Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki
Cliquer ici pour voir la version Canon de ce sujet.  Cet article couvre la version Légendes de ce sujet. 

La Grande Armée de la République (GAR), également connue sous les noms de Grande Armée, Armée des Clones ou Armée de la République, était la force armée principale de la République Galactique dans ses dernières années d'existence. Après la Guerre des Clones, elle servit d'embryon pour former le futur Corps des Stormtroopers de l'Empire Galactique.

Les soldats de cette armée étaient des soldats clones créés par les cloneurs Kaminoens sur la base génétique du chasseur de primes Jango Fett. Au début de la guerre, ils étaient environ deux cent mille pour atteindre un maximum de près de trois millions d'unités au paroxysme du conflit. En outre, les véhicules et vaisseaux de la Grande Armée ont été construits sur Kuat par les Chantiers Navals de Kuat.

Histoire[]

Une armée pour la République[]

Les divers soldats de la Grande Armée.

Au début du mandat du Sénateur Palpatine, la République ne possédait pas de force armée propre malgré des décennies de débats quant à l'instauration d'une armée et d'une marine régulière aux couleurs de la République Galactique tout comme à l'époque des Nouvelles Guerres Sith où elle possédait des forces armées considérables.[5] La seule force armée à l'époque était représentée par l'Ordre Jedi qui refusait alors catégoriquement d'ingérer militairement dans les affaires républicaines.[2]

Au fur et à mesure que les années défilaient, les Jedi étaient de plus en plus occupés à gérer les conflits en tant que négociateurs. Mais alors que les crises s'enchaînaient, plusieurs Jedi au sein de l'Ordre commencèrent à redouter des débordements. C'est ainsi que le Maître Jedi Sifo-Dyas, influencé par les ténèbres dissimulées[6] par le Seigneur Noir des Sith Dark Plagueis, passa secrètement commande d'une armée de soldats clones grâce aux fonds du Clan Bancaire Intergalactique représenté par Hego Damask alors l'identité secrète de Dark Plagueis.[1]

Guerre des Clones[]

Les soldats de la Grande Armée de la République furent pour la première fois engagés dans la Guerre des Clones lors de la Bataille de Geonosis où ils mirent aisément l'armée de la Confédération des Systèmes Indépendants en déroute mais commencèrent une guerre de trois ans.[2]

Durant la guerre, plusieurs Jedi comme Bardan Jusik jugèrent que l'Ordre utilisait les clones comme des esclaves en ne leur donnant aucune permission et en les obligeant à combattre sans cesse. Ces comportements poussèrent plusieurs Jedi dont Jusik à quitter l'Ordre durant la guerre.

Au cours de la guerre, le Chancelier Suprême Palpatine s'empara du pouvoir de la Grande Armée de la République et l'arracha des mains des Jedi.[7] Par la suite, il utilisa les soldats clones pour détruire l'Ordre Jedi en entamant la Grande Purge Jedi qui conduisit à la création de l'Empire Galactique[4] et à la réorganisation de la Grande Armée dans le Corps des Stormtroopers.

Peu avant la fin de la guerre, le Décret de Gouvernance des Secteurs fut instauré, plaçant des gouverneurs armés de leur propre force de clones sur chaque planète de la République. Ce décret créa également le rang de Moff et de gouverneur sectoriel, proposition fortement contestée par la Délégation des 2000 mais vite acceptée par le Sénat,[7] permettant l'installation des nouveaux gouverneurs et de leur régiment de soldats clones sur leur monde rapidement.[8]

Réorganisation Impériale[]

Après l'Ordre 66 et la Purge Jedi, un grand nombre de clones déserta la Grande Armée dont un grand nombre de soldats d'élite provenant des Brigades des Opérations Spéciales comme de l'Escouade Omega ou du Commando de Reconnaissance Avancée de classe Null.

Après l'avènement de l'Empire, la plupart des soldats clones devinrent des Stormtroopers.

Puis avec l'avènement de l'Empire, les soldats de la Grande Armée de la République furent dispatchés dans les nouvelles forces armées Impériales. Les soldats qui refusèrent de ployer le genou devant l'autorité de l'Empereur furent considérés comme des déserteurs et traités comme tels : traqués puis exécutés.[9]

Durant la Guerre Civile Galactique, les soldats clones issus du lignage génétique de Jango Fett représentaient environ un tiers de l'ensemble des Stormtroopers de l'Empire mais on ignore combien il en restait à la fin de la Guerre Civile Galactique.[10] Par la suite et à cause des soldats non clones au sein des forces armées Impériales, plusieurs clones originaux comme le Commandant Cody considérèrent rapidement le Corps des Stormtroopers Impériaux comme un affront à l'héritage de la Grande Armée.

Organisation et structure de commandement[]

Commandement[]

La Grande Armée de la République et l'entièreté des forces militaires de la République Galactique furent créées après que le Sénat Galactique ait voté les pleins pouvoirs au Chancelier Suprême Palpatine[2], lui accordant au passage les titres de Commandant Suprême et de Commandant en chef des forces armées Républicaines.[11]

Au-delà de la figure de chef de Palpatine, les aspects exécutifs de la Grande Armée de la République étaient gérés par le Département de la Défense[11] et par le Conseil Consultatif du Conseil de Guerre.[8] La supervision législative était quant à elle assurée par le Comité de Surveillance Militaire du Sénat Galactique.[12]

Enfin, le commandement opérationnel direct de la Grande Armée et de la Marine Républicaine était assuré par le Haut Commandement de la République[13] qui était supervisé par le Bureau du Chef de la Défense.[11] Les quartiers généraux de la Grande Armée se situaient sur Coruscant au sein des quartiers généraux de commandement.[14]

Administration[]

Les quartiers généraux de commandement de Coruscant géraient un grand nombre de branches administratives de la Grande Armée.

Approvisionnement et logistique[]

La logistique des terrains de guerre était assurée par le Bureau d'Approvisionnement pour la Défense de la République qui était en communication directe et continue avec les bataillons logistiques de la Grande Armée.[14]

La plupart des usines et bâtiments de la Grande Armée de la République furent construits par des droïdes Kaminoens.[15]

Recherche et innovation[]

La recherche et le développement des technologies militaires était assurée par le Département de Recherche des Armes Militaires.

Sécurité Intérieure[]

L'une des principales branches de la Grande Armée était le Commandement de la Sécurité Intérieure qui s'occupait de la sécurité de la planète-capitale Coruscant. Il contrôlait notamment la Garde de Coruscant qui arborait des armures aux marques rouges.[6] Après l'avènement de l'Empire, les Shock trooper clones de la Garde de Coruscant furent dispatchés au sein du Bâtiment du Sénat et du Bâtiment des bureaux du Sénat pour intimider les sénateurs afin que la transition vers le nouveau gouvernement Impérial se passe sans débordements.[7]

Organisation tactique[]

La Grande Armée de la République était divisée en plusieurs Ordres de Bataille : d'un part les forces régulières et d'une autre part les forces spéciales. La structure des forces régulières resta inchangée pendant la Guerre des Clones et fut même réutilisée au sein de l'Empire. Les forces spéciales étaient cependant très indépendantes et les commandos clones effectuaient des missions spécifiques qui ne nécessitaient presque jamais l'aide des Jedi.[15]

Structure de l'armée régulière[]

Structure Composition opérationnelle Effectifs Commandement
Grande Armée de la République 10 armées de Système[15] 3 000 000 de soldats clones[3] Chancelier Suprême Palpatine[15]
Armée de Système 2 armées de Secteur[15] 294 912 soldats clones[3] 1 Haut Général Jedi (membre du Haut Conseil Jedi uniquement)[15]
Armée de Secteur 4 corps d'armée[15] 147 456 soldats clones[3] 1 Général Jedi Supérieur[15]
Corps d'armée/Division d'armée 4 légions[15] 36 864 soldats clones[3]
Légion/Brigade 4 régiments[15] 9 216 soldats clones[3]
Régiment 4 bataillons[3] 2 304 soldats clones[3]
Bataillon 4 compagnies[3] 576 soldats clones[3]
Compagnie 4 sections[15] 144 soldats clones[3] 1 Capitaine clone[15]
Section 4 escouades[3] 36 soldats clones[3]
Escouade 9 soldats clones[3]

Au cours de la guerre, nombre de soldats clones trouvèrent la mort ou furent inaptes à combattre.[11] Cependant, une loi fut votée au Sénat Galactique autorisant le financement de 5 millions d'unités clones supplémentaires[16] qui furent déployées vers la fin de la Guerre des Clones.[11]

Personnels opérationnels[]

  • Militaires du rang :
    • Général de brigade : haut rang hiérarchique désiré notamment par Meebur Gascon. En charge des brigades sur le terrain ou de hautes fonctions administratives.[17]
    • Colonel : haut rang hiérarchique détenu par Meebur Gascon, héros de la bataille de Geonosis.[17]
  • Soldats clones :
    • Commandant clone maréchal : rang le plus haut accessible pour un soldat clone en charge d'un corps d'armée. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques jaunes et à leurs huit macarons d'insigne arrangés en deux rangées parallèles de quatre macarons chacune.[3]
    • Commandant clone supérieur : soldat clone en charge d'une légion ou d'une brigade. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques jaunes et à leurs six macarons d'insigne arrangés en deux rangées parallèles horizontales de trois macarons chacune.[3]
    • Commandant clone régimentaire : soldat clone en charge d'un régiment. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques jaunes et à leurs quatre macarons d'insigne arrangés en une unique rangée horizontale.[3]
    • Commandant clone de bataillon : soldat clone en charge d'un bataillon. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques jaunes et à leurs deux macarons d'insigne arrangés en une unique rangée verticale.[3]
    • Major clone : soldat clone commandant en second d'un bataillon. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques rouges et à leurs quatre lignes verticales parallèles d'insigne.[3]
    • Capitaine clone : soldat clone en charge d'une compagnie. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques rouges et à leurs trois lignes verticales parallèles d'insigne.[3]
    • Lieutenant clone : soldat clone en charge d'une section. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques bleues et à leurs deux lignes verticales parallèles d'insigne.[3]
    • Lieutenant clone en second : soldat clone commandant en second d'une section. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques bleues et à leur unique ligne verticale d'insigne.[3]
    • Sergent-major clone : soldat clone au sein d'une section. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques vertes et à leurs quatre chevrons d'insigne.[3]
    • Sergent clone : soldat clone en charge d'une escouade. Ces clones étaient reconnaissables à leurs marques vertes et à leurs trois chevrons d'insigne.[3]
    • Caporal clone : soldat clone au sein d'une escouade. Ces clones étaient reconnaissables à leurs deux chevrons d'insigne.[3]
    • Soldat clone : soldat de base de la Grande Armée. Ces clones étaient reconnaissables à leur unique chevron d'insigne.[3]
    • Cadet clone : rang réservé aux nouveaux soldats clones encore en formation.[3]

Équipement[]

Armes de mêlée[]

  • Bâton : arme utilisée pour les arrestations
  • Bâton électrique[18] : arme énergétique utilisée par les soldats clones anti-émeute dans les centres de détention républicains
  • Bouclier anti-émeute clone[19] : bouclier destiné aux soldats clones anti-émeute
  • Bouclier anti-blaster clone[20] : bouclier destiné à la protection sur les champs de bataille
  • Vibrolame articulatoire Katarn : arme blanche rétractable montée sur toutes les armures de commando de classe Katarn

Blasters à répétition[]

  • Blaster à répétition lourd EWHB-12[20] : arme lourde automatique montée sur trépied
  • Canon blaster Z-6[21] : mitrailleuse automatique
  • Chain gun : arme lourde automatique utilisée notamment par les Marines Galactiques
  • Quadriblaster à tir alternatif : arme lourde automatique plus puissante que le canon blaster Z-6

Explosifs[]

Fusils blaster[]

Lanceurs d'engins[]

Lance-flammes[]

Matériel de support[]

Perturbateurs plasmiques et armes énergétiques[]

  • Perturbateur plasque "Phoenix II"
  • Perturbateur plasmique "DN bolt caster" : arme anti-droïde de référence
  • Lanceur EMP : arme destinée aux Jet trooper clones

Pistolets blaster[]

Apparitions[]

Apparition non-canonique[]

Sources[]

Notes et références[]

  1. 1,0 et 1,1 Dark Plagueis
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 et 2,6 Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones
  3. 3,00 3,01 3,02 3,03 3,04 3,05 3,06 3,07 3,08 3,09 3,10 3,11 3,12 3,13 3,14 3,15 3,16 3,17 3,18 3,19 3,20 3,21 3,22 3,23 3,24 3,25 3,26 3,27 3,28 3,29 3,30 3,31 3,32 3,33 3,34 3,35 3,36 et 3,37 The Essential Guide to Warfare
  4. 4,0 et 4,1 Star Wars épisode III : La Revanche des Sith
  5. Dark Bane : La Règle des deux
  6. 6,0 et 6,1 Le Labyrinthe du mal
  7. 7,0 7,1 et 7,2 Star Wars épisode III : La Revanche des Sith (roman)
  8. 8,0 et 8,1 Star Wars : Tout sur La Revanche des Sith
  9. Crépuscule Jedi
  10. Star Wars Insider 96
  11. 11,0 11,1 11,2 11,3 et 11,4 Ordre 66
  12. The Rebel Alliance Sourcebook
  13. The New Essential Chronology
  14. 14,0 et 14,1 Triple Zéro
  15. 15,00 15,01 15,02 15,03 15,04 15,05 15,06 15,07 15,08 15,09 15,10 15,11 15,12 et 15,13 SWInsider.png "Guide to the Grand Army of the Republic"—Star Wars Insider 84 (US)
  16. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Meurtre au Sénat"
  17. 17,0 et 17,1 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Les Armes secrètes"
  18. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Manigance"
  19. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "La Duchesse de Mandalore"
  20. 20,0 et 20,1 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "L'Inconnu"
  21. Galaxy at War
  22. 22,0 et 22,1 The Clone Wars Campaign Guide
  23. 23,0 et 23,1 Star Wars: The Clone Wars (film)
  24. StarWars.com Gungan Attack Concept Art Gallery sur StarWars.com
  25. Star Wars: Battlefront
  26. Star Wars: Battlefront II
  27. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Porté disparu"
  28. Databank title.png Lance-missiles PTL MiniMag dans la Databank (maintenant obsolète ; lien d'archive)
  29. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Le Carnage de Krell"
Advertisement