FANDOM


Mas Amedda était un Chagrien qui fut le Vice-Chancelier de la République Galactique jusqu'au début de la Guerre des Clones, puis pendant le conflit. Il devint par la suite le Grand Vizir de l'Empire Galactique. Il était garant du bon ordre au sein du Sénat Galactique.

BiographieModifier

Début de carrièreModifier

Originaire de la planète Champala, Mas Amedda se lança en politique et entra au Sénat Galactique en tant que sénateur. Sous les mandats du Chancelier Suprême Finis Valorum, le Chagrien fut nommé Vice-Chancelier. À cette époque, il faisait partie d'un comité où se trouvait les représentants de la planète Vallt dans la Bordure Extérieure et le Chagrien nota que les Valltiis se plaignaient de plus en plus du fait d'être ignoré par la République.[1]

Au service de PalpatineModifier

La Crise SéparatisteModifier

Mas Amedda conserva son poste de Vice-Chancelier lorsque Sheev Palpatine remplaça Finis Valorum. Durant la Crise Séparatiste, Amedda collabora aux campagnes de propagande pro-république, notamment à l'affiche Force et Unité d'Angilar Bosh. Cependant, il fut raillé par l'HoloNet car il se représentait dans les affiches.[2]

Les projets de PalpatineModifier

Peu après la seconde bataille de Geonosis, Mas Amedda faisait partie de la cellule de conseil stratégique, un groupe de pensées en charge du développement de l'Étoile de la Mort. Mas Amedda assista à une des réunions de la cellule dans l'amphithéâtre de planification stratégique du Centre de la République pour les opérations militaires. Durant cette réunion, le docteur Gubacher annonça que le premier méridien de la station de combat venait d'être construit en orbite Geonosis. Puis, le scientifique montra les principales sources d'approvisionnement du chantier : les astéroïdes des Anneaux de Geonosis et les anciennes usines des Ateliers d'Armement Baktoid sur Geonosis. Néanmoins, Amedda était principalement intéressé par le statut de l'arme de la station. Le professeur Sahali lui annonça alors que la cellule n'était pas encore parvenue à la mettre au point.[1]

Peu après cette réunion, Amedda accepta de recevoir le Lieutenant Commandant Orson Callan Krennic du Groupe des armes avancées, dans son bureau dans le Bâtiment du Sénat. Krennic profita de cette rencontre pour expliquer au Chagrien que Galen Erso, un scientifique spécialisé dans l'étude des cristaux Kyber, pourrait grandement aidé la République dans l'élaboration de l'arme. Cependant, celui-ci était enfermé par les Séparatistes sur la planète Vallt. Krennic demanda ainsi l'autorisation de libérer le scientifique. Si Amedda commença par refuser en découvrant qu'Erso était un pacifique, Krennic lui expliqua que les Séparatistes risquaient de convaincre le chercheur de rallier leur cause. Finalement, Amedda se rallia à Krennic en lui laissant carte blanche mais en lui ordonnant de ne pas l'impliquer dans le plan visant à libérer Erso.[1]

Durant la Guerre des Clones, Mas Amedda fut un temps suspecté par l'Ordre Jedi d'être le mystérieux Seigneur Sith qui pilotait la guerre.[3]

Ere ImpérialeModifier

Formation de l'EmpireModifier

Suite à la formation de l'Empire Galactique, Mas Amedda devint le Grand Vizir et fut un des plus importants conseillers de l'Empereur Galactique Palpatine.

Peu de temps après l'exécution de l'Ordre 66, Amedda présida un rassemblement devant le Temple Jedi afin de célébrer la destruction de l'Ordre Jedi. Après un discours, le Grand Vizir incinéra plusieurs sabres laser dont celui du Grand Maître Yoda.[4]

Guerre Civile GalactiqueModifier

Au cours de la dernière année de la Guerre Civile Galactique, Palpatine et Dark Vador trouvèrent la mort au cours de la bataille de Yavin. Depuis Coruscant, Amedda dirigea une partie de l'Empire. Voulant fuir une situation plus que précaire, Amedda tenta de se constituer prisonnier auprès de la Chancelière Mon Mothma et de Leia Organa.[5]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier