FANDOM


Kimmund était un humain qui servait en tant que Commandant Stormtrooper au sein de la Première Légion, unité spéciale aux ordres du Seigneur Noir des Sith Dark Vador.

Peu de temps après la bataille d'Atollon, Kimmund et son unité furent envoyés aux côtés du Seigneur Noir à bord du Chimaera du Grand Amiral Thrawn afin d'enquêter sur une perturbation dans la Force que l'Empereur Palpatine avait pressentie au sein des Régions Inconnues.[1]

BiographieModifier

Kimmund fut le quatrième commandant de son unité au sein de la Première Légion. En effet, deux des anciens commandants furent rétrogradés au sein de la Légion et le dernier fut exécuté.[1]

En tant que Commandant Stormtrooper d'une unité d'élite, Kimmund pensait fermement que l'objectif premier de son rôle était de simplifier les tâches de ses hommes notamment lorsque ces derniers recevaient des ordres de supérieurs hiérarchiques. Il estimait également que la réussite de cette mission était la seule chose qui pourrait le maintenir en vie tant qu'il serait sous les ordres du Sith Dark Vador.[1]

Route vers BatuuModifier

"Commodore Faro. Je suis..."
"Oui... commandant Kimmund. Que puis-je faire pour vous ?"
―Le Commandant Kimmund et la Commodor Faro[src]

Peu de temps après la bataille d'Atollon durant laquelle le Grand Amiral Thrawn échoua à la capture de la Cellule rebelle Phoenix, l'Empereur Sheev Palpatine sentie une perturbation dans la Force sur une planète des Régions Inconnues nommée Batuu et décida d'y envoyer le Seigneur Noir des Sith Dark Vador et le Grand Amiral Thrawn pour enquêter.[1]

L'unité de Kimmund fut alors chargée d'accompagner le Seigneur Noir sur le Chimaera pour la durée de la mission. À bord de leur transport personnel l'Épervier Noir, l'unité amarra alors dans l'une des baies du Destroyer Stellaire de classe Impérial le temps du trajet en hyperespace.[1]

Pendant le trajet, Kimmund et ses hommes furent à plusieurs reprises confrontés au Noghri Rukh, l'homme de main du grand amiral. Cependant, ces altercations ne provoquèrent aucun incident d'ampleur par la suite.[1]

Plus tard, le Commandant Kimmund se présenta à la Commodore Karyn Faro, officier en second du navire et l'informa que la Chef de hangar Xoxtin avait refusé de déplacer la navette personnelle de Vador et l'Épervier Noir aux emplacements 1 et 2 du hangar principal. Faro lui rappela que cela violait impunément les codes de la Marine Impériale qui stipulaient que l'emplacement 1 était réservé pour la navette personnelle du commandant à savoir le Grand Amiral Thrawn mais accepta sa demande en se rappelant que Thrawn lui avait ordonné de coopérer à tous les niveaux avec leurs invités.[1]

Plus tard, alors qu'il se reposait dans ses quartiers, Kimmund fut informé d'une intrusion à bord de l'Épervier Noir. Lorsqu'il arriva devant son vaisseau, il découvrit deux de ses hommes, Drav et Morrtic, qui ceinturaient Rukh. Ils l'informèrent alors que le Noghri avait utilisé le casque d'un autre soldat pour s'introduire à bord. Furieux, Kimmund jura alors que le Seigneur Vador tuerai le Noghri et le soldat l'ayant laissé entrer à bord si cela venait à se reproduire.[1]

Premier contact avec les GrysksModifier

"On dirait qu'ils essaient de quitter l'orbite et qu'ils font chauffer leur hyperdrive. Le Seigneur Vador veut le récupérer plus ou moins intact. Vous pensez pouvoir réussir à le clouer sur place ?"
―Le Commandant Kimmund au Capitaine Vult Skerris à propos d'un cargo Grysk ennemi[src]

Quand le Chimaera émergea de l'hyperespace au-dessus de Batuu, seuls Vador et Thrawn se rendirent sur la surface de la planète pour mener l'enquête, laissant le reste de l'équipage sur le Destroyer Stellaire.[1]

Quelques temps après, plusieurs vaisseaux non-identifiés émergèrent de l'hyperespace dans le système. Vador ordonna alors à la Première Légion via comlink d'attaquer ces vaisseaux et de se saisir des prisonniers. Malgré les réticences de Thrawn quant à l'idée de divulguer d'un Destroyer Stellaire Impérial dans le système, il aida tout de même les hommes de Vador en leur procurant un escadron de Défenseurs TIE commandé par le Capitaine Vult Skerris.[1]

Après que les Défenseurs eurent détruits l'hyperdrive des vaisseaux, Kimmund et ses Stormtroopers abordèrent leurs cibles. Bien que leur ordre premier soit de faire des prisonniers et de garder les vaisseaux intacts, leur ennemi ne l'entendait pas de la même façon et fit exploser des charges avant que les Impériaux ne puissent se saisir de leur cargaison. Malgré le sens du sacrifice de leur ennemi, les Impériaux purent tout de même faire quelques prisonniers et les ramenèrent à bord du Chimaera.[1]

Une fois à bord du Destroyer Stellaire, Kimmund rejoignit alors ses supérieurs pour un compte-rendu de mission. Au cours de la réunion, Kimmund demanda au Grand Amiral Thrawn pourquoi les forces Impériales avaient attaquées les Grysks alors que ces derniers ne semblaient en rien interférer avec les affaires de l'Empire. Le Chiss, sûr de lui, lui assura qu'il avait l'entière confiance de l'Empereur Palpatine et ajouta que les Grysks représentaient bien une menace pour l'Empire Galactique.[1]

À la rescousse de l'Épervier NoirModifier

Par la suite, le Chimaera retourna sur la route hyperspatiale qui devait les mener jusqu'à la perturbation. Après que Thrawn ait localisé l'un des générateurs de gravité dispersés sur l'hypervoie, Kimmund et son unité accompagnèrent Vador et Thrawn à l'autre bout de l'hypervoie à bord du cargo de Thrawn afin de tendre un piège aux Grysks. Lorsque ces derniers attaquèrent le cargo qui semblait sans défense, les Stormtroopers de Kimmund montèrent à bord du vaisseau ennemi et capturèrent dix-sept guerriers Grysks.[1]

Après leur retour sur le Chimaera, Thrawn plaça en détention les Grysks dans les quartiers normalement réservés aux pilotes de TIE qui durent alors partager leur dortoir avec les Stormtroopers de la Première Légion. Kimmund, furieux de cette situation, decida de dormir, avec Tephan et le Sergent Aksind, deux de ses hommes, à bord de son vaisseau l'Épervier Noir.[1]

Alors que Kimmund et ses hommes s'installaient, ils entendirent un bruit sourd les prévenant alors qu'ils n'étaient pas seuls à bord. Ils découvrirent alors rapidement que les Grysks s'étaient échappés et tentaient de voler l'Épervier Noir. Après une courte escarmouche durant laquelle le Sergent Aksind trouva la mort malgré la présence de Rukh qui avait entendu le brouhaha et était intervenu, seuls quatre Grysks survécurent et furent remis en prison.[1]

Ce n'est qu'après cette bataille que le Commandant Kimmund apprit que tout cela avait organisé par Vador et Thrawn afin que les Grysks les mènent jusqu'à leur base secrète. Kimmund, cependant, n'étant pas au courant de ce plan, l'avait entièrement fait capoter en décider de dormir à l'intérieur du vaisseau. Alors qu'il s'attendait à recevoir un châtiment exemplaire de la part du Seigneur Vador, Thrawn prit sa défense et ajouta que le choix des Grysks de voler l'Épervier Noir leur avait déjà apprit beaucoup. En effet, il déduisit que les Grysks avaient sûrement une base sur Mokivj dans une ancienne usine de droïdes datant de la Guerre des Clones, tout comme l'Épervier Noir et qu'ils avaient choisi spécifiquement ce vaisseau pour ensuite pouvoir l'étudier dans l'usine.[1]

Assaut sur l'usine de droïdes de MokivjModifier

"Le commandant Kimmund vient de transmettre son rapport, amiral. Ils ont les prisonniers et se sont débarrassés de l'ennemi dans la cour. Ils font se poser en ce moment même l'Épervier Noir pour les emmener et estiment pouvoir regagner le Chimaera dans l'heure."
―Le Lieutenant Lomar au Grand Amiral Thrawn à propos de la mission de Kimmund sur Mokivj[src]

Une fois au-dessus de Mokivj, les Impériaux découvrirent que les Grysks étaient en train d'extirper l'une des lunes de la planète hors de son orbite. Alors que Thrawn demanda au Seigneur Vador de lui assigner des hommes de la Première Légion pour mener l'assaut à terre, le Seigneur Vador rétorqua qu'il serait le seul à mener les opérations au sol pendant que Thrawn s'occuperait du terrain d'opérations spatial. Sentant qu'il ne pourrait plus négocier avec le Sith, Thrawn acquiesça alors.[1]

Sur la planète, Vador, Kimmund et ses hommes pénétrèrent dans le périmètre de l'usine et se dirigèrent vers l'aile est. Vador utilisa alors son sabre laser pour ouvrir un passage dans une trappe qui menait directement dans l'usine et utilisa la Force pour projeter Kimmund et ses hommes à l'intérieur du bâtiment.[1]

Plus tard, une escarmouche éclata entre les Impériaux et les Grysks mais Vador, ayant appris de ses erreurs sur Batuu, avait déjà prévu un piège pour déjouer les terribles essaims d'acide lancés par leur ennemi. En effet, pendant que ses Stormtroopers ouvraient le feu sur l'ennemi, une armure de lui dans laquelle il n'était pas serait envoyée en plein milieu du combat grâce à la Force afin d'attirer les projections d'acide sur cette armure. Le plan fonctionna parfaitement et alors que les Grysks n'avaient plus de projectiles acidifiés, Vador apparut réellement dans une autre armure.[1]

Grâce à Vador et aux efforts de Kimmund et ses hommes, la bataille fut rapidement gagnée et les Stormtroopers purent revenir à bord du Chimaera.[1]

La Première Légion à la rescousseModifier

"Le commandant Kimmund et la Première Légion sont plus que capables de mener seuls une opération d'abordage et de sauvetage."
―Dark Vador au Grand Amiral Thrawn[src]

Plus tard, alors que le Chimaera rejoignait le système inconnu que les Grysks utilisaient comme base principale, les Impériaux décidèrent de tendre une embuscade à leur ennemi. Leur plan fonctionna parfaitement et les vaisseaux ennemis furent mis hors d'état de nuire rapidement.[1]

Kimmund fut alors chargé d'aborder les navires et en dépit de ses précédentes colères contre Rukh, il fut cette fois-ci heureux d'accueillir le Noghri à bord car son sens de l'odorat et ses techniques de combat étaient très performantes. Alors qu'il laissa deux Stormtroopers garder l'Épervier Noir, il pénétra dans le vaisseau ennemi avec Rukh et le reste de ses hommes. Avant de rejoindre les principales forces ennemies, Kimmund perdit deux hommes dans les combats et Jid fut mis hors d'état de combattre par un tir direct.[1]

Une fois le compartiment où les Grysks retenaient les fillettes Chiss de force, Kimmund examina longuement la situation qui s'avérait alors très peu propice à la victoire pour son unité. Cependant, alors qu'il échafaudait un plan, les portes s'ouvrirent, laissant apparaître plusieurs Grysks. Rukh, armé de son système de camouflage personnel, profita de l'ouverture pour attaquer par surprise l'ennemi. Kimmund, en voyant l'action du Noghri, ordonna alors à ses hommes de l'aider en tirant uniquement dans les têtes ennemis afin de ne pas toucher leur allié. Malgré ces directives, le Noghri fut légèrement touché à la jambe droite.[1]

Après le combat, ils trouvèrent saines et sauves les fillettes Chiss et alors que Kimmund tentaient de les rassurer en basic, l'une d'elle pointa du doigt une trappe de laquelle dépassait l'arme d'un Grysk qu'il abattit. Ayant compris que les jeunes filles Chiss pouvaient voir le futur à courte durée, il organisa ses troupes autour des fillettes afin de les protéger et pour qu'ils puissent rejoindre leur vaisseau sans encombre.[1]

Quand l'unité revint à bord de l'Épervier Noir, Kimmund informa le Grand Amiral Thrawn de son succès et rejoignit par la suite le Chimaera.[1]

Personnalité et traitsModifier

Humain, le Commandant Kimmund était dévoué à la doctrine Impériale et plus particulièrement au Seigneur Vador. Il pensait notamment que son rôle était de faciliter la vie de ses hommes en faisant office de médiateur entre eux et leurs supérieurs.[1]

Non enthousiasme à l'idée que le Grand Amiral Thrawn utilise les ressources Impériales pour se mêler des affaires d'autres espèces, il respectait tout de même grandement le leadership du Chiss et la façon dont il commandait.[1]

En coulissesModifier

Kimmund apparut pour la première fois dans le roman officiel Thrawn : Alliances de Timothy Zahn et publié en 2018.[1]

ApparitionModifier

Notes et référencesModifier

Autres langues
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .