FANDOM


Tab-canon-white  Tab-legends-black 
"Heureusement, je ne suis pas mon Maître. Elle ne permettrait jamais..."
"Ce que tu permets ?
"
―Kanan Jarrus et Ezra Bridger[src]
Depa Billaba était une Maître Jedi humaine membre du Haut Conseil Jedi au cours des dernières années de l'Ordre Jedi. Née sur Chalacta, elle rejoignit l'Ordre à un jeune âge avant d'être formée par Mace Windu. Elle siégea au Conseil aux côtés de son ancien professeur et fut notamment présente lorsque le Maître Jedi Qui-Gon Jinn ramena Anakin Skywalker de Tatooine. Elle fut présente aux funérailles de Jinn après que le Maître Jedi fut assassiné pendant la bataille de Naboo. Elle garda son siège pendant les années de crises qui débouchèrent sur la Guerre des Clones.

Au cours de la guerre, Billaba prit Caleb Dume comme Padawan. Après la conquête de Kaller, ils furent tous deux attaqués par les soldats du bataillon de clones qui les accompagnaient après l'exécution de l'Ordre 66. Billaba se sacrifia pour permettre à son apprenti de s'enfuir. Dume survécut et échappa à la Purge Jedi qui s'en suivit sous un nouveau nom : Kanan Jarrus. Il devint par la suite un rebelle affrontant l'Empire Galactique et garda un profond souvenir de son maître.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Depa Billaba vit le jour sur la planète Chalacta de nombreuses années avant la Guerre des Clones.[1] Elle avait une sœur, Sar Labooda.[5] Enfant, elle fut la prisonnière de pirates de l'espace qui avaient tué ses parents.[1] Depa fut sauvé par Mace Windu, un membre de l'Ordre Jedi, qui la ramena sur Coruscant lorsqu'il découvrit qu'elle était sensible à la Force. La jeune fille devint la Padawan de Windu et fut formé par le Maître Jedi aux voies de la Force jusqu'à devenir un Chevalier Jedi. Elle était reconnue pour ses talents de bretteuse et préférait la Forme III lorsqu'elle enseignait à d'autres Jedi.[8]

Vie en tant que JediModifier

High Council Chamber

Billaba et le Conseil Jedi testent Anakin Skywalker.

Finalement, Depa Billa se vit inviter à siéger au sein du Haut Conseil Jedi aux côtés de son mentor Mace Windu. Au cours de l'invasion de Naboo, elle est présente dans la Chambre du Conseil Jedi quand Maître Qui-Gon Jinn raconta sa rencontre avec Dark Maul sur la planète désertique Tatooine et leur parla de comment il était intimement convaincu que ce dernier était un Seigneur Sith. Il révéla également la découverte d'Anakin Skywalker, un jeune garçon qu'il pensait être l'Élu destiné à détruire les Sith et à ramener l'équilibre dans la Force. Le Conseil se montra dubitatif face à ces différentes révélations mais se montra enclin à rencontrer le jeune garçon et à investiguer sur le mystérieux attaquant de Tatooine. Malgré les capacités très impressionnantes de Skywalker, le Conseil rejeta initialement l'intégration de ce dernier au sein de l'Ordre Jedi estimant qu'il était trop vieux pour entamer sa formation. A la place, ils ordonnèrent à Jinn et à son Padawan, Obi-Wan Kenobi, de voyager jusque sur Naboo afin de protéger la Reine Amidala, qui avait pris la décision de retourner sur sa planète pour mettre un terme à l'invasion de la Fédération du Commerce.[4]

L'invasion et l'occupation de la Fédération prirent fin au cours la bataille visant à reprendre la planète. Maul blessa mortellement Jinn dans un affrontement au sabre laser, avant que Kenobi ne blessa à son tour le Sith et le laisse pour mort. Peu avant de rendre son dernier soupir, Jinn fit promettre à son Padawan qu'il se chargerait de former Skywalker aux voies de la Force. Le Conseil accepta sa ultime requête et Billaba à l'instar de ses pairs voyagea jusque sur Naboo pour assister aux funérailles du Maître Jedi avant de prendre part aux festivités célébrant la victoire des Humains et des Gungans de Naboo sur la Fédération.[4]

La Guerre des ClonesModifier

Dix ans plus tard, un mouvement sécessionniste de grande ampleur plongea la galaxie dans une crise politique lorsque des milliers de systèmes stellaires quittèrent la République Galactique pour rejoindre la Confédération des Systèmes Indépendants. Ce conflit fut orchestré par le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious publiquement connu comme étant le Chancelier Suprême Palpatine afin de pouvoir détruire l'Ordre Jedi et prendre le pouvoir galactique. Billaba était présente dans la salle du Conseil lorsqu'Obi-Wan Kenobi fut chargé d'investiguer sur la récente tentative d'assassinat d'Amidala – devenu à cette époque sénatrice – une adversaire de la loi de Création Militaire qui permettrait à la République de se doter d'une armée pour combattre les Séparatistes. Skywalker se vit ordonner d'accompagner Amidala sur Naboo où elle pourrait se protéger des menaces. Ces événements amenèrent Kenobi à découvrir une armée de clones construit par la République dans le plus grand secret sur Kamino. Le Sénat Galactique confia des pouvoirs d'urgence au Chancelier Palpatine qui créa aussitôt la Grande Armée de la République avant de l'envoyer sur Geonosis pour combattre les forces Séparatistes débutant ainsi la Guerre des Clones – juste comme Sidious l'avait prévu.[9] La soeur de Billaba, Labooda, fut tuée au cours de cette bataille.[5]

AbîméeModifier

"Suis-je "abîmée" ? Je suppose que la réponse est oui."
"Mais vous semblez être en pleine forme.
"
―Depa Billa et Kanan Jarrus.[src]
Cuve Bacta Billaba

Billaba se trouvant dans le coma à l'infirmerie du Temple Jedi.

Au cours de la guerre, la Général Billaba et ses troupes firent face au Général Grievous, un cyborg Kaleesh dirigeant l'Armée Droïde de la Confédération sur Haruun Kal.[10] Ce jour-là, le bataillon de la Maître Jedi souffrit de quatre-vingt dix pour cent de pertes. Billaba fut elle-même gravement blessée et tomba dans un profond coma. Après six mois de soins constants à l'infirmerie du Temple Jedi, elle sortit de son coma et sembla avoir pleinement récupéré de ses blessures physiques. Toutefois, les membres du Conseil Jedi s'inquiétèrent pour son état psychologique et décidèrent de la tester. Quand il apparut qu'elle s'était pleinement rétabli, Billaba fut autorisée à reprendre sa place au sein du conseil.[11]

Suite à sa réintégration, Billaba s'intéressa à un jeune initié nommé Caleb Dume, dont la nature curieuse attira son attention.[2] Elle fut amusée par les questions de Dume sur la façon dont les Chevaliers Jedi choisissait leur Padawan lorsque qu'elle se trouva aux Archives Jedi en compagnie de plusieurs membres du conseil. Billaba enseigna ensuite quelques poses défensives de la Forme III aux initiés Dume, Sammo Quid et Tai Uzuma.[11]

Malgré sa guérison et sa réintégration dans le Haut Conseil, certains soldats clones laissèrent entendre que la Général Billaba était "gravement abimée". Cette rumeur parvint jusqu'à Caleb Dume qui décida d'aller interroger directement la Maître Jedi. Les deux étaient en train discuter sur ce sujet lorsqu'ils sentirent quelque chose avant de voir des détonateurs thermiques en dehors des quartiers de Billaba.[11]

Attentat au Temple JediModifier

Billaba sauve Caleb

Depa Billaba rejoint les toits du Temple juste à temps pour sauver Dume.

Depa Billaba attrapa Dume et le mit à l'abri dans ses quartiers juste avant que les bombes n'explose. Après avoir repris leur esprit, Billaba fut d'avis de rester à l'abri et d'attendre de nouvelles informations. Ce fut sans compter sur la témérité du jeune initié qui partit à la recherche du plastiqueur, le Capitaine Séparatiste Rackham Sear. Billaba rejoignit les toits du Temple juste à temps pour sauver la vie du jeune garçon et empêcher Sear d'envoyer de nouveaux détonateurs thermiques. Quand Sear refusa de se rendre, ils s'affrontèrent jusqu'à ce qu'il se précipite dans le vide. Billaba et Dume se servit de la Force pour l'empêcher de tomber. Sear les força à lacher prise en lançant ses bombes restantes vers les deux Jedi qui réussirent toutefois à s'en sortir. La Maître Jedi décida de prendre Dume comme Padawan malgré la jeunesse de ce dernier.[12]

Billaba forma ensuite le jeune garçon aux voies de la Force ainsi qu'au combat au sabre laser. La Maître Jedi appréciait l'esprit stratégique de son apprenti et encourageait ce dernier à le mettre à bon usage.[2] Trois semaines après l'attentat du Temple Jedi, Billaba emmena Dume récupérer un cristal Kyber,[12] et construire son sabre laser.[13]

Escarmouche sur KardoaModifier

Vers la fin de la guerre, Billaba et Dume se rendirent sur Kardoa pour prendre le commandement d'un bataillon dirigé par des soldats survivants des événements d'Haruun Kal : le commandant Grey, le capitaine Styles, le sergent Soot et le caporal Grande-Gueule. Leur mission consistait à vérifier l'éventuelle présences de forces Séparatistes. En menant son bataillon à travers les canyons, ils se retrouvèrent attaqués par Coburn Sear et ses droïdes. Billaba fut forcée de retirer ses troupes et Dume fut blessé au cours de l'affrontement.[10]

La troisième bataille de MygeetoModifier

Billaba et son bataillon furent envoyés sur Mygeeto pour nettoyer les Mesas Sud alors que la planète connaissait sa troisième bataille depuis le début du conflit. Au cours d'une des opérations de nettoyage, les deux Jedi, Styles et Stance se retrouvèrent bloquer sur une plate-forme prise d'assaut par les droïdes de combat. Chacun tenta d'empêcher l'ennemi de rejoindre le sommet de plate-forme en attendant l'arrivée des renforts menés par le commandant Grey. Le soutien salvateur de l'escadron Skull de Fenn Rau leur permit de tenir bon. Si la Maître Jedi put remercier le Mandalorien par comlink,[14] son Padawan et elle n'eurent jamais la possibilité de le rencontrer ou de le remercier en personne.[15]

A peine eurent-ils rallier leur base, leur transport d'infanterie fut détruit et l'armée droïde se lança à l'attaque sous les ordres du colonel Sear et du général Grievous. Stance fut tué par le guerrier Kage et Dume se retrouva à l'affronter. Billaba tenta de détourner l'attention de Sear mais Grievous s'interposa. Au cours de la passe d'arme, la Maître Jedi parvint à trancher de deux bras du cyborg avant d'être blessée dans le dos. Heureusement Dume, Grey et Styles arrivèrent bientôt en renfort. Le Kaleesh finit par battre en retraite. La troisième bataille de Mygeeto prit fin et Billaba fut soignée.[16]

Bataille de KallerModifier

Caleb Dume Depa Billaba training

Depa Billaba et Caleb Dume s'entraînent sur Kaller.

Billaba, avec son apprenti Dume, le Commandant Grey et le Capitaine Styles combattirent contre les forces Séparatistes du Général Kleeve sur Kaller. Au cours de la bataille, les forces de la République réussirent à suffisamment repousser l'ennemi pour forcer Kleeve à battre en retraite. Billaba rencontra ensuite Gamut Key et lui assura que son village ne serait plus obligé à travailler pour les Séparatistes ou à leur fournir du ravitaillement. Les deux Jedi et leurs troupes logeaient à l'extérieur du village de Key. Après une séance d'entraînement au crépuscule, Billaba et Dume se détendirent autour d'un feu de bois en compagnie de Grey et Styles. Ils discutèrent du rôle des Jedi et de leur implication dans la guerre. Billaba confia à son apprenti un holocron afin qu'il puisse étudier le "rôle des questions" et des "désaccords pacifiques" au sein de l'Ordre.[7]

Ordre 66Modifier

"On ne peut pas gagner cette bataille, Caleb. Tu dois fuir. Cours ! J'arrive tout de suite."
―Les derniers mots de Depa Billaba[src]
Ce fut à peine quelques instants plus tard que Sidious lança l'exécution de l'Ordre 66, un ordre transmis à tous les soldats clones, incluant Grey, qui déclencha la puce de contrôle afin qu'ils tuent les Jedi devenus maintenant des traîtres.[7] Billaba, qui avaient commencé à méditer, reçut une vision de la Force où elle ressentit la mort de ses compagnons Jedi, y compris celles des maîtres Ki-Adi-Mundi, Aayla Secura et Plo Koon. Billaba attrapa le bras de Dume partageant sa vision avec lui et l'avertissant ainsi du danger. Les clones commencèrent à pointer leurs armes sur les Jedi, Billaba qui avait déjà activer la lame de son sabre laser ordonna à son Padawan de s'enfuir.[3]
Depa lies to Caleb

Depa Billaba ordonne à Caleb de s'enfuir.

Alors que Dume, profondément désemparé par la situation, était incapable de réagir, les clones commencèrent à faire feu. Billaba renvoya leurs tirs, en démembra certains et en repoussant d'autres avec la Force. Elle cria à Dume de se ressaisir et ce dernier rejoignit son maître dans le combat. Le Commandant Grey ordonna bientôt à ses hommes d'encercler les Jedi et la Maître Jedi comprit qu'ils perdraient toute chance de s'en sortir s'ils ne pouvaient battre en retraite. Elle ordonna à son apprenti de courir lui assurant qu'elle serait juste derrière lui. Bien que Dume comprit qu'elle mentait, il obéit au dernier ordre que lui donna Billaba.[3]

Grey ordonna de concentrer le feu sur Dume alors que le jeune apprenti grimpait vers le haut de la colline avoisinante. Toutefois, il fut capable de parer les tirs de blaster qui auraient du le toucher. Grey envoya Style sur ses traces. Billaba cria à l'encontre de Style laissant une ouverture à Grey qui lui tira dans le dos. A l'instar de Aayla Secura, les clones tirèrent plusieurs fois sur la Jedi pour s'assurer de sa mort.[3]

S'étant retourné au sommet de la colline quand il avait entendu Depa Billaba crier à l'encontre de Styles, Dume assista impuissant à la mort de son maître. Son sacrifice lui donna le temps de se cacher et d'échapper aux clones comme elle l'avait espéré.[3]

HéritageModifier

"Je cherche quoi ?"
"Rien et tout."
"Ça ne m'aide pas"
"Je sais mais c'est ce que mon Maître m'a dit.
"
―Ezra Bridger et Kanan Jarrus durant l'épreuve d'Ezra dans le Temple Jedi de Lothal.[src]
Grâce au sacrifice de Billaba, Dume réussit à échapper aux soldats clones. Sidious s'auto-proclama Empereur et transforma la République en un puissant Empire Galactique au sein duquel les Jedi étaient des ennemis d'état. Après avoir regardé le message de Kenobi avertissant les Jedi de rester à l'écart de Coruscant, Dume se cacha et prit le nom de Kanan Jarrus. Il garda son identité secrète afin d'éviter d'être exécuté et abandonna la voie des Jedi pendant des nombreuses années. Malgré ce retour à la vie civile, il garda de bons souvenirs de son défunt maître.[17] Il rejoignit finalement Hera Syndulla, une résistante Twi'lek avec qui il forma une cellule rebelle sur la planète de la Bordure Extérieur nommée Lothal. Il resta hanté par les derniers mots de son maître.
Maitre et apprenti

Jarrus devint un rebelle et prit un Padawan sous son aile : Ezra Bridger.

Au cours de leur rébellion sur Lothal, Jarrus fit la rencontre d'Ezra Bridger, un jeune garçon sensible à la Force qu'il commença à former.[13] Se faisant, le Jedi reprit une voie qu'il avait abandonné depuis bien longtemps. Certains des enseignements de Jarrus furent des souvenirs de ce qu'il avait lui-même appris aux côtés de Billaba. Ce fut pour cela que le Jedi fit passer à son apprenti une épreuve dans le Temple Jedi caché sur Lothal. Jarrus dut également faire face à la peur de ne pas être à la hauteur étant donné que sa formation ne fut jamais achevée.[18]

La mort de Billaba laissa Kanan avec une certaine méfiance des soldats clones. Le Jedi n'expliqua la raison à son apprenti qu'après avoir rencontré le Capitaine Rex et deux autres soldats clones.[19]

Les banques de données du Temple Jedi comprenaient des informations sur Billaba.[8] Lorsque le Temple Jedi fut transformé en Palais Impérial,[20] elles tombèrent aux mains de l'Empire. Le Grand Inquisiteur, un adepte du Côté Obscur chargé de traquer et d'éliminer les Jedi qui avait survécu à la Guerre des Clones, connaissaient les informations relatives à Billaba. Lors d'une confrontation avec Jarrus, l'agent Impérial se servit de ses connaissances pour déduire qu'il avait été entraîné par Billaba.[8]

Traits et personnalitéModifier

"Quand le moment vient, on doit être prêt à se sacrifier pour quelque chose d'important."
"Ca l'air bien mais ce n'est pas facile."
"Pour moi non plus. Mon maître a voulu me le montrer, mais je crois que je viens seulement de le comprendre en te l'enseignant.
"
―Kanan Jarrus et Ezra Bridger[src]
Depa Billaba était une humaine à la peau bronzée et portait des bijoux sur son front qui étaient le symbole de l'illumination Chalactan. Habituellement, elle était revêtue du costume simple et traditionnel de l'Ordre Jedi. Lorsqu'elle était Padawan, elle développa un lien très étroit avec son maître, Mace Windu. Elle était considérée comme une Jedi sage et spirituelle.[1] Elle transmit ses connaissances à Caleb Dume jusqu'à sa mort au moment de la chute de l'Ordre Jedi.Jarrus considérait que Billaba était un professeur plus strict qu'il ne l'était lui-même bien qu'il arrivait à la Maître Jedi se montrer désinvolte.[7][18] Peu de temps avant sa mort, elle était convaincue que l'Ordre Jedi avait commis une erreur cruciale avec acceptant des fonctions militaires tant elles lui paraissaient incompatibles avec le rôle des Jedi.[7]

Pouvoirs et capacitésModifier

"Les archives Jedi sont plutôt complètes. En combat rapproché, Maître Billaba préférait la troisième forme mais tu l'utilises bien trop."
―L'Inquisiteur à Kanan Jarrus, au cours de leur première confrontation.[src]
Billaba maniait le sabre laser avec habileté et ses talents de bretteuse lui conférait une certaine renommée auprès de ses compagnons Jedi. Ses compétences furent documentées dans les archives du Temple Jedi qui tombèrent dans les mains de l'Empire après la chute de l'Ordre Jedi. En étudiant ses informations, le Grand Inquisiteur apprit que Billaba mettait l'accent sur l'utilisation de la Forme III lors d'affrontements au corps à corps. Il se servit de cette information pour comprendre que Jarrus avait été entraîné par Billaba.[8]

En coulissesModifier

Depa Billaba TCW

Concept art de Depa Billaba pour la série animée Star Wars: The Clone Wars.

Depa Billaba fut basée sur les premiers concepts d'un membre du Conseil Jedi pour le film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme et fut incarnée par l'actrice Dipika O'Neill Joti.

Le personnage apparut à nouveau en 2002 dans le film Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones. Toutefois, Joti ne participa pas au tournage de celui-ci. A la place d'anciennes scènes furent utilisées pour ses apparitions dans la chambre du Conseil Jedi. Le personnage aurait du ensuite apparaître dans l'arc "Crystal Crisis sur Utapau" de la série animée Star Wars: The Clone Wars comme le révéla un concept-art publié sur le site internet StarWars.com. Finalement, le personnage n'apparut pas dans les épisodes.

En dépit de son statut de personnage d'arrière-plan – aucune ligne de dialogue dans La Menace Fantôme ou L'Attaque des Clones – Billaba fut le centre de quelques histoires dans l'Univers Légendes. Parmi ces histoires, le roman Point de rupture révéla qu'elle était l'ancienne Padawan de Mace Windu et raconta sa chute dans la Côté Obscur de la Force. Certains éléments de son passé comme son espèce, son monde natal et son apprentissage aux côtés de Windu furent conservés dans l'Univers Canon. Elle fut d'abord décrite dans le roman Une Nouvelle Aube écrit par John Jackson Miller en 2014 où l'on put apprendre qu'elle avait été le maître de Kanan Jarrus, l'un des personnages principaux de la série animée Star Wars Rebels. Elle fut mentionnée dans plusieurs épisodes avant d'apparaître dans la série de bandes-dessinées Star Wars : Kanan.

Il y eut une certaine confusion quant à l'espèce de Billaba. Selon la Databank – une encyclopédie en ligne officielle présente sur le site internet StarWars.com – Billaba était Chalactan.[6] Toutefois, selon le livre de références Star Wars : L'Encyclopédie des personnages, son espèce était humaine.[1] Pablo Hidalgo précisa dans un tweet que "Chalactan est une culture et un héritage. Elle est biologiquement humaine."[21]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Mini logo wiki2
Star Wars Wiki possède 9 images en lien avec Depa Billaba.

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .