FANDOM


Star Wars Jedi: Fallen Order

Attention ! Cet article contient des spoilers.

Cet article contient des informations à propos de Star Wars Jedi: Fallen Order. Si vous ne souhaitez pas vous faire spoiler, quittez la page !

La Deuxième Sœur, anciennement connue sous le nom de Trilla Suduri, était une humaine qui servit l'Empire Galactique durant son règne en tant qu'Inquisitrice de l'Inquisitorius.

BiographieModifier

Avant l'Ordre 66Modifier

Avant de devenir la Deuxième Sœur, cette individu était une membre de l'Ordre Jedi[3] connue sous le nom de Trilla Suduri. Elle fut amenée très jeune au temple Jedi et devint la padawan de la maître Jedi Cere Junda. Elle servit pendant la Guerre des Clones et réussit à survivre à l'Ordre 66 avec un groupe de jeunes initiés alors que la République Galactique se transformait en Empire Galactique et que les Jedi devinrent des traîtres.[1]

CaptureModifier

Peu après le début de la Purge Jedi la cachette de Trilla et de son maître fut découverte par une patrouille impériale. Cere Junda décida, contre l'avis de sa padawan, de tenter seule de distraire les soldats de l'Empire et de les dévier de leur enquête. Malheureusement, elle finit par se faire capturer et, sous la torture, révéla l'emplacement de sa padawan ainsi que du groupe de jeune Jedi.[1]

Capturée à son tour, la jeune femme fut elle aussi soumise à la torture. N'arrivant pas à accepter la trahison de son maître, elle finit par basculer du Côté Obscur de la Force et devint la Deuxième Sœur. Lorsque Cere Junda découvrit sa padawan sous l'uniforme impérial, elle puisa dans le côté obscur pour s'échapper et se coupa de la Force.[1]

Une organisation, l'Inquisitorius, fut créée pour traquer les Jedi ayant survécu à l'Ordre 66[4] et elle devint l'un de ses Inquisiteurs.[5]

Rencontre avec Cal KestisModifier

Accompagnée de la Neuvième Sœur, l'ancienne Jedi se rendit sur le monde de Bracca avec quelques Purge Trooper à la recherche d'un éventuel Jedi fugitif ayant utilisé la Force. Ils stoppèrent un train transportant des membres de la Guilde des Ferrailleurs et les firent descendre afin de leur parler du fuyard. Lorsque les soldats se mirent à viser les ferrailleur, Prauf, un travailleur Abednedo, prit la parole, critiquant l'Empire d'avoir surchargé de travail la guilde. Alors qu'il parlait, la Deuxième Sœur le tua avec son sabre laser.[1]

Fou de rage, Cal Kestis révéla son identité en allumant son propre sabre laser et tenta d'attaquer Trilla. Elle bloqua l'attaque et utilisa la Force pour le faire l'éviter jusqu'à la Neuvième Sœur. Pour se débarrasser du Jedi elle le lâcha dans le vide.[1]

Deuxième soeur verriere

La Deuxième Sœur sur la verrière du Mantis.

Le jeune homme réussit à s'en sortir en tombant dans un train. Alors qu'il tentait de rallier la voiture de tête, Cere Junda arriva à bord du Stinger Mantis pour tenter d'exfiltrer le Jedi. Il tenta une première fois de monter à bord, mais Deuxième Sœur ne l'entendait pas comme ça. A bord de son Intercepteur TIE elle tira sur le Jedi qui tomba sur une plateforme. Souhaitant en finir avec le Jedi, elle posa son vaisseau et en descendit pour l'affronter.[1]

Elle commença par le questionner sur l'apprentissage qu'il avait reçu et sur le maître qu'il avait pu avoir avant d'engager le combat. C'est alors que le Mentis refit son apparition et tira sur les combattants pour les séparer. Cal monta à bord du vaisseau en boitant, blessé par le combat. Alors que la porte se refermait et que Cere Junda tirait sur son ancienne padawan, l'ancienne Jedi sauta et laissa une marque de sabre laser sur la porte. Non contente de n'avoir pas pu tuer le jeune Jedi, elle sauta sur le cockpit et utilisa la Force pour forcer le vaisseau à aller s'écraser. L'ancienne maître Jedi intervint et la Deuxième Sœur se retrouva expulsée de la verrière.[1]

Deuxième rencontreModifier

À la suite de son combat sur Bracca, la Deuxième Sœur fit des recherches sur le Jedi. Elle apprit son nom, Cal Kestis, qu'il avait été le padawan de Jaro Tapal, et qu'il enquêtait désormais sur le maître de Junda, Eno Cordova et sur son holocron, contenant la localisation des enfants sensibles à la Force.[1]

Après que Cal se soit rendu sur Kashyyyk pour se battre au côté de Saw Gerrera et des Partisans afin de reprendre une raffinerie Impériale, l'Empire lança une contre attaque et récupéra la raffinerie. Là, la Deuxième Sœur captura et interrogea un rebelle avant de le tuer.[1]

Elle apprit ainsi qu'avant de venir sur Kashyyyk, Cal Kestis s'était rendu sur Zeffo pour enquêter sur d'anciennes ruines que l'Empire avait déjà fouillées sans grand succès. Trilla fut convaincue que le jeune Jedi reviendrait sur la planète afin d'en attendre plus et décida de l'attendre à côté d'une tombe de Miktrull alors que l'Empire relançait les fouilles sur la planète.[1]

Comme elle l'avait prévu, Cal revint sur la planète et tomba nez à nez avec l'inquisitrice. Elle révéla au Jedi ce qu'elle savait, et lui demanda ou était l'holocron du maître Jedi. Le combat s'engagea alors entre les deux bretteurs. La Deuxième Sœur réussi à prendre le dessus et jeta son adversaire au sol. Alors qu'elle était sur le point de le battre, le droïde de Kestis, BD-1, activa un bouclier les séparant.[1]

Deuxieme soeur sans casque

La Deuxième sœur retirant son casque pour révéler son identité à Cal.

Ne pouvant mettre fin au combat, et par la même occasion à la vie du Jedi, elle le compara à l'ancienne padawan de Cere Junda. Retirant son casque, elle révéla à Cal son identité et son histoire en tant que padawan, et lui dit que Junda pourrait très bien le vendre, comme elle l'avait fait par le passé pour Trilla. Elle lui apprit également que Cere avait utilisé le côté obscur, et évoqua le maître de Cal, Jaro Tapal afin d'énerver le Jedi, puis quitta les lieux.[1]

Kestis continua d'explorer la tombe et tenta de joindre Junda, mais la Deuxième Sœur pirata la communication pour parler avec le padawan, affirmant qu'elle avait perfectionné toutes les techniques de son ancienne maître. Elle annonça être en possession d'un artefact récupéré dans la tombe et elle envoya des soldats de la Purge tuer le Jedi. Il les tua tous et trouva l'entrée de la tombe. La Deuxième Sœur le contacta de nouveau pour le remercier d'avoir ainsi dégagé le passage, lui avouant qu'elle s'était servie de lui pour trouver l'entrée. Cal demanda à son droïde, BD-1, de trouver un moyen de renverser le piratage et de chiffrer les communications.[1]

Dernier combat et décèsModifier

Comprenant que Cal était en possession de la clé permettant d'obtenir l'Holocron, la Deuxième Sœur décida de l'attendre sur Bogano ou un combat s'ensuit. Désarmée, elle profita d'une période de trouble chez le Padawan qui ressentait son passé une fois en possession de son sabre laser pour s'emparer de l'artefact et rejoindre l'Inquisitorius.[1]

Cal, fait chevalier Jedi, parvint plus tard, avec l'aide de Cere, à récupérer l'Holocron. Furieuse, la Deuxième Sœur attaqua le jeune homme qui, après un rude combat, ressortit victorieux. Vaincue, la Deuxième Sœur se releva puis, raisonnée par Cere, revenue du bon côté de la Force. À l'instant d'après, elle se figea totalement, tétanisée, en entendant une respiration et des pas lourds se rapprocher. Dark Vador surgit à travers la fumée et se plaça juste derrière elle, se disant déçu par l'Inquisitrice, tout en allumant son sabre laser. Trilla, se sachant condamnée, regarda Cere et Cal en leur demandant de venger les Jedi, avant d'être exécutée par le Seigneur Sith.[1]

En coulissesModifier

La Deuxième Sœur apparut pour la première fois sans être nommée dans la bande-dessinée Dark Vador: Seigneur Noir des Sith 19: La Forteresse de Vador 1 sortie en août 2018 aux États-Unis et écrite par Charles Soule.[5] Elle fut nommée dans le livre de références Star Wars : Le côté obscur écrit par Tricia Barr sorti en décembre 2018 en France.[2] Finalement, elle fut présentée le 13 avril 2019 à la Star Wars Celebration comme une antagoniste dans le jeu vidéo Star Wars Jedi: Fallen Order sorti le 15 novembre 2019.[6]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .