FANDOM


L'hypermatière était un carburant utilisé dans le fonctionnement des hyperdrives ainsi que dans l'alimentation du super-laser de l'Étoile de la Mort. Les principaux composants de l'hypermatière étaient formés lors de la rencontre de radiations solaires avec le noyau d'une planète. C'était particulièrement le cas dans le système Redhurne qui était un haut lieu de production d'hypermatière en raison de ses caractéristiques astrophysiques particulières.

Le coaxium était une forme d'hypermatière particulièrement rare.[2]

HistoireModifier

Le système Redhurne, dans la Bordure Médiane abritait en son centre une naine blanche issue d'une supernova. L'explosion de la supernova causa également la fissure des planètes alentours et réduisit la vie à néant dans l'ensemble du système. Cependant, les radiations émises par la naine blanche qui rencontraient les noyaux des planètes entraînaient des réactions en chaîne finissant par former de puissants matériaux utilisables dans la confection d'hypermatière. Le système était donc exploité par plusieurs droïdes Impériaux afin de prélever l'hypermatière et d'alimenter la Marine Impériale.[3]

L'Étoile de la Mort contenait un réacteur d'hypermatière[1] en son sein. Afin de réduire le temps de recharge du super-laser de la station, l'équipe de recherche de Galen Erso proposa l'utilisation d'une unité spéciale d'annihilation mais la proposition fut refusée par le chef des opérations Shaith Vodran.[4]

Une fuite d'hypermatière pouvait laisser derrière elle une traînée détectable et traçable. Ainsi, M2-M5, un droïde ingénieur de la 61e Section d'Infanterie Mobile, fut alerté d'une fuite d'hypermatière au sein du Thunderstrike et en déduisit que Dark Vador pourrait suivre le vaisseau à la trace.[3]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .