulé de nombreuses dettes en jouant, Pereez avait laissé entendre posséder des informations qui les feraient disparaître. Le considérable endettement du Moff amena le Renseignement Impérial à penser que ces données étaient critiques. Sans savoir exactement si Pereez comptait simplement vendre les secrets de l'Empire ou faire chanter un membre de l'administration, l'Escouade Inferno fut chargée de récupérer ces données.[2]

Pour infiltrer le manoir de Pereez sur Arvaka Prime, Seyn et Gideon s'invitèrent au mariage de la fille du Moff. Iden et Del se firent passer pour les pilotes de la navette de deux invités. Pendant qu'ils seraient sur le terrain, Iden et Del resteraient en arrière pour coordonner leurs actions. À l'aide d'un droïde serveur de classe GG, l'escouade put suivre les faits et gestes du Moff. Afin de provoquer une distraction, Seyn et Gideon offrirent une bouteille de liqueur d'héliofruit comme cadeau de mariage. Seyn suggéra ensuite au garçon d'honneur Sind Reloran que Pereez pourrait porter un toast avec cette liqueur. Dix milligrammes de déraformine - une drogue laissant une personne dans un état proche de la mort - avaient été ajouté à l'alcool.[2]

Seyn et Marana infiltrèrent le mariage avec succès et rejoignirent le bureau du Moff. Là, ils récupérèrent la puce de données. Avertit par Iden que le Moff commençait à se sentir mal à cause de la liqueur, ils rejoignirent la navette de l'Escouade Inferno qui décolla aussitôt.[2]

Le succès de la mission permit à Iden d'obtenir le commandement permanent de l'unité. Tous les membres de l'Escouade Inferno reçurent une promotion. En plus de leur fournir tout l'équipement demandé par Iden, l'amiral Versio leur procura un vaisseau : une corvette de classe Raider appelée Corvus.[2]

Les PartisansModifier

Cellule NébuleuseModifier

L'amiral Versio laissa les membres de l'Escouade Inferno s'entraîner avec leurs nouveaux équipements avant de leur confier leur nouvelle mission : traquer les Partisans de Saw Gerrera. Gideon fit savoir sa surprise dans la mesure où il pensait ces derniers avaient trouvé la mort dans "l'accident minier" de Jedha. L'amiral autorisa sa fille à révéler la véritable nature des événements qui s'étaient déroulés sur la lune. La station de combat Impérial avait effectué son premier test en tirant sur la ville Jedha City. La proximité de la base des Partisans permirent d'annihiler en grande partie le groupe rebelle. Seyn précisa toutefois que plusieurs Partisans n'étaient pas tous présents sur Jedha au moment de l'incident. L'amiral expliqua qu'un nouveau groupe, les Rêveurs, avait émergé pour reprendre les flambeaux et permettre au rêve de Saw Gerrera de perdurer. Non content d'employer des méthodes extrêmes, ces rebelles agissaient avec une précision laissant à penser qu'ils avaient accès à des données Impériales.[2]

Afin d'en apprendre d'avantager sur les Rêveurs, l'Escouade Inferno fut chargée d'organiser l'extraction de Bokk Naarg, un membre de la cellule Nébuleuse. Ce rebelle était en contact un agent de l'Agence du Renseignement Naval et souhaitait échanger ses connaissances sur son groupe en échange de son extraction. L'Empire ne pouvant se permettre de risquer la couverture de son agent qui possédait de nombreux contacts, la tâche incomba donc à l'escouade. L'extraction fut organisée dans le club Singularité de la station Tellik Quatre, une station spatiale sous contrôle Impérial se trouvant aux abords d'une des principales routes hyperspatiales de la galaxie. Le Corvus fut stationné dans la Baie 47. Sous l'apparence d'un pilote civil, Gideon se rendit au club accompagné du droïde chercheur ID10 de Del. Iden revêtit pour une armure de Stormtrooper et se mit à patrouiller non loin du lieu de rencontre tandis que Seyn et Del restaient à bord du Corvus pour analyser en direct les informations recueillies par ID10.[2]

Gideon s'installa dans le club et commanda une boisson. Bokk arriva sur place accompagné des membres de la cellule Nébuleuse - deux Mirialans, deux Pantoranes et un Togruta. Grâce aux analyses faites par ID10, Del et Seyn se rendirent compte que les bijoux portés par les rebelles étaient des bombes explosant à l'impact. L'escouade comprit qu'elle n'était pas tombée dans un piège quand Seyn traduisit les discussions de la Mirialienne et de la Pantorane. Pendant ce temps, Bokk rejoignit Gideon qui lui offrit un verre. Le rebelle lui annonça que Sharima, une des deux Pantoranes du groupe, souhaitait partir avec lui. Ce changement de plan amena Seyn à demander l'abandon de la mission ce qu'Iden refusa. Sharima montra qu'elle était en possession d'une datapuce (accrochée sur un bracelet explosif) afin de motiver Gideon à accepter son extraction.[2]

Continuant de traduire les discussions du reste des rebelles, Seyn découvrit qu'ils avaient compris que Gideon était un Impérial et l'avertit aussitôt. Iden prit la direction du club tout en ordonnant à Gideon de quitter les lieux immédiatement. Refusant d'obéir immédiatement, il demanda à Sharima de lui confier d'abord la datapuce. Évidemment, Sharima refusa. Espérant que Del profiterait de l'occasion, Gideon détourna l'attention de Bokk et Sharima en les avertissant de l'approche de leurs compagnons. Iden pénétra dans le club à ce moment-là et ordonna aux rebelles de ne plus bouger. Del, aux commandes d'ID10, se saisit de la datapuce détachant le bracelet explosif du poignet de Sharima au passage. Gideon le rattrapa avant qu'il ne tombe à terre et prit la fuite. Quand il lança derrière lui l'explosif, Iden parvint tout juste à le rejoindre pour encaisser la déflagration avec son armure.[2]

Les deux Impériaux rejoignirent Corvus. Ils furent interceptés par plusieurs Stormtroopers en arrivant au hangar. N'ayant pas le temps d'expliquer la situation, Iden configura son blaster sur étourdir et leur tira dessus. Dès qu'ils furent à bord, le Corvus décolla. Une fois en sécurité, Iden demanda à Gideon d'expliquer pourquoi il avait désobéi à un ordre direct. Seyn répondit à sa place que la mission avait tourné au fiasco dès lors que Bokk s'était présenté en compagnie du reste de sa cellule. De plus, la tournure des événements avait probablement compromis un agent de valeur du Renseignement Naval. Alors que Gideon et Seyn se disputaient pour déterminer si la mission était un fiasco ou non, Del fit remarquer que ID10 était revenu à bord du Corvus avec la datapuce. Malgré une fin moins désastreuse qu'escomptée, Iden blâma autant qu'elle félicita chacun des membres de son escouade pour leur comportement respectif.[2]

Infiltration des RêveursModifier

Le débriefing de la mission en compagnie de l'Amiral Versio se passa remarquablement bien. En effet, ce dernier se montra tout à fait magnanime et rappela qu'il n'existait pas de plan infaillible. Il expliqua également aux membres de l'Escouade Inferno que le sort de Bokk était de toute manière scellé : l'Empire avait décidé de le tuer une fois qu'il aurait révélé toutes les informations en sa possession. Si tous les rebelles de la cellule Nébuleuse avaient trouvé la mort sur la station Tellik Quatre, l'Escouade Inferno devait néanmoins encore découvrir comment les Rêveurs obtenaient leurs informations sur l'Empire. Pour cela, ils allaient devoir infiltrer le groupe rebelle.[2]

Grâce aux informations trouvées dans la datapuce de Sharima, l'Empire avait maintenant connaissance de l'identité du meneur des Rêveurs – un dénommé Staven – de quelques-uns de leurs contacts, leur prochaine cible : la plaque tournante d'Otor. Et surtout ils avaient découvert que les rebelles étaient à la recherche d'un nouveau visage public pour palier la perte de Saw Gerrera. L'Escouade Inferno allait exploiter chacune de ces informations pour infiltrer les Rêveurs. Seyn se ferait passer pour une esclave au service de l'une des cibles des Rêveurs sur la plaque tournante d'Otor. Del et Gideon devraient prétendre être frères et les uniques survivants de la cellule Nébuleuse. Iden, quant à elle, allait devenir le symbole de la résistance et la nouvelle porte-parole des Partisans.[2]

Pour rejoindre les Rêveurs, les deux "frères Farren" devaient rencontrer Lassa Rhayme, la "Reine Pirate" de l'Ordre de l'Os Sanglant. Pour cela, Gideon, Del et son droïde ID10 de Del prirent place à bord de l'Atome Crochu, le vaisseau d'un contrebandier Dévaronien appelé Kurjak. Se rendant vers Eriadu, le vaisseau devait traverser l'espace où le gang pirate officiait. Dans l'éventualité où le mauvais groupe de pirates attaquait leur vaisseau, les deux Impériaux auraient dû contacter l'amiral Versio. Heureusement pour les deux frères, l'Atome Crochu fut attaqué Rhayme et ses hommes au cours du quatrième jour de transit. En découvrant l'identité de l'attaquant, Kurjak accepta immédiatement de se rendre. Del et Gideon allèrent au devant pour la rencontrer. En lui ouvrant la porte, ils lui annoncèrent qu'ils étaient des Partisans. En entendant ces mots, Rhayme saisit Del et lui demanda de s'expliquer. Del prétendit qu'ils étaient membres de la cellule Nébuleuse. Le groupe avait été compromis et un groupe de volontaires avaient pris le club "Singularité" pour cible. Les deux frères Farren devaient rejoindre les Rêveurs. Del termina son histoire en précisant que Bokk leur avait dit qu'ils pouvaient faire confiance à Rhayme. La Reine Pirate prit un instant pour réfléchir et demanda à l'un de ses hommes de les emmener à bord de l'Opportunité, le vaisseau du gang.[2]

Après un bref séjour dans les cellules de l'Opportunité, les frères Farren furent invités à rejoindre Rhayme dans sa cabine. Après leur avoir proposé un verre de whiskey tevraki, les deux Impériaux eurent la surprise de découvrir que la terrible réputation de la Reine Pirate n'était qu'une façade. En effet, sa soi-disant cruauté encourageait ses victimes à se rendre sans résister lui permettant d'éviter ainsi des bains de sang contre-productifs. Quand Del s'étonna qu'elle ne rejoigne pas la cause rebelle, Rhayme lui expliqua que le temps des Partisans touchait à sa fin et que l'Alliance Rebelle était suffisamment développée pour que sa présence ne soit pas indispensable. Rhayme leur annonça ensuite qu'elle les emmenait jusqu'à la base des Rêveurs sur Jeosyn.[2]

Comme promis, Gideon et Del rejoignirent la Face Cachée de Jeosyn avec l'aide de Lassa Rhayme et purent constater que Seyn avait déjà rejoint les Rêveurs. Après avoir été interrogés pendant plusieurs jours, ils furent intégrés aux Rêveurs. Del eut tout le loisir de montrer ses talents de technicien auprès de Piikow, le Chadra-Fan en charge de la maintenance de l'équipement. De son côté, Gideon se heurta au refus de Staven de le laisser piloter. Finalement, Iden fut "capturée" par Azen Novaren sur Vardos et amenée sur Jeosyn. L'Escouade Inferno avait réussi à infiltrer les Rêveurs. Ils devaient maintenant découvrir comment les rebelles se procuraient des informations sur l'Empire.[2]

Au bout de quelques jours, Iden parvint à se retrouver seule avec Del. Elle chargea l'ancien Stormtrooper de trouver un moyen pour que les membres de l'Escouade Inferno puissent communiquer à distance et en toute discrétion. Leur discussion fut interrompue par l'arrivée de Halia Vushan, une des rebelles. À l'aide de son droïde ID10, Del trouva bientôt le moyen d'améliorer leur comlink. Les membres de l'Escouade Inferno purent ainsi communiquer à l'insu des Rêveurs.[2]

AffadarModifier

Très vite, Seyn révéla que sa mémoire eidétique lui avait permis de reconnaître Azen Novaren. Ce dernier était en fait un agent du BSI nommé Lar Kantayan. Il avait infiltré une première fois les Partisans avant d'être rappelé par l'Empire et mis en poste sur Vardos. Lorsqu'Iden avait été amenée sur son monde natal après à sa "trahison", Kantayan avait profité de l'occasion pour faire son retour auprès des Rêveurs. Ne pouvant s'avoir à qui revenait la loyauté de l'agent du BSI, if fut décidé de l'éliminer lors de la mission sur Affadar. Cette planète sur laquelle l'Empire effectuait des opérations minières voyait sa population – humaine et T'Laeem – empoisonnée par la cupidité de l'Éphore Emoch Akagarti. En effet, il avait détourné l'argent prévu pour la mise en place d'une usine de traitement de l'eau. La station d'épuration ne proposait finalement qu'une eau non filtrée contenant d'importantes quantités de métaux lourds et de bactéries. Les membres de l'Escouade Inferno s’organisèrent pour piéger pour Novaren et posèrent un mouchard à bord du vaisseau qu'il utiliserait pour la mission.[2]

Sur Affadar, les Rêveurs menèrent l'opération dans la maison de l'Éphore puis dans la station d'épuration tandis que Gideon et Kantayan restaient en retrait à bord du vaisseau. Il chargea le droïde de Del d'activer la balise et prétexta de devoir aller aux toilettes pour laisser Kantayan seul dans le cockpit. Le signal avertit les autorités Impériales. Deux rebelles, Kaev et Nadrine, furent abattus. Iden et Staven durent leur salut à l'arrivée du vaisseau des Rêveurs. Dès qu'ils furent montés à bord, les Rêveurs quittèrent Affadar. Lorsqu'ils eurent plongé dans l'hyperespace, Kantayan brisa le silence en demandant ce qu'il s'était passé. Iden laissa entendre qu'une balise avait pu donner leur position. Quand l'agent du BSI expliqua que c'était impossible, car Gideon et lui n'avaient pas quitté la console du cockpit un seul instant, il fut contredit par le pilote qui lui rappela s'être absenté aux toilettes. Gideon demanda au droïde de Del de lancer une vérification qui annonça bientôt avoir trouvé quelque chose. Dès que la nouvelle tomba, Gideon accusa Kantayan. Staven passa des menottes étourdissantes à Iden et Gideon tandis que Kantayan se chargea de piloter le vaisseau jusqu'à Jeosyn.[2]

De retour dans le campement des Rêveurs, Staven appela Piikow et Del qui furent chargés de passer le vaisseau au peigne fin. Le leader des rebelles ordonna à ses trois prisonniers de se mettre à genoux. Le Chadra-Fan, moins mobile que Del à cause de sa maladie, analysa l'ordinateur de navigation. Bientôt, Piikow révéla à Staven ce qu'il avait découvert. Ce dernier rejoignit rapidement Kantayan qu'il frappa avec la crosse d'un blaster. Avant de retourner à bord du vaisseau, le Chadra-Fan annonça à tous ses découvertes : des conversations enregistrées entre Kantayan et une personne des Renseignements Impériaux. L'agent du BSI protesta rappelant à Staven qu'il avait fourni à plusieurs reprises des informations qui s'étaient avérées exactes. Ces révélations confirmèrent ainsi aux membres de l'Escouade Inferno qu'ils avaient identifiés avec justesse l'une des taupes des Rêveurs. Évidemment, Staven soupçonna Iden d'être un agent double. La pilote lui fit remarquer qu'elle n'avait jamais été laissée seule. Piikow revint à ce moment et annonça qu'il avait fini de décoder les données dans l'ordinateur qui contenait finalement toute une databank (créée par Del et Seyn dont les informations étaient en partie exactes) de renseignements Impériaux. Choqué, Kantayan se trahit en demandant à Iden comment elle avait pu être au courant de tout ça. Staven demanda à l'agent Impérial de leur révéler tout ce qu'il savait. Kantayan refusa. Il fut torturé pendant les sept heures qui suivirent avant de rendre l'âme.[2]

AnukaraModifier

Suite à ces événements qui avaient amputé les Rêveurs de trois de ces membres, personne ne se préoccupa de l'Escouade Inferno qui put se réunir au grand complet pour la première fois depuis le début de la mission sur Jeosyn. Après s'être félicités d'avoir su éliminer un traître, ils se mirent d'accord pour exploiter la tension apparente entre Staven et le Mentor pour découvrir la véritable source d'information des Rêveurs sur l'Empire. Iden demanda à Gideon d'exploiter la mort de Nadrine et la trahison de Novaren pour faire douter Staven de la fiabilité de ses compagnons. Elle demanda à Del de convaincre Piikow que leur leader n'était plus digne de confiance. Seyn devrait continuer à s'intégrer avec la famille Vushan tandis qu'Iden essayerait d'obtenir des informations auprès du Mentor.[2]

La tension ne fut pas en mesure de redescendre lorsque les Rêveurs entamèrent les préparatifs de leur prochaine mission. Seyn et Sadori, le fils Vushan, devaient profiter de l'inauguration d'une usine d'armement sur Anukara pour tuer le général Ivel Toshan et le Moff Rys Deksha dans un attentat à la bombe. Pour cela, ils devaient se mêler aux étudiants d'une école voisine de l'usine pour placer les explosifs avant le discours du général. Dahna, Piikow et le Mentor firent savoir leur désapprobation. Staven refusa d'entendre raison arguant qu'ils n'avaient pas affaire à des enfants innocents : ils restaient des Impériaux qui finiraient par grandir finissant tôt ou tard par aller grossir les effectifs des Stormtroopers. La dispute prit fin abruptement lorsqu'Iden apporta son soutien à Staven en déclarant que leurs ennemis devaient être détruits.[2]

Le jour dit, Seyn et Sadori se firent passer pour deux étudiants et infiltrèrent l'usine. En retrait, Iden et Staven se chargèrent de piloter le vaisseau de la J-Sec tandis que Del suivait la progression des deux benjamins du groupe rebelle. La mission prit un tour inattendu quand Seyn décida de retarder l'explosion de la bombe afin d'épargner la vie des élèves présents. Quand Sadori se rendit compte que la mise à feu des explosifs n'avait pas eu lieu à temps, il rebroussa chemin sans que Seyn ne parvienne à le retenir. Lorsqu'elle voulut s'élancer à sa suite, elle fut interceptée par Del qui la ramena jusqu'au vaisseau. Les Rêveurs décollèrent quand l'usine fut secouée par une explosion.[2]

Bien que difficile et douloureux, le briefing fut étonnamment calme. Seyn s'en tint à dire que l'explosion n'avait pas eu lieu à temps et que Sadori s'était sacrifié pour mener leur mission à bien. Officiellement, la disparition du jeune Vushan était du à la malchance. Iden s'arrangea dès que possible pour discuter avec Seyn qui avoua ce qu'il s'était réellement passé. La discussion amena la pilote à penser pour la première fois que la plus jeune membre de l'Escouade Inferno n'était peut-être pas de taille pour cette mission à cause de son manque d'expérience sur le terrain et de sa mémoire eidétique. Laissant Seyn accomplir son deuil en compagnie des parents de Sadori, Iden alla à la rencontre du Mentor et apprit que ce dernier avait eu une famille Impériale.[2]

La fin du RêveModifier

Au cours de la semaine qui suivit la mission d'Anukara, Del, Iden et Gideon s'échinèrent à creuser davantage le fossé entre Staven et le Mentor. De son côté, Seyn épiait les conversations des Rêveurs grâce aux nombreuses langues qu'elle parlait. Toutefois, elle dévoila ses connaissances du langage Chadra-Fan en prenant part à une conversation entre Dahna et Piikow. Rapidement, les rebelles comprirent que la jeune femme avait menti sur ses origines. La Twi'lek appela aussitôt à Staven.[2]

Dès que les Rêveurs furent réunis, ces derniers commencèrent à se disputer sur le sort de Seyn. Staven trancha en ordonnant à Iden de mener l'interrogatoire de la traîtresse. Afin de sauver les siens, Seyn se jeta sur la vibroépée tenue par sa supérieure. Lançant un ultime "Pour l'Empire", Seyn usa de ses dernières forces pour s'empaler un peu plus sur l'arme d'Iden avant de s'écrouler. Iden dut prouver ensuite à Staven qu'elle n'était pas elle aussi une Impériale. La jeune femme s'en tira en expliquant n'avoir aucun intérêt pour le rêve de Saw Gerrera et qu'elle haïssait simplement son père au point de vouloir jeter le déshonneur sur lui.[2]

La mort de Seyn secoua l'Escouade Inferno. Considérant avoir failli à son devoir envers ses compagnons, Iden prit ses responsabilités. Par comlink, elle annonça à Del et Gideon que leur opération allait prendre fin rapidement et qu'ils allaient agir de manière coordonnée. L'Escouade Inferno s'arrangea pour que les Rêveurs quittent tous la base au même moment. Del suggéra à Piikow de montrer au Mentor leur découverte des droïdes laissés par l'ancienne civilisation de Jeosyn. Dahna et les Vushans partirent se réapprovisionner en fruits. Quand Staven décida d'aller se changer les idées au cours d'un vol, Gideon lui proposa de rester dans le campement avec Iden pour aider Del dans ses tâches. Pendant que Del et Gideon préparaient le vaisseau volé à la J-Sec pour leur futur départ, Iden fouilla dans les affaires du Mentor et remit en place ses affaires en faisant attention à donner l'impression que quelqu'un tentait de couvrir ses traces.[2]

Au retour des Rêveurs, le Mentor tomba dans le piège tendu par Iden et attrapa Staven pour l'accuser. Une dispute éclata entre les deux. Staven revint en annonçant qu'il y allait avoir du changement et Iden prévint les rebelles qu'elle allait voir comment Bonteri allait. Pendant l'absence d'Iden, Staven demanda à Gideon de tuer le Mentor. Il accepta et demanda au chef des Rêveurs de lui confier son blaster. Enfin armé, Gideon avec l'aide de Del captura les Rêveurs. De son propre chef, il décida de tous les abattre. Quand Iden revint à la base, elle fut choquée de découvrir les corps des rebelles. Elle tenta de lui expliquer que ce n'était pas nécessaire et qu'ils n'étaient pas des assassins avant de lui reprocher d'avoir désobéi à ses ordres. Avant qu'ils ne puissent enterrer les cadavres, les droïdes laissés par l'ancienne civilisation de Jeosyn vinrent récupérer les corps. L'Escouade Inferno quitta Jeosyn après cela. Le débriefing fut mené par Garrick Versio en personne. Cachant à peine sa déception d'apprendre la perte de Seyn Marana, il interrogea Del, Gideon et Iden les uns après les autres.[2]

De nouvelles missionsModifier

Le lendemain qui suivit la fin du débriefing, Del se présenta à bord du Corvus où il retrouva Iden pour leur nouvelle mission : ils devaient découvrir l'identité d'un maître chanteur extorquant un Moff sur un monde lointain. Del profita de l'absence de Gideon pour annoncer à Iden qu'il avait compris que Lux Bonteri n'était pas mort. La discussion prit aussitôt fin lorsque le dernier membre de l'escouade arrive.[2]

Afin d'honorer la mémoire de Seyn Marana, Iden déposa une bouteille de whiskey tevraki sur sa couchette. Avant de décoller, Iden, Gideon et Del trinquèrent à la mémoire de Seyn Marana avec un verre de whiskey tevraki. Del porta le toast en Ahak Maharr fait par Seyn lors de la formation de l'Escouade Inferno.[2]

EndorModifier

Quatre ans après la bataille de Yavin, l'Escouade Inferno participa à la bataille d'Endor et fut témoin de la destruction de la seconde Étoile de la Mort. Del fut aussi présent lors d'une bataille dans les chantiers navals en orbite de Fondor peu après Endor.[3]

En coulissesModifier

Del Meeko
Del Meeko apparaît dans le jeu vidéo Star Wars Battlefront II. Il est interprété par TJ Ramini.[4]

|alt=

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .