Les gardes royaux de l'Empereur, aussi appelés les gardes royaux Impériaux ou les gardes rouges, étaient des gardes formés pour défendre coûte que coûte Sheev Palpatine, tout d'abord en tant que Chancelier Suprême puis en tant qu'Empereur Galactique. On ne savait que peu de choses d'eux, même pas leur nom ou leur visage le plus souvent.

Ils possédaient un pique de Force qui leur permettait de combattre contre n'importe quelle menace, même un Jedi, ce qui ne dérangea pas Yoda lorsqu'il voulu combattre Palpatine puisqu'il les projeta contre le mur grâce à la Force.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Durant la République Galactique, les gardes royaux étaient sélectionnés parmi les meilleurs membres de la Garde du Sénat. Leurs tâches consistaient à préparer et accompagner le Chancelier Suprême dans ses déplacements officiaux. Ils établissaient ainsi l'itinéraire et organisaient la logistique de chaque voyage. La Garde royale enquêtait également sur toutes les menaces crédibles visant le Chancelier ou des membres de l'Office du Chancelier, même s'il s'agissait de simples graffitis ou de menaces anonymes sur l'HoloNet.[6]

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Ère Républicaine[modifier | modifier le wikicode]

La Garde Royale fut créée par le Chancelier Suprême Sheev Palpatine peu après son élection lors de l'Invasion de Naboo. Durant la Guerre des Clones, la Garde du Sénat fut touché par un important scandale suite à la trahison de l'un de ses membres, le capitaine Faro Argyus. Le scandale permit à Palpatine d'augmenter le nombre de gardes royaux et d'étendre leurs prérogatives au détriment de la Garde du Sénat.[6]

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

Les gardes royaux de l'Empereur apparurent pour la première fois en 1983 dans le film Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi de George Lucas.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.