FANDOM


La Doctrine Tarkin était le nom donné par les médias galactiques à la philosophie de penser de Wilhuff Tarkin dictée et expliquée lors d'une interview pour sa promotion de Moff à Grand Moff.

Il y expliqua pourquoi la République Galactique avait tant besoin besoin d'être unifiée en un nouvel ordre et demanda à chaque citoyen de l'Empire Galactique de faire sa part des choses dans cette vaste entreprise afin de maintenir une paix durable.[1]

Ce texte aida sûrement à convaincre l'Empereur Palpatine que la meilleure façon de gouverner un Empire était par la peur et accéléra sans aucun doute le développement de l'Étoile de la Mort.[2]

Texte originalModifier

Source:  TarkinAttribution:  Grand Moff Wilhuff Tarkin

Finalement, le facteur qui a précipité la chute de la République n'est pas la guerre, mais le règne endémique de l'égoïsme individualiste. Inhérente au système politique mis en place par nos ancêtres, la poursuite insidieuse de l'enrichissement personnel s'est répandue de façon croissante au long des siècles et a fini par laisser le corps politique inopérant et corrompu. Rappelez-vous l'égoïsme des Mondes du Noyau déterminés à exploiter les Systèmes Extérieurs pour leurs ressources ; les Systèmes Extérieurs eux-mêmes discrédités au vu de leur complaisance face à la contrebande et à l'esclavage ; ces ambitieux membres du Sénat qui ne recherchaient qu'ascension sociale et enrichissement.

Si l'Empereur a su naviguer parmi les eaux croupies qui ont caractérisé les dernières années de notre République et s'il est resté à la barre tout au long d'une guerre catastrophique qui s'est étendue à la Galaxie entière, c'est qu'il n'a jamais eu le moindre intérêt pour le rang ou le culte de la personnalité. Bien au contraire, il s'est inlassablement dévoué à l'unification de la Galaxie et au bien-être de ses innombrables populations. À présent, avec l'instauration d'une gouvernance des secteurs et des sursecteurs, nous avons l'occasion unique de nous acquitter de notre dette envers l'Empereur pour ses décennies d'abnégation, en le soulageant quelque peu de la responsabilité quotidienne qui pèse sur ses épaules. En scindant la Galaxie en régions, nous mettons finalement en place une unité qui n'existait pas auparavant ; alors que nos loyautés et nos allégeances ne faisaient que nous diviser, elles servent aujourd'hui un seul être, mu par un but unique : une Galaxie cohésive où chacun prospère. Pour la première fois depuis mille générations, nos gouverneurs de secteurs ne travailleront pas uniquement à enrichir Coruscant et les Mondes du Noyau mais à faire progresser la qualité de vie dans les systèmes stellaires de chaque région — en maintenant la sécurité des voies hyperspatiales, en gardant les lignes de communication ouvertes et accessibles, en s'assurant que les impôts soient correctement prélevés et attribués à l'amélioration des infrastructures.

Le Sénat sera également composé d'êtres dévoués non plus à leur propre enrichissement, mais à celui des mondes qu'ils représentent. Cette vision audacieuse de l’avenir réclame non seulement le concours d'individus à la réputation irréprochable qui s’appliquent à exercer un pouvoir juste, mais également la mise en place d'une vaste armée fermement décidée à faire respecter les lois nécessaires au maintien de l'harmonie galactique. Certains pourraient penser que la promulgation de lois universelles et le déploiement de forces militaires lourdement armées constituent une étape vers la domination de la Galaxie, mais ces actions ont pour seul but de nous protéger d'envahisseurs, d'esclavagistes, d'exploiteurs ou de dissidents politiques, et de punir en conséquence quiconque se livrerait à de tels actes. Ne voyez pas les membres de notre nouvelle armée comme des intrus ou des indésirables, mais comme des gardiens chargés de servir la vision qu'a l'Empereur d'une Galaxie pacifiée et prospère.

This work is copyrighted. The individual who uploaded this work asserts that this qualifies as fair use of the material under United States copyright law.

En coulissesModifier

La Doctrine Tarkin fut introduite pour la première fois dans l'ouvrage de références de l'univers Légendes Imperial Sourcebook publié en 1989. Canonisée par James Luceno dans le roman Tarkin de 2015, la version canon diffère généralement de la version originale non-canonique aussi bien en terme de contenu que de contexte puisque dans le livre de références de 1989, il s'agirait d'une lettre envoyée par Tarkin à l'Empereur en personne et non d'une interview après sa promotion.

ApparitionsModifier

Apparition non-canoniqueModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .