Cet article parle du clan de Zabraks Dathomiriens. Vous cherchez peut-être le vaisseau de Maul, le Frère de la Nuit.

"Les Frères de la Nuit, de purs guerriers."
―Maul[src]

Les Frères de la Nuit étaient une sous-espèce de Zabraks vivant sur Dathomir. Ces guerriers obéissaient aux Sœurs de la Nuit Dathomiriennes. Dark Maul, l'apprenti de Dark Sidious, était un Frère de la Nuit.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Maul et Savage Opress, deux Frères de la Nuit.

La Sœur de la Nuit Talzin était la mère de Maul. Dans les années qui précédèrent la bataille de Naboo, le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious enleva Maul afin d'en faire son apprenti.[5]

Pendant la Guerre des Clones, les Frères de la Nuit étaient dirigés par Viscus. Asajj Ventress, Sœur de la Nuit et ancienne assassin du Comte Dooku, se rendit dans le village des Frères de la Nuit pour choisir un guerrier qui la servirait. Afin de voir leur potentiel, la Dathomirienne organisa trois tests. Au cours de la troisième et ultime épreuve, Ventress affronta Savage Opress et son frère Feral. Les deux frères furent battus par la Sœur de la Nuit et Savage devint son servant. Après le massacre de Devaron,[2] les Frères de la Nuit affrontèrent les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker. Quand Skywalker battit Viscus, les Frères de la Nuit révélèrent que Savage avait été pris par l'une des Sœurs de la Nuit de Mère Talzin. Viscus ordonna à ses frères de laisser partir les deux Jedi.[6]

Les Frères de la Nuit affrontent Dooku sur Ord Mantell.

Contrairement aux Sœurs de la Nuit, les Frères de la Nuit ne furent pas décimés par les Séparatistes pendant la bataille de Dathomir. Ils furent envoyés au secours de Maul par Mère Talzin lorsque ce dernier appela à l'aide. Viscus et ses compagnons affrontèrent Dooku sur Ord Mantell. Le Sith battit les Frères de la Nuit mais fut capturé par le Collectif des Ombres avant de pouvoir tuer Viscus.[4] Dooku feignit de prêter allégeance à Maul et fut conduit jusqu'au coeur du pouvoir de Mère Talzin pour que son énergie y soit drainée. Cependant, la Confédération revint et attaqua les forces de Maul pendant la seconde bataille de Dathomir. Le village des Frères de la Nuit fut détruit et Talzin tuée. Maul parvint toutefois à s'échapper.[7]

Viscus et ses frères survécurent. Ils allèrent dans un village non loin du tombeau de Kujet, un sage Zeffo. Suite à l'exécution de l'Ordre 66, le Général Jedi Taron Malicos s'écrasa dans le marais du sacrifice non loin du village. Blessé, il fut capturé par les Frères de la Nuit puis conduit à Viscus.[1]

Environ cinq ans après la formation de l'Empire Galactique, Taron Malicos était le chef des Frères de la Nuit. Il manipula Merrin, une Sœur de la Nuit survivante, afin qu'elle lui apprenne à manipuler l'ichor magique. Lorsque le padawan Cal Kestis arriva sur Dathomir dans l'espoir de réussir à reconstruire l'Ordre Jedi, Malicos tenta de le convaincre de s'allier à lui. Cependant le jeune Jedi refusa. Avec l'aide de Merrin, il parvint à tuer l'ancien Général Jedi.[1]

Société et culture[modifier | modifier le wikicode]

Des guerriers Frères de la Nuit.

Les Frères de la Nuit étaient une sous-espèce Zabrak qui vivaient sur le monde de Dathomir. Ils étaient considérés comme inférieurs par Sœurs de la Nuit, des sorcières pratiquant la Magie Noire et contrôlant la planète. Pendant de nombreux siècles, leur tribu obéissait à la Mère des Sœurs de la Nuit.[8] Ils se montraient particulièrement agressifs envers les étrangers.[1]

Les Frères de la Nuit étaient des guerriers redoutables. Agiles et acrobatiques, ils pouvaient manier de nombreuses armes comme des masses ou des arcs énergétiques. Ils étaient formés au combat dès le plus jeune âge et s'affrontaient dans des arènes afin de prouver leur valeur. Les guerriers les plus audacieux s'aventuraient jusqu'à la corne de la sorcière pour pénétrer dans l'antre de la chirodactyle Gorgara. Les survivants étaient hautement estimés par le reste des Frères.[1]

Avec l'aide des antidotes magiques des Sœurs de la Nuit, les Frères de la Nuit étaient capable de domestiquer les araignées-fléaux. Après la disparition des sorcières, cette activité devint nettement plus mortelle. Toutefois, si un Frère de la Nuit parvenait à capturée une araignée suffisamment jeune et à l'élever, elle devenait un compagnon loyal.[1]

Les Frères de la Nuit portaient tous des tatouages tribaux. L'encre était obtenue à partir de champillets. Des glyphes ornaient les villages des Frères de la Nuit et leurs alentours. Ils étaient peint par des maîtres calligraphes avec de l'acide d'hydraate.[1]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.