Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki

La Guerre Réceptifs-Hermétiques fut un conflit planétaire qui se déroula sur Carnélion IV et qui opposa deux camps rivaux d'humains : les Réceptifs et les Hermétiques. Cette guerre se déroula sur plusieurs générations, sans que le reste de la galaxie ne soit au courant. Les deux camps s'accusèrent entre eux d'avoir débuté les hostilités, ce qui les poussa à se battre sans autre objectif que de vaincre l'ennemi. À cause des nombreuses batailles qu'ils se livrèrent, l'environnement et la technologie de Carnélion IV furent en grande partie ruinées.

Vers la fin du conflit, une femme âgée du nom de Sera tenta d'y mettre fin en proposant de tuer les adultes, expliquant que seules les jeunes générations pourraient sauver leur planète. Toutefois, son idée fut refusée et elle envoya une communication à l'Ordre Jedi, avec l'espoir qu'ils parviendraient à atteindre son monde. En conséquence, Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker vinrent enquêter sur la soi-disante "guerre". Après avoir compris la réalité du conflit, ils en informèrent la République Galactique et les Forces Judiciaires vinrent empêcher les hostilités.

La guerre[]

Origines[]

Le conflit entre les Réceptifs et les Hermétiques débuta bien des années avant la Guerre des Clones, lorsqu'une série de violentes batailles eut lieu sur Carnélion IV. Suite aux assauts meurtriers, le reste de la galaxie crut à tort que tous les habitants de la planète étaient décédés. De plus, un épais champs de débris enveloppa Carnélion IV, rendant extrêmement difficile l'accès à la surface depuis l'orbite. La destruction des technologies vint aussi empêcher toute communication avec l'extérieur, isolant la population. Tous ces éléments réunis firent que cette guerre resta cachée de la République Galactique pendant des générations, tandis que le conflit perdura sans perdre en intensité.[1]

Les ravages causés par la guerre.

La cause exacte de cette guerre se perdit à travers les âge, ce qui accentua les batailles : chaque camp accusa l'autre d'avoir débuté le combat. Ceci façonna la haine profonde des deux factions, devenant des ennemies déterminées. Les Hermétiques accusèrent les Réceptifs d'avoir empoisonné la planète avec la Mer de Céladon, et en réponse à cela, les Réceptifs accusèrent les Hermétiques d'avoir commencé le conflit. Par ces paroles, chaque camp en vint à se considérer comme le seul vainqueur possible de la guerre. Ces humains se combattaient avec des dirigeables, une des rares technologies encore non-détruite, en utilisant le peu de matériel récupéré des villes anéanties.[2] Au passage, seuls les Réceptifs s'intéressaient aux technologies d'avant-guerre, dont le camp adverse se méfiait.[7]

Après que la Mer de Céladon eut été empoisonnée, les adversaires durent se réfugier dans les sanctuaires des montagnes, comme la demeure-forteresse des Réceptifs. Malheureusement pour ceux qui restèrent dans les villes, ils finirent par muter en des êtres surnommés Pêcheurs. Au final, si des visiteurs désiraient se plonger sous la Mer de Céladon, il était absolument nécessaire de porter un masque respiratoire pour survivre.[8]

Intervention de Sera[]

Sera, la pilleuse d'épaves.

Vers la fin de cette guerre infiniment longue, une pilleuse d'épaves âgée dénommée Sera se dévoua à récupérer les restes du monde oublié. Grâce à cela, elle put transmettre diverses œuvres d'art de cette époque à la jeunesse de Carnélion IV. En effet, son objectif consistait à inculquer aux jeunes générations les valeurs du passé, croyant qu'elles pourraient sauver leur planète du chaos éternel. Toutefois, de part sa volonté de tuer les adultes de Carnélion IV, son message était très mal vu. Ils considéraient, de plus, qu'elle ne faisait que rappeler tout ce qu'il avaient perdus, retournant le couteau dans la plaie. À cause de ses positions, Sera fut pourchassée sans relâche par les Réceptifs et les Hermétiques.[8]

Face aux menaces à son égard, Sera se résolut à contacter l'Ordre Jedi sur Coruscant,[3] dont elle avait entendu parler à travers quelques légendes et archives. Elle espérait que ces guerriers au "sabres de lumières"[8] pourraient l'aider à exterminer les adultes Réceptifs et Hermétiques, afin qu'elle puisse éduquer paisiblement la jeunesse. Par le biais d'un émetteur rapiécé, son alerte parvint au Grand Maître Jedi Yoda, qui put envoyer le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi et son Padawan Anakin Skywalker enquêter sur la véracité de la guerre.[3]

La mission des Jedi[]

Kenobi et Skywalker en orbite de Carnélion IV.

Les deux Jedi arrivèrent sur Carnélion IV à bord d'une navette T-6, quoique leur atterrissage se fit en catastrophe. À cause de la densité du champs de débris, leur vaisseau subit des dégâts importants et ils s'écrasèrent en plein milieu d'une bataille. Dans le tumulte général, Kenobi et Skywalker sauvèrent la Mère Pran, une Réceptive, ainsi qu'une adolescente dénommée Kolara.[1] Aux côtés des deux femmes, ils poursuivirent en abattant un dirigeable Hermétique, puis sauvèrent un membre de son équipage. Ce dernier, Grecker, eut quelques difficultés à coopérer avec Pran, quoique les Jedi réussirent à les apaiser. Enfin, ils entamèrent leur chemin vers le signal de détresse, en traversant la Mer empoisonnée de Céladon.[2]

Pendant leur trajet, Skywalker impressionna grandement Pran et Kolara avec ses talents de mécaniciens. De plus, ils aperçurent des mystérieuses œuvres d'art signées "Le Charognard". Quand une meute de Pêcheurs attaqua leur dirigeable, le Padawan de Kenobi fut capturé par la Réceptive, qui espérait l'utiliser pour sa capacité à réparer les technologies. Elle explosa après cela leur transport, désirant tuer le Maître Jedi et Grecker.[7] Heureusement pour les deux, ils survécurent à l'attaque mesquine. Le reste de leur trajet fut très mouvementé : Kenobi dut utiliser la Force pour contrer les Pêcheurs, puis un dragon carnélien les affronta. Finalement, ils arrivèrent chez Sera, forcée de blesser Grecker pour l'empêcher de révéler sa position. Juste après, le Charognard révéla les motivations de son appel de détresse, tandis que Skywalker arriva à la base des Réceptifs. Pran assigna le jeune à la réparation des marcheurs Mécha, puis lui soutira la position de Sera.[8]

Le dernier combat.

Par la suite, le Padawan convainquit Kolara et les jeunes Réceptifs de l'aider à sauver Sera, lui permettant de rejoindre son Maître. Après avoir fuit la demeure de Mère Pran, ils atteignirent la forteresse du Charognard en plein milieu d'un combat. En effet, les Hermétiques avaient eu vent de sa position, puis avaient été rejoints par les Réceptifs et toutes leurs technologies. En voyant arriver les jeunes générations, Sera les supplia de lui venir en aide, mais ils finirent par rejoindre leurs parents au combat. Dépitée, elle ne put que laisser Kenobi et Skywalker alerter la République Galactique, qui envoya en vitesse les Forces Judiciaires faire cesser les hostilités.[3]

Conséquences[]

Une fois l'intervention des Forces Judiciaires terminée, la République envoya ses forces occuper Carnélion IV, ayant repéré une concentration massive de gaz tibanna. Par cette campagne, ils interdirent à la population de se combattre, peu importe la guerre inachevée. Grâce à cette expérience intense, le Padawan Skywalker en vint à choisir qu'il désirait rester parmi les Jedi, concluant que leur combat pour la justice était d'une importance capitale.[3]

En coulisses[]

La guerre Réceptifs-Hermétiques est le sujet principal de la série de bandes-dessinées Star Wars : Obi-Wan & Anakin, écrite par Charles Soule et dessinée par Marco Checchetto. Celle-ci est parue le 24 août 2016 en France et raconte la mission des Jedi Kenobi et Skywalker trois ans après Star Wars épisode I : La Menace Fantôme.[9]

Apparitions[]

Sources[]

Notes et références[]

Advertisement