FANDOM


Tab-canon-white  Tab-legends-black 

Jocasta Nu était une humaine sensible à la Force originaire de Coruscant. Maître Jedi, elle était la bibliothécaire en chef des Archives Jedi pendant la Guerre des Clones. Son rôle consistait à aider tout Jedi cherchant des informations dans les Archives Jedi et de contrôler qui souhaitait accéder à la crypte des holocrons. Nu siégea au sein du Haut Conseil Jedi à une époque antérieure à l'Invasion de Naboo. Peu de temps avant la Guerre des Clones, elle aida le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi qui cherchait à localiser la planète Kamino. Ne trouvant aucune information, Nu finit par conclure que si une information n'apparaissait pas dans les archives alors elle n'existait pas.

Pendant la guerre, Nu fut attaquée par la chasseuse de primes Cato Parasitti afin d'aider Cad Bane à voler un holocron dans la crypte. Plus tard, elle aida Ahsoka Tano qui cherchait à retrouver le voleur responsable de la disparition de son sabre laser.

Lors de la chute de l'Ordre Jedi et de la République Galactique, Nu parvint à survivre à la Purge Jedi et à fuir Coruscant. Palpatine lança ses Inquisiteurs et Dark Vador sur les traces de survivants afin de détruire les Jedi une bonne fois pour toutes. Nu fut tuée par Vador en personne.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Originaire de la planète Coruscant, Jocasta Nu était une humaine sensible à la Force qui fut amenée au Temple Jedi pour y être entraînée.[5] Au cours de sa vie, Nu devint une Jedi Consulaire,[6] elle atteignit le rang de Maître Jedi et siégea un temps au sein du Haut Conseil Jedi.[4] Sa vie de Jedi fut dédiée aux Archives Jedi dont elle finit par devenir la bibliothécaire en chef. Elle était ainsi chargée d'aider les Jedi en quête d'informations et de contrôler l'accès à la crypte des holocrons. Si Nu considérait qu'un Jedi n'avait pas la maturité nécessaire pour accéder une information, elle lui en refusait l'accès purement et simplement. Le Garde du Temple Jedi qui allait devenir le Grand Inquisiteur en fit notamment les frais développant une forte rancœur à l'encontre de la bibliothécaire.[7]

Crise SéparatisteModifier

Jocasta Nu aide Obi-Wan Kenobi à chercher Kamino

Jocasta Nu et Obi-Wan Kenobi dans les archives.

Pendant la Crise Séparatiste qui secoua la galaxie, Nu aida le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi quand ce dernier vint aux Archives Jedi. Le Jedi était à la recherche de la position de Kamino dont le nom lui avait été révélé par son ami Dexter Jettster.[3] La bibliothécaire trouva le Jedi en train de contempler le buste du Comte Dooku, l'un des Vingt Égarés de l'Ordre. Elle lui raconta brièvement son histoire et Kenobi confia ne pas comprendre les raisons qui avaient poussé Dooku à partir. Nu expliqua que ce dernier avait été frustré par la manière de faire du Conseil Jedi. N'étant pas là pour lui donner un cours d'histoire, la bibliothécaire demanda à Kenobi en quoi elle pouvait l'aider.[1] Le Jedi lui expliqua être à la recherche du chasseur de primes et de son commanditaire qui avaient tenté d'assassiner la sénatrice Padmé Amidala. Le nom de Kamino n'évoqua rien à Nu qui finit par conclure que si une information n'existait pas dans les archives, alors c'est qu'elle n'existait pas dans la galaxie. Quand Kenobi suggéra que les archives pouvaient être incomplète, Nu n'apprécia guère : elle laissa le Jedi mener ses recherches et proposa son aide au jeune Zett Jukassa.[3]

Préservation de l'OrdreModifier

Jocasta Nu médite sur une planète inconnue

Jocasta Nu se cachant pendant la Purge Jedi

À la fin de la Guerre des Clones, le Chancelier Suprême Sheev Palpatine s'empara du pouvoir pour de bon. Il s'autoproclama Empereur Galactique et fit de la République Galactique son Empire. L'Ordre Jedi fut accusé de trahison et l'exécution de l'Ordre 66 permit d'éliminer la grande majorité de ses membres. Nu parvint à survivre à la Purge Jedi et à fuir Coruscant. Avec l'aide de son assistant Gar, elle commença à enregistrer de nombreux holocrons qui permettrait d'établir une école pour une nouvelle génération de Jedi. Lorsqu'elle eut terminé de reconstituer une partie des anciennes archives de l'Ordre Jedi, Jocasta alla récupérer son sabre laser au grand dam de Gar. Quand ce dernier lui fit remarquer qu'elle n'aurait pas besoin de son arme, la Jedi lui expliqua qu'ils avaient besoin d'élèves. Pour cela, il fallait qu'elle retourne dans le Temple Jedi sur Coruscant pour récupérer une liste des êtres sensibles à la Force dont l'Ordre avait connaissance. Gar ne put raisonner la vieille femme qui partit à bord de son Intercepteur léger Delta-7 Aethersprite personnel.[7]

Arrivée sur le monde œcuménopole, Jocasta se posa dans un hangar des bas-fonds. Son droïde astromécano, B2 reçut l'ordre de détruire le vaisseau si jamais il était découvert. Après lui avoir promis de revenir le plus rapidement possible, Jocasta s'arma de son sabre laser et s'élança dans les bas-fonds de Coruscant. Elle croisa la route de plusieurs gardes de Coruscant dont elle se débarrassa en les manipulant grâce à la Force. La Maître Jedi emprunta ensuite un passage secret qui l'amena directement jusqu'à une porte cachée à même la statue d'un Chevalier Jedi dans les Archives Jedi.[7]

Là, Jocasta découvrit la présence d'une ancien Garde du Temple Jedi en train d'étudier des hololivres qu'elle préféra l'ignorer. B2 avertit la Jedi qu'il avait été découvert par la police des bas-fonds. Le droïde fit alors exploser le vaisseau. Jocasta reprit son chemin et activa un passage secret qui lui permit de pénétrer à l'intérieur d'une crypte secrète. Après avoir été accueillie par Cator, elle récupéra la liste des enfants sensibles à la Force.[8]

Une fois la liste en sa possession, elle ressortit de la crypte et se prépara à s'en aller. Cependant, Jocasta ne put s'empêcher d'attaquer le Grand Inquisiteur lorsqu'elle vit ce dernier jeter les hololivres.[8]

En coulissesModifier

Jocata Nu est apparue pour la première fois en 2002 sous les traits de la comédienne Alethea McGrath dans le film Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones de George Lucas. Dans la série animée Star Wars: The Clone Wars, c'est la comédienne de doublage Flo DiRe qui lui prêtait sa voix.

Dans une interview de Star Wars Insider 75, McGrath indiqua que l'histoire et de nombreuses scènes avec Jocasta furent coupées de Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones. Parmi ces scènes, on apprenait notamment que Dooku et Jocasta avaient été amoureux lorsque ce dernier faisait encore parti de l'Ordre.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Membre du Haut Conseil Jedi

Avant 32 av.BY[4]
Bibliothécaire en chef des Archives Jedi

Avant 22 av.BY[5]19 av.BY[2]

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .