FANDOM


Maketh Tua était la ministre Impériale de Lothal durant l'Empire Galactique.

BiographieModifier

Les perturbateurs Ionique T-7Modifier

Maketh Tua fut chargée par l'Empire de négocier l'achat de perturbateurs Ionique T-7 avec le vendeur Aqualish Amda Wabo. Elle fut accompagnée de deux droïdes, C-3PO et R2-D2, C-3PO étant là pour traduire les paroles de l'Aqualish qui ne parlait par le basic.

La vente de ces armes se passant sur Garel, la ministre et le vendeur d'armes durent emprunter la navette ST-45 dans laquelle ils furent rejoint par l'équipage du Ghost qui cherchait à voler la cargaison d'armes, la ministre et le vendeur d'armes furent finalement dupés par les rebelles, avec l'aide des deux droïdes, et elle rentra sur Lothal sans les armes demandées en informant l'agent Kallus de ce qu'il c'était passé sur Garel.

Le Jour de l'EmpireModifier

Quelque temps plus tard arriva le Jour de l'Empire, fêtant les 15 ans du gouvernement. Maketh Tua avait reçu la tache de l'organiser sur Lothal puisque la gouverneur Arihnda Pryce était conviée sur Coruscant. Un défilé fut organisé en compagnie de Cumberlayne Aresko et du baron Valen Rudor, devant piloter un nouveau chasseur créé par les Systèmes de Flotte Sienar : le TIE Avancé v1. Malheureusement, il fut détruit par une attaque rebelle après un magnifique feu d'artifice ayant servi de diversion.

Arrivée de TarkinModifier

Plus tard, devant le manque de résultats, Tarkin vint en personne sur Lothal. Il reprocha ce manque de résultats à la ministre.

Quand Dark Vador lui annonça plus tard que Tarkin souhaitait la voir, elle comprit que sa vie était menacée. Elle demanda de l'aide aux rebelles de Lothal pour l'aider à fuir la planète, en échange d'une liste de sympathisants rebelles contre lesquels l'Empire Galactique ne pouvait rien, en raison de leur influence. Malheureusement, quand elle entra dans la navette avec laquelle elle comptait s'enfuir, celle-ci explosa. Il s'agissait d'un plan de Vador pour attirer les rebelles sur Lothal.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .