FANDOM


Garrick Versio était un humain originaire de la planète Vardos. Il servait comme Inspecteur Général au sein du Bureau de Sécurité Impériale. Lui et sa femme, Zeehay eurent une petite fille, Iden. Après quelques années de mariage, Garrick et son épouse divorcèrent. Il obtint la garde d'Iden et Zeehay quitta Vardos.

Au tout début de la Guerre Civile Galactique, il fut promu au grade d'Amiral et obtint l'autorisation de créer l'Escouade Inferno. Après avoir sélectionné ses membres et confié le commandement à sa fille, Iden, il leur assigna de nombreuses missions notamment la traque et l'élimination des derniers Partisans de Saw Gerrera.

BiographieModifier

Garrick Versio était un humain né sur la planète Vardos dans le système Jinata. Il était marié à Zeehay avec qui il eut une fille, Iden. Après l'avènement de l'Empire Galactique, Garrick amena son monde natal à rejoindre le nouveau régime. La transition se fit sans heurt. Dès lors, il fut autant apprécié autant que l'Empire par la population. Son épouse devint une artiste de propagande Impériale. Cependant, leur mariage prit fin alors qu'Iden était âgée de cinq ans. Garrick obtint la garde de sa fille et Zeehay quitta Vardos. Les seuls mots de réconfort qu'il eut pour sa fille étaient que Zeehay était une Versio par son nom seulement. Lui et Iden étaient de vrais Versios et que les Versios ne pleuraient pas. Foncièrement convaincu que la force Impériale était nécessaire pour maintenir l'ordre galactique, Garrick appliqua cette conviction à sa fille. Il poussa impitoyablement Iden à tester ses limites.[1]

Sous le règne Impérial, Garrick rejoignit le Bureau de Sécurité Impériale, une agence de police et de renseignement de l'Empire Galactique. L'Inspecteur Général Garrick Versio grimpa les échelons de la hiérarchie jusqu'à en devenir l'un des membres les plus éminents de cette agence.[1]

Guerre Civile GalactiqueModifier

Formation de l'Escouade InfernoModifier

Au début de la Guerre Civile Galactique, Garrick Versio fut promu Amiral. Son poste au sein du Bureau de Sécurité Impériale lui permit de découvrir comment les plans de l'Étoile de la Mort avaient été dérobé et utiliser par les Rebelles pour détruire la station spatiale au cours de la bataille qui eut lieu dans le système Yavin. Convaincu que ce drame, dont sa fille fut l'unique survivante avec Dark Vador, aurait pu être évité, il demanda et obtint l'autorisation de former une nouvelle unité d'élite. Baptisée Escouade Inferno, ce groupe des Forces Spéciales Impériales aurait la tâche de retrouver toutes informations critiques pouvant nuire à l'Empire si elles tombaient dans de mauvaises mains.[1]

Pour composer cette escouade, Garrick sélectionna les meilleurs éléments de l'Empire. La Lieutenante Seyn Marana, une jeune cryptologue de l'Agence du Renseignement Naval possédant une mémoire eidétique. Le Lieutenant commandant Del Meeko, un excellent chef Ingénieur. Le Lieutenant Gideon Hask, un pilote de Chasseur TIE décoré de la Crimson Star pour ses performances exceptionnelles. La dernière membre de la future escouade fut la propre fille de Garrick : Iden. Ils furent tous convoqués dans le quartier général du Bureau de Sécurité Impériale sur Coruscant quelques jours après la bataille de Yavin. Tout en diffusant l'explosion de l'Étoile de la Mort sur un holoprojecteur, Garrick annonça la formation de l'unité. Garrick estima qu'un test était le meilleur moyen de sélectionner l'officier qui dirigerait l'escouade. Pour cela, il leur demanda d'établir un plan d'attaque pour leur première mission. L'auteur du meilleur stratagème se verrait confier le commandement. Si le déroulement de la mission était un succès, le commandement de l'escouade deviendrait permanent.[1]

Le lendemain, Garrick passa en revue les différentes propositions. Garrick finit par conclure qu'il n'existait pas de plan parfait. Il fallait compter sur un plan qui donnait les meilleures chances de succès et le stratagème d'Iden était celui-là. Prenant immédiatement le commandement, sa fille entama le briefing de la première mission de l'Escouade Inferno.[1]

Cette première mission, récupérer des données que le Moff Jaccun Pereez comptait vendre pour éponger ses dettes, fut un succès retentissant. Iden fut promue au grade de Capitaine et Garrick leur fournit un vaisseau : une corvette de classe Raider appelée Corvus.[1]

Les PartisansModifier

Cellule NébuleuseModifier

Garrick laissa les membres de l'Escouade Inferno s'entraîner avec leurs nouveaux équipements avant de leur confier une nouvelle mission : traquer les Partisans de Saw Gerrera. Quand Gideon fit savoir sa surprise d'apprendre leur survie malgré "l'accident minier" de Jedha, l'Amiral autorisa Iden à révéler la véritable nature des événements qui s'étaient déroulés sur la lune. La station de combat Impérial avait effectué son premier test en tirant sur la ville Jedha City. La proximité de la base des Partisans permit d'annihiler en grande partie le groupe rebelle. Seyn précisa toutefois que plusieurs Partisans n'étaient pas tous présents sur Jedha au moment de l'incident. Garrick expliqua qu'un nouveau groupe, les Rêveurs, avait émergé pour reprendre les flambeaux et permettre au rêve de Saw Gerrera de perdurer. Non content d'employer des méthodes extrêmes, ces rebelles agissaient avec une précision laissant à penser qu'ils avaient accès à des données Impériales.[1]

Afin d'en apprendre d'avantager sur les Rêveurs, l'Escouade Inferno fut chargée d'organiser l'extraction de Bokk Naarg, un membre de la cellule Nébuleuse. Ce rebelle était en contact un agent de l'Agence du Renseignement Naval et souhaitait échanger ses connaissances sur son groupe en échange de son extraction. L'Empire ne pouvant se permettre de risquer la couverture de son agent qui possédait de nombreux contacts, la tâche incombait donc à l'escouade. L'extraction fut organisée dans le club Singularité de la station Tellik Quatre, une station spatiale sous contrôle Impérial se trouvant aux abords d'une des principales routes hyperspatiales de la galaxie.[1]

La mission manqua de tourner au désastre quand la duplicité de Gideon fut découverte par les Rebelles. Si l'Escouade Inferno parvint à récupérer une datapuce contenant des données sur les Rêveurs, ils ne réussirent pas à extraire Naarg qui trouva la mort.[1]

Les RêveursModifier

Pendant le débriefing, Garrick se montra tout à fait magnanime rappelant qu'il n'existait pas de plan infaillible. Il expliqua ensuite aux membres de l'escouade que le sort de Bokk était de toute manière scellé : l'Empire ayant décidé de le tuer une fois qu'il aurait révélé toutes les informations en sa possession. Si tous les rebelles de la cellule Nébuleuse avaient trouvé la mort sur la station Tellik Quatre, l'Escouade Inferno devait néanmoins encore découvrir comment les Rêveurs obtenaient ses informations sur l'Empire. Pour cela, ils allaient devoir infiltrer le groupe rebelle. Lorsque Seyn s'étonna que cette mission ne soit pas confiée à des agents du BSI. Garrick fit remarquer les Rêveurs étaient un groupe militaire et que tout agent infiltré devrait être formé au maniement de nombreuses armes.[1]

Grâce aux informations trouvées dans la datapuce, l'Empire avait maintenant connaissance de l'identité du meneur des Rêveurs – un dénommé Staven – de quelques-uns de leurs contacts et de leur prochaine cible : la plaque tournante d'Otor. L'Escouade Inferno allait exploiter chacune de ces informations pour infiltrer les Rêveurs. Seyn se ferait passer pour une esclave au service de l'une des cibles des Rêveurs sur la plaque tournante d'Otor. Gideon et Del prétendraient être frères et les uniques survivants de la cellule Nébuleuse. Garrick réserva le "meilleur" rôle à sa fille : elle allait devoir devenir un symbole de la résistance et la nouvelle porte-parole des Partisans.[1]

Quelques semaines plus tard, Iden fut arrêtée pour trahison comme le prévoyait le plan mis en place par l'escouade. Son assistant, le Lieutenant Jha Eka, voulut l'avertir de la nouvelle. Il découvrit l'Amiral en train de regarder les HoloNews. Après avoir visionné les images en silence, Garrick fournit un datapad et un holoprojecteur à Eka contenant ce qu'il devrait dire et montrer aux journalistes avant de lui annoncer qu'il pouvait disposer. Après le passage en court martial de sa fille, Garrick fit soi-disant jouer ses relations pour éviter à Iden une exécution sommaire. À la place, elle fut renvoyée sur Vardos et placée sous la direction de Gleb, l'ancienne directrice de l'École de Formation des Futurs Chefs Impériaux où Iden avait étudié. Environ huit jours après son arrivée, Iden fut enlevée par un membre des Rêveurs.[1]

Les semaines s'écoulèrent sans que Garrick puisse avoir de contacts avec sa fille. C'est pendant cette période que Zeehay fut emportée par la maladie. Ne voulant pas qu'elle meure en s'imaginant qu'Iden était une traîtresse, Garrick lui révéla cette information. La sachant davantage attachée à Svaaha, le lieu de sa dernière affectation, qu'à Vardos, il l'a fit inhumer là bas.[1]

DébriefingModifier

L'Escouade Inferno termina finalement sa mission. Les deux sources d'informations des Rêveurs furent découvertes : un agent du Bureau de Sécurité Impériale nommé Lar Kantayan qui fut éliminé pendant la mission et Lux Bonteri, un ancien Sénateur. Le débriefing fut mené par Garrick Versio en personne. Cachant à peine sa déception d'apprendre la mort de Seyn Marana pendant la mission, il interrogea Del, Gideon et Iden les uns après les autres. Il finit par conclure le débriefing d'Iden en demandant l'attribution du Laurier Noir pour Marana et recommanda des félicitations pour le reste de l'Escouade Inferno. Dès que l'holo-enregistreur fut coupé, Iden demanda l'autorisation pour parler à sa mère. Il annonça la triste nouvelle à sa fille. Encaissant la nouvelle avec difficulté, elle laissa tout juste échapper que Zeehay était morte en pensant que sa fille était une traîtresse. Après un moment de silence, Garrick finit par avouer qu'il avait révélé la vérité à Zeehay avant sa disparition. Il lui accorda ensuite sa soirée à Iden.[1]

EndorModifier

Quatre ans après la bataille de Yavin, Garrick Versio et l'Escouade Inferno participèrent à la bataille d'Endor. Garrick assista à la destruction du Super Destroyer Stellaire Executor depuis le pont de son Destroyer Stellaire, l'Éviscérateur. Il contacta sa fille déployée à la surface de la lune Forestière d'Endor en compagnie de l'Escouade Inferno qui lui confirma que le bunker du générateur de bouclier avait été détruit. Garrick lui ordonna de tuer tous les soldats ennemis présents et de revenir à bord du Corvus.[2]

Suite à la destruction de la seconde Étoile de la Mort, Garrick reprit contact avec Iden et lui annonça que la Vice-amirale Rae Sloane avait ordonné à la flotte Impériale de se retirer. L'Éviscérateur attendit que l'Escouade Inferno revienne à bord du Corvus. Trois Croiseurs Stellaires MC80 attaquèrent la corvette de classe Raider tandis qu'un quatrième affrontait l'Éviscérateur. Les croiseurs déployèrent plusieurs X-Wings et Y-Wings pour détruire le Corvus, mais les chasseurs furent interceptés par l'Escouade Inferno. Dès que les réparations furent effectuées, Del Meeko retourna à bord de la corvette tandis qu'Iden était convoquée à bord de l'Éviscérateur. Les deux vaisseaux quittèrent le système pour Vardos.[2]

Opération : CendresModifier

Iden Garrick Versio et une Sentinelle

Garrick, sa fille Iden et un droïde Sentinelle.

Au-dessus de Vardos, Garrick confirma la mort de l'Empereur Palpatine à sa fille. Recevant la visite d'un droïde messager, il décida de partager cet "honneur" et ensemble, ils écoutèrent le dernier ordre de l'Empereur : le début de l'Opération Cendre. Quand la jeune femme demanda quelle était leur cible, le droïde refusa de lui révéler. Garrick l'éloigna tout en lui transmettant les prochaines missions de l'Escouade Inferno.[2]

Iden et l'Escouade Inferno furent envoyées sur Fondor pour protéger le Moff Raythe tandis que les satellites qui serviraient pour l'Opération Cendres étaient chargés à bord de son Destroyer Stellaire, le Dauntless. Malgré l'attaque de vaisseaux de l'Alliance, le Dauntless et les satellites revinrent dans le système Jinata où Garrick ordonna le déploiement du réseau de perturbation climatique.[2]

Choquée de découvrir que son monde natal allait être la cible d'une attaque Impériale, Iden se rendit à bord de l'Éviscérateur pour demander des explications à son père. Garrick refusa d'entendre raison et argua que l'Opération Cendres provoquerait une vague de terreur qui permettrait à l'Empire de conserver sa suprématie. Quand Iden lui rappela que Vardos était leur maison, Garrick coupa court à la discussion en lui expliquant que l'Empire était leur maison et qu'ils obéiraient aux ordres de l'Empereur. Sa fille lui expliqua tout le bien dont elle pensait de recevoir des ordres d'un homme mort depuis plusieurs semaines et l'amiral lui ordonna d'aller chercher Gleb sur Vardos. Iden quitta le pont du Destroyer Stellaire avec une mine amère. Une fois partie, Garrick demanda à s'entretenir personnellement avec Gideon Hask.[2]

L'Escouade Inferno fut envoyée sur Vardos pour récupérer la tutélaire Gleb. Toutefois, Iden et Del se rebellèrent et refusèrent d'abandonner la population civile à son sort. Gideon refusa leur désertion et essaya de leur faire obéir à leurs ordres en vain. Les deux déserteurs prirent la fuite à bord du Corvus avec leur équipage et quelques survivants. Gideon retourna faire son rapport auprès de Garrick qui le promut au rang de Commandant.[2]

JakkuModifier

Par la suite, Garrick mena des opérations sur Sullust et sur Bespin récupérant armes et carburant pour l'Empire fragmenté tandis que Gideon et lui étaient traqués par Iden et Del, maintenant membres de l'Escouade Inferno de la Nouvelle République. Au cours de la dernière année de la Guerre Civile Galactique, Garrick servit sous les ordres du Conseiller Gallius Rax qui menait secrètement la Contingence au cours de la bataille de Jakku.[2]

Depuis le pont de l'Éviscérateur, Garrick participa à la bataille sur Jakku. Le Destroyer Stellaire fut durement endommagé et commença à perdre de l'altitude. Iden, qui participait également au combat, décida ensuite d'aller chercher son père. Touchée en plein vol, Iden fut contrainte d'opérer un atterrissage d'urgence à même la coque du Destroyer Stellaire et parvint tout de même à rallier la passerelle. Garrick refusa la rédemption que sa fille lui proposait. Il précisa que Rax lui avait également demandé de partir. Garrick expliqua alors qu'il devait disparaître avec cet Empire auquel il avait consacré sa vie. Une frégate d'escorte s'écrasa non loin du pont de commandement. Après un échange de regard, Iden réalisa qu'elle ne pourrait le convaincre et prit la fuite laissant son père affronter son destin. Garrick resta à bord de l'Éviscérateur tandis que le vaisseau s'écrasait dans les dunes de Jakku.[2]

En coulissesModifier

Garrick Versio apparut pour la première fois dans Battlefront II : L'Escouade Inferno, un roman écrit par Christie Golden publié le 25 juillet 2017. Il apparaît également dans le jeu vidéo Star Wars Battlefront II où il est interprété par Anthony Skordi.[3] En français, c'est Patrick Béthune qui prêta sa voix à Garrick Versio.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,00, 1,01, 1,02, 1,03, 1,04, 1,05, 1,06, 1,07, 1,08, 1,09, 1,10, 1,11, 1,12, 1,13, 1,14, 1,15, 1,16, 1,17, 1,18, 1,19, 1,20, 1,21 et 1,22 Battlefront II : L'Escouade Inferno
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4, 2,5, 2,6, 2,7, 2,8 et 2,9 Star Wars Battlefront II
  3. TwitterLogo @AnthonySkordi (Anthony Skordi) sur Twitter. “.@EAStarWars Yes, that's me as #AdmiralVersio in #Battlefront2 what a privilege and honour #StarWarsBattlefrontII”
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .