FANDOM


Iden Versio était une humaine originaire de la planète Vardos. Suivant les traces de son père, l'Inspecteur Général Garrick Versio, elle étudia à l'Académie Royale Impériale avant de rejoindre les rangs de la marine de l'Empire Galactique. À la sortie de l'académie, elle fut affectée à bord de l'Étoile de la Mort.

Unique survivante de la bataille de Yavin avec Dark Vador, Iden Versio fut sélectionnée par son père pour diriger l'Escouade Inferno, une unité des Forces Spéciales Impériales chargée de retrouver les informations critiques sur l'Empire. L'une des premières missions de l'escouade fut de traquer et d'éliminer les survivants des Partisans de Saw Gerrera. Avec ses compagnons d'armes, Iden infiltra le rang des Rêveurs sur Jeosyn. Ils réussirent à stopper l'agent double Lar Kantayan et à récupérer les données en possession de Lux Bonteri avant d'éliminer complètement les Partisans.

Quatre ans après le début de la Guerre Civile Galactique, Iden et l'Escouade Inferno furent déployées à la surface de la Lune Forestière d'Endor au cours de la bataille qui opposa l'Empire et l'Alliance Rebelle où la Étoile de la Mort II fut détruite.

Suite à la disparition de l'Empereur, la Contingence fut secrètement activée et des droïdes Messagers transmirent les ordres posthumes de Palpatine à quelques officiers Impériaux triés sur le volet, dont l'amiral Versio. Quand l'Opération : Cendres prit Vardos pour cible, Iden et Del se rebellèrent et s'échappèrent avec le Corvus avant de se rendre à l'Alliance Rebelle. Tous deux décidèrent d'aider les rebelles à empêcher l'Empire d'exécuter l'Opération : Cendres sur Naboo avant de finalement rejoindre la Rébellion et la Nouvelle République.

Retrouvant son rang de Commandante et l'Escouade Inferno, Iden affronta les Vestiges Impériaux pendant la dernière année de guerre et tenta plusieurs fois de capturer Gideon et son père. L'Escouade Inferno participa à la bataille de Jakku. Pendant l'affrontement, Iden et Shriv Suurgav répondirent à plusieurs appels de détresse et combattirent Gideon jusqu'à ce qu'Iden abatte le chasseur de ce dernier. Elle tenta ensuite de sauver son père à bord de l'Éviscérateur. Il refusa de quitter son vaisseau et Iden réussit à s'enfuir à bord d'une capsule de sauvetage. Elle fut retrouvée à la surface par Shriv et Del.

Par la suite, Iden et Del se marièrent et eurent ensemble une fille, Zay. Environ trente ans après la bataille d'Endor, Del fut tué par Gideon. Quand Shriv retrouva le Corvus abandonné sur Pillio, il avertit Iden et Zay. Ensemble, ils se rendirent sur Athulla où ils découvrirent que Del enquêtait sur des enlèvements perpétré par Gleb pour le compte du Premier Ordre. Remontant la piste, ils se rendirent sur Vardos où ils découvrirent que Gideon avait survécu. Il révéla à Iden qu'il avait tué Del et fit détruire le Corvus. Iden, Zay et Shriv infiltrèrent le Retribution pour récupérer des informations sur le Premier Ordre. Iden trouva finalement la mort en affrontant Gideon à bord du vaisseau. Son sacrifice ne fut pas vaint car il permit à la Résistance d'obtenir les plans du Fulminatrix.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Iden Versio naquit environ vingt-deux ans avant la bataille de Yavin[2] sur la planète Vardos. Dès sa plus tendre enfance, Iden fut préparée par ses parents à servir l'Empire Galactique. Son père, Garrick Versio, était membre du Bureau de Sécurité Impériale tandis que sa mère, Zeehay Versio, produisait des affiches de propagande pour la Coalition du Progrès. Les parents d'Iden divorcèrent alors qu'elle était âgée de cinq ans et Zeehay quitta Vardos. Dès lors, Iden fut autant élevée par son père que par la directrice Gleb à l'École de Formation des Futurs Chefs Impériaux. Au cours de son cursus, la jeune fille étudia les points les plus vulnérables des anatomies humaines et aliens avant même d'être âgée de dix ans. Elle tua pour la première fois sur Vardos à l'âge de 15 ans.[1]

Par la suite, Iden rejoignit l'Université Impériale de Coruscant où elle fit ses classes en compagnie de Gideon Hask, un ancien camarade de son école militaire de Vardos. Grâce à un travail acharné, Iden sortit major de sa promotion quelques mois avant la bataille de Yavin.[1]

Service ImpérialModifier

YavinModifier

Iden versio

Iden Versio

Pendant plusieurs mois, Iden fut affectée à un petit escadron d'élite sous le commandement de Kela Neerik à bord de l'Étoile de la Mort. Ainsi Iden était à bord quand la station spatiale annihila Jedha City et par la même occasion les Partisans de Saw Gerrera. Depuis sa position à bord de la station de combat, Iden fut témoin des premiers événements de la Guerre Civile Galactique : la destruction du Complexe de sécurité Impérial pour empêcher en vain le vol des plans de l'Étoile de la Mort par l'escouade Rogue One menée par Jyn Erso, l'anéantissement d'Alderaan condamnée par la trahison de Leia Organa et la dissolution du Sénat Impérial par l'Empereur.[1]

Le Grand Moff Tarkin et Dark Vador firent le choix audacieux de laisser s'échapper la princesse Leia. Comme ils l'avaient espéré, Leia et ses complices rebelles les menèrent droit vers le quartier général de l'Alliance Rebelle dans le système de Yavin. Tandis que l'Étoile de la Mort prenait position pour détruire la quatrième lune de Yavin, un groupe d'une trentaine de X-Wings et Y-Wings s'attaqua à la station. Trop petits pour être réellement mis en danger par le système de défense de l'Étoile de la Mort, l'escadron d'Iden fut envoyé pour contrer les chasseurs rebelles. Sans comprendre réellement le but de l'attaque des rebelles – Iden pensait assister à un baroud d'honneur – l'unité Sigma prit pour cible quelques X-Wings et Y-Wings tandis que le Seigneur Vador poursuivait les chasseurs remontant la tranchée méridionale.[1]

Au cours de l'affrontement, Kela Neerik, fit le décompte du temps restant avant que l'Étoile de la Mort ne soit en mesure de tirer afin que les pilotes de l'unité ne soient pas à portée de l'explosion. Iden réussit à détruire plusieurs chasseurs. Environ deux minutes avant que la station n'arrive en position, elle prit en chasse Evaan Verlaine alors que la pilote tentait de fuir l'explosion imminente. Iden dut sa survie à la bataille de Yavin incontestablement pour cette raison. Toutefois quand l'Étoile de la Mort disparut dans une puissante déflagration, la pilote Impériale pensa en premier lieu s'être beaucoup trop rapprochée de Yavin. Alors qu'elle tentait de piloter au milieu des débris l'entourant, elle envoya un message de détresse qui resta sans réponse. Au terme de plusieurs manœuvres, Yavin 4 apparut à travers le pare-brise du chasseur laissant Iden face à une terrible révélation : l'Étoile de la Mort venait d'être détruite.[1]

Sans la présence de la station spatiale, le chasseur TIE d'Iden endommagé par un débris entama une inexorable chute vers la surface de la lune. Bien décidée à survivre pour faire honneur aux Impériaux qui venaient de trouver la mort, Iden s'arma de son courage et s'éjecta avant de s'écraser. Là et malgré ses blessures, elle traversa la jungle et profita des célébrations pour infiltrer la base rebelle. Seul un rebelle parvint à la repérer, mais elle l'abattit avant qu'il ne puisse donner l'alarme. Iden vola ensuite un vaisseau et se hâta ensuite de rallier l'espace Impérial.[1]

Formation de l'Escouade InfernoModifier

Iden prit aussitôt la direction de l'espace Impérial où elle put faire son rapport. Elle fut ensuite ramenée jusque dans un centre médical de Hosnian Prime où ses blessures furent soignées. Informé de sa survie par l'amiral Garrick Versio, Gideon Hask la contacta et les deux se promirent d'écraser la Rébellion. Iden se rendit ensuite dans le quartier général du Bureau de Sécurité Impériale sur Coruscant pour assister à une réunion organisée par son père. Tout en diffusant l'explosion de l'Étoile de la Mort sur un holoprojecteur, Garrick annonça la formation d'une unité des forces spéciales. L'Escouade Inferno serait composée du Lieutenant commandant Del Meeko ainsi que des lieutenants Gideon Hask, Seyn Marana et d'Iden. L'unité serait chargée de récupérer les informations, artefacts ou individus pouvant s'avérer destructeur pour l'Empire s'ils tombaient dans de mauvaises mains. L'amiral estima qu'un test était le meilleur moyen de sélectionner l'officier qui dirigerait l'escouade. Pour cela, il leur demanda d'établir un plan d'attaque pour leur première mission. L'auteur du meilleur stratagème se verrait confier le commandement. Si le déroulement de la mission était un succès, le commandement de l'escouade deviendrait permanent.[1]

À la fin de la réunion, Iden et ses compagnons furent envoyés dans un hôtel situé non loin des locaux du BSI. Iden éprouva de la colère de devoir faire ses preuves une fois encore. Toutefois, elle ravala sa colère estimant que la procédure proposée par son père était le meilleur moyen de prouver qu'elle méritait de prendre la tête de cette escouade. Tandis que ses nouveaux camarades se détendaient en buvant une bouteille de vin Alderaanienne, Iden profita pour les interroger sur leurs compétences respectives - Del était un technicien et Seyn une cryptologue avec une mémoire eidétique. Elle conçut un plan se reposant sur toutes les compétences apportées par ses compagnons.[1]

Le lendemain, Garrick passa en revue les différentes propositions. Lorsqu'il aborda celle d'Iden, la jeune femme ne sut pas dire si l'amiral était irrité ou admiratif. Garrick finit par conclure qu'il n'existait pas de plan parfait. Il fallait compter sur un plan qui donnait les meilleures chances de succès et le stratagème d'Iden était celui-là. Prenant immédiatement le commandement, Iden entama le briefing de la première mission de l'Escouade Inferno.[1]

Arvaka PrimeModifier

Deux semaines plus tard, les quatre membres de l'Escouade Inferno rejoignirent la demeure du Moff Jaccun Pereez. Ayant accumulé de nombreuses dettes en jouant, Pereez avait laissé entendre être en possession d'informations qui les feraient disparaître. Le considérable endettement du Moff amena le Renseignement Impérial à penser qu'il devait être en possession de données critiques. Sans savoir exactement si Pereez comptait simplement vendre les secrets de l'Empire ou faire chanter un membre de l'administration, l'Escouade Inferno fut chargée de récupérer ces données.[1]

Pour infiltrer le manoir de Pereez sur Arvaka Prime, Seyn et Gideon s'invitèrent au mariage de la fille du Moff. Iden et Del se firent passer pour les pilotes de la navette de Seyn et Gideon. Pendant qu'ils seraient sur le terrain, Iden et Del resteraient en arrière pour coordonner leurs actions. À l'aide d'un droïde serveur de classe GG, l'escouade put suivre les faits et gestes du Moff. Afin de provoquer une distraction, Seyn et Gideon offrirent une bouteille de liqueur d'héliofruit comme cadeau de mariage. Seyn suggéra ensuite au garçon d'honneur Sind Reloran que Pereez pourrait porter un toast avec cette liqueur. Dix milligrammes de déraformine - une drogue laissant une personne dans un état ressemblant fortement à la mort - avaient été ajouté à l'alcool.[1]

Seyn et Marana récupérèrent un dispositif de désembrouillage de code de sécurité dans un vieux livre de la bibliothèque du Moff et se dirigèrent à l'étage du manoir où les invités VIP pouvaient patienter. Iden les avertit que Pereez avait commencé à boire la bouteille et qu'ils avaient dix minutes devant eux avant que la drogue ne fasse effet. Les deux membres de l'escouade pénétrèrent dans le bureau et forcèrent le coffre s'y trouvant. À l'intérieur, ils découvrirent des bijoux et un holoenregistreur contenant un hologramme du Moff et de sa fille alors bébé dans ses bras. Il n'en fallut pas plus à Gideon et Seyn pour comprendre que c'était un indice de l'emplacement des informations cachées : le tableau représentant la fille du Moff.[1]

Seyn et Marana trouvèrent la puce de données. Iden les avertit alors que le Moff commençait à se sentir mal. Ils sortirent du bureau et furent interceptés par un garde en rejoignant les escaliers. Seyn l'assomma et Gideon le rattrapa avant qu'il ne dévale les escaliers. Ils prirent la fuite en courant quand quelqu'un donna l'alerte après avoir découvrit le corps du garde inconscient. Ils rejoignirent la navette de l'Escouade Inferno qui décolla aussitôt.[1]

Le succès de la mission permit à Iden d'obtenir le commandement permanent de l'escouade. Elle fut également promue au rang de capitaine. En plus de leur fournir tout l'équipement demandé par Iden, Garrick leur procura un vaisseau : une corvette de classe Raider appelée Corvus.[1]

Les PartisansModifier

Cellule NébuleuseModifier

L'amiral Versio laissa les membres de l'Escouade Inferno s'entraîner avec leurs nouveaux équipements avant de leur confier leur nouvelle mission : traquer les Partisans. Gideon fit savoir sa surprise dans la mesure où il pensait que ces derniers avaient trouvé la mort dans l'accident minier de Jedha. Iden fut autorisée par son père à révéler la véritable nature des événements qui s'étaient déroulés sur la lune et avaient éliminé Saw Gerrera et ses soldats. Seyn précisa toutefois que plusieurs Partisans n'étaient pas tous présents sur Jedha au moment de l'incident. Garrick expliqua qu'un nouveau groupe, les Rêveurs, avait émergé pour reprendre les flambeaux et permettre au rêve de Saw Gerrera de perdurer. Non content d'employer des méthodes extrêmes, ces rebelles agissaient avec une précision laissant à penser qu'ils avaient accès à des données Impériales.[1]

Afin d'en apprendre d'avantager sur les Rêveurs, l'Escouade Inferno fut chargée d'organiser l'extraction de Bokk Naarg, un membre de la cellule Nébuleuse. Ce rebelle était en contact un agent de l'Agence du Renseignement Naval et souhaitait échanger ses connaissances sur son groupe en échange de son extraction. L'Empire ne pouvant se permettre de risquer la couverture de son agent qui possédait de nombreux contacts, la tâche incombait donc à l'escouade. L'extraction fut organisée dans le club Singularité de la station Tellik Quatre, une station spatiale sous contrôle Impérial se trouvant aux abords d'une des principales routes hyperspatiales de la galaxie. Le Corvus fut stationné dans la Baie 47. Gideon Hask se faisant passer pour un pilote civil se rendit au club accompagné du droïde chercheur ID10 de Del. Iden, quant à elle, se fit passer pour un Stormtrooper patrouillant non loin du lieu de rencontre tandis que Seyn et Del restaient à bord du Corvus pour analyser les informations recueillies par ID10.[1]

Gideon s'installa dans le club et commanda une boisson. Bokk arriva sur place accompagné des membres de la cellule Nébuleuse - deux Mirialans, deux Pantoranes et un Togruta. D'après les analyses faites par ID10, Del et Seyn se rendirent compte que les bijoux portés par les rebelles étaient des bombes explosant à l'impact. L'escouade comprit qu'elle n'était pas tombée dans un piège quand Seyn traduisit les discussions de la Mirialienne et de la Pantorane. Pendant ce temps, Bokk rejoignit Gideon qui lui offrit un verre. Le rebelle lui annonça que Sharima, une des deux Pantoranes du groupe, souhaitait partir avec lui. Ce changement de plan amena Seyn à demander l'abandon de la mission. Toutefois, Iden refusa. Sharima montra qu'elle était en possession d'une datapuce (accrochée sur un bracelet explosif) afin de motiver Gideon à accepter son extraction.[1]

Continuant de traduire les discussions du reste des rebelles, Seyn découvrit qu'ils avaient compris que Gideon était un Impérial. La jeune femme l'avertit aussitôt et Iden prit la direction du club tout en ordonnant à Gideon de quitter les lieux immédiatement. Il refusa d'obéir immédiatement et demanda à Sharima de lui confier d'abord la datapuce. Bien évidemment, Sharima refusa. Espérant que Del profiterait de l'occasion, il détourna l'attention de Bokk et Sharima en les avertissant de l'approche de leurs compagnons. Iden arriva dans le club à ce moment-là et ordonna aux rebelles de ne plus bouger. Del commanda ID10 et se saisit de la datapuce. Gideon rattrapa l'explosif du bracelet avant qu'il ne tombe à terre. Il prit la fuite et lança derrière lui l'explosif. Heureusement pour lui, Iden parvint à le rejoindre et son armure lui permit d'encaisser le plus gros de la détonation.[1]

Iden et Gideon prirent la direction du Corvus et furent interceptés par plusieurs Stormtroopers en arrivant au hangar. N'ayant pas le temps d'expliquer la situation, Iden configura son blaster sur étourdir et leur tira dessus. Ils rejoignirent la passerelle d'embarquement de la corvette tandis qu'elle continuait de faire feu pour couvrir leur fuite. Dès qu'ils furent à bord, elle ordonna le décollage du Corvus.[1]

Une fois en sécurité, Iden demanda à Gideon d'expliquer pourquoi il avait désobéi à un ordre direct. Seyn répondit à sa place que la mission avait tourné au fiasco dès lors que Bokk s'était présenté en compagnie du reste de sa cellule. De plus, la tournure des événements avait probablement compromis un agent de valeur du Renseignement Naval. Alors que Gideon et Seyn se disputaient pour déterminer si la mission était un fiasco ou non, Del fit remarquer que ID10 était revenu à bord du Corvus avec la datapuce. Malgré une fin moins désastreuse qu'escomptée, Iden blâma autant qu'elle félicita chacun des membres de son escouade pour leur comportement respectif.[1]

Simuler une séditionModifier

Le débriefing de la mission en compagnie de Garrick Versio se passa remarquablement bien. À la grande surprise d'Iden, ce dernier se montra tout à fait magnanime et rappela qu'il n'existait pas de plan infaillible. Il expliqua également aux membres de l'Escouade Inferno que le sort de Bokk était de toute manière scellé : l'Empire ayant décidé de le tuer une fois qu'il aurait révélé toutes les informations en sa possession. Si tous les rebelles de la cellule Nébuleuse avaient trouvé la mort sur la station Tellik Quatre, l'Escouade Inferno devait néanmoins encore découvrir comment les Rêveurs obtenaient leurs informations sur l'Empire. Pour cela, ils allaient devoir infiltrer le groupe rebelle. Seyn s'étonna que cette mission ne soit pas confiée à des agents du BSI. Garrick fit remarquer les Rêveurs étaient un groupe militaire et que tout agent infiltré devrait être formé au maniement de nombreuses armes.[1]

Grâce aux informations trouvées dans la datapuce de Sharima, l'Empire avait maintenant connaissance de l'identité du meneur des Rêveurs – un dénommé Staven – de quelques-uns de leurs contacts, leur prochaine cible : la plaque tournante d'Otor et surtout un nouveau visage public pour palier la perte de Saw Gerrera. L'Escouade Inferno allait exploiter chacune de ces informations pour infiltrer les Rêveurs. Seyn se ferait passer pour une esclave au service de l'une des cibles des Rêveurs sur la plaque tournante d'Otor. Gideon et Del devraient prétendre être frères et les uniques survivants de la cellule Nébuleuse. Garrick réserva le "meilleur" rôle à sa fille : elle allait devoir devenir un symbole de la résistance et la nouvelle porte-parole des Partisans.[1]

Pour cela, Iden fut affectée à bord du Destroyer Stellaire Détermination où son statut de survivante de l'Étoile de la Mort lui valut une petite célébrité. Elle participa à plusieurs escarmouches contre des rebelles dans la Bordure Médiane. Au cours de l'un des affrontements, elle manqua volontairement plusieurs tirs et éveilla ainsi l'inquiétude de son ailier, le lieutenant Tarvyn Lareka. Lorsqu'il discuta avec elle après le débriefing, Iden laissa entendre qu'elle remettait en question la destruction d'Alderaan. Lareka la stoppa et lui demanda de la retrouver une fois leur service terminé dans le bar du Destroyer Stellaire où elle pourrait davantage se confier à lui. Deux heures plus tard, Iden rejoignit Lareka et reprit son discours avec force n'hésitant pas à s'identifier aux rebelles. Lareka promit d'aider Iden et stoppa l'enregistrement de la conversation qu'il transmit à leur officier supérieur, le commandant Udrai. À la grande surprise de Lareka, des Stormtroopers arrivèrent presque aussitôt et arrêtèrent Iden pour sédition. Au cours des semaines qui suivirent, la trahison d'une Versio fit les choux gras de la presse Impériale. Iden passa en cour martiale et le statut de son père lui permit d'éviter l'exécution sommaire. À la place, elle fut renvoyée sur son monde natal.[1]

Placée sous la direction de Gleb, son ancienne directrice d'école, Iden travaillerait comme pilote pour la J-Sec, la force de sécurité de Vardos et du système Jinata. Lors de son arrivée sur Vardos, la jeune pilote eut l'occasion de contacter sa mère alors malade sur Svaaha. Zeehay lui fit savoir tout l'amour qu'elle portait à sa fille malgré ses actions et ses dires (qu'elle qualifia volontiers de trahison envers l'Empereur et sa famille). Menant une mission top secrète, Iden dut écouter sa mère sans pouvoir la rassurer et lui expliquer que tout allait bien. Au terme de la transmission, la jeune officier se promit de terminer sa mission aussi vite que possible pour rétablir la vérité auprès de Zeehay.[1]

Rencontre avec les RêveursModifier

Huit jours après son arrivée sur Vardos, la copilote d'Iden, la capitaine Semma Waskor, fut blessée dans un accident de tramway. Waskor fut remplacée par le lieutenant Azen Novaren. Deux jours après cet incident, Novaren braqua un blaster sur Iden et lui attacha les mains dans le dos avant de prendre les dispositions nécessaires pour faire décoller leur vaisseau, le Quasar. Dès qu'Iden eut confirmé son code de vol, Novaren lui tira dessus. Elle se réveilla quelque temps plus tard après qu'ils aient le temps d’effectuer un saut en hyperespace. Iden obtint la confirmation que son ravisseur était derrière l'incident du tram. Quand elle suggéra qu'il faisait partie de l'Alliance Rebelle, Novaren se dépêcha de lui expliquer qu'il était un des partisans de Saw Gerrera.[1]

Novaren les mena ensuite jusqu'à la base des Rêveurs sur la Face Cachée de la planète Jeosyn. Alors qu'ils s'approchaient, Novaren lui confia que la présence d'Iden était une idée du Mentor sans toutefois préciser qui était ce dernier. Ils se posèrent non loin du campement et rejoignirent les Rêveurs.[1]

D'un coup d’œil, Iden put se rendre compte que le reste de son escouade avait réussi à infiltrer les rangs des rebelles. Rapidement, Staven lui présenta une partie des Rêveurs présents en évoquant les horreurs que l'Empire leur avait faire vivre. Ils furent bientôt rejoints par les trois derniers membres manquants. Les choses manquèrent de mal tourner quand Iden apprit que Novaren l'avait fouillé alors qu'elle était inconsciente et que la jeune femme manqua de lui donner une correction. Heureusement Dahna, une ancienne esclave Twi'lek, et le Mentor réussirent à apaiser les esprits. Novaren s'excusa et Dahna promit à Iden qu'elle l'aiderait à corriger toute personne qui lui ferait subir une fouille au corps sans son consentement.[1]

Une fois l'incident clos (qui avait au moins eu le mérite dévoiler les jeux de pouvoirs s’exerçant entre Staven et le Mentor), Iden fut interrogée pendant les deux jours qui suivirent. Ayant prévu cette situation, son père et elle avaient passé en revue les informations qu'elle était autorisée à révéler. Profitant d'être enfin seule pour la première fois depuis son arrivée, Iden put s'entretenir en toute discrétion avec Del lorsqu'elle fut chargée d'amener de la nourriture à Piikow, un Chadra-Fan, et lui. Elle chargea l'ancien Stormtrooper de trouver un moyen pour que les membres de l'Escouade Inferno puissent communiquer à distance et en tout discrétion. Leur discussion fut interrompue par l'arrivée de Halia Vushan qui annonça que Staven avait décidé de confier un comlink à Iden.[1]

Pendant que Del s'employait à remplir sa mission, Iden fut entraînée par le Mentor à donner des discours. L'assurance et l'habileté dont il témoigna pour la prise de parole amenèrent la capitaine Impériale à penser que ce dernier était une personne importante et fugitive. Staven voulut profiter de la capture d'un Stormtrooper gravement blessé pour mettre Iden et ses capacités d'oratrice à l'épreuve. Il lui ordonna de mettre à mort le prisonnier tandis qu'un des Rêveurs la filmerait avec un holo-enregistreur. Sidérée par l'horreur de la situation, Iden regarda le prisonnier terminer son agonie dans une violente quinte de toux. Pour lui changer les idées, Dahna proposa à la capitaine Impériale d'aller s'entraîner au tir.[1]

À leur retour, elle parvint enfin à s'isoler brièvement avec Seyn et le droïde de Del. Ce dernier ajouta un second bouton sur le comlink d'Iden permettant à l'Escouade Inferno de communiquer sur une fréquence inconnue des Rêveurs. Profitant du moment, Seyn révéla que sa mémoire eidétique lui avait permis de reconnaître Azen Novaren. Ce dernier était en fait un agent de l'ISB nommé Lar Kantayan. Il avait infiltré une première fois les Partisans avant d'être rappelé par l'Empire et mit en poste sur Vardos. Lorsqu'Iden avait été amenée sur son monde natal suite à sa "trahison", Kantayan avait profité de l'opportunité pour faire son retour auprès des Rêveurs. Ne pouvant s'avoir à qui revenait la loyauté de l'agent de l'ISB, Iden, Seyn et Del décidèrent qu'il faudrait l'éliminer dès que l'occasion se présenterait.[1]

AffadarModifier

Le lendemain, Staven annonça que leur prochaine mission prendrait place sur Affadar. Cette planète sur laquelle l'Empire effectuait des opérations minières voyait sa population – humaine et T'Laeem – empoisonnée par la cupidité de l'Éphore Emoch Akagarti. En effet, il avait détourné l'argent devant servir à mettre en place une usine de traitement de l'eau. La station d'épuration ne proposait finalement qu'une eau non filtrée possédant d'importantes quantités de métaux lourds et de bactéries. L'opération devant avoir lieu trois jours après, les membres de l'Escouade Inferno s’organisèrent pour piéger pour Novaren et posèrent un mouchard à bord du vaisseau de la J-Sec.[1]

Sur Affadar, les Rêveurs investirent sans problème la maison de l'Éphore où tout se déroula selon leur plan. Tandis que Kaev gardait en otage la famille d'Akagarti, l'Éphore fut emmené jusqu'à la station d'épuration. Sous le regard de l'holo-enregistreur tenu par Nadrine, rebelle et compagne de Staven, Iden donna un discours – préparé avec l'aide du Mentor – pointant du doigt la corruption d'Akagarti. Elle conclut son prestation en demandant à l'Éphore de boire de l'eau "purifiée" par l'usine. Ce dernier s'exécuta sans se faire prier. Comprenant que la vidéo ne serait pas exploitable en l'état, Iden décida d'improviser et contacta Kaev. Elle lui demanda de servir un verre d'eau du robinet et de le faire boire à Taryai, le jeune fils d'Akagarti. L'Éphore ne voulut pas mettre la santé de son fils en danger et admit que l'eau était impropre à la consommation. L'enregistrement se termina sur Iden balançant Akagarti dans une des citernes d'eau.[1]

Les Rêveurs présents furent impressionnés par l'improvisation d'Iden. Nadrine décida de prendre quelques minutes pour filmer quelques plans supplémentaires. C'était sans compter sur le plan de l'Escouade Inferno. De son côté, Gideon était à bord du vaisseau de la J-Sec en compagnie de Novaren. Il demanda au droïde de Del d'activer la balise placée à bord du navire et laissa l'agent de l'ISB seul aux commandes le temps d'aller aux toilettes. Le signal avertit les autorités Impériales. Kaev eut tout juste le temps d'avertir Staven qu'il avait étourdi la famille d'Akagarti avant d'être abattu par cinq Stormtroopers. Nadrine, isolée du reste du groupe, eut le temps de tuer un ennemi avant que Staven ne perde le contact avec elle. Iden crut un instant qu'ils étaient condamnés lorsqu'elle aperçut une navette de classe T-4a Lambda en approche. Heureusement, Gideon et Novaren arrivèrent et ouvrir le feu sur la navette.[1]

Iden et Staven se précipitèrent à bord du vaisseau de la J-Sec. Gideon leur fit quitter la planète. Lorsqu'ils eurent plongé dans l'hyperespace, Novaren brisa le silence en demandant ce qu'il s'était passé. Iden laissa entendre qu'une balise avait pu donner leur position. Quand l'agent de l'ISB expliqua que c'était impossible car Gideon et lui n'avaient pas quitté la console du cockpit un seul instant, il fut contredit par le pilote qui lui rappela s'être absenté aux toilettes. Gideon demanda au droïde de Del de lancer une vérification qui annonça bientôt avoir trouvé quelque chose. Dès que la nouvelle tomba, Gideon accusa Novaren. Staven passa des menottes étourdissantes à Iden et Gideon tandis que Novaren se chargea de piloter le vaisseau jusqu'à Jeosyn.[1]

De retour dans le campement des Rêveurs, Staven appela Piikow et Del qui furent chargés de passer le vaisseau au peigne fin. Le leader des rebelles ordonna à ses trois prisonniers de se mettre à genoux. Le Chadra-Fan, moins mobile que Del à cause de sa maladie, analysa l'ordinateur de navigation. Bientôt, Piikow révéla à Staven ce qu'il avait découvert. Ce dernier rejoignit rapidement Novaren qu'il frappa avec la crosse d'un blaster. Avant de retourner à bord du vaisseau, le Chadra-Fan annonça à tous ses découvertes : des conversations enregistrées entre Novaren et une personne des Renseignements Impériaux. L'agent de l'ISB protesta rappelant à Staven qu'il avait fourni à plusieurs reprises des informations qui s'étaient avérées exactes. Ces révélations confirmèrent ainsi aux membres de l'Escouade Inferno qu'ils avaient identifiés avec justesse l'une des taupes des Rêveurs. Évidemment, Staven soupçonna Iden d'être un agent double. La pilote lui fit remarquer qu'elle n'avait jamais été laissée seule. Piikow revint à ce moment et annonça qu'il avait fini de décoder les données dans l'ordinateur qui contenait au final toute une databank (créée par Del et Seyn, mais dont seules les parties concernant Novaren étaient exactes) de renseignements Impériaux. Choqué, Novaren se trahit en demandant à Iden comment elle avait pu être au courant de tout ça. Staven demanda à l'agent Impérial de leur révéler tout ce qu'il savait. Novaren refusa. Il fut torturé pendant les sept heures qui suivirent avant de rendre l'âme.[1]

AnukaraModifier

Suite à ces événements qui avaient amputé les Rêveurs de trois de ces membres, personne ne se préoccupa de l'Escouade Inferno qui put se réunir au grand complet pour la première fois depuis le début de la mission sur Jeosyn. Après s'être félicités d'avoir su éliminer un traître, ils se mirent d'accord pour exploiter la tension apparente entre Staven et le Mentor pour découvrir la véritable source d'information des Rêveurs sur l'Empire. Iden demanda à Gideon d'exploiter la mort de Nadrine et la trahison de Novaren pour faire douter Staven de la fiabilité de ses compagnons. Elle demanda à Del de convaincre Piikow que leur leader n'était plus digne de confiance. Seyn devrait continuer à s'intégrer avec la famille Vushan tandis qu'Iden essayerait d'obtenir des informations auprès du Mentor.[1]

La tension ne fut pas en mesure de redescendre lorsque les Rêveurs entamèrent les préparatifs de leur prochaine mission. Seyn et Sadori, le fils Vushan, devaient profiter de l'inauguration d'une usine d'armement sur Anukara pour tuer le général Ivel Toshan et le Moff Rys Deksha dans un attentat à la bombe. Pour cela, ils devaient se mêler aux étudiants d'une école voisine de l'usine pour placer les explosifs avant le discours du général. Dahna, Piikow et le Mentor firent savoir leur désapprobation. Staven refusa d'entendre raison arguant qu'ils n'avaient pas affaire à des enfants innocents : ils restaient des Impériaux qui finiraient par grandir finissant tôt ou tard par aller grossir les effectifs des Stormtroopers. La dispute prit fin abruptement lorsqu'Iden apporta son soutien à Staven en déclarant que leurs ennemis devaient être détruits.[1]

Le jour dit, Seyn et Sadori se firent passer pour deux étudiants et infiltrèrent l'usine. En retrait, Iden et Staven se chargèrent de piloter le vaisseau de la J-Sec tandis que Del suivait la progression des deux benjamins du groupe rebelle. La mission prit un tour inattendu quand Seyn décida de retarder l'explosion de la bombe afin d'épargner la vie des élèves présents. Quand Sadori se rendit compte que la mise à feu des explosifs n'avait pas eu lieu à temps, il rebroussa chemin sans que Seyn ne parvienne à le retenir. Lorsqu'elle voulut s'élancer à sa suite, elle fut interceptée par Del qui la ramena jusqu'au vaisseau. Les Rêveurs décollèrent quand l'usine fut secouée par une explosion.[1]

Bien que difficile et douloureux, le briefing fut étonnamment calme. Seyn s'en tint à dire que l'explosion n'avait pas eu lieu à temps et que Sadori s'était sacrifié pour mener leur mission à bien. Officiellement, la disparition du jeune Vushan était du à la malchance. Iden s'arrangea dès que possible pour discuter avec Seyn qui avoua ce qu'il s'était réellement passé. La discussion amena la pilote à penser pour la première fois que la plus jeune membre de l'Escouade Inferno n'était peut-être pas de taille pour cette mission à cause de son manque d'expérience sur le terrain et de sa mémoire eidétique. Laissant Seyn accomplir son deuil en compagnie des parents de Sadori, Iden alla à la rencontre du Mentor et apprit que ce dernier avait eu une famille Impériale.[1]

La fin du RêveModifier

Au cours de la semaine qui suivit la mission d'Anukara, Gideon, Iden et Del s'échinèrent à creuser davantage le fossé entre Staven et le Mentor. De son côté, Seyn épiait les conversations des Rêveurs grâce aux nombreuses langues qu'elle parlait. Toutefois, elle dévoila ses connaissances du langage Chadra-Fan en prenant part à une conversation entre Dahna et Piikow. Rapidement, les rebelles comprirent que la jeune femme avaient menti sur ses origines. La Twi'lek appela aussitôt à Staven.[1]

Dès que les Rêveurs furent réunis, ces derniers commencèrent à se disputer sur le sort de Seyn jusqu'à ce que le chef rebelle ordonne à Iden d'interroger la traîtresse présumée. Jusqu'à présent la jeune femme essayait d'évaluer les chances de son équipe s'ils s'engageaient dans un combat contre les Rêveurs. Étant la seule des Impériaux présents à être armée et uniquement d'une vibroépée, Iden prit conscience qu'ils ne pourraient remporter ce combat. Refusant d'abandonner un membre de son escouade, elle chercha le regard de Seyn pour lui faire comprendre qu'ils allaient devoir tous passer à l'action en même temps. La benjamine du groupe préféra protéger les siens et se jeta sur la vibrolame tenue par sa supérieure. Lançant un ultime "Pour l'Empire", Seyn usa de ses dernières forces pour s'empaler un peu plus sur l'arme d'Iden avant de s'écrouler.[1]

Prenant conscience qu'en l'espace de si peu de jours, les Rêveurs avaient eut affaire à deux espions Impériaux, Staven ordonna à Iden de le convaincre qu'elle était bien une déserteuse. Se rappelant que son père lui disant que les meilleurs mensonges contenaient toujours un soupçon de vérité, Iden avoua haïr Garrick Versio plus que tout. Elle reconnut n'avoir aucun intérêt pour le rêve de Saw Gerrera. Elle avait simplement cherché à blesser son père : trahir l'Empire, amener la disgrâce sur son nom, rejoindre le groupe rebelle le plus cruel et le plus détesté de la galaxie... Considérant que les rébellions étaient bâties sur la haine et non l'espoir, Staven accepta cette explication.[1]

La mort de Seyn secoua l'Escouade Inferno. Considérant avoir failli à son devoir envers ses compagnons, Iden prit ses responsabilités. Par comlink, elle annonça à Del et Gideon que leur opération allait prendre fin rapidement et qu'ils allaient agir de manière coordonnée. L'Escouade Inferno s'arrangea pour que les Rêveurs quittent tous la base au même moment. Del suggéra à Piikow de montrer au Mentor leur découverte des droïdes laissés par l'ancienne civilisation de Jeosyn. Dahna et les Vushan partirent se réapprovisionner en fruits. Quand Staven décida d'aller se changer les idées au cours d'un vol, Gideon lui proposa de rester dans le campement avec Iden pour aider Del dans ses tâches. Pendant que Del et Gideon préparaient le vaisseau volé à la J-Sec pour leur futur départ, Iden fouilla dans les affaires du Mentor afin de découvrir s'il avait laissé quelques indices sur la source des informations des Rêveurs. Elle ne trouva rien hormis son journal dont la lecture ne lui apporta aucun élément pertinent vis-à-vis de sa mission actuelle hormis son identité : Lux Bonteri. Elle remit en place les affaires du Bonteri en faisant attention à donner l'impression que quelqu'un tentait de couvrir ses traces.[1]

Au retour des Rêveurs, Bonteri tomba dans le piège tendu par Iden et attrapa Staven pour l'accuser. Une dispute éclata entre les deux. Staven revint en annonçant qu'il y allait avoir du changement et Iden prévint les rebelles qu'elle allait voir comment Bonteri allait. Elle le rejoignit à l'endroit où il l'avait entraîné à donner des discours. En chemin, Gideon l'avertit que Staven lui avait confirmé qu'Azen et Bonteri étaient les deux sources d'informations des Rêveurs. Bonteri lui apprit finalement comment il avait obtenu ses informations : à la mort de Saw, il avait prétendu à la fille de sa femme vouloir donner sa reddition. Il lui confia toutefois avoir peur d'être torturé et tué. Ayant accès à quelques documents confidentiels, elle donna à Bonteri toutes les informations nécessaires (noms, lieux, dates) sur onze événements publics où des Impériaux "honorables" seraient présents. Au moment de cette révélation, quatre événements avaient eu lieu (trois avant l'arrivée d'Iden et celui sur Affadar). Au terme de ces explications, Iden fit feu sur Bonteri avec son blaster réglé sur étourdir. Elle le fouilla et récupéra la datapuce contenant toutes les informations.[1]

Quand elle revint au campement des Rêveurs, Iden découvrit que Gideon avait, de sa propre initiative, tué l'ensemble des Rêveurs. Choquée, elle tenta de lui expliquer que ce n'était pas nécessaire et qu'ils n'étaient pas des assassins avant de lui reprocher d'avoir désobéi à ses ordres. Avant qu'ils ne puissent enterrer les cadavres, les droïdes laissés par l'ancienne civilisation de Jeosyn vinrent récupérer les corps. L'Escouade Inferno quitta Jeosyn après cela.[1]

DébriefingModifier

Le débriefing fut mené par Garrick Versio en personne. Cachant à peine sa déception d'apprendre la perte de Seyn Marana, il interrogea Del, Gideon et Iden les uns après les autres. L'amiral finit par conclure le débriefing d'Iden en demandant l'attribution du Laurier Noir pour Marana et recommanda des félicitations pour le reste de l'Escouade Inferno. Dès que l'holoenregistreur fut coupé, Iden demanda l'autorisation pour parler à sa mère. Garrick lui annonça que la maladie l'avait emporté environ trois semaines après le départ d'Iden de Vardos. Encaissant la nouvelle avec difficulté, elle laissa tout juste échapper que Zeehay était morte en pensant que sa fille était une traîtresse. Après un moment de silence, Garrick finit par avouer qu'il avait révélé la vérité à Zeehay avant sa disparition. Il lui accorda ensuite sa soirée à Iden.[1]

De nouvelles missionsModifier

Le lendemain qui suivit la fin du débriefing, Iden se présenta à bord du Corvus avec le reste de son unité pour leur nouvelle mission : ils devaient découvrir l'identité d'un maître chanteur extorquant un Moff sur un monde lointain. Afin d'honorer la mémoire de Seyn Marana, Iden déposa une bouteille de whiskey tevraki sur sa couchette. Del Meeko profita de l'absence de Gideon pour annoncer à Iden qu'il avait compris que Lux Bonteri n'était pas mort. La discussion prit aussitôt fin lorsque le dernier membre de l'escouade arrive.

Avant de décoller, Iden, Gideon et Del trinquèrent à la mémoire de Seyn Marana avec un verre de whiskey tevraki. Del porta le toast en Ahak Maharr fait par Seyn lors de la formation de l'Escouade Inferno.[1]

IndéfectibleModifier

"L'heure de l'Empire a sonné. Vous n'avez pas à sombrer avec lui."
"C'est vrai. C'est vrai que l'heure de l'Empire a sonné.
"
―Le capitaine de l'Indéfectible et Iden Versio.[src]

Après quatre années de conflit entre l'Empire et l'Alliance Rebelle, l'Empereur planifia la destruction de la Flotte Rebelle. Suite à la destruction de la première Étoile de la Mort, Palpatine avait ordonna la construction d'une nouvelle super-arme. Lorsque l'arme fut opérationnelle, l'Empire laissa l'Alliance Rebelle découvrir son existence et son emplacement. Tandis que la Flotte Rebelle se rassemblait en orbite de Sullust, le croiseur de sécurité Indéfectible intercepta une transmission du Moff Raythe parlant ouvertement du piège préparé par l'Empereur. L'Escouade Inferno fut chargée de faire disparaître le message holographique du Moff. Si la destruction de l'Indéfectible était la solution la plus simple et la plus rapide à ce problème, elle risquait d'éveiller les soupçons de la Rébellion. Il fut décidé qu'Iden Versio se laisserait capturer afin d'infiltrer le croiseur Mon Calamari et supprimerait elle-même la transmission en s'évadant.[3]

Selon le plan prévu, Iden et le droïde de Del furent capturés. Le droïde fut confié à un technicien rebelle pour être analysé. Iden, quant à elle, fut placée dans une cellule de l'Indéfectible où son capitaine vint s'entretenir brièvement avec elle pour la convaincre de lui donner le code d'accès du droïde. Iden ne répondit rien. Son interlocuteur l'avertit que l'heure de l'Empire avait sonné et qu'elle n'avait pas à sombrer avec lui. L'Impériale se contenta de répondre que l'heure de l'Empire avait en effet sonnée sans plus s'étendre. Après le départ du capitaine et de ses hommes, Iden prononça "VZ-626", le code d'activation du droïde en direction de son casque. Le droïde électrocuta le technicien rebelle Sullustéen qui tentait de l'analyser. Il traversa discrètement le croiseur et rejoignit la cellule d'Iden où il lui enleva ses menottes. Après avoir récupéré son casque, Iden contacta Gideon Hask pour l'avertir de l'avancée de la mission.[3]

Avec l'aide de son droïde, Iden rejoignit le centre de communication du vaisseau où elle supprima le message de Raythe. L'alarme de l'Indéfectible fut déclenchée peu après avertissant l'équipage de l'évasion d'Iden. Iden récupéra un fusil blaster A280C et rejoignit le sas d'évacuation. Elle salua les rebelles avant de s'éjecter dans l'espace. Iden fut interceptée par le Corvus qui sortit et replongea dans l'hyperespace avant que le croiseur MC80 ne fût en mesure d'ouvrir le feu.[3]

À bord de son vaisseau, Iden rejoignit le pont de commandement où elle retrouva Gideon et Del. Elle chargea Gideon de prévenir l'amiral Garrick Versio que le plan de l'Empereur avait été préservé. Iden regarda ensuite un hologramme de l'Étoile de la Mort en orbite d'Endor et annonça que la Rébellion allait mourir en ce jour.[3]

EndorModifier

InfernoSquadEndor

Iden Versio assistant à la destruction de la seconde Étoile de la Mort.

Au cours de la bataille livrée entre l'Empire et l'Alliance Rebelle sur Endor, Iden et l'Escouade Inferno furent déployées à la surface de la lune forestière afin de reprendre le bunker du générateur de bouclier protégeant l'Étoile de la Mort. En arrivant sur place, les trois membres des Forces Spéciales ne purent que constater la destruction du bâtiment rendant la réactivation du bouclier impossible. Garrick Versio, qui participait à la bataille depuis le pont de l'Éviscérateur, ordonna à sa fille de tuer les soldats ennemis présents et de revenir à bord du Corvus pour prêter main-forte à l'Empire. Sur la route, Iden et ses hommes furent témoins de la destruction de l'Étoile de la Mort.[3]

Alors que l'Escouade Inferno rejoignait la plateforme 4, Garrick leur annonça que la Vice-amirale Rae Sloane avait ordonné à la flotte Impériale de battre en retraite. L'Escouade Inferno affronta les soldats Rebelles qu'ils croisèrent en chemin aidant les Stormtroopers en difficultés. Sur la plateforme, ils durent affronter les rebelles cherchant à saboter les chasseurs TIE posés. Gideon fut le premier à décoller et rejoignit le Corvus. Quand Iden et Del rejoignirent la corvette, ils la découvrirent pris pour cible par des chasseurs et des bombardiers rebelles. Les deux membres de l'Escouade Inferno repoussèrent les vagues d'attaque en attendant que les réparations fussent terminées. Dès que possible, le Corvus plongea dans l'hyperespace pour fuir la flotte rebelle.[3]

FondorModifier

Iden Garrick Versio Sentinelle

Garrick Versio reçoit un messager en présence de sa fille.

Le Corvus et l'Éviscérateur se rejoignirent en orbite de Vardos dans le système Jinata. Sur le pont de l'Éviscérateur, Garrick informa sa fille de la mort de l'Empereur. Recevant la visite d'un droïde messager, il décida de partager cet "honneur" et ensemble, ils écoutèrent le dernier ordre de l'Empereur : le début de l'Opération Cendre. Quand la jeune femme demanda quelle était leur cible, le droïde refusa de lui révéler. Garrick l'éloigna tout en lui transmettant les prochaines missions de l'Escouade Inferno.[3]

Le Corvus prit la direction des chantiers navals de Fondor. Sur place, l'Escouade Inferno dut assurer la protection du Dauntless, le Destroyer Stellaire du Moff Raythe, alors que des satellites – essentiels pour l'exécution de l'Opération Cendres – étaient chargés à son bord.[3]

Les chantiers navals furent la cible d'une attaque surprise de la Flotte Rebelle. Tandis que Del restait à bord du Corvus, Iden et Gideon prirent place à bord de chasseurs TIE pour défendre le Dauntless des corvettes CR90 et de U-Wings UT-60D. Iden protégea Gideon de chasseurs Rebelles avant d'aborder le Croiseur Stellaire MC80 de type Liberté qui participait à l'affrontement. À l'intérieur du vaisseau Mon Calamari, Iden et Gideon piratèrent plusieurs consoles et détruisirent les cryo-cellules des canons à ions ciblant le Dauntless. L'explosif posé sur la dernière cryo-cellule envoya le canon à ion percuter une corvette CR90. L'énergie ionique perturba les systèmes de la corvette qui vint s'encastrer dans le croiseur Mon Calamari. La désactivation du champ de confinement manqua d'envoyer Iden dans le vide spatial.[3]

Par la suite, les deux soldats retournèrent à bord de leurs chasseurs. Sur ordre de Raythe, ils s'attaquèrent aux pinces d’amarrages qui maintenaient le Dauntless. Quand Iden essaya d'en apprendre un peu plus sur l'Opération Cendres, Raythe se contenta de lui répondre que l'amiral Versio allait purger la galaxie. Dès qu'il put se désengager, le Destroyer Stellaire du Moff fit feu sur le croiseur MC80 avec ses turbolasers et détruisit le vaisseau rebelle. Raythe confia à Iden que son père pourrait être fière d'elle.[3]

De retour à bord, Iden chargea Del de détruire l'Observatoire de l'Empereur de Pillio, une planète du système Jinata. Cette installation contenait des artefacts amassés par Palpatine qui pourrait nuire à l'Empire s'ils venaient à tomber entre de mauvaises mains.[3]

VardosModifier

Operation Cendres

Iden et son père observent le réseau de perturbation climatique.

Au retour de Del à bord du Corvus, Iden informa ses hommes qu'ils devaient récupérer la tutélaire Gleb sur Vardos. En arrivant en orbite de son monde natal, Iden découvrit que les satellites chargés à bord du Destroyer Stellaire du Moff Raythe étaient un réseau de perturbation climatique. Del et Iden furent choqués de comprendre que le déploiement des satellites au-dessus de Vardos faisait de cette planète – un des mondes les plus fidèles à la cause de l'Empire – une cible à abattre. En colère, Iden décida de rejoindre son père à bord de l'Éviscérateur afin de plaider la cause de Vardos. Garrick refusa d'entendre raison et argua que l'Opération Cendres provoquerait une vague de terreur qui permettrait à l'Empire de conserver sa suprématie. Quand Iden lui rappela que Vardos était leur maison, Garrick coupa court à la discussion en lui expliquant que l'Empire était leur maison et qu'ils obéiraient aux ordres de l'Empereur. Sa fille lui expliqua tout le bien dont elle pensait de recevoir des ordres d'un homme mort depuis plusieurs semaines et l'amiral lui ordonna d'aller chercher Gleb sur Vardos. Iden quitta le pont de l'Éviscérateur avec une mine amère. Une fois partie, Garrick demanda à s'entretenir personnellement avec Gideon Hask.[3]

Le Corvus se posa sur la plateforme 2 de Kestro alors que des ouragans et des super-tempêtes commençaient à se déchaîner à la surface de Vardos. L'Escouade Inferno se dirigea vers les Archives où Gleb les attendait. En chemin, Iden, Del et Gideon commencèrent à débattre de la tournure des événements. Si Del s'inquiétait de ne pas voir le début de l'évacuation de la population civile, Gideon se congratulait estimant que la galaxie avait besoin d'un message fort. Ils arrivèrent finalement aux Archives où ils trouvèrent Gleb et un Rodien parmi un groupe de civils. Alors que Gideon commençait à les escorter, une explosion électrique provoqua l'éboulement d'une partie du bâtiment sur quelques personnes. Ne tenant plus, Del ordonna aux civils de rejoindre le Corvus. Dans la mesure où leurs ordres concernaient uniquement Gleb, Gideon s'opposa formellement à cette idée et demanda à Iden de clarifier la situation. Quand elle décida de prendre le parti de Del, Gideon cria à la trahison et se prépara à faire feu sur Del. Iden se montra plus rapide que lui et tira dans la jambe. Devenus des déserteurs, Del et Iden prirent la fuite. Pour rejoindre le Corvus, ils durent voler un Transport Blindé Tout Terrain et affronter les forces Impériales qui tentèrent de les appréhender. Après avoir laissé quelques minutes à Caton, la pilote du Coruvs, pour rétablir les systèmes, ils décollèrent et quittèrent la surface de Vardos. Après avoir éviter l'Éviscérateur et le Dauntless, le Corvus plongea dans l'hyperespace.[3]

La Nouvelle RépubliqueModifier

Sauver NabooModifier

"Bienvenue dans la Nouvelle République."
―Leia Organa.[src]
Iden Versio Naboo

Iden Versio et la flotte de Calrissian arrivent dans le système Naboo.

Le Corvus trouva refuge dans la nébuleuse Vorpal. Tandis que Del réparait son droïde, les deux membres de l'Escouade Inferno discutèrent de la situation. Iden fit remarquer que la majorité de l'équipage leur était resté loyal. Désireux d'avertir la Rébellion de ce que faisait l'Empire, Del proposa à Iden de prendre un chasseur TIE et d'envoyer un message de détresse aux rebelles. Évidemment, cette proposition fut refusée par la jeune femme. Finalement, ils se rendirent ensemble et leur message fut intercepté par Shriv Suurgav, l'officier commandant l'escadron Danger. Del et Iden furent amenés à bord du Restoration, le vaisseau amiral du Général Lando Calrissian. Ce dernier rencontra les deux déserteurs et les remercia pour les informations qu'ils avaient révélées. Ayant été averti que Naboo, le monde natal de l'Empereur, était la prochaine cible, Calrissian leur laissa un choix. Ils pouvaient leur fournir deux X-Wings afin qu'ils commencent une nouvelle vie ou les aider à contrer l'Opération Cendres de l'Empire. Bien que ne souhaitant pas rejoindre la Rébellion, Iden et Del décidèrent de prendre part au combat.[3]

Calrissian et sa flotte arrivèrent en orbite de Naboo. Ayant rejoint temporairement l'escadron Danger, Iden et Del pilotaient chacun un X-Wing sous les indicatifs Danger Cinq et Danger Six. La flotte rebelle vint apporter son soutien à Leia Organa – présente sur Naboo pour négocier un accord avec la Reine Sosha Soruna – qui avait pris part à la bataille à bord d'un chasseur N-1. Les chasseurs Rebelles et Leia détruisirent les satellites du réseau de perturbation climatique. Ensuite, Iden et Del défendirent les Y-Wings qui s'attaquèrent au Torment, le Destroyer Stellaire du Capitaine Lerr Duvat. L'attaque des chasseurs permit de désactiver les boucliers du Torment. Le Restoration ouvrit alors le feu sur le Destroyer Stellaire et le détruisit. Toutefois, Iden et Del remarquèrent que plusieurs transports de troupes Impériaux et chasseurs TIE réussirent à évacuer le vaisseau avec sa destruction. Les Impériaux prirent la direction de Theed, la capitale de Naboo.[3]

Leia recrute Iden Versio et Del Meeko

Leia Organa accueille Iden Versio et Del Meeko au sein de la Nouvelle République.

L'escadron Danger rejoignit Theed à son tour. Là, Idel, Del et Shriv aidèrent les troupes rebelles à lutter contre les soldats Impériaux. Ils se séparèrent pour réactiver les relais d'énergie qui leur permettrait d'activer le système de défense de Theed : une pulsation ionique qui se répandrait à travers la ville depuis le palais royal. Tandis que Leia couvrait Del, Iden fit équipe avec Shriv. Une fois le système de défense activé et les forces Impériales capturées, Leia s'entretint un peu plus longuement avec les deux anciens membres de l'Escouade Inferno. La princesse leur fit remarquer que leur implication à tous les deux dans ce combat montrait qu'affronter l'Empire semblait bien plus important pour eux que de prendre la fuite. Iden répondit que Del et elle n'avaient aucune excuse pour les dégâts qu'ils avaient causée à l'Alliance Rebelle. Maintenant qu'ils avaient réalisé qu'ils avaient combattu du mauvais côté depuis tout ce temps, ils voulaient rejoindre la Rébellion si on les y autorisait. Leia nota que ce genre de revirement donnait de l'espoir à la galaxie. Ce même espoir était la raison pour laquelle ils triompheraient de l'Empire. La princesse les accueillit ensuite au sein de la Nouvelle République.[3]

À la recherche de Han SoloModifier

Quelques mois plus tard, Leia, devenue sénatrice au sein du Sénat Galactique, contacta Iden Versio qui dirigeait maintenant l'Escouade Inferno de l'armée de la Nouvelle République. Elle lui indiqua avoir retrouvé la trace d'un général disparu sur Takodana et lui demanda de retrouver Han Solo.[3]

Iden et ses hommes rejoignirent le château de Maz Kanata et découvrirent Solo aux prises avec les forces de l'Empire. Ils affrontèrent les soldats permettant au contrebandier de faire décoller le Faucon Millenium. Par la suite, ils combattirent un croiseur léger de classe Arquitens qui se trouvait au-dessus du lac Nymeve.[3]

De retour à bord du Corvus, Iden apprit de Ralsius Paldora, l'informateur de Solo, que son père pouvait diriger des opérations sur Sullust et Bespin dans le secteur Anoat. Espérant pouvoir le capturer, Iden demanda l'autorisation à Leia d'y aller. La sénatrice reconnut que la capture de Garrick Versio donnerait un avantage non négligeable à la Nouvelle République.[3]

Station ChinookModifier

CloudCarDestroyer

L'attaque d'Iden et de Del détruit trois Destroyers Stellaires.

Iden et Del rejoignirent seuls la station Chinook en volant à travers les nuages de Bespin. La station était utilisée par Garrick Versio pour réapprovisionner les vaisseaux de sa flotte en gaz tibanna. Après avoir posé les appareils sur une plateforme se trouvant tout en bas de la station, Del et Iden revêtirent chacun une armure de Stormtrooper après une brève escarmouche contre des soldats Impériaux. Ils infiltrèrent la tour du Surveillant. Toutefois, ils furent accueillis par un message holographique de Gideon qui leur annonça qu'ils étaient tombés dans un piège. Del et Iden voulurent se lancer à la poursuite de leur ancien camarade, mais le Destroyer Stellaire de Gideon prit la fuite. L'alarme de la station força la fuite des deux membres de l'Escouade Inferno.[3]

Dans l'incapacité à rejoindre les X-Wings, Iden accepta à contrecœur de voler une voiture des Nuages. Ils se servirent du véhicule pour attaquer les sites de réapprovisionnement de la station Chinook. L'explosion causa une réaction en chaîne qui provoqua la destruction des trois Destroyers Stellaires présents. Malgré cette victoire, Gideon et Garrick Versio réussirent à prendre la fuite.[3]

SullustModifier

Iden et Del retournèrent ensuite à bord du Corvus. Elle briefa Shriv qui se lança dans une mission d'infiltration d'un dépôt d'armes abandonné sur Sullust en compagnie de Lando Calrissian. Quand les deux découvrirent que l'usine d'armement était encore en activité, ils décidèrent de la détruire afin d'empêcher l'Empire de les récupérer. Iden et le Corvus vint les récupérer alors que le TR-TT qu'ils avaient volé allait être englouti par la lave.[3]

JakkuModifier

Corvus arrives at Jakku

Le Corvus rejoint Jakku.

Environ un an après la bataille d'Endor, les forces de la Nouvelle République attaquèrent la planète Jakku où la Marine et l'Armée Impériale s'étaient massivement rassemblées. La Marine de la Nouvelle République arriva et l'affrontement eut bientôt lieu autant en orbite qu'à la surface de Jakku. Alors dans les cieux de Jakku, le Corvus capta de nombreux signaux de détresse. Après avoir confié le commandement de la corvette à Del, Iden entreprit de piloter un X-Wing et de participer directement à la bataille. Toutefois, à peine fut-elle installée à bord de son chasseur que le Corvus fut déstabilisé par une explosion qui fit tomber les appareils d'Iden et de Shriv par dessus bord. Heureusement, ils réussirent tous deux à mettre les gaz et à éviter le crash.[3]

Après avoir capté le signal de détresse du capitaine Lindsey dont la corvette avait été abattue alors qu'elle se rendait vers la Crête de Carbone, Iden et Shriv rejoignirent la position et se posèrent. Lindsey fit savoir à Iden qu'il était impossible d'évacuer à cause du groupe de marcheurs qui les attaquaient. À l'aide de macrojumelles, Iden indiqua la position des marcheurs au cuirassé de classe Starhawk Unité pour que son commandant puisse ordonner une frappe orbitale. Les quadripodes détruits, les soldats de la Nouvelle République se replièrent vers la zone d'évacuation. Iden et Shriv assurèrent leur défense jusqu'à ce que le Corvus rejoigne la position et embarque les soldats à son bord. Les deux membres de l'Escouade Inferno retournèrent ensuite à bord de leurs chasseurs.[3]

De retour dans les cieux de Jakku, Iden affronta des bombardiers TIE envoyés en renfort vers un complexe de recherche Impérial se trouvant sur la Crête de Carbonne. Shriv proposa qu'ils détruisent les bombardiers qui n'avaient pas encore décollé directement à l'intérieur de leur Destroyer Stellaire. Iden trouva l'idée excellente et ils se posèrent à proximité du Destroyer écrasé. Tout en affrontant les soldats Impériaux, ils récupèrent tous les détonateurs qu'ils purent. Ils rejoignirent ensuite le hangar et posèrent les bombes avant de prendre la fuite. Le hangar explosa alors qu'Iden et Shriv décollaient.[3]

Graveyard of the Empire

L'Escouade Inferno contemple la défaite de l'Empire Galactique.

Les deux pilotes retournèrent vers le Corvus. La corvette fut attaquée par des forces Impériales menées par Gideon Hask. Aux commandes d'un intercepteur TIE, Gideon affronta Iden jusqu'à ce que son appareil soit abattu par son ancienne amie. La jeune femme décida ensuite d'aller chercher son père à bord de l'Éviscérateur. Touchée en plein vol, Iden fut contrainte d'opérer un atterrissage d'urgence à même la coque du Destroyer Stellaire. Tout en affrontant les soldats qu'elle croisait, Iden parcourut le vaisseau jusqu'à trouver une brèche qui lui permit de pénétrer à l'intérieur. À cause des dégâts subis par le Destroyer Stellaire, les membres d'équipage ne lui prêtèrent aucune attention et elle put rejoindre le pont de commandement sans difficulté. Sur la passerelle, Iden retrouva son père et tenta de le convaincre de partir avec elle. Garrick refusa la rédemption que sa fille lui proposait. Il précisa que Gallius Rax lui avait également demandé de partir. Garrick expliqua alors qu'il devait disparaître avec cet Empire auquel il avait consacré sa vie. Une frégate d'escorte s'écrasa non loin du pont de commandement. Après un échange de regard, Iden réalisa qu'elle ne pourrait le convaincre et prit la fuite laissant son père affronter son destin. Elle traversa les coursives du vaisseau tout en essayant de contacter Del. Elle grimpa à bord d'une capsule de sauvetage et s'éjecta vers la surface de Jakku au moment de la destruction de l'Éviscérateur.[3]

Iden reprit connaissance quand Del trouva sa capsule et l'ouvrit. Il lui annonça que la bataille était terminée et qu'ils avaient gagné. Iden et Del échangèrent un baiser jusqu'à l'arrivée de Shriv et de Dio. Le Duros les emmena jusqu'au sommet d'une dune pour contempler les restes de la flotte Impériale.[3]

La RésistanceModifier

AthullaModifier

MissionAthula

Iden et la Résistance découvre le Projet Résurrection du Premier Ordre.

Suite à la fin de la Guerre Civile Galactique, Iden se maria avec Del. Ensemble, ils eurent une fille qu'ils appelèrent Zay. Quand la menace du Premier Ordre émergea, Iden refusa de rejoindre la Résistance.[4]

Environ trente ans après la bataille d'Endor, Iden effectuait quelques manœuvres de pilotage à bord d'un X-Wing en compagnie de Zay dans l'amas de comètes de Kiara du système Hartaga quand elle reçut un message du Corvus. Pensant que Del était rentré plus tôt de son voyage, elle fut surprise d'entendre la voix de Shriv lui demandant de venir le retrouver.[4]

Non loin de Pillio, Iden et Zay posèrent leur appareil à bord du Corvus. Quand elles eurent rejoint le pont de la corvette, Shriv leur expliqua qu'il avait été envoyé par la Générale Leia Organa pour enquêter sur le Projet Résurrection – une opération du Premier Ordre qui semblait être à l'origine de la disparition de nombreuses personnes. En arrivant dans le système Jinata, les scanners de Shriv avaient détecté le Corvus sur Pillio et il avait découvert le vaisseau abandonné et aucune trace de Del. En consultant le journal du vaisseau, le Duros avait découvert qu'avant de se rendre sur Pillio, le Corvus était allé sur Athulla, une planète en bordure du système Jinata. Consciente que c'était là leur seule piste, Iden décida de rejoindre Athulla.[4]

En arrivant à proximité du champ d'astéroïdes entourant Athulla, le Corvus fut contacté par un Athullan. Il demanda si ses hommes avaient été retrouvé sur Pillio avant de se rendre compte qu'il ne parlait pas à Del. Il révéla que la Sécurité Jinata avait enlevé de nombreuses familles. Le signal de la communication fut alors brouillé par la frégate Nébulon-B Opportunity, commandée par le capitaine Leema Kai. Kai ordonna au Corvus de se rendre mais Iden et Zay passèrent à l'attaque. À elles deux, les deux femmes détruisirent les transports et les chasseurs escortant la frégate avant de détruire ses moteurs. Leema Kai les attaqua ensuite depuis son chasseur N-1 capable de lancer des mines ioniques. Iden l'affronta et détruisit son vaisseau. L'Opportunity se rendit après que Zay les eut menacé de tirer tous les missiles à concussions du Corvus en même temps. L'équipage de l'Opportunity révéla que le Projet Résurrection était mené par la tutélaire Gleb depuis le quartier-général de la Sécurité Jinata sur Vardos.[4]

Retour sur VardosModifier

Gideon Hask return

Gideo Hask ordonne au Retribution de détruire le Corvus.

Le Corvus retourna sur Vardos et se positionna en vol stationnaire au-dessus de Kestro. Ne voulant pas confronter sa fille avec son passé d'Impériale, Iden ordonna à sa fille de rester à bord de la corvette. Elle rejoignit la surface en compagnie de Shriv à bord de leur X-Wing. Le duo traversa ensuite les rues de la ville couverte de cendres atmosphériques – reste de l'exécution de l'Opération Cendres sur Vardos près de trois décennies plus tôt – jusqu'aux Archives qui servaient de quartier-général à la Sécurité Jinata. En arrivant à proximité du bâtiment, Iden et Shriv virent des lumières dans le ciel et furent loin de se douter qu'ils venaient d'assister à la destruction du système Hosnian par la base Starkiller du Premier Ordre.[4]

À l'intérieur des Archives, Iden et Shriv découvrirent le cadavre de Gleb qui avait été manifestement abattue par un tir de blaster. Gideon Hask et plusieurs Stormtroopers sortirent de l'ombre. L'ancien rival d'Iden expliqua que la tutélaire avait prouvé son incapacité à servir les desseins du Projet Résurrection et le Premier Ordre. Iden l'accusa d'avoir enlevé des enfants mais Gideon préféra y voir davantage un sauvetage. Quand Shriv fit remarquer que le Sénat ne l'autoriserait pas, Gideon révéla que le Sénat et la Nouvelle République avait disparu en même temps que la destruction du système Hosnian. Pouvant à peine contenir sa joie de pouvoir enfin consommer sa vengeance, Gideon expliqua à Iden qu'ils vivaient un grand jour et qu'il était heureux d'être dans le lieu où tout avait commencé – la désertion de l'escouade Inferno lors de l'évacuation de Gleb sur Vardos. Gideon révéla qu'il avait tué Del sur Pillio et annonça à Iden qu'il allait maintenant lui prendre sa fille. Dans le ciel de Vardos, un Destroyer Stellaire de classe Resurgent apparut et ouvrit le feu sur le Corvus. La Corvette, fortement endommagée, alla s'écraser dans les rues de Kestro. Gideon ordonna ensuite à ses hommes d'interroger Iden et Shriv pour obtenir des informations sur la Résistance et s'en alla. Tandis qu'ils étaient escorté à l'extérieur du bâtiment, un officier de la Sécurité Jinata jeta un détonateur thermique. Profitant de la distraction, Iden et Shriv désarmèrent les Stormtroopers du Premier Ordre.[4]

Zay and Iden Versio

Iden est heureuse de voir que Zay n'est pas morte dans le crash du Corvus.

Les rues de Kestro furent bientôt le théâtre d'un affrontement opposant la Sécurité Jinata au Premier Ordre. Iden et Shriv taillèrent leur route pour rejoindre le site du crash du Corvus. Quand ils découvrirent que des capsules de sauvetage avaient été lancé avant que la Corvette ne s'écrase, le duo se rendit jusqu'à une station relais qu'ils piratèrent, à l'aide de Dio. Ils détectèrent deux signaux de capsules de sauvetage qui s'avérèrent vide. Toutefois, Dio détecta le signal d'une troisième capsule. Shriv et Iden découvrirent que Zay s'était réfugiée sur une position en hauteur depuis laquelle elle utilisait son fusil sniper pour se défendre. Après avoir nettoyé la zone de la présence du Premier Ordre et de la Sécurité Jinata, Iden annonça à Zay que son père était mort. Elle se blâma alors de n'avoir pas rejoint la Résistance tant qu'il était encore temps. Désormais résolue à arrêter Gideon coûte que coûte, Iden proposa qu'ils infiltrent le Retribution. Shriv souhaita la bienvenue à la mère et la fille au sein de la Résistance.[4]

À bord du RetributionModifier

Ensemble, Iden, Zay et Shriv volèrent deux chasseurs TIE et rejoignirent un escadron qui volait en formation à proximité du vaisseau capital qui était en train de quitter Vardos. Quand le Retribution leur fit remarquer que Gideon avait ordonné à leur unité de rester sur Vardos, Iden engagea le combat. Les scanners de Dio découvrirent une faiblesse au niveau du dissipateur de chaleur situé à droite des moteurs. Iden le détruisit leur permettant ainsi de pénétrer à l'intérieur du Retribution. Quand le vaisseau plongea dans l'hyperespace, les deux chasseurs TIE furent touchés par des décharges électriques et s'écrasèrent.[4]

Iden et Zay sortirent Shriv de sous les décombres de son appareil. Ils décidèrent de partir à la recherche d'un terminal informatique. Après avoir affronté quelques soldats, Iden et Zay trouvèrent une console que Dio pirata. À l'intérieur, ils découvrirent le détail du projet Résurrection : le Premier Ordre avait enlevé des milliers d'enfants pour en faire des Stormtroopers. En plus de cela, ils apprirent que des centaines de vaisseaux capitaux avaient été construits dans les Régions Inconnues et trouvèrent les plans du tout nouveau Dreadnought du Premier Ordre, le cuirassé de siège de classe Mandator IV. Après avoir demandé à Dio de télécharger les plans, Iden décida de sortir le Retribution de l'hyperespace par tous les moyens.[4]

Shriv partit se mettre en quête d'un moyen de transport tandis qu'Iden et Zay se rendaient vers les générateurs de l'hyperdrive. Les deux femmes s'arrêtèrent pour récupérer des détonateurs ioniques dans l'une des armureries du vaisseau. Ensuite, Iden assura la protection de sa fille pendant que cette dernière armaient les détonateurs sur un générateur. Shriv les avertit qu'il avait entendu des officiers indiquant que la Résistance avait lancée une attaque contre la base Starkiller. Zay pirata ensuite une console afin qu'elle puisse s'occuper du générateur de secours du Retribution.[4]

Mort de Iden Versio

Iden Versio meurt à bord du Retribution.

Iden ordonna à Dio d'envoyer les soldats du Premier Ordre vers une autre partie du vaisseau. Elles rejoignirent le générateur de secours. Alors qu'Iden allait poser le détonateur ionique, Gideon se faufila et prit Zay en otage. Ne voulant pas mettre la vie de sa fille en danger, Iden lâcha son arme. Tandis que Gideon s'apprêtait à tirer sur Iden, Zay le frappa. Gideon la jeta dans le vide mais Zay fut rattrapée par Iden. La jeune femme tendit son propre blaster à sa mère qui l'utilisa pour tuer Gideon. Mortellement blessé, l'ancien compagnon d'Iden bascula dans le vide. Zay fut ensuite remontée sur la plateforme par Iden. Les deux femmes firent exploser les charges qui détruisirent l'hyperdrive. Le Retribution revint brusquement dans l'espace normal non loin de la base Starkiller. Iden s'écroula et dévoila la blessure qu'elle avait reçu lors de l'affrontement avec Gideon. Réalisant que sa mère avait été mortellement blessé, Zay se précipita à son chevet et lui promit de trouver de l'aide. Iden préféra accepter son destin et dit à sa fille qu'elle allait mourir pour que les autres puissent vivre. Iden mourut en disant à sa fille qu'elle l'aimait.[4]

HéritageModifier

Zay contempla la base Starkiller exploser au loin et créer une nouvelle étoile. Quand elle fut contacté par Shriv, elle lui annonça la triste nouvelle. Tout deux embarquèrent à bord du chasseur TIE sécurisé par le Duros et rejoignirent la base de la Résistance sur D'Qar. En arrivant, ils la découvrirent en pleine évacuation. Les informations téléchargées à bord du Retribution par Dio furent transmises à la Générale Organa. Peinée d'apprendre la disparition d'Iden, Organa lui promit que le commandant Poe Dameron allait analyser les plans du cuirassé de siège de classe Mandator IV.[4] Les plans récupérés par Iden permirent d'élaborer une attaque contre le Fulminatrix quand le Premier Ordre arriva en orbite de D'Qar.[5]

En coulissesModifier

Iden apparut pour la première fois dans le trailer de Star Wars Battlefront II. Son nom fut révélé le 15 avril 2017 au cours de la conférence sur Star Wars Battlefront II à la Star Wars Celebration à Orlando. Elle est interprétée par Janina Gavankar.[6]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Mini logo wiki2
Star Wars Wiki possède 17 images en lien avec Iden Versio.

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .