Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki
Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 
Je suis ton père.png

"Non, je suis ton père !"

Attention, cet article contient des spoilers à propos d'une œuvre qui est sortie récemment ou qui sortira sous peu.

"J'ai été à une époque lointaine, l'apprenti d'un des êtres les plus puissants de la Galaxie. J'étais destiné à devenir... bien plus que cela."
―Maul[src]

Maul, anciennement connu sous le nom de Dark Maul, était un guerrier Zabrak Dathomirien sensible à la Force qui se reconvertit comme un seigneur du crime sous l'Ère Impériale. Il était auparavant l'apprenti du Seigneur Noir des Sith Dark Sidious et l'un des meilleurs atouts pour la réussite du Grand Plan des Sith, puissant dans le côté obscur et extrêmement doué au maniement du sabre laser. Préparant son retour malgré sa déchéance hiérarchique, Maul était aussi une personnalité très influente, tant dans le domaine de la manipulation, que dans celui du commandement militaire.

Maul naquit sous la République Galactique sur la planète Dathomir comme le fils de Mère Talzin, la guide spirituelle des Sœurs de la Nuit, et possédait deux frères de sang, nommés Feral et Savage Opress, tous membres de la colonie des Frères de la Nuit. Ayant eu vent de ses capacités précoces à la Force, Sidious sélectionna Maul et en fit son disciple, quand il n'était encore qu'un enfant. Appelé « Dark Maul » par son Maître Sith, le Dathomirien fut formé pendant des années dans le seul but de détester les Jedi, serviteurs du côté lumineux de la Force. Souhaitant la chute de l'Ordre Jedi, Dark Maul s'instruisit afin d'être prêt au moment opportun pour les Sith de frapper leurs ennemis séculaires.

Cet instant que Maul attendait avec impatience arriva durant l'Invasion de Naboo, lorsque le Seigneur Sith put se mesurer au Maître Jedi Qui-Gon Jinn et son Padawan, Obi-Wan Kenobi. Même s'il triompha de Jinn, Maul fut vaincu par Kenobi, sectionnant le Zabrak en deux. Présumé mort à la suite de cet événement, Maul, privé de ses deux jambes, survécut et s'exila pendant des années sur le monde reculé de Lotho Mineur, période durant laquelle sa raison déclina petit à petit. Pendant la Guerre des Clones, soit plus d'une décennie après son échec, Maul fut retrouvé dans un état déplorable par Opress, qui le rapatria sur son monde natal, où il reçut des jambes cybernétiques grâce à la magie de Talzin.

Bien qu'ayant appris que son ancien mentor s'était trouvé un nouvel apprenti en la personne de Dark Tyranus, Maul se considérait toujours comme un Seigneur Sith et comptait bien recouvrer sa puissance d'autrefois. Maul prit sous sa tutelle son frère et formèrent un deuxième Ordre Sith, car il se considérait plus légitime que Sidious et Tyranus pour faire perdurer l'héritage des Sith. Il bâtit ensuite un véritable empire criminel, nommé le Collectif des Ombres et composé de plusieurs organisations, comme les Mandaloriens de la Death Watch, le Soleil Noir, le Syndicat pyke et le Clan hutt, après diverses tentatives d'alliances avortées.

Mettant au point une stratégie pour s'emparer de Mandalore, Maul renversa le gouvernement pacifiste des Nouveaux Mandaloriens, tua la Duchesse Satine Kryze et s'imposa comme le souverain légitime du monde, bien que son autorité fut largement contestée par le groupe dissident des Nite Owls. Inquiété par la montée de sa puissance et la mise en péril du plan des Sith, Sidious vit en Maul une menace risquant de briser ses ambitions galactiques. Cette crise s'acheva par un duel, au cours duquel Opress fut tué et Maul capturé.

Après être une nouvelle fois revenu au pouvoir grâce à ses fidèles super commandos Mandaloriens, Maul fut définitivement vaincu par la République Galactique, au cours d'un long siège où il affronta notamment la Jedi Ahsoka Tano avant d'être une nouvelle fois fait prisonnier. Maul fut ensuite libéré par Ahsoka au moment de la promulgation de l'Ordre 66 afin de faire diversion dans le croiseur en direction de Coruscant et décida de se retirer à nouveau, mais toujours avec sa soif de vengeance. Sous l'Empire Galactique, Maul écarta pendant un temps l'idée de vouloir demeurer un Sith, écœuré par le châtiment de son ancien mentor, et se concentra secrètement sur le commandement de l'influente organisation de l'Aube Écarlate, faisant jadis partie de son empire du crime.

Quelques années avant la Bataille de Yavin, Maul était en quête de savoir sur Malachor et eut par la suite un rude conflit avec les fugitifs Jedi Kanan Jarrus et son apprenti, Ezra Bridger, durant lequel il se servit des talents du jeune Lothalien afin de retrouver la trace de Kenobi, parti en exil sur Tatooine après lancement de la Purge Jedi, et assouvir sa vengeance. Il fut définitivement tué par ce dernier lors d'un affrontement ultime au sabre laser. Le puissant Zabrak périt en paix dans les bras de son vieil ennemi, soulagé d'avoir pu sentir que le destin de la Galaxie allait être sauvé des Sith par Luke Skywalker des années plus tard, pensant qu'il s'agissait de l'Élu tant attendu.

Biographie[]

Jeunesse[]

Enfance sur Dathomir[]

Prémices d'un Seigneur Sith[]
"Jadis, j'avais un vrai nom moi aussi. Il y a très longtemps. Je... je ne m'en souviens plus."
―Maul[src]

Dathomir, monde natal de Maul.

Environ cinquante-quatre ans avant la Bataille de Yavin,[3] le nourrisson Zabrak qui serait plus tard appelé Dark Maul naquit de Mère Talzin sur la planète Dathomir,[18][19] située dans les Territoires de la Bordure Extérieure.[20] En tant que Dathomirien, il faisait partie de la colonie des Frères de la Nuit, un groupe de mâles soumis aux femelles Sœurs de la Nuit.[21] Maul eut d'abord un frère,[22] nommé Feral,[23] de nature plutôt faible.[22] À un stade plus avancé de sa vie, Maul affirma avoir autrefois possédé un vrai nom, mais prétendit qu'il l'avait oublié depuis longtemps.[10] Avant que Maul n'atteigne sa première année, Talzin attribua aux jeunes Zabraks leurs premiers tatouages,[24] de couleur noire.[1]

Maul passa son enfance dans une maison du Village des Frères de la Nuit en compagnie de Feral. Maul devait sans cesse s'occuper de son petit frère, car Talzin s'absentait souvent avec les Sœurs de la Nuit. Plus Maul grandissait, plus il se sentait lié à la nature et au monde extérieur hors de la maison, ce qui prédestinait déjà la sensibilité à la Force du Zabrak.[22] Alors que Dark Maul n'était encore qu'un enfant, Mère Talzin devint une alliée de Dark Sidious, le Seigneur Noir des Sith, et les deux manipulateurs de la Force partagèrent leur savoir et échangèrent sagesse et puissance sur des sujets aussi variés que la maitrise du côté obscur et la manipulation de la Magie Noire.[18]

Une préparation difficile[]
"Mon histoire avec les Sorcières de Dathomir remonte à bien plus loin que vous ne le pensez. Maul est venu à moi étant enfant... un cadeau empoisonné de Mère Talzin. Sa rancœur envers moi est profonde."
―Dark Sidious à Dark Tyranus[src]

Le jeune Maul rencontre Dark Sidious, son futur Maître Sith.

À chaque visite du Sith, Maul se réfugiait dans sa chambre, car il s'inquiétait de la relation toujours plus forte entre lui et sa mère. À un moment donné, Sidious proposa même à Talzin de faire d'elle son disciple, mais ne fut finalement pas satisfait, percevant progressivement l'étendue du potentiel de Force chez le jeune Maul. Sidious demanda alors à Talzin de renoncer à son fils et de le confier à un gardien Frère de la Nuit au service du Seigneur Noir des Sith. La Sorcière de Dathomir dut se plier aux exigences de Sidious en acceptant la proposition. Maul s'enfuit de la maison avec rage, ayant entendu la conversation en écoutant derrière une porte. Revenant au village dès le lendemain, Maul ne put faire ses adieux à sa propre mère et fut enlevé par le gardien Frère de la Nuit, le privant de tout lien avec les siens et réduisant à néant l'avenir paisible que Dathomir lui promettait.[22]

Durant des mois, Maul subit de nombreuses violences, censées endurcir les nouveaux apprentis selon Dark Sidious. Maul évoluait aux côtés des deux fils de son ravisseur Frère de la Nuit, qui n'hésitaient pas à le maltraiter ou le violenter. En raison de ce traitement, Maul était souvent à bout de force d'un point de vue physique et ne recevait que les restes de nourriture n'ayant pas été consommés par les deux autres Dathomiriens. Le moral de Maul commença à décliner et le jeune en vint à reprocher à sa mère de l'avoir lâchement abandonné face à un tel sort. Tout comme son nouveau professeur le souhaitait, cette haine se mit à s'exprimer par l'intermédiaire du côté obscur : Maul se servirait désormais des sentiments obscurs dès qu'une opportunité de le faire se présenterait à lui. Tout compte fait, ses deux harceleurs arrêtèrent de le tourmenter, ayant constaté l'inefficacité de leurs provocations.[22]

Sélection brutale[]

Maul en compagnie de Sidious et Talzin.

Quelque temps plus tard, des rumeurs indiquant la venue d'un homme à l'occasion de la Sélection des Frères de la Nuit commencèrent à circuler. Cet individu était à la recherche d'un guerrier qui l'accompagnerait dans la Galaxie. Ainsi, l'ensemble des prétendants Dathomiriens se prépara à la Sélection. Lorsque le jour tant attendu arriva, Maul fut enfermé chez lui, car son geôlier redoutait son alignement très proche avec le côté obscur. Ayant recours aux sentiments négatifs, Maul invoqua la Force et arracha la porte, pourtant verrouillée, de ses gonds. Lorsqu'il fut arrivé à l'Arène de la Sélection, Maul remarqua que le vieil homme était Dark Sidious. Il laissa alors sa colère prendre le dessus et étrangla les deux frères ainsi que le gardien, dans un déferlement de haine et sous les yeux de Sidious et Talzin.[22]

Bien au dessus de ses espérances, cet acte amena le Sith à déclarer Maul comme le vainqueur de la Sélection. Face à un tel potentiel et à une progression si rapide, le Seigneur Noir des Sith annonça prendre Maul comme son apprenti sur le champ, laissant Talzin dans la confusion la plus totale.[22] Dark Sidious emmena Maul avec lui et quitta Dathomir alors que Talzin faisait le serment de récupérer sa progéniture tôt ou tard et de se venger du Sith.[18] Par la suite, Talzin mit au monde un troisième fils, prénommé Savage. Ce dernier remplaça sans le savoir le rôle que tenait auparavant Maul en prenant soin de Feral.[25] Savage ignorait complètement l'existence de son deuxième frère, Maul.[21]

Formation Sith[]

Premières épreuves[]
"J'ai enduré de grandes souffrances durant ma formation. Pour que je puisse devenir un instrument de vengeance. Pour que je puisse tuer des Jedi."
―Dark Maul[src]

Enlevé à sa mère dès son plus jeune âge, Maul devient l'apprenti du mystérieux Dark Sidious.

Une fois sous la tutelle de Sidious, Maul s'entraîna comme son Apprenti Sith et se vit finalement accorder par son maître le titre de « Dark Maul ».[3] En prenant Maul comme disciple,[18] Sidious viola la Règle des Deux,[26][27] stipulant qu'il ne pouvait subsister en même temps que deux Sith, un maître et son apprenti,[28] car le nouveau professeur de Maul était encore soumis à cette époque à l'autorité de son propre mentor, Dark Plagueis.[29] Le maître de Maul, connu publiquement sous l'identité de Sheev Palpatine, n'avait pas encore accédé à la fonction de sénateur de Naboo avant de prendre sous son aile le Dathomirien.[30]

Pendant des années, Maul fut conditionné pour devenir une arme au service des Sith. Présentant de nombreuses aisances acrobatiques,[19] il obtint le titre honorifique de guerrier Sith.[31] La formation de Maul le poussa à vouloir se venger de l'Ordre Jedi,[2] qui avait vaincu les Sith un millénaire plus tôt.[27] Pour l'aider à canaliser sa colère et sa haine, Sidious enseigna à Maul un mantra, censé également l'aider à endurer la souffrance et la trahison.[7] Le Zabrak fut formé à se montrer sans pitié face à ses ennemis et fut initié au maniement d'un sabre laser à double lame, finissant par fabriquer le sien,[19] en utilisant les plans d'assemblage transmis par son maître. Les plans avaient été cachés par Sidious au niveau d'une entrée abandonnée des antiques Archives Sith.[32]

Pour composer son sabre, Maul se servit de pièces qu'il avait volées ou obtenues d'une manière quelconque, bien conscient de la quantité de douleur et de sang qui était entrée dans l'assemblage de son arme.[33] Dark Maul fit l'acquisition d'une véritable panoplie d'équipements Sith,[1] dont le courrier stellaire Cimeterre[15] — issu des Systèmes de Flotte Sienar et grandement modifié pour des usages Sith —,[17] la motojet[34] FC-20 Aileron de Sang — manufacturée par Razalon,[17] mais elle aussi considérablement améliorée par son propriétaire[34] — et au moins trois droïdes sondes Iris Sombre DRK-1,[17] utilisés lors de missions de reconnaissance terrestres.[1]

Expédition sur Malachor[]
"Connais-tu cet endroit, mon apprenti ?"
"Oui, maître. Je l'ai vu... dans mes rêves."
"C'est ici... sur cette planète morte... que les Jedi ont porté un coup terrible aux Sith. Beaucoup des nôtres ont été terrassés. Simplement parce qu'ils voulaient être libres."
"Loin dessus, loin dessous."
"Respire-les mon apprenti. Respire les cendres de l'empire qui nous a précédés. Laisse la haine t'envahir.
"
―Dark Sidious et Maul, sur Malachor[src]

En expédition sur Malachor avec son maître durant sa formation, Dark Maul ressent le massacre des Sith au cours du Grand Fléau.

Au cours de sa formation, Sidious emmena Maul sur l'ancien Monde Sith de Malachor pour lui faire part d'une grande bataille s'étant déroulée là-bas par le passé, et ayant opposé les Jedi aux Sith. Les deux adeptes du côté obscur traversaient le champ de ruines et de corps pétrifiés, situé en contrebas du Temple Sith de la planète, lorsque Dark Sidious demanda à Maul s'il connaissait le lieu. Le Zabrak répondit alors qu'il l'avait entrevu dans ses rêves. Expliquant à son élève que les Jedi avaient porté un coup fatal aux Sith sur cette planète plusieurs millénaires avant leur venue, le Seigneur Noir des Sith constata que beaucoup de leurs semblables avaient été instantanément pétrifiés, uniquement en raison de leur désir de liberté, selon le professeur de Maul, Dark Sidious.[7]

Alors qu'il passait en revue les corps massacrés des Sith,[7] Maul respira, sous les recommandations de son maître, les cendres de ses prédécesseurs,[33] tous tués quand une ancienne arme avait été activée dans le Temple Sith de la planète,[10] et parvint à maîtriser la colère qui se mettait à l'envahir, finissant par la laisser brûler en lui, tout en la transformant en véritable haine.[33] Contraint à respirer ces cendres, Maul eut des visions de plusieurs membres de l'Ordre Sith frappés par les Jedi. Il ressentit coups de sabre après coups de sabre cette douleur alors qu'il percevait la mort de ses frères Sith.[7]

Le Dathomirien récita le mantra que Sidious lui avait appris afin de s'apaiser, mais la douleur était trop forte pour être contenue. Il lâcha peu après un cri de rage. Hurlant sur les ombres des Jedi, eux aussi décédés à cet instant, Maul leur ordonnait de l'affronter et les maudit en passant. Sabre laser à la main, l'Apprenti Sith eut les mains tranchées, toujours dans le cadre de cette vision, tandis qu'il récitait les dernières strophes de son mantra. Par la suite, Maul reprit ses esprits et aboutit à la conclusion que la violence des Jedi, qui s'était exercée sur lui et les Sith au cours de l'hallucination, devait être impérativement combattue.[7]

Épanouissement risqué[]
"Enfin, nous nous ferons connaître des Jedi. Enfin, nous aurons notre revanche."
―Dark Maul à Dark Sidious[src]

Menant de nombreuses missions clandestines durant sa formation, Maul chassait souvent du gibier sauvage.

Avec son Maître, Maul espérait pouvoir détruire les Jedi pour replacer les Sith au centre du pouvoir galactique.[2] Toutefois, la haine de Maul envers les Jedi était d'origine plus profonde et personnelle. Submergé de colère lorsqu'il prit conscience que les Jedi n'étaient pas venus pour lui quand il était encore enfant, Maul ignorait si les Jedi ne le trouvaient pas digne de les rejoindre ou s'ils n'étaient tout simplement pas au courant de son existence. Ce que Maul voyait comme de la négligence ne fit qu'alimenter sa rage, comptant les jours jusqu'à enfin pouvoir se venger. Il était très impatient de la mise en œuvre du plan de son Maître, qui percevait bien la douleur et la souffrance que son disciple éprouvait, alors que Maul attendait son heure pour pouvoir se déchaîner sur la Galaxie qui l'avait tellement blessé.[33] Maul n'était cependant pas au courant des nombreux détails qui entouraient le plan secret de son Maître pour s'emparer du pouvoir.[35]

Plusieurs années après le début de sa formation d'Apprenti Sith par Sidious, Dark Maul commença grandement à s'impatienter. Il aspirait à une confrontation directe avec les Jedi,[36] son entraînement intense ayant fait germer en lui un sentiment de revanche.[2] Le Seigneur Sith passait principalement ses nombreuses périodes de temps-libre à chasser du gibier sauvage[37] ou à poursuivre des Jedi, les observant dans l'ombre sans toutefois se dévoiler. Maul estimait que sa formation était terminée et peinait à comprendre pourquoi son maître ne passait pas à l'action immédiatement. Or ce dernier n'avait entamé sa carrière politique que depuis peu[38] et avait besoin de plus de temps.[36]

Au service des Sith[]

Une soif de sang incoercible[]

Chasseur de rathtars sur Twon Ketee[]
"Les rathtars comptent parmi les créatures les plus dangereuses de la Galaxie. Affamés. Violents. Implacables. Nous sommes si semblables... et pourtant si différents."
―Dark Maul, sur Twon Ketee[src]

Dark Maul chassant des rathtars sur Twon Ketee.

Environ dix ans avant le commencement de la Guerre des Clones,[39] Dark Maul se rendit sur la planète marécageuse de Twon Ketee et initia une chasse aux rathtars. Le Zabrak avait recruté quatre autres chasseurs de gros gibier[36] dont un Anomide,[37] pour l'aider dans sa traque. Dark Maul comptait se servir de ses hommes pour lui faciliter la tâche et attirer vers lui sa proie. Cependant, le cours de la chasse s'inversa rapidement, les humanoïdes devenant les cibles des rathtars. Une des créatures ne tarda pas à se dévoiler et commença à attaquer le groupe de chasseurs.[36]

Après que le rathtar en eut terminé avec eux, Maul, muni d'un masque respiratoire pour se prémunir des gaz toxiques, bondit sur sa proie, lui assenant presque immédiatement des coups de vibro-hache, sans avoir recours à son sabre laser. Le guerrier Sith trancha tout d'abord plusieurs tentacules au monstre, puis s'attaqua au corps du rathtar, qui fut mis hors d'état de nuire. Les réjouissances de Maul n'étaient que provisoires, car deux autres créatures firent irruption derrière lui peu de temps après. Le Seigneur Sith comprit alors que les rathtars chassaient en meute. Malgré cette découverte et la perte de ses alliés, Dark Maul n'abandonna pas la chasse et employa la même stratégie que celle utilisée face au premier monstre. Le Sith coupa plusieurs tentacules, puis tenta d'atteindre la tête d'un des rathtars avec sa hache. La créature se replia en direction d'un arbre et essaya de s'agripper aux branches de celui-ci.[36]

Alors que Maul tenait toujours son arme, sans pouvoir toutefois frapper l'animal, l'une des branches craqua sous l'effet du poids du rathtar. La bête fut écrasée et immédiatement tuée. De son côté, Dark Maul parvint à s'éloigner à temps de la trajectoire qu'emprunta l'arbre durant sa chute. En chassant les rathtars, Maul réfléchit au sujet de leur dangerosité et compara sa situation à la leur. Prenant conscience de leur liberté, presque illimitée, le Seigneur Sith comprit que le ces chasses ne suffiraient pas à assouvir sa soif de vengeance. Il enviait enfin l'indépendance des rathtars qu'il poursuivait ; contrairement à lui, ils n'étaient pas soumis à un maître. Après avoir vaincu le dernier rathtar, l'Apprenti Sith revint sur le monde-capitale de Coruscant,[36] situé dans les Mondes du Noyau.[17]

Escapade aux bas-fonds de Coruscant[]
"Je perçois..."
"Oui, maître. Je le perçois aussi. C'est... froid."
"Il y a quelqu'un... qui nous observe.
"
―Khaat Qiyn et Bairdon Jace au sujet de Dark Maul[src]

Explorant les bas-fonds malfamés de Coruscant, Dark Maul observe les Jedi Khaat Qiyn et Bairdon Jace.

De retour sur Coruscant, Dark Maul, dont la soif de sang n'avait pas été suffisamment satisfaite par la chasse aux rathtars, décida de descendre dans les bas-fonds de la planète, comptant y trouver de quoi s'émanciper de la mainmise de son maître sur ses opérations personnelles.[36] Haut lieu criminel à la fois sinistre et pauvre, les bas-fonds de Coruscant faisaient office de refuge à de nombreux contrebandiers et mercenaires.[40] Errant dans les ruelles sombres des bas-fonds, le Seigneur Sith restait tapi dans l'ombre et scrutait les passants avec grande attention. Il aperçut notamment un tandem de Jedi humains, constitué de la Maître Jedi Khaat Qiyn et de son Padawan, Bairdon Jace. Les deux gardiens de la paix et de la liberté s'entretenaient alors avec deux Rodiens. Lorsque les Jedi avancèrent en sa direction, Maul dégaina son double sabre laser, craignant d'être repéré. Tandis qu'il voyait les Jedi, Dark Maul réfléchit à leur position d'infériorité vis-à-vis des Sith,[36] conformément à ce qu'on lui avait enseigné.[19]

De plus, le Zabrak pensait que l'Ordre Jedi s'affaiblissait et que son ère était bientôt révolue ; il était persuadé d'être apte à frapper dès l'arrivée de cet instant. Khaat Qiyn fut la première des deux à ressentir la présence inquiétante de Maul à travers la Force. Son Padawan la perçut également et eut une impression soudaine de froideur. La Maître Jedi put enfin déterminer que cette présence qui se faisait de plus en plus oppressante provenait de quelqu'un les observant, même si elle ne pouvait pas imaginer avoir affaire à un Seigneur Sith surentraîné comme Dark Maul. Tout en se souvenant de la rudesse de sa formation, le Dathomirien se laissa inonder par la rage, qui fut perçue par les Jedi à proximité. Se remémorant enfin son but final : devenir un « instrument de vengeance » à même de tuer des Jedi pour le compte des Sith. Ce rappel servit à Maul d'avertissement, se focalisant à nouveau sur son rôle d'apprenti de Sidious et ne se révélant pas aux Jedi avant le grand jour.[36]

Le duo de Jedi s'éloignait déjà de la cachette de Maul quand Qiyn appela son disciple à la prudence face à ce qu'elle qualifiait d'« ombres » renfermant « une grande rage » canalisée à cet instant précis, mais qui pouvait prendre le dessus sur lui à tout moment. Jace répondit à son maître que l'endroit paraissait désert. Peu après, il se demanda si les sens des Jedi pouvaient les trahir et remit en question la fiabilité aveugle que les Jedi avaient en la Force. Prenant conscience de l'égarement de son apprenti, la Maître Jedi ordonna à Jace de se reprendre et à toujours faire confiance à la Force. Bien que Maul se ne montra pas directement aux Jedi lors de cette visite des bas-fonds de Coruscant, sa simple présence suffit à faire s'interroger Bairdon Jace au sujet de la perte de visibilité des Jedi en la Force,[36] qui entraînerait leur chute en partie plus d'une décennie plus tard.[41]

Rappelé à l'ordre par son maître[]
"Ces jeux... ces distractions... ils pourraient entraîner ta chute, mon apprenti. Je t'ai mis en garde, maintes fois. Je t'ai dit d'éviter tout contact avec les Jedi. Et pourtant, tu persistes à tester les limites de mes interdits. J'ai toléré tes expéditions de chasse... je t'ai permis de mettre ton courage à l'épreuve face aux êtres les plus impitoyables de la Galaxie... mais jouer avec les Jedi... c'est prendre un trop grand risque."
"Je ne souhaite que prouver ma valeur, mon maître. Je suis prêt.
"
―Dark Sidious et Dark Maul sur Coruscant[src]

Convoqué par son maître après avoir approché deux Jedi, Dark Maul se rend aux Usines, où il reçoit un dernier avertissement.

Après cette escapade, Dark Maul fut convoqué par son maître et dut se rendre au quartier des Usines,[36] une zone industrielle délabrée[17] et abandonnée de Coruscant[42][43] souvent fréquentée par le maître de Maul.[26][44] Étant parfaitement au courant des exactions de son apprenti,[36] car il pouvait suivre à travers la Force ses moindres faits et gestes,[45] Sidious voulut rappeler à l'ordre Dark Maul. Rappelant que de telles dérives pouvaient lui coûter cher, le Seigneur Noir des Sith assura à Dark Maul l'avoir pourtant mis en garde à de nombreuses reprises à propos du risque que présentait le fait d'approcher des Jedi. Très étonné que son apprenti persiste à lui désobéir, Sidious nota qu'il avait autorisé les chasses clandestines de Maul et lui avait permis de se mesurer aux individus les plus implacables de la Galaxie. Selon le mentor de Maul, interférer avec les Jedi était un risque bien trop important pour un objectif si dérisoire, s'amuser naïvement au lieu de se concentrer sur la réussite du Grand Plan des Sith, comptant énormément aux yeux de Sidious.[36]

Recevant donc l'ordre d'éviter au plus les Jedi jusqu'au moment propice pour mettre en marche ses plans,[36] dont Maul ignorait la véritable nature,[35] le guerrier Sith se défendit, car il souhaitait seulement prouver de quoi il était capable dans le cadre d'un affrontement direct. Lorsque le Zabrak assura être prêt, Sidious lui rappela que ce n'était pas encore son cas. Le Seigneur Noir des Sith reconnut ne pas se préoccuper de l'impatience de son disciple, tout comme sa vision du temps, voulant envoyer à son apprenti un signal fort : il était le maître et c'était lui qui déciderait de l'envergure que prendrait le rôle de Maul dans cet engrenage, façonné jour après jour par ses soins. Bien qu'il félicita son élève pour cette colère et cette soif de vengeance, qui faisaient de Maul — d'après Sidious — un « adversaire redoutable », il mit toutefois en garde le Dathomirien. Si Dark Maul mettait une nouvelle fois les plans de Sidious en danger, il se chargerait de lui personnellement.[36]

De nouvelles distractions[]

Une mission de haute importance[]
"À vos ordres, mon maître. Je pars pour Kellux immédiatement. Soyez-en assuré, vos intérêts seront protégés."
―Maul à Dark Sidious, avant de partir en mission[src]

Après avoir reçu ses ordres, Dark Maul quitte son maître et part pour le Système Kellux.

En dépit de la détérioration de leur relation maître-apprenti, Maul était encore utile à Sidious, qui avait même une nouvelle mission à lui confier. Selon le professeur de Maul, cette tâche pouvait rassasier sa soif de sang pendant quelque temps. Maul apprit que leurs alliés de la Fédération du commerce avaient demandé leur aide, car il étaient en mauvaise posture après avoir été pris en otages par une faction de pirates. En effet, alors qu'ils supervisaient l'installation de complexes miniers dans le Système Kellux, les ingénieurs Neimoidiens avaient été capturés. Vus comme « très rusés » par Dark Sidious, les pirates étaient parvenus à concevoir des générateurs de champ électrostatiques artisanaux afin de rendre inopérants les droïdes de combat auto-propulsés à géométrie variable Mark I chargés de protéger les commerçants.[36]

Comme leurs activités étaient illégales vis-à-vis de la loi républicaine, les Neimoidiens ne pouvaient pas demander le soutien de la République Galactique sans être inquiétés. Prévenu uniquement en raison de ses intérêts personnels dans le projet de la Fédération, Sidious avait besoin d'un missionnaire apte à résoudre une situation aussi délicate. Prenant conscience de l'importance extrême de l'opération pour son maître, qu'il ne souhaitait plus décevoir, Maul annonça partir pour la planète Kellux sans attendre et promit que les intérêts de Sidious seraient préservés. Esquissant un sourire malicieux tout en observant le départ de Maul, Dark Sidious murmura tout bas que cela était évident et qu'il ne s'attendait à rien d'autre.[36] Il suivrait avec grande attention la suite des événements, scrutant discrètement les agissements de son disciple.[45]

Arrivée dans le Système Kellux[]
"Un vaisseau ! Il est sorti de nulle part ! Il était camouflé !"
"Attention ! Attention ! Il déploie des mines !
"
―Les pirates réagissant à l'arrivée de Dark Maul[src]

À bord du Cimeterre, Maul arrive dans le Système Kellux et sème le chaos parmi les pirates.

Pour cacher son arrivée aux pirates, Dark Maul utilisa le dispositif de dissimulation du Cimeterre,[36] son vaisseau personnel.[15] Lorsqu'il arriva en orbite de Kellux, Maul aperçut les orb-wings des pirates, qui patrouillaient alors à travers le champ de débris se trouvant autour des cargos LH-3210 de classe Lucrehulk, tombés aux mains des malfaisants. Effectuant leur dernier passage avant de rentrer aux vaisseaux commerciaux, les pirates n'avaient trouvé que des pièces de droïdes et de métal dans le champ de débris. Cependant, un pirate détecta une présence suspecte et informa l'un de ces collègues, un humain nommé Dral, que quelque chose se rapprochait derrière lui. Étonné, le pirate se demandait d'où pouvait sortir cette chose, qu'il n'arrivait pas à définir.[36]

Soudain, deux torpilles à proton jaillirent derrière le vaisseau de Dral, essayant alors d'éviter les projectiles. Au moment où les torpilles atteignirent leur cible, détruisant instantanément l'orb-wing du pirate, Maul désactiva la dissimulation et révéla ainsi le Cimeterre aux preneurs d'otages. Très surpris par l'arrivée brutale du vaisseau de Maul, les pirates comprirent que l'appareil avait été camouflé pour masquer son approche. Le Seigneur Sith déploya ensuite des mines, mais un pirate Shistavanen les repéra et en informa les autres pilotes. Toutefois, certaines mines détruisirent des orb-wings, parsemant les rangs adverses. Après avoir mis en déroute les vaisseaux pirates, Dark Maul s'approcha avec le Cimeterre des cargos où étaient détenus les ingénieurs Neimoidiens.[36]

Une nouvelle désobéissance secrète[]
"Quelle ironie... On me pousse à céder à ma passion... à mes peurs... et pourtant, mon maître l'ordonne d'être patient. Mais massacrer des pirates... traquer des bêtes... cela ne me distraira qu'un temps. Je suis la lame la plus tranchante de l'arsenal de mon maître... et pourtant, je m'émousse d'être si peu employé. Ma frustration... mon impatience... mon désir de me mettre à l'épreuve contre les Jedi... ne font que grandir."
―Dark Maul repense à sa soif de vengeance en attaquant les pirates[src]

Les pirates qui se trouvaient à l'intérieur des cargos LH-3210 avaient été informés de la présence d'un vaisseau intrus par les pilotes d'orb-wings. Alors que les ingénieurs avaient été rassemblés sur le pont de commandement, un officier prit la parole et affirma que les commerçants possédaient de puissants alliés, faisant référence à leur contrat avec les Seigneurs Sith. Il ajouta qu'il valait mieux que leurs agresseurs se rendent sans plus attendre. L'officier fut peu après interrompu par un pirate Feeorin, le menaçant de l'éjecter par un sas d'évacuation s'il continuait de vouloir négocier avec eux. L'individu ajouta qu'il n'y avait qu'un seul vaisseau à abattre.[36]

Avant qu'il ne puisse dire dans un dernier temps que les orb-wings allaient s'en charger sans trop de difficultés, Dark Maul tua à distance l'un des pirates par poussée de Force, informant ses compères de la présence du Sith à bord.[36]

Peu après, Maul s'occupa des pirates qui avaient kidnappé des membres de la Fédération. Un pirate, prenant Maul pour un Jedi, le supplia afin de rester en vie en échange d'informations. Le Barabel informa Maul que Xev Xrexus du cartel Xrexus avait capturé une Padawan Jedi qui allait être vendue aux enchères au plus offrant. Maul tua finalement le rescapé ainsi que plusieurs membres de la Fédération du commerce ayant été capturés et commença la traque de la Padawan.[36]

Premier affrontement avec un Jedi[]

Dark Maul en plein affrontement sur Nar Shaddaa.

Maul recruta ensuite une équipe de chasseurs de primes composée de Cad Bane, Aurra Sing, Vorhdeilo et Troo-tril-tek et se rendit sur Nar Shaddaa afin de déterminer l'emplacement de la vente aux enchères de Xrexus. Maul s'impliqua dans une altercation dans un bar après avoir été accusé d'être un Jedi. Il fut aveuglé au cours de l'affrontement par le criminel Quarren Calgriz, que Maul tua assez rapidement, et fut même quasiment encerclé et vaincu lorsque le combat fut interrompu grâce à l'arrivée de Bane, Sing et Vorhdeilo. Bane informa Maul que les chasseurs de primes étaient parvenus à obtenir une invitation à la vente aux enchères. Les chasseurs de primes avaient intercepté le gang Haddrex, volé leur vaisseau et leur droïde de protocole, FE-B3. Troo-Tril-Tek et Maul torturèrent FE-B3 jusqu'à ce qu'ils extraient le lieu exact de la vente aux enchères.[7]

Dark Maul aux enchères d'Eldra Kaitis.

Maul et les chasseurs de primes voyagèrent plus tard dans le vaisseau du gang jusqu'à arriver au niveau d'une station spatiale du système Drazkel pour assister aux enchères. Xrexus annonça aux personnes rassemblées que la Padawan, une Twi'lek dénommée Eldra Kaitis, avait été retrouvée à bord d'un vaisseau de transport de la République Galactique qui s'était écrasé après avoir été attaqué par des pirates. Pendant que Xrexus accueillait ses invités comme il se doit, Maul fouilla la station spatiale et repéra Kaitis enfermée une cellule de détention.[7] Mais en cherchant Kaitis, Maul fut surpris en train de se faufiler à travers la station par Xrexus et Maul du fournir une fausse identité, Seris Madreth du Consortium Haddrex, pour tromper l'humaine. Maul conversa ensuite avec Bane et les autres chasseurs de primes pour qu'ils trouvent une échappatoire et mettre au point un plan de secours.[46]

De retour à la vente aux enchères, Maul laissa le Moogan Jee Kra remporter Kaitis. Maul et ses chasseurs de primes confrontèrent ensuite Jee Kra et son équipage dans leur vaisseau. Là-bas, Maul et son groupe tuèrent Kra ainsi que ses partenaires. Maul demanda à Bane de faire décoller le vaisseau dans l'espace et confirma à Kaitis qu'il était un Sith. Toutefois, Xrexus avait préalablement installé un dispositif d'explosifs sur la navette, qui fût contrainte de s'écraser sur la lune de Drazkel.[46]

Maul et Kaitis combattent des droïdes assassins sur la lune de Drazkel.

À la surface de la lune, Maul, Kaitis et les chasseurs de primes survécurent malgré tout au crash. Maul et ses compagnons se rendirent compte que Xrexus envoyait des vaisseaux à leurs trousses et décidèrent de se séparer ; Maul et Kaitis éloigneraient les droïdes assassins tandis que Bane, Sing et Vorhdeilo tenteraient de subtiliser un appareil. Lorsqu'ils furent encerclés par ces mêmes chasseurs, Maul rendit à Kaitis son sabre laser, et ils combattirent ensemble leurs ravisseurs. Après avoir vaincu les droïdes, Maul et Kaitis s'apprêtèrent à se battre entre eux.[47]

Il se sont avérés être deux adversaires de taille et Maul fut surpris par les talents de bretteuse de la Twi'lek. À la fin du duel, Kaitis se servit de son sabre laser pour provoquer un glissement de terrain qui engloutit temporairement Maul. Alors qu'elle s'apprêtait à l'achever, le Zabrak se leva brusquement et la poignarda au niveau de la poitrine. Il détruisit ensuite FE-B3, et Maul fut finalement récupéré par Bane et les autres chasseurs de primes à l'aide d'une navette volée de classe Flarestar. Maul les rétribua et ils le déposèrent ensuite à la cachette de Xev. Maul y tua Xrexus afin d'assurer le secret de la réapparition des Sith. Il retourna après sur Coruscant pour rencontrer Sidious. Son maître était au courant qu'il avait tué la jeune Padawan, néanmoins il fut satisfait d'apprendre que la soif de sang de son Apprenti n'était pas encore totalement rassasiée.[45]

Travail avec Zek Peiro[]

Maul et Peiro traversant Coruscant.

Quelque temps plus tard, Maul, cachant sa position de Sith en revêtant un déguisement, forma un faux cartel sous le nom d'Eldra Kaitis et travailla à un certain moment avec l'humain Zek Peiro, qui était sensible à la Force, pour intercepter des livraisons de scarn, une proto-épice utilisée dans la fabrication des vraies substances. Maul et Peiro se battirent contre plusieurs de leurs acheteurs et trouvèrent finalement le scarn. Pourtant, il décida de tuer Peiro à l'aide d'un objet en métal et de laisser son corps. Maul retourna voir Sidious, qui fît part de son inquiétude à propos du comportement irresponsable de Maul et de la façon dont il se rendait presque aussi insensé que Zek Peiro.[48]

Retour sur Malachor[]

Maul et Sidious retournent sur Malachor.

Après avoir assassiné Peiro, Maul retourna avec Sidious sur Malachor pour compléter la formation de Sith du Zabrak. Pendant son séjour sur la planète, Maul respira les cendres des Sith morts depuis longtemps et eut une vision à travers la Force. Dans cette hallucination, Maul était un Jedi et sauvait un confrère Zabrak d'une redoutable créature. Maul était par la suite invité à dîner avec d'autres Zabraks en guise de remerciement. Maul, dégoûté par leur idéalisation des Jedi, devenait subitement un Sith et éliminait l'ensemble du groupe. Une fois sa vision terminée, Maul fut félicité par son maître et se rendit compte qu'il aurait besoin de bien plus que sa rage et ses émotions s'il voulait détruire les Jedi.[48]

Révélation des Jedi aux Sith[]

Après des années d'envie de vengeance contre les Jedi, Maul devint une partie intégrante du plan de son maître pour prendre le contrôle de la République Galactique et détruire les Jedi. Sidious, qui était secrètement le Sénateur Sheev Palpatine de Naboo, conspira avec la Fédération du commerce pour envahir sa planète en guise de représailles à la taxation des routes commerciales dans les systèmes stellaires républicains éloignés. La Fédération lança ses vaisseaux, bloqua Naboo, et prépara son armée composée de droïdes de combat. Le Chancelier Suprême Finis Valorum, que Palpatine avait l'intention de remplacer grâce à l'invasion, envoya les Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi pour résoudre la situation, mais la Fédération tenta d'éliminer les deux Jedi, forçant Jinn et Kenobi à se réfugier à la surface. Une fois sur place, et au début de l'invasion, ils sauvèrent la Reine Padmé Amidala et s'échappèrent de Naboo.[1]

Maul active le dispositif de dissimulation du Cimeterre pour l'approche furtive de Tatooine.

Parce qu'Amidala était nécessaire à leurs plans - la Reine devant signer de force un traité qui légitimerait l'occupation pourtant illégale de Naboo - Sidious envoya Maul à la rencontre de la Reine et des Jedi. Maul retraça un appel de détresse provenant de Sio Bibble, le gouverneur de Naboo, que la Reine Amidala réceptionna sur Tatooine. Avec la permission de son Maître, Maul se rendit sur la planète désertique pour localiser la Reine.[1] Il atterrit dans le désert avec son vaisseau personnel, le Cimeterre, s'en servant telle une base mobile pour son opération.[15] De son vaisseau, il lança un trio de droïdes sondes Sith à la recherche de la Reine et de ses protecteurs Jedi, et grâce à l'un d'eux, il put découvrir leur vaisseau juste au moment où ils s'apprêtaient à partir. Maul traversa les dunes de sable de Tatooine sur l'Aileron de Sang, sa motojet de prédilection, en direction du Vaisseau Nubian 327 de type J d'Amidala. Cependant, il croisa Qui-Gon Jinn, l'un des Jedi chargé de protéger la Reine, et un jeune garçon nommé Anakin Skywalker.[1]

Néanmoins, le Seigneur Sith attaqua Qui-Gon Jinn et les deux combattants se sont engagés dans un duel au sabre laser. Le Maître Jedi ordonna à Anakin de monter à bord du vaisseau et de dire au pilote de décoller. Ce fut un affrontement court mais intense, Maul utilisant sa terrifiante agilité et sa férocité pour épuiser Jinn en se servant de sa technique vicieuse au sabre laser. Juste au moment où Jinn s'apprêtait à succomber au pouvoir et à la fureur de Maul, cherchant évidemment à achever le Jedi, le vaisseau de la Reine vint à la rescousse et Jinn parvînt à s'y engouffrer, laissant sur le sable le Seigneur Sith furieux de rage.[1]

Maul affronte Qui-Gon Jinn lors d'un duel sur Tatooine.

Bien que Jinn et la Reine soient parvenus à s'enfuir, le fait est que les Sith s'étaient incontestablement révélés aux Jedi pour la première fois depuis un millénaire, et l'Ordre Jedi se demandait comment les Sith auraient pu revenir après tant de siècles passés dans l'ombre. Malgré la fuite de ses proies, Maul reconnu ce qu'il avait accompli et se laissa envahir par les ténèbres et la haine. Ce que Maul ignorait, c'était que Skywalker, le jeune garçon qui était destiné à être l'Élu[1] détruirait un jour les Jedi et deviendrait lui-même un Seigneur Sith.[41]

Duel sur Naboo[]

"Seigneur Maul, faites preuve de vigilance. Laissez les agir les premiers."
"Oui, mon Maître.
"
―Sidious s'adressant à son Apprenti avant la bataille de Naboo[src]

Maul collabore avec Nute Gunray et les autres officiels de la Fédération pendant son séjour sur Naboo.

Après leur fuite de Tatooine, les Jedi et la reine, se rendirent sur Coruscant, où Sidious, en tant que Palpatine, manipula Amidala pour qu'elle appelle à un vote de défiance contre le Chancelier Valorum, provoquant ensuite une nouvelle élection, où Palpatine se présenta comme l'un des principaux favoris pour remporter et prendre la tête de la République Galactique. Maul, quant à lui, retourna sur Naboo sur ordre direct de son maître, où Amidala et les Jedi rentrèrent aussi pour combattre les forces d'occupation de la Fédération du commerce. Désireux d'une nouvelle confrontation avec les Jedi, Maul décida de choisir le lieu de son inévitable duel.[33] Les Naboo, ainsi que les Gungans qui vivaient dans les océans de Naboo, entrainèrent l'armée de la Fédération dans une grande bataille loin de la capitale, Theed. Se servant de la bataille comme une diversion, la Reine et les Jedi se battirent pour reprendre le contrôle de la ville.[1] À son arrivée sur Naboo, Maul fut accueilli par les Neimoidiens, mais ignora leurs tentatives pour le rassurer au sujet d'Amidala, préférant terminer rapidement sa tâche visant à choisir le lieu de l'affrontement. Il décida d'attirer les Jedi dans la série de couloirs et de passerelles menant aux installations de production d'électricité non loin du hangar et à l'intérieur de celles-ci, et il s'entraina à lancer son sabre laser et à se déplacer pour s'acclimater à son environnement et se préparer au combat.[33]

Duel entre Dark Maul, Obi-Wan Kenobi et Qui-Gon Jinn.

La tentative de reprise de la capitale atteignit finalement le palais royal, où Maul attendait de pied ferme Jinn et Kenobi. Le Seigneur Sith combattit les Jedi d'abord dans le hangar du palais, puis dans le complexe des générateurs. Le duel faisait rage dans beaucoup de salles, Maul domina largement le duel ; mais céda volontairement du terrain afin de conduire les Jedi au cœur des installations. Maul parvint à diviser les Jedi en faisant chuter Kenobi de plusieurs niveaux à la fois après s'être servi de la Force. Le Padawan fut incapable de rejoindre Maul et Jinn en raison des murs laser qui se dressaient sur son chemin. Profitant de cette séparation, Maul affronta Jinn seul et empala finalement le Maître Jedi au niveau du torse, le blessant mortellement. Lorsque Kenobi rattrapa finalement son retard en arrivant devant Maul, les deux adversaires s'engagèrent dans un combat vif, Kenobi en proie à la colère et la tristesse à la suite du décès de son Maître,[1] qui était aussi son ami.[1][49]

Maul assomma Jinn en le frappant au visage avec le manche de son sabre laser.

Bien que Kenobi eut sectionné le sabre laser à double lame de Maul en deux, laissant le Seigneur Sith avec une seule et unique lame, Maul désarma Kenobi et le poussa avec la Force sur le bord d'un large puits de réacteur. Pris au dépourvu, Kenobi lâcha son sabre laser et se retrouva suspendu au-dessus de l'abîme à un petit rebord lui servant d'unique prise. Maul lança le sabre laser de Kenobi dans le puits en dessous de lui. Tandis que Maul se moquait du jeune Jedi, tentant de le faire tomber de la paroi. Kenobi se calma et utilisa la Force pour se relever et ramener vers lui le sabre laser de Jinn, qui vint rejoindre sa main. En un instant, Kenobi activa la lame au travers de la taille de Maul, le tranchant en deux et l'envoyant tomber le long du précipice, acte qui le conduirait plus tard à la folie et à sa haine immense envers Obi-Wan Kenobi. Le même jour, Sheev Palpatine devint Chancelier Suprême de la République Galactique. Lui et les Jedi croyaient que Maul avait péri au cours de son duel sur Naboo.[1]

Exil dans la Bordure Extérieure[]

"... il vit dans la Bordure Extérieure, en exil."
―Mère Talzin annonçant à Opress que son frère Maul a survécu[src]

Maul, vaincu et partit en exil, s'abritait dans les champs d'ordures de Lotho Mineur.

Cependant, grâce à la haine du côté obscur et sa volonté de survivre,[50] Maul réussit à se servir de la Force pour s'accrocher à un évent alors qu'il dégringolait de plus en plus dans le puits du réacteur et finit par tomber dans un conteneur à ordures.[24] La magie des Sœurs de la Nuit, la physiologie avantageuse des Dathomiriens et la ténacité caractéristique des Sith formèrent un ensemble de raisons qui lui servirent à rester en vie alors même que sa santé mentale commençait à s'estomper.[51] Le corps brisé de Maul arriva sur le monde décharge de Lotho Mineur,[2] où il logeait dans les profondes entrailles de la planète et possédait un appareil à six pattes, se substituant ainsi à ses anciennes jambes, ce qui lui permettait de pouvoir se déplacer à nouveau.[52]

Pendant l'exil de Maul, la capitaine droïde Spikewheel força plusieurs personnes, dont Gritz, Riki, Brennar et Seles, à passer toute une nuit sur Lotho Mineur, ce qui devait servir d'épreuve pour qu'ils puissent rejoindre son équipage à bord du Salvage-1. Lorsqu'ils arrivèrent sur la planète, une violente altercation éclata entre Gritz et Brennar, et le sol friable s'effondra et laissa la place à un labyrinthe souterrain.[53]

Maul s'empare de Seles sous le regard horrifié de Brennar.

En l'explorant, Seles se sépara du groupe et Brennar décida d'aller à sa recherche. Brennar découvrit alors que Maul avait capturé Seles. Le Zabrak, tout en marmonnant pour lui-même, projeta Seles sur Brennar et se mit à les pourchasser à travers les souterrains. Ils se retrouvèrent finalement pris dans une impasse. Maul était sur le point de le tuer lorsque Gritz captura Maul à l'aide d'un électro-filet.[53]

Ils retournèrent plus tard à la surface, Maul avec eux, pour trouver Spikewheel qui les attendait. Gritz et Spikewheel révélèrent qu'ils avaient été embauchés pour trouver et capturer Maul, et qu'il s'agissait tout simplement d'une ruse pour que Gritz devienne le premier associé. Gritz et Spikewheel, tout en écoutant l'appel de la personne qui les avait recruté, réalisèrent que le message provenait de Maul lui-même. Maul en profita alors pour s'échapper de l'électro-filet et confirma que c'était bien lui qui avait envoyé cette demande parce qu'il avait besoin d'un vaisseau pour s'enfuir du monde. Spikewheel tenta ensuite de tirer sur Maul, mais l'ancien Sith la détruisit. Seles paniqua et tenta d'atteindre les commandes du Salvage-1, qui décolla dans les airs. Riki ouvrit la porte de la cale de l'appareil et Maul et Gritz retombèrent à la surface de Lotho Mineur. L'équipe quitta la planète et Maul tua Gritz.[53]

Durant son exil sur le monde, Maul fit un marché avec un Anacondan sournois sensitif appelé Morley, qui accepta d'apporter de la nourriture à Maul en échange de ses restes. Au fil des ans, Maul fut rendu fou de rage et en proie au désespoir mais resta pourtant motivé par des pensées de vengeance à l'encontre d'Obi-Wan Kenobi.[52]

Skywalker affrontant un droïde d'entraînement prenant la forme de Maul.

Pendant cette période, Anakin Skywalker, alors Padawan, s'entraîna au combat au sabre laser au Temple Jedi de Coruscant, et modifia un droïde d'entraînement en lui donnant l'apparence de Dark Maul. Cette manœuvre provoqua l'étonnement des Jedi qui l'observaient depuis un balcon, le Maître Jedi Mace Windu et le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi. Skywalker cherchait à impressionner ses Maîtres et avait demandé à Kenobi de lui raconter en détail son duel avec Maul sur Naboo. Sheev Palpatine, qui était secrètement le Seigneur Sith Dark Sidious et l'ancien mentor de Maul, était lui aussi présent et qualifia cette modification en Maul « de remarquable ».[54] Skywalker deviendrait bien des années plus tard le disciple de Sidious.[41]

Guerre des Clones[]

Secouru par son frère[]

"Quoi ? Non, c'est impossible... Mon frère !"
―Savage Opress comprend que la créature ressemblant à une araignée sur Lotho Mineur est son frère, Maul[src]

Maul, en proie à la folie, est retrouvé par son frère Savage Opress, perdu depuis longtemps, sur Lotho Mineur.

Mère Talzin, guide spirituelle des Sœurs de la Nuit, savait que Maul avait survécu. Pendant la Guerre des Clones, elle confia à son frère, Savage Opress, que l'ancien Seigneur Sith pouvait être retrouvé dans les Territoires de la Bordure Extérieure. Talzin donna à Opress un talisman qui devait l'aider à trouver Maul, et Opress entreprit alors de localiser son frère à l'aide d'un vaisseau utilitaire Goji-DF. Opress arriva sur Lotho Mineur et découvrit que, son frère, fou, vivait là-bas. Maul ignorait cependant qui était réellement Opress et n'avait quasiment plus d'emprise sur sa propre identité.[52]

Tout ce qui restait du puissant Seigneur Sith connu jadis était sa soif de vengeance envers les Jedi. Croyant que Morley avait porté atteinte à son frère et l'avait rendu fou, Opress étrangla l'Anacondan.[52] Afin de faire revenir les souvenirs passés de Maul, Opress décida ensuite de l'emmener sur Dathomir, où Mère Talzin restaura l'esprit de Maul et lui dota d'une paire d'imposantes jambes cybernétiques par une incantation rendue possible grâce à l'utilisation de Magie Noire, en ayant recours à certaines parties des droïdes séparatistes détruits au cours de la Bataille de Dathomir.[13]

Résurgence dans la galaxie[]

"Pour continuer, nous devons avoir une vision bien particulière… ma vision."
"Mon frère,
partageons notre force. Il n'y a aucun intérêt à ce que l'un de nous domine l'autre."
"Il y en a toujours deux, mon frère - un Maître et un Apprenti. Et toi,
tu es l'Apprenti."
―Maul et Savage Opress[src]

Maul et Kenobi se battent pour la première fois depuis plus d'une décennie.

L'esprit désormais rétabli, Maul cherchait à se venger à tout prix d'Obi-Wan Kenobi pour l'avoir vaincu sur Naboo. Il parvînt à attirer le nouveau membre du Haut Conseil Jedi sur Raydonia en massacrant nombre de civils. Maul et Opress capturèrent ensemble Kenobi, mais le Jedi fut malgré tout délivré par Asajj Ventress, l'ancienne apprenti Sith de Dark Tyranus et la sorcière Dathomirienne qui commandait autrefois Opress. Maul et Kenobi s'engagèrent, à bord du Goji-DF, dans un duel au sabre laser pour la première fois depuis plus d'une décennie, et Maul mit le Jedi en colère en expliquant comment il avait tué Qui-Gon Jinn. Kenobi fut alors submergé par la haine de Maul et décida qu'il serait préférable que lui et Ventress s'échappent du vaisseau. Bien que Kenobi soit parvenu à s'enfuir, Maul savait que les Jedi commenceraient dès lors à le traquer inlassablement, ce qui profiterait au Zabrak dans sa quête de vengeance.[13]

Les deux frères commencèrent une véritable campagne meurtrière à travers toute la Galaxie, qui les emmena jusqu'à la station de transfert Cybloc dans le système Cybloc. Après avoir vaincu les gardes de la station, les frères tombèrent sur un coffre rempli à ras bord de crédits. Maul démontra sa supériorité guerrière à son frère en le désarmant, remportant ainsi le respect de ce dernier. À partir de là, Maul se qualifia comme le Maître d'Opress, de la même façon que la dynamique habituelle de la Règle des Deux Sith.[6]

Maul affronte Kenobi pendant qu'Opress combat Adi Gallia sur Florrum.

Après avoir dérobé de nombreux objets de valeur dans la station spatiale, les frères se rendirent sur la planète Florrum, où ils soudoyèrent un groupe de pirates pour qu'ils les rejoignent. Bien que certains se soient aussitôt ralliés, d'autres remirent en question les motivations de Maul et d'Opress et furent donc tués, sous les yeux du Weequay Hondo Ohnaka, chef des pirates, forcé à regarder l'élimination de ses hommes. Finalement, les Zabraks affrontèrent Kenobi et Adi Gallia, une autre membre du Conseil Jedi, qui les poursuivaient. Après un duel acharné où Gallia fut tuée par Opress. Kenobi attira ensuite les frères à l'intérieur de la base des pirates, où ils poursuivirent leur confrontation dans un passage étroit. Quand Opress eut le bras tranché, Maul utilisa la Force pour pousser Kenobi dans le tunnel, provoquant un éboulement avant d'ordonner la retraite. Il découvrit par la même occasion que les forces d'Ohnaka se réconciliaient avec les pirates renégats, et de même, le groupe recruté par Maul en avait profité pour se retourner contre lui. Les frères s'échappèrent dans la précipitation, le combat ayant coûté à Maul l'une de ses jambes artificielles. Plus tard, ils s'échappèrent de justesse du vaisseau utilitaire après le tir d'un des pirates d'Ohnaka sur ses réacteurs avec un lance-roquettes. Pour cette raison, Hondo était persuadé que Maul et Opress avaient péri dans le crash, Kenobi soupçonnant pourtant le contraire, du fait de la résilience de Maul, faisant référence à son combat sur Naboo.[6]

Formation du collectif des Ombres[]

"Le doute ne peut conduire qu'à l'échec. L'union de nos forces sera récompensée. Nous conquerront Mandalore. Et Kenobi, le Comte Dooku, ce prétendant Sith, et tous nos ennemis seront... vaincus."
―Maul à Pre Vizsla, tout en étouffant Bo-Katan avec la Force[src]

Maul et Opress, inconscients, sont emmenés sur Zanbar par les Death Watch.

Maul et Opress parvinrent à s'échapper de Florrum, mais s'évanouirent finalement quand la température de leur capsule de sauvetage vint à diminuer, au même titre que la quantité d'oxygène. Dérivant à travers l'espace, ils furent plus tard découverts inconscients et à peine en vie par les Death Watch, un groupe Mandalorien dissident dirigé par l'ancien Gouverneur Pre Vizsla. Dès qu'il aperçu le sabre laser de Maul, Vizsla décida de ne pas les tuer comme l'aurait souhaité son lieutenant, Bo-Katan Kryze. Vizsla supposait qu'ils étaient des ennemis des Jedi, donc, par la même occasion, ses alliés. Vizsla et ses hommes retournèrent à leur base de Zanbar, avec Maul et Opress.[8]

Sur la planète Zanbar, des droïdes médicaux soignèrent les blessures de Maul et remplacèrent les jambes qu'il avait reçu de Mère Talzin par une paire de jambes mécaniques, moins imposantes, qui le ramenèrent à une taille plus habituelle, semblable à celle qu'il avait à l'époque. En se réveillant à la fin de l'opération, Maul, épuisé, réagit seulement lorsqu'il vit Opress encore inconscient à côté de lui, alors que les droïdes dotaient son frère d'un bras mécanique. Vizsla et Bo-Katan pénétrèrent alors et commencèrent à questionner Maul, n'hésitant pas à menacer de tuer Opress si Maul refusait de répondre. Maul révéla qu'ils étaient des Seigneurs Sith, ce qui conduisit immédiatement Vizsla à l'interroger quant à ses possibles liens avec le Comte Dooku. Maul déclara avec rage que lui et Opress n'étaient au service de personne et qu'ils étaient frères, les véritables Seigneurs Noirs des Sith. Apparemment satisfait, Vizsla demanda ensuite à connaitre ses réelles intentions. Maul révéla donc sa volonté de faire fortune et de s'accaparer du pouvoir afin d'être en mesure de venger des Jedi. Il informa également les Mandaloriens que le Jedi responsable de leur situation était Obi-Wan Kenobi. Ayant déjà fait face à Kenobi par le passé et étant au courant que le Maître Jedi constituait un ami secret pour la Duchesse Mandalorienne Satine Kryze, ennemie jurée de Vizsla, ce dernier ordonna aux droïdes d'achever les réparations faites aux deux frères.[8]

Maul démontre toute l'étendue de son pouvoir en étouffant Bo-Katan Kryze.

Maul fut ensuite emmené au refuge de Vizsla qui annonça être un membre de la Death Watch, groupe qui prétendait être les descendants de la vraie foi guerrière de Mandalore, qui avait été rejetée selon lui par les pacifistes qui dirigeaient le monde. Vizsla informa également Maul de son exil et de celui de ses fidèles guerriers Mandaloriens après avoir échoué à renverser le gouvernement des Nouveaux Mandaloriens et parla également au sujet du responsable de leur exil, Kenobi. Se rendant compte qu'ils possédaient un but similaire et un ennemi en commun, Maul proposa une alliance entre les frères Zabraks et les Death Watch, affirmant que c'était la volonté de La Force. Bo-Katan s'approcha alors et déclara que la dernière fois qu'ils s'étaient alliés à un Sith, Dooku en l'occurrence, ils avaient été trahis par le Comte. Elle n'hésita pas à s'en prendre ensuite aux Sith de manière générale, disant qu'ils ne valaient pas mieux que les Jedi. Très agacé, Maul se servit la Force pour l'étouffer mais les Mandaloriens s'interposèrent aussitôt en pointant leurs armes sur lui. Maul assura que grâce à leur alliance, Mandalore serait à eux et qu'ils triompheront de tous leurs ennemis, prenant ainsi leur revanche sur Kenobi et Dooku à la fois. Il relâcha finalement Bo-Katan et Vizsla envoya Maul au chevet d'Opress pendant qu'ils soumettaient l'alliance à un vote parmi l'ensemble des Mandaloriens.[8]

Plus tard, Opress sortit du coma et commença à détruire les droïdes médicaux avec son nouveau bras gauche, mécanique, quand Maul fit irruption dans la pièce. Opress était assez perturbé de là ou il se trouvait mais Maul parvint à le calmer et l'informa de qui les avait trouvé. Il insista sur le fait que les Mandaloriens seraient plus utiles à leur projet que les pirates ne l'auraient jamais été puisque les guerriers possédaient le sens de l'honneur. Bien qu'Opress ait considéré cela comme une certaine faiblesse, Maul assura qu'ils aboutiraient plus aisément à leurs fins grâce à leur force, et qu'une fois qu'ils auraient récupéré le contrôle de Mandalore, ils utiliseraient ses ressources pour faire avancer leurs objectifs personnels, avec la Death Watch sous leur commandement. Vizsla et Kryze arrivèrent alors et leur annoncèrent que l'alliance avait été approuvée par les Death Watch.[8]

Maul, satisfait d'apprendre cette nouvelle, précisa cependant qu'ils auraient besoin d'une grande armée pour reprendre Mandalore. Il proposa à Vizsla d'aller recruter le Soleil Noir afin qu'ils puissent se joindre aux forces Mandaloriennes. À la suite de cette idée, l'alliance entreprit alors de se déplacer jusqu'à Mustafar pour y embaucher le fameux syndicat du crime. Ils furent accueillis dans la forteresse de l'organisation par Ziton Moj, qui amena le groupe au conseil. Maul demanda aux membres du conseil de se joindre à eux, mais ils refusèrent obstinément malgré l'avertissement de Maul. Sur ordre de son Maître, Savage activa son double sabre laser et le lança sur toute la longueur de la table, décapitant l'intégralité du conseil, contraignant ainsi Moj à former une alliance forcée avec les forces de Maul. De retour dans leur camp sur Zanbar, les Pykes, dirigés par Lom Pyke, annoncèrent également prêter allégeance aux frères Sith.[8]

Maul, Savage Opress et Pre Vizsla, les dirigeants du collectif des Ombres.

Par la suite, l'alliance se rendit au palais de Gardulla Besadii, situé sur Nal Hutta pour convaincre le Grand Conseil Hutt de se rallier. Les Hutts rejetèrent l'invitation sous prétexte qu'ils n'avaient aucun crédit à leur apporter pour obtenir leur fidélité. De ce fait, Maul et ses forces combattirent celles du Clan hutt qui engagea au combat plusieurs de ses chasseurs de primes dont Dengar, Derrown, Latts Razzi, Sugi, Embo et son Anooba Marrok. Après avoir triomphé des chasseurs de primes et des nombreux gardes, ils s'approchèrent d'Oruba le Hutt, qui avait été capturé par Bo-Katan et ses hommes. Quand le Hutt ne put seulement indiquer qu'ils trouveraient les autres Hutts au palais de Jabba sur Tatooine, ils éliminèrent Oruba et se dirigèrent vers l'emplacement de Jabba Desilijic Tiure qu'ils prient d'assaut. Menacé par les Death Watch, Jabba accepta finalement de rejoindre les rangs du Collectif des Ombres.[8]

Otage de la famille Morubas[]

Maul est fait prisonnier par la famille criminelle Morubas sur Bahlah.

Alors qu'il cherchait toujours[55] à bâtir son empire du crime et à rallier à sa cause de plus en plus d'entités criminelles, Maul eut un intérêt tout particulier pour la puissance qu'offrirait une alliance avec la famille criminelle Morubas. En compagnie de son frère, il se rendit à une cantina située dans le rayon d'action du syndicat et mit au au courant Savage Opress de son plan. Ce dernier consistait simplement à proposer leur offre, à laisser la possibilité au représentant de la refuser, puis à l'éliminer une fois que sa faveur aurait été remportée. Son entreprise et ses soldats leur reviendraient alors. Essayant par la suite de soumettre ce projet à Jjan, le chef du clan, Maul fut capturé par les bandits de la famille criminelle avant d'être escorté jusqu'à leur quartier-général situé sur Bahlah. Maul était enchaîné dans la salle principale du palais lorsqu'Opress initia une mission de récupération en prenant d'assaut le bastion.[56]

Que très peu impressionné par la capacité des criminels à nuire aux plans des riches aristocrates, Jjan voulut rassurer son domestique, Kranzt, affirmant que la journée était magnifique et que les portes tiendraient face à un ennemi si pitoyable. Enfin, l'homme assura avoir en sa possession un avantage de poids, Maul, le dirigeant du Collectif des Ombres. Il s'approcha justement du Zabrak et lui rappela avoir été surpris par sa proposition audacieuse d'alliance. Maul répliqua être venu avec de bonnes intentions et raconta la formation de son collectif, dans lequel Jjan aurait pu bénéficier d'un poste important s'il s'était allié à lui. Maul fit ensuite référence à tout ce qu'il avait apporté au gang et dit avoir fait preuve de respect à leur encontre. En l'écoutant, Jjan ne put s'empêcher de rire, référençant lui aussi tout ce qui lui appartenait dans le secteur environnant. En effet, l'immense pouvoir détenu par sa famille rendait l'alliance avec le Collectif des Ombres inutile, à la fois sur le plan stratégique, mais aussi économique.[56]

Leur influence était si importante que Jjan avait pu découvrir les véritables intentions de Maul, qui ne faisait que dissimuler sa bonne foi pour obtenir ses faveurs. Il raconta alors avoir été mis au courant de la préparation de la rencontre diplomatique dans la cantina quelque temps auparavant. Comme Maul commençait à enrager, Jjan demanda à ce qu'on apporte un verre afin de détendre l'atmosphère. En goûtant à peine la boisson, Maul fit laisser tomber son verre, criant à l'empoisonnement. Quand Jjan précisa qu'il s'agissait seulement d'un sédatif, toutefois capable de faire s'évanouir un rancor, des gardes surgirent et maîtrisèrent le Dathomirien, lui retirant aussi son sabre laser. Se moquant ensuite du Sith, qui avait été mis hors d'état de nuire en quelques instants, Jjan indiqua à Maul l'avoir probablement surestimé, car il avait entendu que son prisonnier avait apparemment tué un Jedi par le passé. De plus en plus énervé, Maul jura que Savage et ses hommes allaient faire tomber les murailles du bastion, mais Jjan répliqua que sa forteresse était impénétrable, ayant résisté depuis des décennies aux sièges des plus grandes armées.[56]

Une alliance compromise[]

Maul révèle à Jjan qu'il avait prévu sa capture afin de mieux estimer ses compétences en tant que possible allié.

Dans un élan de confiance, le bourgeois commit l'erreur de révéler à Maul le seul moyen d'ouvrir les portes, pointant du doigt une console activable à partir des empreintes digitales de Jjan. Lorsque son ravisseur estima que sa forteresse était la mieux protégée et défendue dans toute la Galaxie, Maul trouva complètement absurde d'avoir pris le risque de le faire entrer. Soudain, il se libéra de ces chaînes, les brisant même à cause de sa rage, et bondit sur les hommes de main de la famille criminelle, récupérant son sabre laser tout en repoussant les gardes. Effaré, Jjan ne comprit pas pourquoi le sédatif n'avait pas agi sur Maul. Le Seigneur Sith l'amena à prendre conscience de la vérité : il possédait le coté obscur de la Force en tant qu'allié, la Force lui appartenait et il pouvait s'en servir à souhait.[56]

Pour Maul, les poisons étaient inefficaces et les soldats étaient de simples jouets face à son pouvoir. Toutefois, Maul sut reconnaître ses limites : il savait bien qu'il lui serait impossible de détruire la forteresse. Maul ajouta qu'il s'était volontairement trahi en laissant les espions l‘écouter dans la cantina et avait fait exprès de tomber dans le piège de Jjan, initiant le sien dans l'ombre. En se laissant capturer, Maul avait obtenu tout ce qu'il voulait savoir, repérant les forces qu'il rassemblerait ensuite et percevant les défauts de Jjan. Après avoir neutralisé tous les gardes, Maul s'approcha de Jjan, terrifié, lorsqu'Opress surgit par derrière, faisant état de la situation à l'extérieur du palais. Les dernières poches de résistance allaient rapidement être matées. Le Sith félicita son frère tandis que Jjan ne voyait pas cela comme une victoire, car Maul souhaitait au départ une alliance entre les deux factions.[56]

Effectivement, il aurait eu besoin de troupes supplémentaires pour l'appuyer dans sa conquête de Mandalore, mais accepta de renoncer à l'aide de la famille Morubas, craignant que cela entraîne davantage de complications que de bienfaits. Suppliant le Zabrak d'accepter une alliance, Jjan fit remarquer qu'il avait eu l'occasion de le tuer à maintes reprises. Cependant, Jjan n'était pas digne de confiance et était en contradiction, selon Maul, avec le passé glorieux de sa famille. Petit et peureux d'après le seigneur du crime, les deux Dathomiriens abandonnèrent Jjan en quittant le bastion, persuadés qu'il y aurait mieux à faire ailleurs.[56]

Conquête de Mandalore[]

"Je vais me servir de mon armée de seigneurs du crime pour attaquer différentes cibles sur Sundari et semer le chaos afin de saper l'autorité de la Duchesse. Nos hommes de main la feront apparaître comme une souveraine trop faible pour faire face à la situation. Donc, avec les Death Watch, vous nous capturerez, vous nous arrêterez et vous restaurerez l'ordre là où est incapable de le faire le gouvernement impuissant de Satine."
―Maul à Pre Vizsla[src]

Maul adresse ses instructions au collectif des Ombres pour s'emparer de Mandalore.

Disposant désormais d'une puissante armée sous ses ordres, Maul et le Collectif des Ombres prévoyaient de renverser le gouvernement de la Duchesse Satine Kryze sur Mandalore. Leur objectif prioritaire était de faire paraître la Duchesse comme quelqu'un de faible en envoyant différents éléments criminels faisant partie du collectif attaquer la capitale de la planète, Sundari. À partir de ce moment, les Death Watch arriveraient et les repousseraient, passant ainsi pour des héros auprès du peuple Mandalorien. Maul et son frère anticipèrent également la possible trahison de Pre Vizsla et Bo-Katan Kryze, mais accepta temporairement cette éventualité car Vizsla représenterait pendant un moment l'autorité publique de Maul.[14]

Plus tard, alors que la Death Watch chassait les criminels, les soupçons de Maul furent confirmés lorsque lui et Opress furent mis aux arrêts. Avec Maul comme prisonnier, Vizsla prit le contrôle de Mandalore, acclamé par la foule. Enfermé à la Prison Royale de Mandalore avec son frère, Maul se doutait de la présence d'autres prisonniers politiques situés à proximité, autres que Satine, déchue et elle aussi emprisonnée, que Maul pourrait utiliser à ses propres fins. Les deux frères Sith s'échappèrent ensuite de leurs cellules et cherchèrent un nouvel allié. Ils sélectionnèrent l'ex-Premier Ministre Almec qu'ils utilisèrent comme marionnette, de part son ancienne position. Almec avait été emprisonné par la Duchesse pour diverses affaires de corruption et de conspiration.[14]

Maul affrontant Pre Vizsla en combat singulier.

Après avoir s'être brièvement battu pour sortir de prison, Maul fit plus tard irruption dans la salle du trône du Palais Royal de Sundari et défia Pre Vizsla en combat singulier, étant au courant que, d'après le Code Mandalorien, le vainqueur remporterait l'allégeance des Death Watch et deviendrait leur nouveau chef. Après un duel long et d'une rare violence, Maul parvint à surpasser Pre Vizsla et le décapita avec sa propre arme, le sabre noir, que les anciens Mandaloriens avaient repris aux Jedi et dont Maul revendiqua alors comme le sien. Cependant, la victoire de Maul divisa la Death Watch en deux, Bo-Katan et ses hommes refusant de se plier à Maul. L'autre partie s'est soumise au régime de Maul, tandis qu'Almec fut réintégré en tant que Premier Ministre, bien que Maul soit le véritable souverain de Mandalore.[14]

Souverain de Mandalore[]

Revanche contre Kenobi[]

"Taisez vous ! Vous croyez que vous me connaissez ? C'est moi qui ai langui pendant des années en ne pensant à rien d'autre qu'à vous ! À rien d'autre qu'à ce moment ! Et maintenant, l'instrument parfait de ma vengeance est devant nous. Je n'ai jamais voulu vous tuer, parce que je veux vous faire partager ma souffrance, Kenobi."
―Maul, se préparant à assassiner la Duchesse Satine Kryze devant Kenobi[src]

Peu de temps après le coup d'état, Maul apprit que la Duchesse Satine Kryze avait tenté en vain de s'enfuir de la Prison Royale et avait dès lors transmis un appel de détresse à destination des Jedi. Ayant également pris connaissance de l'amitié forte, et de la relation amoureuse d'autrefois, unissant Obi-Wan Kenobi et Kryze, Maul réalisa qu'elle pouvait s'en servir d'appât pour attirer son ennemi juré, ce qui deviendrait, pour lui, l'outil idéal pour mener à bien sa vengeance contre le Maître Jedi. Comme Mandalore était techniquement neutre dans la Guerre des Clones, Maul savait que Kenobi ne pouvait pas recevoir d'instruction officielle de la part du Conseil Jedi pour entreprendre une mission de sauvetage. Par conséquent, il prédit que Kenobi mettrait au point cette mission en venant seul.[57]

Plus tard, après l'infiltration de Kenobi dans le Palais Royal et, par la suite, la libération de son amie, Maul et ses troupes Mandaloriennes les pourchassèrent tous les deux jusqu'à les faire se replier dans le vaisseau de Kenobi, le Crépuscule. Quand les fugitifs essayèrent de partir en décollant, les Mandaloriens s'interposèrent et lancèrent plusieurs missiles sur l'appareil ce qui l'empêcha d'aller plus loin. Kenobi et Kryze furent donc obligés d'abandonner le cargo léger G9 de classe Rigger avant que ce dernier ne soit détruit. Bien qu'étourdi par l'accident, Kenobi reconnut Maul et Opress et alluma son sabre laser. Du fait de son affaiblissement, Maul le désarma facilement et ordonna à ses forces d'emmener Kenobi et la Duchesse au palais.[57]

La Duchesse meurt dans les bras de Kenobi, tandis que Maul revendique sa vengeance contre le Maître Jedi.

Dans la salle du trône, Maul provoqua Kenobi afin qu'il laisse libre cours au côté obscur, tout en maintenant Kryze en l'air grâce à la Force. Kenobi refusa et assura à Maul s'être rendu au village du Seigneur Sith sur Dathomir. Kenobi exprima sa conviction que ce n'était pas Maul qui avait pris la décision de rejoindre le côté obscur, mais au contraire, que les Sœurs de la Nuit l'avait prise pour lui. Ces commentaires irritèrent le Zabrak, ce qui le mis en colère, le poussant à se déchaîner. Il rappela à Kenobi que c'était bien le Maître Jedi qui avait réellement fait souffrir Maul pendant plus de dix ans, et qu'il était temps pour Kenobi de partager sa souffrance. À ce moment précis, Maul activa le sabre noir et décida d'empaler la Duchesse. Kryze mourut dans les bras de Kenobi, avant que Maul n'ordonne l'enfermement de Kenobi dans la prison pour subir longuement cette perte. Kenobi s'est ensuite échappé avec l'aide de Bo-Katan, qui s'est révélée être la sœur de la Duchesse.[57]

Duel avec Dark Sidious[]

"Souviens-toi quelle est la première et seule réalité des Sith : il ne peut y en avoir que deux, et j'ai le regret de te dire que tu n'es plus mon élève. Tu as été remplacé !"
―Dark Sidious, rejetant la légitimité du second Ordre Sith crée par Maul[src]

Bo-Katan Kryze et les Nite Owls affrontèrent les super commandos Mandaloriens de Maul, provoquant une véritable Guerre civile sur Mandalore. Alors que leurs forces s'engageaient dans une bataille dans la capitale Sundari, Dark Sidious arriva au Palais Royal, ayant perçu que Maul devenait de plus en plus puissant et constituait dès à présent un rival[57] après avoir appris les agissements de Maul par les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker.[6] Lorsque Sidious approcha, Maul sentit la présence glaciale de son ancien Maître Sith et se prépara alors à lui faire face. Maul affirma qu'il avait pris Mandalore et bâtit une armée dans l'espoir de redevenir l'apprenti de Sidious, mais le Seigneur Noir des Sith vit à travers la fourberie de Maul et s'en prit aussitôt aux deux frères, démontrant la supériorité de son pouvoir en projetant violemment Maul et Savage Opress contre le mur de la salle du trône grâce à la Force.[57]

Maul et Opress se confrontent à Dark Sidious.

Sidious libéra ensuite le duo Zabrak de son emprise et les trois combattants sortirent leurs armes et commencèrent à se battre[57] avec fureur.[50] Au début, le duel était bien équilibré, mais le talent au combat de Sidious, qui effectua de nombreuses attaques brèves mais déchainées en combattant avec deux sabres laser à la fois, s'est finalement avéré être trop pour eux, et il parvint à étourdir temporairement Maul en le poussant contre une paroi avant d'aller affronter Opress, seul. Maul reprit conscience juste à temps pour voir Opress être mortellement atteint par les lames de Sidious. Maul se précipita aux côtés de son frère, où, dans ses derniers instants de vie, le Frère de la Nuit exprima ses ultimes regrets en disant ne pas avoir été à la hauteur en tant qu' Apprenti de son frère. Maul observa ensuite la Magie Noire des Sœurs de la Nuit,[57] qui avaient transformé Savage en un guerrier redoutable,[25] quitter son corps, faisant réapparaitre l'apparence physique d'origine d'Opress, qui mourut auprès de Maul. Après cela, Sidious fut en quelque sorte amusé par la peine qu'éprouvait Maul et lui rappela qu'il ne pouvait y avoir seulement deux Sith et qu'il avait été remplacé.[57]

Envahi par la haine, Maul alluma son propre sabre laser et le sabre noir, et s'attaqua à son ancien Maître. Maul résista mieux qu'Opress, mais fut toutefois surpassé par le redoutable Seigneur Sith, plus expérimenté et plus habile, puis fut désarmé. Sidious brutalisa Maul en se servant de la télékinésie à plusieurs reprises, le lançant contre les murs et l'écrasant ensuite au sol, ce qui l'affaiblit gravement. Maul fit appel, en dernier recours, à l'indulgence de son ancien Maître, mais Sidious répondit que chez les Sith, il n'y avait aucune pitié et commença alors à le torturer sadiquement avec de lourdes charges de Foudre Sith. Le Seigneur Sith révéla qu'il n'avait en aucun cas l'intention de tuer son ancien apprenti et qu'il avait encore des projets pour Maul.[57] Il voulait se servir de Maul pour attirer au grand jour Mère Talzin afin qu'elle puisse être définitivement vaincue,[50] bien qu'il n'eut pas révélé ouvertement ce funeste dessein à Maul.[16]

Capture et évasion[]

Maul s'échappant de la Flèche de Spire de Stygeon Prime.

À la suite de leur duel sur Mandalore, Dark Sidious prit Maul comme prisonnier et l'emmena sur la planète reculée de Stygeon Prime, où la Confédération des Systèmes Indépendants occupait la Flèche de Spire, une forteresse servant de prison dans les montagnes. Sur les ordres d'Almec, le vaisseau de Sidious fut poursuivi par les forces de la Death Watch fidèles à Maul, avec la ferme intention de libérer leur chef. Une fois emprisonné, Maul fut placé sous un champ de confinement. Sidious rappela à Maul qu'il avait encore des projets pour son ancien Apprenti. Ils furent interrompus par l'arrivée du Comte Dooku, le successeur de Maul, ce qui agaça profondément le Zabrak.[16]

Dooku retourna voir Maul après s'être entretenu avec son Maître, avec des consignes précises du Seigneur Noir des Sith, en apprendre davantage sur le Collectif des Ombres et les noms des dirigeants criminels associés à Maul. Dooku interrogea ensuite son prédécesseur en le foudroyant pour tenter de soutirer les informations qu'il recherchait. Maul résista à la torture et refusa catégoriquement de lui donner toute information même quand ce dernier tenta de le briser mentalement en lui annonçant que le Clan hutt avait décidé de quitter son empire du crime. Après le départ de Dooku, les super commandos Mandaloriens Rook Kast et Gar Saxon des Death Watch, attaquèrent la prison et sauvèrent leur souverain. Les Mandaloriens firent apparaitre une brèche dans les murs de la cellule de Maul, et ensemble, ils descendirent la montagne en tyrolienne et s'échappèrent à bord d'un chasseur de classe Kom'rk. Fait alors inconnu de Maul et de la Death Watch, les Sith souhaitaient que Maul s'évade afin qu'il puisse les conduire directement vers Mère Talzin.[16]

Maul et la Death Watch se regroupèrent avec de nombreuses forces sur Zanbar. Après son arrivée, Maul discuta avec le Premier Ministre Almec via hologramme, le politicien assurant à Maul que l'évasion de la prison n'était qu'une simple contrepartie envers les actions de Maul, qui avait libéré Almec de l'emprisonnement quelque temps plus tôt. De nouveau aux commandes de ses troupes, Maul récupéra le sabre noir et promit aux Mandaloriens que la guerre à laquelle ils aspiraient était proche. En effet, peu de temps après, les forces séparatistes sous le commandement du Général Grievous atteignirent Zanbar. Grievous projeta immédiatement l'intégralité de ses forces contre les Death Watch, les deux camps subirent donc de lourdes pertes. Au cours de l'affrontement, Maul détruisit quatre des droïdes Magna Gardes de Grievous et attaqua ensuite lui-même le cyborg. Malgré la domination évidente de Maul, Grievous le renvoya au loin en lui adressant un coup de pied lorsque leurs lames s'entrechoquèrent. La plupart de ses forces étant en très mauvaise posture, Maul ordonna à ses guerriers de battre en retraite. Grievous laissa Maul s'échapper, conformément aux ordres de Dooku, qui espérait que Maul partirait demander de l'aide à Talzin.[16]

Alliance avec Dooku[]

Maul parle à Mère Talzin, qui est apparue dans un nuage de fumée.

Comme Dooku l'avait prédit, Maul contacta Mère Talzin après avoir quitté Zanbar, l'appelant via la Force pour obtenir ses conseils. Elle lui apparut de loin sous la forme d'un nuage de brume et il l'informa de son évasion de prison mais aussi de sa défaite cuisante sur Zanbar. Talzin se rendit compte que Sidious comptait l'attirer dans un piège, alors elle ordonna à Maul de se rendre sur Ord Mantell, où le Soleil Noir possédait une base d'opérations. Une fois qui serait là-bas, Talzin demanda à ce qu'il rassemble le reste de ses forces pour s'engager dans une nouvelle bataille contre les séparatistes, cette fois-ci afin d'attirer Dooku et Grievous dans un guet-apens et pour ensuite les capturer - manœuvre à laquelle Sidious ne s'attendrait pas, selon Talzin. Toutefois, Talzin ne se rendrait pas sur Ord Mantell, car elle savait qu'elle était une cible prioritaire des Seigneurs Sith.[58]

Maul arriva par la suite sur Ord Mantell et parla avec ses alliés du Collectif des Ombres, dont Ziton Moj du Soleil Noir et Fife du Syndicat pyke. Il les informa qu'une bataille aurait lieu contre les séparatistes, qui seraient attirés vers le monde, pensant pouvoir mettre la main sur Maul. Malgré les maigres ressources de ses alliés, Maul était persuadé que son plan réussirait et qu'ils pourraient piéger les deux dirigeants séparatistes. Maul et ses alliés planifièrent rapidement leur attaque contre les séparatistes, qui comprenait le fait d'attirer l'armée droïde à un point précis du territoire contrôlé par le Soleil Noir afin que les forces du Collectif des Ombres puissent les assaillir.[58]

Alors que le collectif se préparait au combat, une équipe de guerriers Frères de la Nuit, dirigée par Viscus, arriva après avoir été envoyée par Talzin depuis Dathomir pour venir appuyer les forces de Maul. Alors que Maul saluait ses camarades Frères de la Nuit, les séparatistes arrivèrent en orbite et attaquèrent, utilisant leur flotte pour bombarder la surface d'Ord Mantell. Maul ordonna immédiatement à ses forces de mener leur assaut, tandis que les Frères de la Nuit devaient attendre dans le centre de commandement pour obtenir des instructions. Maul, quant à lui, se dirigea vers les vaisseaux de guerre Mandaloriens, que lui et les Death Watch utiliseraient pour engager la flotte séparatiste en orbite.[58]

Maul s'attaque au général Grievous après être monté à bord du navire de commandement séparatiste.

Maul arriva en orbite juste au moment où les séparatistes commençaient à débarquer leurs troupes - ainsi que le Comte Dooku - sur la planète, submergeant très rapidement l'armée du Collectif des Ombres. Les appareils de Maul attaquèrent le vaisseau amiral du Général Grievous, avant de venir s'amarrer à la coque du navire séparatiste afin que Maul et ses forces puissent aborder et se diriger vers le pont. Une fois sur place, Maul et la Death Watch laminèrent les droïdes de combat chargés de la protection du général cyborg, et Maul maîtrisa ensuite Grievous, lui laissant un choix : désactiver l'alimentation des droïdes à la surface, ou bien mourir. Grievous neutralisa à contrecœur son armée et fut finalement fait prisonnier. Dooku, qui attaqua et qui tua les Frères de la Nuit, fut capturé par les forces du Collectif des Ombres à la surface, tandis que les droïdes de combat, neutralisés, furent détruits.[58]

Après l'affrontement, Maul contacta de nouveau Mère Talzin pour lui raconter de ce qui s'était passé sur Ord Mantell. Talzin certifia qu'avec Dooku et Grievous comme prisonniers, ils captureraient également Sidious - et prendraient ainsi leur revanche sur lui.[58] Maul et ses forces quittèrent Ord Mantell, en veillant à laisser peu de traces de leur passage, et se dirigèrent vers l'avant-poste Vizsla 09, une base de ravitaillement Mandalorienne[18] située dans la ceinture d'astéroïdes de Phelbos.[59]

Maul essaye de convaincre Dooku pour qu'il s'allie avec lui.

Depuis l'avant-poste, Maul contacta Dark Sidious et l'informa de la capture de Dooku et Grievous. Prétendant qu'il n'avait désormais besoin d'eux, Sidious demanda à Maul de les éliminer, mais l'ancien Seigneur Sith avait d'autres idées en tête. Grievous fut enfermé dans la base, tandis que Maul essaya de se rallier à Dooku. Comme ils ont tout deux été trahis par Sidious, Maul pensait que lui et Dooku pouvaient être de bons alliés. Dooku doutait du fait que Sidious puisse être vaincu. Il déclara à Maul qu'il ne pouvaient pas s'allier à Mère Talzin, cette dernière ayant déjà tenté de tuer Dooku par le passé. Soudain, Talzin en personne leur apparut en utilisant la Magie Noire des Sœurs de la Nuit et raconta son alliance d'autrefois avec Sidious et comment elle avait été elle aussi trahie quand le Sith emmena Maul. De plus, Talzin annonça à Dooku que Sidious cherchait déjà à le remplacer.[18] Maul et Talzin ne pensaient pas que Dooku s'allierait sérieusement avec eux, mais pensaient tout simplement que le Comte accepterait l'alliance afin pouvoir être emmené sur Dathomir.[60]

Pendant qu'ils discutaient, une équipe d'assaut de la République Galactique dirigée par les Jedi attaqua l'avant-poste de ravitaillement. Les Jedi, comprenant Obi-Wan Kenobi, Aayla Secura, Mace Windu et Tiplee, avaient suivi le collectif des Ombres depuis Ord Mantell. Leurs deux vies dès à présent mises en jeu, Dooku accepta de coopérer avec Maul, tandis que Grievous s'échappa en plein milieu de la confrontation en utilisant une capsule de sauvetage. Maul et Dooku combattirent les Jedi dans un combat au sabre laser, qui dura jusqu'à ce que Rook Kast tire un petit explosif en direction des Jedi, les interrompant et permettant à Maul et Dooku de s'enfuir.[18]

Échec sur Dathomir[]

Après avoir fui l'avant-poste, Maul et ses alliés se dirigèrent vers Dathomir. En chemin, Maul fut contacté par Moj et les Pykes, qui craignait que la quête de vengeance de Maul ne fasse échouer les plans du Collectif des Ombres. Maul tenta de les rassurer en disant qu'ils seraient payés en temps voulu. Il ajouta que Sidious mourrait, ce qui permettrait au collectif de contrôler la Galaxie toute entière. Toutefois, pour s'assurer leur loyauté, Maul ordonna à Saxon de garder un œil sur les Pykes et le Soleil Noir. Ensuite, Maul indiqua à Dooku qu'il savait que le Comte n'était pas un véritable allié et que Sidious avait ordonné à son disciple de simuler son pacte avec Maul.[60]

Une fois sur Dathomir, Maul fut accueilli par Frère Viscus, qui avait survécu à son combat contre Dooku sur Ord Mantell. Le Frère de la Nuit dit à Maul qu'ils étaient fin prêts pour passer à la prochaine étape de leur plan. Dooku fut alors emmené devant Mère Talzin, qui apparut devant eux une nouvelle fois dans un nuage de fumée. Elle libéra tout le pouvoir de sa Magie Noire sur le Seigneur Sith, l'utilisant pour s'approprier la force vitale de Dooku afin qu'elle puisse se manifester physiquement à nouveau. Le retour physique de Talzin exigeait un sacrifice et ils avaient donc choisi Dooku à cette fin. Ils furent cependant interrompus par une explosion qui ravagea l'endroit où ils se trouvaient, coïncident l'arrivée de Grievous et Sidious. Sidious rappela ironiquement à Maul, son ancien Apprenti, qu'il n'y avait qu'un seul et unique plan qui comptait : le sien.[60]

Maul combat Grievous, tandis que Talzin, dans le corps de Dooku, se confronte à Sidious.

L'arrivée du Seigneur Sith et de Grievous conduisit à un duel au sabre laser, auquel Talzin se joignit après avoir pris le contrôle du corps du Comte Dooku. Talzin affronta Sidious tandis que Maul se battit contre le général cyborg. Sidious pris assez rapidement l'avantage sur la sorcière Dathomirienne. Sidious foudroya Talzin avec une charge d'éclairs de Force, et la sorcière libéra le corps de Dooku de son emprise et apparut sous sa vraie forme physique. Maul, quant à lui, projeta Grievous hors de l'embrasure créée par l'explosion. Lorsque Sidious attaqua sa mère avec un barrage de foudre, Maul supplia Talzin de puiser dans sa propre force vitale pour devenir encore plus puissante, mais Talzin exigea qu'il se retire alors qu'elle repoussait difficilement les attaques des deux Sith à la fois, Dooku étant revenu à la charge.[60]

La sorcière utilisa ses pouvoirs pour éjecter Maul de la mêlée et il fut ensuite traîné par Kast et un autre Death Watch. Alors qu'ils s'enfuyaient, Maul observa avec horreur et effroi Grievous, qui transperça sauvagement la guide spirituelle des Sœurs de la Nuit avec ses deux sabres laser, décomposant son corps sur le coup. Maul s'échappa de Dathomir, qui était attaqué par les séparatistes. Le Collectif des Ombres, quant à lui, subit également une lourde défaite par les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants. Aux yeux de Sidious, et malgré la fuite de Maul, le Seigneur Noir des Sith s'était débarrassé de son ancien Apprenti en tant qu'obstacle au règne des Sith à venir sur la Galaxie.[60]

Un nouveau plan[]

"Vous n'êtes qu'un minuscule rouage insignifiant d'un mécanisme complexe que j'ai conçu de A à Z, et pourtant, quand vous cafouillez, vous mettez en péril tout l'édifice."
―Maul à Marg Krim[src]

Maul et les forces qui lui restaient malgré tout loyales[35] retournèrent finalement sur Mandalore,[50] où ils restèrent dissimulés pendant une courte période. À ce moment, Maul eut une étrange vision où apparaissait notamment le nom d'Anakin Skywalker. Le Syndicat pyke et Soleil Noir rejoignirent également le reste du Collectif des Ombres sur la planète.[35] Dans une certaine mesure, Maul tissa également des liens avec l'organisation criminelle l'Aube Écarlate, dirigée par Dryden Vos,[61] finissant par l'ajouter aux rangs du Collectif des Ombres.[50] Il continua à diriger ses opérations, dont une partie impliquait le transport d'une importante cargaison d'épice par les Pykes.[61]

Les Pykes engagèrent Rafa Martez pour livrer l'épice, mais après une longue querelle entre Martez et l'ancienne Padawan Jedi Ahsoka Tano, la sœur de Martez, Trace, largua la cargaison dans l'hyperespace.[62] Sans marchandise à livrer, les trois jeunes femmes furent placées en détention par les Pykes sur la planète Oba Diah.[63] Très vite, la situation dérapa sur Mandalore, ravivant la guerre civile entre les Death Watch et le groupe de résistance des Nite Owls.[50]

Maul menace de laisser l'Aube Écarlate reprendre les opérations de Marg Krim.

Peu de temps après, Maul contacta via hologramme le nouveau chef du Syndicat, Marg Krim, au sujet de la cargaison d'épices perdue. Krim tenta de rassurer Maul en déclarant que le retard pris par l'expédition de l'épice ne compromettait pas l'intégrité de ses plans. Maul, agacé, menaça Krim s'il se produisait de nouveaux retards, l'informant que chaque élément de son plan était essentiel et que si une partie de celui-ci dysfonctionnait, tout le plan pouvait être compromis. Krim essaya de se défendre en l'informant des actions néfastes de la République Galactique sur ses expéditions. En effet, une cargaison qui était arrivée sur Coruscant avait été arraisonnée par la République. Maul demanda si des Jedi étaient impliqués, mais Krim se trouva dans l'incapacité de répondre car aucun de ses hommes n'avait survécu, ce qui permis à Maul de déduire qu'ils l'étaient.[61]

Juste à ce moment-là, Maul remarqua quelque chose caché dans la raffinerie entourant l'endroit où la rencontre avait lieu. Il se retourna pour essayer de percevoir ce que c'était. Après avoir recherché pendant quelques instants, il ne découvrit rien et, ne réalisant pas que c'était Tano, se retourna vers Krim, l'informant qu'il avait d'autres affaires bien plus importantes pour lui à régler. Maul l'avertit que s'il se produisait des retards supplémentaires, il autoriserait l'Aube Écarlate à prendre le relais du Syndicat Pyke. Avec cet ultime avertissement, Maul mit fin à la transmission.[61]

Siège de Mandalore[]

"Avec ton aide précieuse, les Jedi pourraient arrêter Dark Sidious avant qu'il ne soit trop tard."
"Trop tard pour quoi ? Empêcher la chute de la République ? Elle est déjà en cours, tu es trop aveugle pour le voir ! Il n'y a plus de justice, plus de loi et plus d'ordre, sauf pour celui qui viendra remplacer la République !
"
―Ahsoka Tano et Maul[src]

Maul entrechoque ses lames avec celles de Tano avant de se replier.

Durant les derniers temps de la Guerre des Clones, et deux jours après son retour sur Mandalore, Maul et ses forces se retrouvèrent assiégés par le groupe de Mandaloriens dirigé par Bo-Katan Kryze appuyé d'un bataillon de soldats clones dirigé par le Commandant Rex, récemment promu, et l'ancienne Padawan Ahsoka Tano. Maul apprit par Almec et grâce au Collectif des Ombres qu'un Jedi se trouvait sur Mandalore. En supposant que ce Jedi était Obi-Wan Kenobi, Maul demanda à son organisation de lui tendre un piège. Les Death Watch, menés par Rook Kast, conduisirent Ahsoka Tano et les clones à travers le réseau de souterrains situé sous la ville de Sundari, où ils éliminèrent tous les soldats, y compris le Capitaine Vaughn. En s'apercevant de l'identité du Jedi qui venait le défier dans son fief, Maul confia à Tano qu'il s'attendait à voir Kenobi et, surpris, il lui demanda pourquoi elle s'était rendue sur Mandalore.[64]

Maul poursuivit en annonçant à la Togruta qu'il aurait préféré que Kenobi vienne, et si possible accompagné de son « fidèle poulain », Anakin Skywalker. Tano précisa que Kenobi avait une mission plus importante. Lorsque Tano demanda à Maul de se rendre, il répondit que s'était insensé, car l'Ordre Jedi et la République Galactique seraient, d'après ses dires, bientôt réduits à néant et la Galaxie passerait sous le contrôle de Dark Sidious. Juste à ce moment-là, les troupes de clones dirigées par Rex firent irruption et ouvrirent immédiatement le feu, forçant Maul et ses forces Mandaloriennes à se replier, après une brève confrontation aux moyens de sabres laser.[35]

Maul et les Death Watch attaquèrent ensuite les troupes républicaines envoyées pour aller renforcer les forces au pont C. Après l'embuscade, Maul interrogea les soldats survivants les uns après les autres car il voulait récolter des informations au sujet de Tano. S'étant rendu compte, après lui avoir sondé l'esprit, que le soldat ARC Jesse était un modèle plus ancien, Maul emmena le clone vivant. Un peu plus tard, il l'interrogea également toujours au sujet d'Ahsoka, mais Jesse refusa de lui dire quoi que ce soit. Le Zabrak affirma que les clones faisaient partie intégrante du plan secret. Jesse, ne comprenant pas, demanda à savoir de quel plan il s'agissait. Maul précisa que c'était le seul et unique plan qui comptait. Il annonça également qu'il n'était pas au courant des détails de ce plan quand il était Apprenti. Maul avait d'ores et déjà des projets pour le futur, avec le chaos à venir, selon lui. En effet, il espérait ainsi pouvoir tirer profit de la situation. Finalement, Maul ordonna à Gar Saxon d'aller assassiner Almec, qui avait été capturé, avant que le Premier Ministre ne puisse révéler des informations capitales à l'ennemi. Par la suite, il concentra à nouveau son attention sur Jesse et parvint finalement à apprendre tout ce qu'il voulait savoir à l'aide d'une sonde mentale.[35]

Maul ordonne à Ziton Moj, Marg Krim et Dryden Vos de s'enfuir.

Un peu plus tard, Maul prit le temps de contacter via hologramme les dirigeants des différentes organisations constituant le Collectif des Ombres : Marg Krim du Syndicat pyke, Ziton Moj du Soleil Noir et Dryden Vos de l'Aube Écarlate, leur demandant de fuir Mandalore. Lorsque Saxon revint pour rapporter le succès de sa mission. Maul remercia Kast, Saxon et les autres Mandaloriens de l'avoir délivré[35] des semaines auparavant de la Flèche de Spire sur Stygeon Prime,[16] et leur expliqua que la Galaxie allait bientôt être totalement repensée et qu'ils devaient saisir le plus de pouvoir que possible. Il leur assura que s'ils devaient mourir, ce serait sur le champ de bataille, en tant que vrais guerriers, réaffirmant une fois de plus sa légitimité en ralliant les Mandaloriens à sa cause.[35]

Par la suite, Maul retourna dans la salle du trône du Palais Royal lorsque Ahsoka Tano, Bo-Katan et Rex arrivèrent. Bo-Katan tenta aussitôt de l'attaquer, mais Maul dévia sans le moindre effort ses tirs de blaster et la maîtrisa grâce à la Force avant de libérer Jesse en signe de « bonne volonté ». Quand Ahsoka Tano ordonna à Bo-Katan et Rex de partir, Maul se retrouva seul avec elle. Pendant que la bataille faisait rage à l'extérieur, Maul commença à discuter calmement à Ahsoka, lui rappelant l'hypocrisie du Haut Conseil Jedi, l'ayant poussé à quitter l'Ordre. Maul affirma d'un air désabusé qu'ils auraient dû être, tout deux, des outils d'un plus grand pouvoir.[35]

À la suite du rejet de sa proposition d'alliance pour neutraliser Sidious, Maul affronte Ahsoka Tano dans un violent duel qui commence dès la salle du trône.

Maul lui répéta alors que ce qu'elle considérait comme étant la justice serait changerait bientôt de main comme toute la galaxie, révélant qu'il parlait de Dark Sidious. Ahsoka proposa à Maul d'aider les Jedi à arrêter Sidious avant que cela ne se produise, mais Maul insista sur le fait qu'il était déjà trop tard, car la République était beaucoup trop corrompue, selon lui, pour être sauvée et que les Jedi ne pouvaient désormais plus interrompre Sidious. Maul demanda alors à Ahsoka de le rejoindre, suggérant qu'ensemble, ils pourraient vaincre le Seigneur Noir des Sith. Après un long moment de réflexion, Ahsoka accepta à condition que Maul réponde à une seule question : que voulait-il avec Skywalker. Il déclara qu'il était au centre du processus entourant la chute des Jedi et qu'il avait eu une vision qui lui révéla que Sidious cherchait à faire de Skywalker son nouvel Apprenti afin qu'il puisse « tout détruire ».[35]

Quand Ahsoka l'accusa de mentir, Maul expliqua qu'il avait orchestré ce conflit sur Mandalore afin d'attirer Kenobi et Skywalker, pour qu'il puisse tuer ce dernier avant son basculement vers le côté obscur, ce qui aurait ainsi privé Sidious de son nouveau disciple. En entendant cela, Ahsoka changea d'avis et activa son sabre laser et son shoto, déclarant qu'elle connaissait parfaitement bien Skywalker et qu'il ne pourrait jamais agir comme tel. Irrité par ce rejet, Maul déclara qu'Ahsoka avait besoin d'une leçon supplémentaire et alluma son sabre laser à double lame. Les deux sensitifs s'engagèrent dans un duel acharné, intense et vif, au cours duquel Ahsoka s'avéra être une adversaire difficilement gérable pour Maul, même si ce dernier était physiquement plus fort et beaucoup plus expérimenté qu'elle. Maul réussit à désarmer Ahsoka de son sabre, son arme principale, quand bien même elle le récupéra rapidement avec la Force. Tano se moqua alors de Maul, déclarant qu'il avait de la chance qu'Anakin ne soit pas venu. Maul compara immédiatement cette attitude à l'arrogance de Kenobi. Ils continuèrent à se battre mais, à un moment donné, leurs lames se retrouvèrent bloquées les unes contre les autres pendant une durée de quelques secondes. Ce passage physique permit à Maul de prendre le dessus, bien qu'il fut surpris par la résistance d'Ahsoka, qui arriva à le projeter à l'extérieur par une fenêtre en verre.[35]

Capturé par la République[]

"Ce n'est que côte à côte que nous survivrons à cette épreuve. Tu vas devoir suivre scrupuleusement mon..."
"Non, je vois que tu t'égares, je ne suis pas venue pour faire équipe avec toi. J'ai besoin d'une diversion et c'est toi qui va la créer. Maintenant, va semer le chaos. Après tout, c'est ton seul talent."
"Euh, tu ne me donnes pas une chance de les combattre à armes égales ?"
"Pas question, je ne suis pas ton alliée, c'est clair ? Hors de ma vue maintenant.
"
―Maul et Ahsoka Tano, après l'avoir libéré[src]

Après avoir désarmé Ahsoka Tano, Maul accorde une ultime chance de le rejoindre ou bien de mourir.

À l'extérieur, Ahsoka Tano poursuivit Maul jusqu'au sommet d'un bâtiment. Alors que ses forces Mandaloriennes étaient surpassées, Gar Saxon contacta Maul pour demander des renforts et faire appel à son aide, mais il l'abandonna lamentablement, prétextant qu'un vaisseau allait bientôt arriver pour le récupérer. En guise de dernière volonté, il lui demanda de périr en vrai guerrier Mandalorien. Les forces menées par Saxon furent ensuite largement dépassées par le nombre de soldats clones et contraintes de se rendre peu de temps après. Tandis que Maul atteignit le sommet du bâtiment, surplombé de nombreuses poutres en métal, Ahsoka le rattrapa et les deux combattants reprirent leur duel, avant que l'appareil de Maul n'arrive pour l'exfiltrer. Ahsoka l'empêcha de rejoindre son chasseur de classe Kom'rk, mais Maul parvint à la désarmer de ses deux sabres laser et trancha la poutre métallique sur laquelle elle marchait.[35]

Son adversaire étant visiblement battue, Maul accorda tout de même une dernière chance à Tano de le rejoindre, mais elle rejeta encore une fois son invitation. Sa frustration obligea le Zabrak à vouloir l'atteindre de son sabre laser. Esquivant ses attaques, Tano s'empara du sabre de Maul et le fit trébucher de l'extrémité de la poutre, bien qu'elle le sauva de la chute mortelle avec la Force au tout dernier moment. Préférant mourir plutôt que de finir capturé, Maul ordonna à Ahsoka de le laisser tomber, mais elle ne le lâcha pas. Finalement, trois cannonières républicaines arrivèrent à leur niveau. Maul, furieux, hurla sur Ahsoka et les clones en leur disant qu'ils n'avaient absolument aucune idée de ce qu'ils faisaient et qu'ils allaient inévitablement tous mourir prochainement. Maul fut ensuite immobilisé quand des soldats lancèrent des cordes, puis paralysé et ainsi fait prisonnier de la République Galactique.[35]

Maul, enfermé dans un caisson de stase Mandalorien, est escorté par Bo-Katan Kryze, Ursa Wren et d'autres Nite Owls.

Maul, toujours inconscient, fut ensuite ramené à terre puis placé dans un caisson de stase Mandalorien, spécialement conçu pour conserver les utilisateurs de la Force, qui fut embarqué à bord du Destroyer Stellaire de classe Venator[65] Tribunal,[50] commandé par Tano, s'étant vu confiée, par le Haut Conseil Jedi, la mission de le ramener sur Coruscant afin qu'il puisse être jugé pour tous ses crimes. Alors qu'ils étaient en chemin vers le monde capitale de la République, le Chancelier Suprême Palpatine, ayant révélé sa véritable identité de Sith, promulgua l'Ordre 66, ce qui obligea Rex et le reste des soldats clones d'Ahsoka à se retourner contre elle. Durant sa captivité, Maul ressentit ces tragiques événements prenant place dans toute la Galaxie, avant qu'un groupe de deux clones pénètre dans sa cellule pour l'exécuter, ayant reçu un ordre tout particulier de la part de Sidious, qui souhaitait se débarrasser de son ancien Apprenti une fois pour toutes.[65]

De nouveau en fuite[]

Avant que les clones n'ouvrent le feu sur l'ancien Seigneur Sith, Ahsoka les neutralisa et libéra ensuite Maul de ses entraves,[65] avec désespoir.[50] Il fut assez surpris de la survie de Tano, mais elle le menaça avec ses sabres laser et demanda sur le champ à savoir s'il était impliqué dans ces événements, ce que Maul réfuta immédiatement, assurant ne pas être vraiment sur de ce qui s'était passé. Elle révéla alors que les clones s'étaient retournés contre elle et Maul, étonné, qualifia de « brillantissime » le plan final de Sidious visant à utiliser les forces de la Grande Armée de la République pour détruire les Jedi, une ampleur que Maul ignorait complètement jusqu'à lors. Maul poursuivit en expliquant qu'en dépit d'avoir été le fidèle Apprenti de Sidious, il ignorait les moindres détails du plan.[65]

Il proposa ensuite de coopérer avec l'ancien Padawan Jedi, mais elle rejeta sa demande et lui annonça qu'il lui servirait simplement de diversion en provoquant le chaos sur le croiseur, prétendant que c'était la seule chose qu'il savait bien faire et refusant de lui donner l'une de ses armes pour l'aider à s'échapper. Bien que désarmé, Maul utilisa adroitement la Force pour décrocher des plaques se trouvant sur les parois des coursives et sema la mort et la panique à travers le vaisseau, massacrant littéralement tous les soldats clones se trouvant sur son passage. Lorsqu'un groupe de clones tenta de s'éloigner de lui en franchissant une porte, il invoqua la Force pour attirer l'un des bras des soldats en plein sur la fermeture de la porte anti-souffle, le tranchant net.[65] Cette action fournit par la même occasion à Maul un accès direct aux communications et aux échanges radio entre les différents clones à l'aide d'un communicateur au poignet.[66]

Maul détruit les générateurs alimentant l'hyperpropulseur du Destroyer Stellaire avec la Force.

Maul se dirigea ensuite vers la salle de commande de l'hyperpropulseur du vaisseau, utilisant toujours son comlink pour écouter les conversations entre les clones. Deux soldats se trouvèrent alors sur sa route et braquèrent leurs armes sur lui, mais il les souleva sans effort et les étrangla. En entrant dans la salle de commande, Maul élimina rapidement tous les clones en se servant de la Force et arracha la console de contrôle avant d'attirer vers le bas les générateurs, ce qui fit drastiquement baisser la vitesse du Destroyer Stellaire, jusqu'à le faire sortir de force de la vitesse lumière pour arriver une lune, où il se retrouva pris dans son champ gravitationnel. Alors que le vaisseau commençait à descendre de plus en plus et à se rapprocher dangereusement de la surface de la lune, Maul se dirigea en vitesse vers le hangar et commença à courir vers une navette de classe Nu.[66]

Ahsoka l'aperçut et entreprit de le poursuivre, mais Maul l'attaqua avec la Force et dit qu'il ne faisait que causer le chaos que comme elle l'avait voulu. Tano parvint presque à le tuer d'un coup de sabre laser, mais il riposta juste à temps en la projetant dans un enfoncement, bien qu'elle fut par la suite sauvée par le droïde astromécano RG-G1. Maul, ayant profité de cette occasion pour s'engouffrer dans la navette, tenta ensuite de décoller. Cependant, Ahsoka essaya une fois de plus de l'arrêter en voulant stopper tant bien que mal sa navette en invoquant la Force. Elle fut finalement contrainte de laisser partir Maul lorsque R7-A7 et Rex, dont Ahsoka avait retiré la puce inhibitrice qui influait sur le comportement des clones, furent visés par des soldats, permettant à Maul de s'échapper définitivement en empruntant ensuite l'hyperespace.[66]

Ère de l'Empire[]

Une ombre traquée[]

"Maul, à quoi joues-tu ? J'aimerais bien le savoir."
"La partie finale a commencé Dame Tano. Et nous la jouons. Je suis l'ennemi de votre ennemi à présent, et j'ai des raisons personnelles de vouloir la chute de l'Empire. Mais le temps nous est compté. Celui qu'ils ont appelé Vador sera bientôt là.
"
―Ahsoka Tano et Maul[src]

Comme Maul l'avait prédit,[35] Anakin Skywalker succomba effectivement au côté obscur de la Force, devenant ainsi le prochain apprenti de Sidious et prenant le titre Sith de « Dark Vador ». Aux côtés de son nouveau disciple, Sidious instaura l'Empire Galactique et lança la Grande Purge Jedi, la prochaine étape de son vaste plan de domination de la Galaxie.[41][65] Vador et l'Inquisitorius, organisme spécialisé dans la traque des Jedi, furent chargés d'éradiquer complètement l'Ordre que Maul avait autrefois souhaité renverser.[67] Maul lui-même devint la cible de ces Inquisiteurs, même si, malgré toutes leurs compétences, ils ne parvinrent pas à découvrir où il se trouvait. Au fil des ans, Maul resta suffisamment insaisissable pour les chasseurs Impériaux, que ces derniers commencèrent à désigner comme « l'Ombre ».[10] Maul continua de manigancer en secret dans l'espoir de voir renaître son empire criminel jadis puissant.[50]

Après le déclenchement de la Purge Jedi, Maul devint un sujet d'un certain intérêt pour l'ancien Padawan Jedi Ferren Barr, qui conserva même en sa possession un dossier sur l'ancien Seigneur Sith, contenu dans les archives de ND, son droïde astromécano de série R1. Barr avait rassemblé des informations sur Maul ainsi que sur plusieurs autres sujets, dans l'espoir de mieux comprendre comment la chute si rapide des Jedi provoquée par les Sith. Pendant l'occupation de Mon Cala[68] près d'un an après l'Ordre 66,[69] Barr et ses disciples furent découverts par Vador. Le Padawan demanda à ND de télécharger une sauvegarde des archives sur une carte mémoire avant de demander au droïde de s'autodétruire.[68] Barr mourut au cours d'une confrontation avec Vador peu de temps après.[70]

Diriger l'Aube Écarlate[]

"Rejoins-moi avec le vaisseau sur Dathomir. Nous déciderons ensemble ce qu'il convient de faire du traître Beckett. Et de ses complices."
"Je pars tout de suite."
"Qi'ra, toi et moi, nous allons collaborer plus étroitement désormais.
"
―Maul et Qi'ra[src]

Maul fut contacté par Qi'ra après la mort de Dryden Vos.

Quelque temps après sa fuite pendant la Purge, Maul retourna une nouvelle fois sur Dathomir, où il résidait, et devint secrètement le chef de l'Aube Écarlate. Cependant, Dryden Vos servait de figure publique à l'organisation criminelle, Maul souhaitant rester dans l'ombre. Neuf ans après la fin de la Guerre des Clones,[71] et juste après le décès de Vos, Maul fut contacté par sa Lieutenante Qi'ra, qui l'informa que Vos avait été trahi puis assassiné par Tobias Beckett et les associés qu'il employait, avant de se faire dérober sa cargaison de coaxium alors qu'elle était en cours de raffinage sur la planète désertique Savareen.[9]

Maul, très agacé par cette nouvelle, demanda ensuite à Qi'ra de le rejoindre sur Dathomir, où il précisa qu'ils décideraient tous les deux là-bas de la meilleure façon d'agir au sujet de Beckett et des autres traîtres. Il activa alors son nouveau sabre laser et annonça à Qi'ra qu'ils travailleraient dès à présent plus étroitement,[9] l'élevant au poste qu'occupait Vos avant d'être tué.[19]

Évasion de Malachor[]

"Mon jeune Apprenti est allé activer le Temple Sith, ou pour être plus exact cet antique poste de combat, que j'ai l'intention d'utiliser afin d'assouvir ma vengeance contre l'ENSEMBLE de mes ennemis jurés !"
―Maul, parlant à Ahsoka Tano de l'activation du Temple par Ezra après avoir aveuglé Kanan Jarrus.[src]

Environ trois ans avant la Bataille de Yavin,[72] un Inquisiteur dénommé le Huitième Frère suivit la trace de Maul jusque sur Malachor. C'est également à ce moment que Maul entra en contact avec le Padawan Jedi Ezra Bridger. Il prétendit que son vaisseau s'était écrasé sur la planète des années auparavant, le laissant ainsi bloqué et sans aucun contact avec le reste de la Galaxie. Se présentant comme le « Vieux Maître », Maul confia au jeune homme qu'il recherchait exactement le même holocron Sith qu'Ezra, voulant lui aussi savoir comment détruire les Sith. Maul proposa d'aider Ezra à récupérer l'holocron, révélant qu'il était situé à l'intérieur du Temple. Lorsque Bridger accepta de travailler ensemble afin de l'obtenir, Maul commença à réaliser le fort potentiel de Force chez le jeune Jedi. Pendant leur bref moment tous les deux, Maul raconta à Ezra son passé, révélant que les Sith lui avaient tout pris. Ezra commença alors à lui faire confiance et à se rapporter encore plus aux paroles de Maul. Le Zabrak expliqua également à Ezra les voies du côté obscur, cherchant à puiser dans les tendances passionnées et agressives du garçon.[10]

Maul s'est retrouvé piégé et seul sur Malachor pendant des années après son nouveau retour sur la planète pour trouver un moyen de détruire les Sith.

Le duo parvint à récupérer l'holocron Sith après avoir traversé toute une série de défis physiques, faisant appel à leur maitrise de la Force, et au cours desquels Maul guida Ezra en utilisant les pouvoirs du côté obscur. Il lui conseilla de se servir de ses sentiments, de colère notamment, et Maul et Ezra se servirent de l'holocron comme une clé pour rejoindre plus rapidement l'avant du Temple. Une fois là-bas, ils trouvèrent le Chevalier Jedi Kanan Jarrus et Ahsoka Tano, qui étaient tous les deux membres de la cellule rebelle Phoenix, de la rébellion naissante contre l'Empire. En les voyant affronter le Huitième Frère, le Cinquième Frère et la Septième Sœur, Ezra conduisit Maul à leur position, prétendant ramener des renforts. Tano reconnut immédiatement l'ancien Seigneur Sith,[10] même des années après leur première rencontre sur Mandalore.[64] Les Jedi se montrèrent donc réticents quant à l'idée de faire confiance à Maul. Cependant, avec son aide, ils purent forcer les trois Inquisiteurs à se replier. Maul avait en quelque sorte appris l'existence du chef des Inquisiteurs, Dark Vador, et savaient parfaitement qu'ils l'informeraient de la confrontation. Cela signifiait que Vador serait bientôt là, et Maul annonça aux autres qu'ils devraient travailler tous ensemble pour le vaincre.[10]

Maul commence à manipuler Ezra pour faire avancer son propre projet et réveiller l'obscurité en lui.

Toujours peu disposés à faire confiance à Maul, ils ne coopérèrent avec lui qu'à la demande d'Ezra, qui resta catégorique sur le fait que Maul était de leur côté. Avec les conseils de Maul, les rebelles gravirent le Temple pour tenter d'atteindre le sommet, où Maul affirma qu'ils pourraient trouver toutes les connaissances qu'ils cherchaient pour vaincre les Sith. En chemin, Maul et Ezra se retrouvèrent face à la Septième Sœur, et Maul la soumit sans effort à un étranglement par la Force. C'est à ce moment même que Maul ordonna à Ezra de l'abattre. Ezra hésitant, Maul lança sur elle son sabre laser, la tuant instantanément. Maul réprima Ezra pour son hésitation, l'avertissant que cela pourrait à l'avenir lui coûter la vie ou celle de ses amis. Maul et Ezra continuèrent d'avancer et tombèrent sur leurs deux autres compagnons, qui confrontaient au sabres laser le Cinquième Frère et le Huitième Frère.[10]

C'est alors que Maul sentit la présence de Dark Vador, qui se rapprochait de Malachor. Cependant, il ne révéla pas sa sensation à Ezra lorsque le jeune Jedi lui demanda ce qui n'allait pas. Maul engagea alors les Inquisiteurs tandis qu'Ezra poursuivit l'ascension, seul. Maul, avec l'aide d'Ahsoka, tua le Cinquième Frère. Jarrus parvint également à endommager le sabre laser du Huitième Frère. Alors que le Huitième Frère tentait désespérément de s'échapper en utilisant son arme, celle-ci dysfonctionna et l'Inquisiteur perdit la vie à la suite de sa chute. Avec l'ensemble des Inquisiteurs tués et Ezra s'approchant du sommet, Maul trahit ensuite les Jedi en frappant, par surprise Kanan de son sabre laser, lui faisant perdre la vue. Après avoir maîtrisé Jarrus, Maul défia Tano et les deux se battirent brièvement.[10]

Seize ans après le Siège de Mandalore, Maul et Tano se réaffrontent dans l'ancien monde Sith de Malachor.

Ce fut à cet instant qu'il révéla que l'holocron était destiné à alimenter une ancienne super-arme et que Maul avait l'intention de faire du jeune garçon son Apprenti. Tano partit chercher Ezra et alla faire face à Dark Vador alors que Kanan se rétablissait petit à petit, Tano lançant à l'ex-Seigneur Sith qu'il devrait faire face à Kanan pour l'atteindre. Sous-estimant complètement Kanan, Maul déclara qu'il en finirait rapidement avec le Jedi. Cependant, en se servant de ses autres sens, amplifiés grâce à la Force, Kanan pu attraper le bras de Maul et le fit ensuite trébucher, le Frère de la Nuit tombant d'un niveau très élevé du Temple. Maul survécut néanmoins à sa chute et quitta finalement la planète en embarquant dans l'un des TIE Avancés v1 des Inquisiteurs tués, après la destruction du Temple Sith de Malachor, savourant d'avance son prochain agissement. Son influence eut en effet des conséquences néfastes sur Ezra, qui se rapprocha par la suite du côté obscur.[10]

Découvrir Kenobi[]

"Il est en vie ! Il est toujours en vie !"
―Maul, en découvrant qu'Obi-Wan Kenobi est toujours en vie[src]

Maul capture l'équipage du Ghost afin d'obtenir l'holocron Jedi de Kanan Jarrus.

Plusieurs mois plus tard, deux ans avant la Bataille de Yavin,[73] Maul refit surface et continua à poursuivre les rebelles. Il parvint à monter à bord d'une corvette de classe Sphyrna où Maul interrogea l'un des rebelles se trouvant à bord, le forçant à révéler l'emplacement du Ghost, le cargo rebelle abritant Ezra Bridger. Peu de temps après, Bridger et Kanan Jarrus arrivèrent au transport et furent mis au courant de l'attaque. Croyant qu'elle était l'œuvre d'un Inquisiteur, les deux Jedi contactèrent Hera Syndulla, la pilote du Ghost, et découvrirent alors avec stupéfaction que Maul avait pris le reste de l' équipage en otage. En échange de la vie de leurs amis, Maul demanda aux Jedi de lui donner à la fois l'holocron Sith de Malachor et l'holocron Jedi de Kanan, requête qu'ils furent contraints d'accepter.[74]

Tandis que Jarrus et Bridger retournaient sur la planète Atollon pour récupérer l'holocron Sith, Maul demanda calmement à Syndulla de lui faire une visite du Ghost, ce qui incita la Mandalorienne Sabine Wren à lui dire de ne pas le faire. Maul répondit qu'elle devait lui faire confiance, car il régnait autrefois sur son peuple. En inspectant chaque cabine personnelle, Maul identifia rapidement celle de Jarrus comme étant austère et sombre, digne d'un Jedi. Quand il ordonna à Syndulla de lui révéler l'emplacement de l'holocron Jedi, la Twi'lek affirma à Maul qu'elle connaissait peu de choses sur Jarrus. Devinant le mensonge, Maul sonda son esprit avec la Force et réalisa que l'idée de recruter Bridger provenait de Syndulla, et que le garçon avait par le passé volé l'holocron, qui se trouvait dans un compartiment sous le couchage de Jarrus.[74]

Alors que Maul luttait pour ouvrir l'holocron, l'équipage du Ghost profita de l'occasion pour s'échapper. Utilisant leurs liens pour détruire les droïdes guides reprogrammés qui les surveillaient, les rebelles se déplacèrent discrètement vers la soute, prévoyant de la magnétiser afin d'immobiliser les jambes cybernétiques de Maul. Découvrant leur disparition, Maul partit à la recherche des rebelles et se dirigea finalement vers la soute. Quelques secondes plus tard, le droïde astromécano de l'équipage rebelle, C1-10P, activa les aimants, faisant immédiatement adhérer les jambes de Maul au plafond du vaisseau. Les rebelles se précipitèrent alors dans la soute et commencèrent à lui tirer dessus. Toutefois, Maul dévia l'un des tirs en plein dans l'interface de commande, désactivant ainsi les aimants. Interrompant la mutinerie et utilisant la Force, Maul menaça les rebelles de mort une fois qu'il n'auraient plus aucune utilité pour lui.[74]

Ayant informé à l'avance les Jedi de leur lieu de rendez-vous, l'avant-poste Mandalorien, Maul fit atterrir le Ghost dans l'un des hangars et laissa les prisonniers rebelles sous la surveillance de ses droïdes. Quand les Jedi arrivèrent, ils rencontrèrent Maul dans le hangar, où le Dathomirien demanda à Bridger de bien vouloir suivre ses droïdes jusqu'au centre de commandement, tandis que Jarrus suivit Maul. Cherchant à réussir là où il avait échoué sur Malachor, Maul conduisit le Jedi aveugle à un sas et le poussa subitement à l'intérieur, procédant ensuite à son éjection dans l'espace. Croyant que Jarrus avait périt, Maul partit rencontrer Bridger, ordonnant discrètement à l'un de ses droïdes d'exécuter l'équipage rebelle.[74]

Maul et Bridger combinent les holocrons.

S'échangeant les holocrons, Maul et Bridger s'assirent sur le sol et ouvrirent par la suite les artefacts, cherchant à les combiner pour découvrir les réponses à leurs questions. Après avoir fusionné les holocrons, Bridger, qui souhaitait connaître la clé de la destruction des Sith, vit au début des endroits à la fois familiers et inconnus, tandis que Maul n'aperçut rien. Peu de temps après, l'équipage du Ghost, qui avait été délivré par Jarrus à la suite de son retour dans le hangar, arriva jusqu'au centre de commandement mais fut ébloui par la lumière émanant des holocrons. Bridger annonça qu'il avait vu des « soleils jumeaux », et Jarrus implora à son Apprenti de détourner le regard, tandis que Maul incitait, au contraire, le Jedi à se concentrer davantage. Tenant compte de l'avertissement de son Maître, Bridger ferma les yeux, faisant libérer toute l'énergie des holocrons et donnant à Maul une chance de s'échapper à bord du Frère de la Nuit, son vaisseau personnel, il comprit ce qu'il avait distingué dans les holocrons, répétant fanatiquement la phrase : « Il est en vie ».[74]

Retour sur Dathomir[]

"Nos deux avenirs convergent vers une planète où se lèvent deux soleils. Et côte à côte, nous pouvons arpenter cette voie, comme deux amis, comme deux frères."
―Maul, à Ezra Bridger à propos de leur vision commune[src]

En raison du rituel ayant impliqué les deux holocrons, Maul et Ezra devinrent mentalement liés. Toutefois, ils avaient obtenu des informations désordonnées sur ce qu'ils désiraient, possédant chacun une partie de ce que l'autre voulait savoir. De ce fait, Maul localisa la Base Chopper sur la planète Atollon afin qu'il puisse recomposer les différents indices. Puisant dans sa maîtrise du côté obscur, Maul tourmenta l'esprit d'Ezra en amenant le jeune Jedi à voir et à entendre de manière récurrente des visions de lui. À un moment donné, Ezra attaqua et manqua même de tuer un soldat rebelle qu'il prit pour Maul. Plus tard, il approcha Ezra et Kanan dans les plaines désertiques du monde alors qu'ils parlaient à un mystérieux Gardien de la Force, appelé Bendu, qui servait à maintenir l'équilibre entre les côtés lumineux et Obscur. Malgré l'avertissement du Bendu qui leur demanda de ne pas faire demi-tour, Kanan et Ezra, intrigués, le firent quand même et trouvèrent Maul les observant du haut d'une colline.[75]

Après avoir complimenté les deux Jedi pour leur cachette très sûre selon lui, Maul leur assura qu'il était paisiblement venu pour s'entretenir avec son « Apprenti », Ezra. Quand Bridger exigea de savoir comment Maul l'avait retrouvé, le Zabrak expliqua que quand Ezra avait soudainement interrompu leur connexion avec les holocrons, il avait reçu des extraits de ses propres connaissances, y compris l'emplacement de la base rebelle. Maul ajouta qu'il avait besoin qu'Ezra vienne avec lui afin de récupérer de son esprit les fragments restants de la vision. Lorsque Kanan refusa de coopérer avec lui en brandissant son sabre laser, Maul menaça d'activer une balise de repérage qui alerterait l'Empire de leur présence.[75]

Maul proposa alors à Ezra de lui montrer comment détruire les Sith. Après l'autorisation assez réticente de Kanan, Ezra accepta la proposition de Maul et partit avec lui à bord du Frère de la Nuit. Maul emmena son Apprenti, plutôt sur ses gardes, sur son monde natal de Dathomir. À leur insu, Kanan et Sabine Wren avaient placé un tracker sur le communicateur au poignet d'Ezra et les avaient suivis là-bas. Maul emmena Ezra dans les ruines du repaire des Sœurs de la Nuit et expliqua qu'il était le dernier survivant de son peuple. Alors que Maul conduisait Ezra au fin fond de sa grotte, il expliqua que la seule et unique façon de récupérer les informations entremêlées était de réunir à nouveau leurs esprits au cours du rituel.[75]

Maul parlant du sabre noir à Bridger, l'antique sabre laser Mandalorien qu'il avait obtenu au combat des années plus tôt.

Maul avait rassemblé dans la grotte de nombreuses reliques provenant de son passé, notamment le sabre noir, symbole de pouvoir au yeux des Mandaloriens. Pour commencer le rituel, Maul et Ezra burent des verres de potions magiques qui changèrent la couleur de leurs yeux en vert, faisant ensuite apparaitre des rayons. Pendant la symbiose, Maul et Ezra découvrirent qu'Obi-Wan Kenobi, ennemi juré de Maul, se cachait sur une planète avec deux soleils et que Kenobi détenait la clé de la destruction des Sith. Après avoir mis fin au rituel, ils furent confrontés à des esprits Sœurs de la Nuit qui demandèrent à ce que que Maul et Ezra sacrifient leur chair et leur sang en guise de dédommagement pour avoir utilisé leur Magie Noire.[75]

Juste à ce moment-là, Kanan et Sabine arrivèrent dans la grotte et ouvrirent aussitôt le feu sur les esprits. Cependant, les esprits se mirent à les submerger et à les posséder. Kanan et Sabine, possédés, attaquèrent ensuite Maul et Ezra. Maul fut forcé de combattre avec Kanan tandis qu'Ezra fut obligé d'esquiver les tirs de Sabine. À la suite de cet affrontement, Maul et Ezra atteignirent l'entrée de la grotte. Les esprits des Sœurs de la Nuit ne purent sortir car l'autel situé dans la grotte était la source de leur pouvoir. Ayant atteint son but, Maul proposa une toute dernière fois à Ezra une place en tant qu'Apprenti et affirma que leur destin était lié à la planète aux deux soleils. Néanmoins, Bridger refusa d'abandonner ses amis. Exaspéré par l'attachement du jeune homme envers ses compagnons, Maul dit à Ezra qu'il le décevait avant de partir à la rencontre de son vieil ennemi, Obi-Wan Kenobi.[75]

Retrouvailles sur Tatooine[]

Dans le désert de Tatooine, Maul affronte pour la dernière fois son ancien ennemi, Obi-Wan Kenobi.

Maul se rendit finalement sur Tatooine, se servant des connaissances qu'il avait acquis des deux holocrons quelques mois plus tôt, pour rechercher de son ancien ennemi, Obi-Wan Kenobi. En errant dans le désert aride, Maul se rendit compte qu'il s'était perdu. Épuisé par sa recherche et étudiant l'idée de mourir dans le désert, il s'effondra dans le sable et commença à hurler le nom de Kenobi en signe de désespoir. Cependant, il retrouva soudain un nouveau sentiment de détermination et reprit sa marche. Sachant bien qu'il était incapable de dénicher son ennemi par lui-même, il prévoyait de le faire sortir de sa cachette, en utilisant un fragment qu'il avait récupéré sur l'holocron Sith pour attirer son soi-disant Apprenti, Ezra Bridger.[5]

Bridger, inspiré par la vision envoyée par Maul, se rendit également sur Tatooine afin d'empêcher l'ancien Seigneur Sith de tuer Kenobi. Le Padawan espérait également recruter le Maître Jedi pour qu'il rejoigne les rangs de la rébellion naissante. Atterrissant dans un canyon de nuit, il découvrit le fragment de l'holocron que Maul avait laissé comme appât pour l'attirer. En réalisant le piège, lui et son droïde furent soudainement pris en embuscade par une bande de pillards Tuskens, qui essaya de tuer Bridger. Bien que les Tuskens ne parvinrent pas à l'éliminer, ils réussirent tout de même à détruire le vaisseau dans lequel il est arrivé. Peu de temps après l'explosion de l'appareil, laissant Bridger à terre et inconscient, Maul arriva et neutralisa tous les pillards avant de laisser Ezra, seul.[5]

Cherchant désormais un moyen de quitter la planète, Bridger et Chopper, qui avaient quitté la vallée où s'était produite l'explosion, se demandèrent s'il fallait suivre les arêtes naturelles des canyons dans l'espoir de trouver une colonie ou, au contraire, de traverser le vaste désert leur faisant face. La voix de Maul apparut alors et elle convînt Ezra d'entreprendre un voyage dans le désert. Ezra et Chopper avancèrent dans le désert mais ils furent finalement stoppés à cause d'une forte tempête de sable. Une vision de Maul brandissant son sabre laser se dressa devant eux et Bridger, épuisé, déclencha son arme et se lança sur la silhouette, qui disparut aussitôt. Peu de temps après, Bridger et Chopper furent découverts par Kenobi, qui chevauchait un dewback. Installant un petit feu de camp, Kenobi rechargea les batteries de Chopper avec un générateur d'énergie et soigna les blessures de Bridger.[5]

Ultime duel et décès[]

"Dis-le moi... Je dois savoir, s'agit-il de l'Élu ?"
"Oui, c'est lui."
"C'est lui... qui nous vengera tous.
"
―Les dernières paroles de Maul avec Kenobi, faisant référence à Luke Skywalker[src]

Malgré sa haine profonde, qui persistait même pendant ses nombreuses années de folie sur Lotho Mineur, Maul périt dans les bras de Kenobi, acceptant son sort.

Après le réveil d'Ezra, Kenobi révéla au jeune homme que Maul l'avait manipulé pour conduire l'ancien Seigneur Sith jusqu'à Kenobi. Maul arriva à ce moment là pour régler ses comptes avec son vieil ennemi. En ayant amené Maul à Kenobi, Bridger insista auprès du Jedi pour affronter lui-même Maul, mais Kenobi ordonna à Ezra de retourner auprès de ses amis. Ezra et Chopper quittèrent donc les lieux, Maul faisant ses adieux à son « Apprenti ». Le Zabrak s'exprima au sujet des conditions de vie de Kenobi et Maul interrogea son ancien adversaire en se demandant si sa mort était vraiment nécessaire en comparaison du style de vie de Kenobi. Pourtant, Kenobi se montra imperturbable et répondit en prétendant que si Maul se définissait par sa volonté de dominer, de tuer et de posséder, alors il n'avait, au fond, rien du tout. Maul, se sentant visé par ces paroles, alluma son sabre laser et frappa nerveusement le sol devant le petit feu de camp de Kenobi, le faisant s'éteindre sous l'effet d'une projection de sable.[5]

L'ancien Seigneur Sith se demanda ensuite sur ce qui aurait bien pu amener Kenobi sur Tatooine, car il savait qu'il ne se cachait pas uniquement, mais en déduisit qu'il était là pour protéger quelque chose, ou quelqu'un. Il parvint finalement à lire dans les pensées de Kenobi en concluant qu'il s'agissait d'une jeune personne. Agacé par l'implication menaçante de Maul envers son protégé, Kenobi activa son sabre laser et adopta la position habituelle de départ de forme Soresu. Maul, à son tour, activa la deuxième lame de son arme et les deux ennemis se regardèrent. Kenobi changea de position passant de Soresu à Ataru. Maul identifia la nouvelle posture de Kenobi comme se rattachant à celle dont se servait le défunt Maître de Kenobi, Qui-Gon Jinn. Il se lança contre Kenobi et les combattants partagèrent deux échanges rapides avant que Maul ne relève le manche de son sabre pour atteindre le visage de Kenobi - exactement la même attaque qui lui avait permis de venir à bout de Jinn des décennies plus tôt. Cependant, Kenobi s'était préparé à la stratégie de Maul, et il sectionna son sabre laser en adressant un coup par dessus alors que Maul lançait à peine son offensive.[5]

L'attaque de Kenobi passa donc à travers la poignée de l'arme de Maul, la coupant en deux,[5] mais laissant surtout une plaie mortelle au niveau de sa poitrine.[2] Maul, choqué, s'aperçut de sa blessure. Contrairement à la dernière fois, les deux extrémités du sabre laser restèrent parfaitement fonctionnelles. Il les éteignit puis s'effondra à genoux, mais Kenobi le rattrapa avant qu'il ne puisse complètement tomber au sol et le maintint. Dans son dernier souffle, Maul demanda à Kenobi si le garçon sur lequel il veillait était l'Élu. Kenobi acquiesça et précisa que c'était bien lui. Maul sembla accepter la mort, persuadé que le garçon les vengerait de l'Empereur. Sur ce, Maul périt, et en dernier geste de compassion, Kenobi lui ferma les yeux et resta auprès de lui.[5] Kenobi honora la mémoire de son adversaire de toujours en lui construisant un bûcher funéraire, acte qu'il se remémora peu de temps après avoir fait un avec la Force.[76]

Héritage[]

"Vous sentez cela... ? ...J'ai... froid..."
―Leia Organa, ressentant les restes du pouvoir de Maul[src]

Leia Organa, sentant les restes de Maul.

Le vaisseau de Maul, un chasseur de classe Kom'rk baptisé le Frère de la Nuit, fut ramené par Ezra et Chopper à la Base Chopper pour servir de nouvel appareil pour la rébellion. Son rôle fut primordial au cours de la bataille d'Atollon puisque Ezra et Sabine l'utilisèrent pour transporter des membres du Clan Wren afin d'abattre un interdicteur Impérial et permettre aux rebelles d'échapper au blocus du Grand Amiral Mitth'raw'nuruodo.[77] Aux yeux de Dark Sidious, Dark Maul constituait une vraie perte, tandis que le Comte Dooku était simplement une torpille à proton qui avait disparu après avoir joué son rôle.[78] Frappé d'une vision de Luke Skywalker à travers la Force, Dark Sidious remarqua qu'il s'agissait d'un simple garçon de ferme, dépourvu de tatouages comme ceux portés par Dark Maul à l'époque. Le Seigneur Noir des Sith se réjouit alors de cette nouvelle.[79]

Les historiens Impériaux étaient au courant de l'affiliation de Maul avec Sheev Palpatine. Des documents historiques notèrent même que Maul était le propriétaire du courrier stellaire, le Cimeterre, profondément modifié. L'hypothèse avait été émise que le Cimeterre avait été personnalisé par Raith Sienar en personne, pour Palpatine, qui aurait par la suite accordé le vaisseau à Maul.[80] Entre trois et quatre années après le début de la Guerre Civile Galactique,[81] Landonis Balthazar Calrissian déplora les agissements néfastes de l'Aube Écarlate et de sa figure publique, Dryden Vos, et émit des craintes quant au fait que Vos avait en réalité été manipulé par un individu encore plus détestable.[82]

Vingt-trois ans après la fin de la Guerre des Clones, l'Empire Galactique de Palpatine fut renversé par l'Alliance Rebelle et le dernier Chevalier Jedi de la Galaxie : Luke Skywalker,[83] le fils d'Anakin Skywalker et de Padmé Amidala.[41] La sœur jumelle de Luke, la Princesse Leia Organa, se rendit sur Naboo peu de temps avant le lancement de l'Opération : Cendres, qui força la reine, escortée par Organa et Shara Bey, à rouvrir le hangar du palais royal de Theed[84] - où Maul avait affronté Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi plus de trois décennies plus tôt[1] - afin d'accéder aux chasseurs. Dès qu'elle entra, Organa sentit à travers la Force, des traces du passage de Maul en ces lieux, ayant subitement froid à cause du pouvoir obscur du Seigneur Sith.[84]

En 34 ap.BY, un buste de Maul pouvait être trouvé à l'Antre des antiquités de l'Ithorien Dok-Ondar, l'un des nombreux magasins de l'avant-poste Black Spire sur la planète Batuu.[85] Maul resta longtemps dans les mémoires après la Guerre des Clones, si bien qu'il fut mentionné par un membre des Gardiens des Whills comme quelqu'un dont il fallait se souvenir dans l'histoire galactique.[86]

Traits et personnalité[]

"Si tu te définis uniquement par ton pouvoir d'ôter la vie, par ton désir de domination et de possession, alors en réalité tu n'as rien."
―Obi-Wan Kenobi, à Maul[src]

Maul, à l'époque de la Guerre des Clones.

Ancien Seigneur Sith et guerrier accompli à part entière, Maul incarna pendant la majeure partie de sa vie les principaux aspects obsessionnels et frénétiques de la vengeance des Sith. En tant qu'apprenti Sith, Maul cherchait à se venger des Jedi pour leur victoire sur les Sith et voulait ramener les Sith au pouvoir sur la Galaxie.[2] Après son exil et la récupération de ses capacités mentales, Maul élargit ses aspirations de revanche envers l'ensemble de la galaxie en se présentant, avec son frère, comme les véritables Seigneurs Sith,[8] mais tout particulièrement envers Obi-Wan Kenobi, après sa défaite sur Naboo et son exil forcé par le Jedi. Il craignait de perdre de la puissance, ayant apprit la Guerre des Clones et ayant l'intention ferme d'y prendre part, seulement pour apprendre comment les plans des Sith avaient évolué en son absence. Maul était donc déterminé à tout faire pour se venger, notamment en massacrant des civils et en poussant Mandalore dans la guerre civile pour obtenir le pouvoir et attirer Kenobi sur la planète.[13][57] Il se doutait que le Jedi ne pourrait pas ignorer un appel à l'aide provenant de Satine Kryze en personne.[13]

Durant son exil, l'esprit de Maul fut brisé. Il devint obnubilé par ses désirs de vengeance,[52] alimenté et maintenu en vie essentiellement grâce à sa haine profonde pour Kenobi,[13] et malgré la perte de la raison et de nombreux souvenirs. Son agressivité et sa peur augmentèrent du fait de son état de folie, notamment lorsqu'il attaqua Savage Opress au moment où il rencontra son frère pour la première fois sur Lotho Mineur. Au moment de sa redécouverte, Maul ne parvenait pas à s'exprimer convenablement et son frère ne pouvait le comprendre. De plus, sa folie était telle qu'il récitait continuellement des extraits du Code Sith. La magie de Mère Talzin fut nécessaire pour restaurer son esprit, ce qui lui apporta à nouveau du discernement tout en conservant sa volonté de se venger de ceux qui lui avaient fait du tort.[52] Toutefois, la personnalité de Maul était encore profondément affectée à cause de son long isolement et sa lourde défaite par Kenobi. Après son redressement, il perdit une grande partie de son attitude inébranlable et maitrisée et était sujet à des excès de colère et de frustration à chaque fois que Kenobi lui venait à l'esprit.[8] Pourtant, il recouvra suffisamment de prestance pour obtenir et conserver l'allégeance de son frère et ne perdit pas ce qui faisait de lui un guerrier sanguinaire.[6]

Le nouveau pouvoir de Maul lui donna l'envie de dominer les Sith et la galaxie, même s'il ne se considérait pas assez fort pour confronter son ancien mentor, Dark Sidious. Il s'avéra que Sidious semblait être la seule personne de la galaxie que Maul n'ait jamais craint, bien évidemment pour sa puissance, mais aussi pour son côté sadique. Néanmoins, Maul avait assez de courage pour aller affronter seul son ancien Maître en duel, comme s'il n'avait plus rien à perdre.[57] Il ne se plia pas non plus aux séances de torture exercées à son encontre par Sidious et Dark Tyranus lorsqu'il était détenu sur Stygeon Prime.[16]

Malgré sa nature impitoyable et haineuse, Maul n'était pas complètement sans cœur, car il affichait un attachement sincère pour son frère, Savage Opress, et leur mère, Talzin, sorcière de Dathomir. Même si Maul dirigeait souvent Opress d'un ton autoritaire et définissait leur relation comme prenant place dans la même continuité des rapports Maître-Apprenti chez les Sith, fonctionnement qu'Opress n'approuvait pas, ils se souciaient vraiment l'un de l'autre. Cela fut bien montré lorsque Maul arriva au secours d'Opress lorsqu'il fut blessé par Kenobi, et quand ils furent trahis par les Death Watch. De plus, après avoir assisté à la mort d'Opress, tué par Sidious, Maul fut frappé de douleur et fut même au bord des larmes avant d'enrager et de tenter de le venger.[57] Maul était extrêmement fidèle à sa mère et lui adressait de l'affection et sa protection. Même bloqué par Sidious et ses alliés, il refusa de l'abandonner et fut bouleversé par sa mort.[60]

Après de nombreuses années, Maul avait toujours une rancune extrêmement amère contre Sidious et tous ceux qui le servaient pour lui avoir pris tout ce qui lui tenait à cœur. Il perçut également un grand potentiel en le jeune rebelle Ezra Bridger, allant jusqu'à le vouloir comme Apprenti et lui sauva la vie à deux reprises. Derrière cet bienfaisance apparente, il cherchait en fait à manipuler Bridger et à s'en servir à des fins personnelles pour réaliser son propre projet pour obtenir à la fois pouvoir et vengeance et tenta deux fois de tuer Kanan Jarrus, afin d'écarter Bridger de l'influence du Jedi. Tout en pratiquant toujours leurs croyances et en conservant leurs principes, Maul se dissocia des Sith, majoritairement en raison de l'assimilation de leur Ordre avec Sidious, que Maul haïssait. Rusé et fourbe, Maul fut parfaitement capable de simuler des faiblesses pour atteindre ses objectifs, ou même se ranger du côté des Jedi si nécessaire. Il n'hésita pas à se moquer ironiquement de ses nouveaux « alliés »,[10] en considérant Kanan Jarrus comme un « Maître Jedi »[74] ou en appelant Ahsoka Tano « Dame Tano », qu'il voyait aussi comme « une Jedi à temps partiel », rappelant ainsi le départ d'Ahsoka de l'Ordre Jedi.[10]

Maul, pendant la première rébellion contre l'Empire Galactique.

Cherchant comme il le disait « l'espoir », Maul prit en otages les amis rebelles de Bridger et Jarrus pour les contraindre à rendre l'holocron Sith de Malachor et l'holocron Jedi de Kanan. Il souhaitait fusionner les holocrons afin de créer une vision claire pour atteindre son objectif final, Kenobi, et le tuer. Maul espérait également prendre Ezra comme son Apprenti. En dépit de respecter son engagement envers Bridger en promettant qu'il ne ferait aucun mal à ses amis, Maul tenta dans l'ombre de mettre fin à la vie de Jarrus et ordonna à ses droïdes d'exécuter les autres Spectres pour prendre plus aisément Bridger comme son Apprenti. Quand Jarrus parvint à interrompre la vision en ordonnant à Bridger de fermer les yeux, Maul apprit néanmoins que son vieil ennemi, Obi-Wan Kenobi, était encore en vie.[74]

Son désir toujours vif de vengeance contre Kenobi le conduisit à puiser dans sa maîtrise du côté obscur pour parvenir à rallier Bridger avec lui. Alors que Maul était tout à fait conscient des dangers et des conséquences qu'entraineraient l'utilisation de la Magie Noire des Sœurs de la Nuit, son intention d'apprendre l'emplacement de Kenobi était tellement forte qu'elle l'amena à risquer de mettre en colère leurs esprits. En raison des multiples révélations faites sur Dathomir, Maul pensait que son destin était lié à celui d'Ezra pour partir à la recherche de Kenobi sur Tatooine. Maul considérait Bridger comme le candidat idéal pour devenir son Apprenti. Toutefois, la loyauté sans failles de Bridger envers ses amis empêcha Maul d'aller plus loin, ajoutant seulement qu'il vivait cela comme une déception et qu'il trouvait dommage de s'attacher au passé.[75]

Quelque temps plus tard, sa recherche interminable de Kenobi, le força à utiliser de nouveau sa maîtrise de la Force pour faire venir Bridger sur Tatooine. En le trouvant, Maul réussit à contenir sa haine envers Kenobi, et se demanda s'il ne valait pas mieux l'épargner après s'être rendu compte qu'il se voyait réduit à se dissimuler sur la planète désertique. En ses derniers instants, Maul se réconcilia en quelque sorte avec son ancien adversaire. Maul mourut avec l'intime conviction que Kenobi protégeait l'Élu, qui rétablirait l'équilibre dans la Force et le vengerait en détruisant les Sith.[5]

Pouvoirs et capacités[]

Combat au sabre laser[]

"Tu a été bien formé, mon jeune Apprenti. Ils ne feront pas le poids face à toi."
―Dark Sidious ordonne à Dark Maul de partir à la rencontre des Jedi pendant la guerre sur Naboo[src]

Dark Maul utilisant son double sabre laser.

En tant qu'Apprenti de Dark Sidious, Maul fut formé dans le but de devenir une arme au service des Sith, atout destiné à épauler Sidious dans son plan de destruction des Jedi et pour ensuite prendre le contrôle de la Galaxie. Maul était certainement l'un des Sith les plus sanguinaires et les mieux formés de l'histoire de l'Ordre.[17] Il devint un guerrier Sith aux capacités acrobatiques élevées et son entrainement intensif lui permettait de poursuivre sans relâche ses proies tout en utilisant son sabre laser à double lame.[2] conçu sur le modèle des anciens sabres laser Sith.[50] En effet, Maul avait été initié à plusieurs formes de combat au sabre laser. Il mit ses compétences à l'épreuve pour la première fois lors de son duel contre la Padawan Jedi Eldra Kaitis. Même si la jeune Twi'lek réussit à se défendre contre le Seigneur Sith pendant un certain temps, Maul sortit victorieux de la confrontation.[45] Plus tard, durant son duel sur Naboo contre Jinn et Kenobi, il démontra sa capacité à combattre à la fois le Maître Jedi et son disciple et cela de la même intensité, puis à maîtriser Kenobi après avoir tué Jinn. La victoire de Kenobi sur Maul était due à son propre orgueil et à sa négligence envers le sabre laser de Jinn.[1] Longtemps après, il surpassa Kenobi dans un certain nombre d'affrontements à la suite de son exil, comprenant le duel sur Raydonia[13] et celui sur Florrum, quoique ce dernier eut abouti à une impasse.[6]

Maul était extrêmement doué pour le combat à mains nues, qu'il intégrait régulièrement dans son style de combat.[1][10][57] L'exemple le plus frappant fut quand il triompha de Pre Vizsla, disposant de nombreuses armes, en ayant peu voire pas du tout recours à la Force.[57]

Maul révélant son sabre laser à double lame sur Naboo.

Maul fit aussi preuve de maitrise impressionnante du Jar'Kai, notamment quand il se battit contre Jinn et Kenobi en même temps sur Naboo avant de parvenir à les séparer.[1] Il combattit avec talent contre Dark Sidious sur Mandalore alors que les deux adversaires utilisaient chacun deux lames, allant même jusqu'à adresser un coup de pied au Seigneur Noir des Sith.[57] Une fois la Guerre des Clones terminée, Maul prouva la capacité de manier une arme supplémentaire en plus de son sabre laser à double lame, en détachant l'extrémité de sa canne qui le faisait passer pour un vieillard et qui dissimulait son arme principale. Il frappa l'Inquisiteur Cinquième Frère sur Malachor avec cette arme improvisée.[10]

Au cours de sa vie, Maul parvint à vaincre de nombreux ennemis, comme des droïdes policiers du Clan Bancaire Intergalactique, des pirates,[6] des mercenaires du Clan hutt,[8] de nombreux droïdes de combat séparatistes, des soldats clones[66] ou encore quatre Magna Gardes du Général Grievous.[16] Il eut également son propre combat contre Mace Windu et Aayla Secura dans un avant-poste de ravitaillement Mandalorien. Windu étant un membre du Haut Conseil Jedi depuis de longues années, Maul appréciait la pertinence du duel.[18] Il parvint à vaincre Grievous, redoutable chasseur de Jedi, même si leur première rencontre n'a pas pu aboutir[16] mais surpassa réellement le cyborg lors des deux autres affrontements qui suivirent.[58][60]

Le sabre laser de Maul, dissimulé dans une canne.

Plus de dix ans plus tard, les talents de combattant de Maul étaient toujours aussi présents que jamais. Sur Malachor, il attaqua, presque à la fois, trois Inquisiteurs au cours d'un combat au sabre laser. Alors qu'il avait initialement le dessus, il fut finalement déstabilisé par leur contre-attaque simultanée et ne fut sauvé que grâce à l'intervention d'Ahsoka Tano et de Kanan Jarrus. Cependant, il ne semblait pas du tout inquiet, ce qui peut vouloir dire que sa retenue envers les Inquisiteurs était incluse dans le cadre de son plan. Après avoir trahi le groupe de Jedi et aveuglé Kanan, il affronta brièvement Ahsoka Tano. Ils se mirent à l'épreuve pendant un assez court moment jusqu'à ce qu'Ahsoka mette fin au duel pour aller protéger Ezra Bridger de Dark Vador, laissant à sa place Kanan se charger de Maul. Même si Kanan, tout juste rendu aveugle, put anticiper les déplacements de Maul à travers la Force et le pousser dans le vide,[10] le Zabrak était bien loin d'être vaincu. En effet, Maul affirma finalement sa supériorité sur Kanan, comme en témoigne sa prise de recul contre Jarrus, alors possédé, sur Dathomir et le choix de ne pas porter de coup fatal au Jedi en raison de la demande d'Ezra, malgré les nombreuses opportunités de le faire en raison de la lenteur du Jedi, placé sous le contrôle des esprits des Sœurs de la Nuit, de ses faibles compétences et des nombreuses ouvertures laissées à Maul à ce moment là.[87]

La maîtrise du sabre laser chez Maul correspondait presque à celle de son ancien Maître Sith.

Malgré ses compétences de duelliste, Maul rencontra des difficultés pour être la hauteur de Dark Sidious, même accompagné de son fidèle frère Savage Opress, et même en utilisant ses capacités physiques, il fut finalement désarmé avant d'être malmené par les pouvoirs du Seigneur Sith.[57] Il déclara ouvertement qu'il ne pourrait pas vaincre Dark Vador sans l'aide des Jedi.[10] Néanmoins, il aurait pu s'agir d'un simple prétexte afin de rester auprès d'eux pour pouvoir emmener Bridger à l'intérieur du Temple car Maul décida plus tard de s'en prendre aux autres Jedi avant même d'avoir fait face à Vador. Sa dernière confrontation avec Kenobi sur Tatooine ne dura que quelques instants après avoir dévoilé leurs positions de départ respectives et après s'être longuement observés. La défaite de Maul dans ce dernier duel peut éventuellement s'expliquer par la fatigue provoquée par un périple interminable dans le désert de la planète, tandis que Kenobi, de son côté, était reposé et frais. Les connaissances et l'étude par Kenobi de la stratégie de Maul, visant à relever brusquement son sabre laser à double lame sur son adversaire pour l'étourdir, qu'il utilisa notamment pour venir à bout de Qui-Gon Jinn, jouèrent très probablement en sa faveur.[5]

Contrairement à l'Inquisitorius, dont les sabres laser pouvaient tourner sur eux-mêmes,[10] et au général Grievous, dont les différents bras étaient capables d'entrainer une rotation avec une arme à chaque membre,[88] Maul avait la capacité de faire tourner son sabre laser à double lame avec une seul main. Beaucoup de dextérité et de pratique étaient nécessaires à la réalisation d'un tel exploit.[5][45] Maul était également très doué pour dévier les tirs de blaster avec son sabre laser. Il repoussa les tirs simultanés de Hera Syndulla, Sabine Wren et Garazeb Orrelios, même lorsqu'il se trouvait dans une position désavantageuse.[74]

Maîtrise de la Force[]

"Ma haine a conservé mon esprit intact alors même que mon corps était détruit. Pourtant, je me suis perdu et je suis devenu une bête sauvage. Et c'est dans cet état que tu m'a retrouvé mon frère : une véritable lame oubliée de tous. Je sens que j'ai raté tellement de choses..."
―Maul à Savage Opress[src]

En plus de ses talents au sabre laser, Maul s'avéra très puissant avec la Force, si bien qu'il pu survivre en étant coupé en deux.[52] Pour Maul, sa survie était principalement due à sa haine envers Kenobi et l'entraînement de Sidious.[13] Avant sa défaite sur Naboo, Maul préférait se servir la Force comme une sorte d'appui, comme pour rompre des branches d'arbre pour faire tomber un rathtar,[36] tuer Zek Peiro en lui projetant des débris,[48] ou utiliser la Force pour étouffer un ennemi.[8] Cependant, lorsqu'il se trouvait en difficulté, il comptait sur la Force pour faire pression sur ses adversaires, comme quand il poussa Kenobi au bord d'un réacteur.[1] À la suite de son rétablissement par Talzin, Maul invoqua librement la Force en duel de manière nettement plus régulière.[13]

Maul, ancien Seigneur Sith et dirigeant de l'Aube Écarlate.

Au cours d'une escarmouche sur Florrum, Maul utilisa une poussée de Force suffisamment puissante pour repousser Obi-Wan Kenobi sur une longue distance et provoquer l'effondrement du tunnel dans lequel ils se trouvaient. Il fut ensuite capable de soulever d'une colline une navettte de classe Eta, par télékinésie, juste après avoir subi de graves blessures et après la perte d'une de ses jambes cybernétiques.[6] Pendant son règne sur Mandalore, il fut capable d'étouffer avec la Force la Duchesse déchue Satine Kryze et pouvait même l'élever du sol sans réaliser un geste de la main, une preuve de la progression perpétuelle des capacités du Zabrak.[57] Pendant la Bataille de Zanbar, il provoqua une puissante onde de Force qui balaya de nombreux droïdes de combat au passage.[16]

Tandis que le côté obscur de la Force devenait de plus en plus fort dans la Galaxie à l'approche de l'Ordre 66, la puissance de Maul augmenta également pendant un court moment. Il prouva la capacité de pouvoir dévier par télékinésie la trajectoire des tirs de blasters, comme quand il écarta sans effort les rayons de plasma tirés par Bo-Katan vers les murs de la Grande Salle en agitant simplement la main. Peu de temps après son arrestation durant le Siège de Mandalore, Maul fut relâché par Ahsoka Tano lorsque l'Ordre 66 fut promulgué provoquant la trahison des soldats clones, qui se retournèrent contre elle. Après avoir été libéré, Maul élimina de nombreux de clones en se servant uniquement de ses facultés télékinésiques, en s'emparant de plaques situées sur les murs pour parer les tirs et neutraliser les clones. Son déchaînement s'acheva finalement quand Maul désactiva l'hyperdrive du Destroyer Stellaire de classe Venator, qui transportait l'ancien Sith, uniquement grâce à sa maîtrise de la Force. Plus d'une décennie plus tard, Maul déclara à Ezra Bridger que son âge mûr avait provoqué la diminution de ses capacités. Cependant, cette affirmation se révéla plus tard être un mensonge pour obtenir la confiance du jeune homme. En effet, Maul parvint ensuite à soulever la Septième Sœur, qui se débattait, puis à la tuer avec un puissant lancer de sabre laser.[10]

Maul était également doté d'un don pour la télépathie, en particulier pour la technique de sonde mentale, comme il le démontra quand il utilisa le pouvoir sur Jesse, pour recueillir des informations capitales, ou sur Hera Syndulla afin de déterminer l'emplacement de l'holocron Jedi de Kanan Jarrus et découvrir par la même occasion sa véritable identité, Caleb Dume.[74] De plus, il réussit à utiliser cette technique sur Obi-Wan Kenobi juste avant leur duel final, découvrant l'existence de Luke Skywalker.[5] Il n'est pas improbable qu'il l'ait employée sur Ahsoka Tano, en apprenant de nombreuses choses sur son passé,[89] et il était possible qu'il traversa l'esprit d'un des Inquisiteurs pour connaître leurs intentions et l'identité de leur maître. Maul maitrisait aussi les pratiques magiques des Sœurs de la Nuit, y compris un sort impliquant deux individus partageant une potion d'ichor magique.[75] Il était capable de manipuler le lien de Force qu'il tissait avec Ezra Bridger après la combinaison des holocrons pour amener le Jedi à halluciner. Il se servit également d'un fragment de l'holocron Sith pour activer l'holocron Jedi de Kanan et l'holocron de Malachor dans le cadre d'un plan visant à attirer Ezra pour faire sortir Kenobi de sa cachette.[5]

Au moment de la Guerre des Clones, les pouvoirs de la Force chez Maul étaient toutefois surpassés par ceux de Sidious, par exemple quand le Seigneur Sith le projeta, lui et Opress, contre un mur sans effort apparent. Mais comme Maul était devenu très puissant aux yeux de Sidious, ce dernier le considérait tel un rival.[57] Manifestement, Dark Tyranus avait de l'estime pour Maul, car à un moment donné, il fit référence à son prédécesseur comme un grand Seigneur Sith.[25] Obi-Wan Kenobi, avant sa confrontation finale avec Maul, révéla à Bridger que son vieil ennemi avait le pouvoir de changer le cours de beaucoup de choses, ce qui pourrait indiquer la vaste connaissance du côté obscur par Maul.[5]

Autres capacités[]

"Loin dessus, loin dessous. Nous ignorons où nous tomberons. Loin dessus, loin dessous. Ce qui fut grand est petit à présent."
―Un mantra aidant Maul à canaliser sa haine[src]

Maul était un manipulateur compétent, un stratège militaire expérimenté et une personnalité politique certaine, comme le montra, parmi tant d'autres réalisations, la formation du Collectif des Ombres en très peu de temps et son déploiement pour conquérir Mandalore.[8] Il se montra assez rusé pour tromper et capturer, en une seule tentative, le Général Grievous et Dark Tyranus.[58] Des années plus tôt, Maul prit certainement le temps d'inspecter les générateurs d'énergie du palais de Theed, sur Naboo, avant que ses deux adversaires Jedi n'arrivent, les amenant ainsi dans un piège.[1][33]

Après avoir été secouru par la Death Watch, Maul déclara qu'il était devenu « insensible à la douleur », ce qui laisse penser qu'il avait enduré de lourdes souffrances.[16] Maul était expérimenté dans l'observation, le pistage et l'espionnage, agissant principalement tapi dans l'ombre comme un chasseur durant sa formation.[36]

Équipement[]

À l'époque de la Crise de Naboo, Maul portait une tenue de guerrier Sith qui lui garantissait une grande liberté de mouvement, comme à l'image de son pantalon ample qui lui permettait d'envoyer des coups de pied sans contrainte. Sous sa toge noire, il revêtait une sous-tunique, mettait des bottes résistantes et enfilait des gants de protection.[28]

En coulisses[]

"George Lucas m'avait décrit Dark Maul comme une incarnation de mon pire cauchemar. Alors, j'ai... dessiné mon pire cauchemar à George."
―Iain McCaig, expliquant comment il a conçu Dark Maul (traduit de l'anglais)[src]

Dark Maul est apparu pour la première fois dans le film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme, où il a été interprété par l'acteur et cascadeur Ray Park. Le personnage était présent durant l'intégralité du film, mais ne prononçait en tout que trois répliques, toutes exprimées par l'acteur Peter Serafinowicz.[1] En ce qui concerne les apparitions du personnage dans les séries télévisées d'animation Star Wars: The Clone Wars et Star Wars Rebels, il est doublé par le comédien Sam Witwer.[52] (Park a réalisé une capture de mouvement pour la septième saison de la première série[90]). Pour le caméo de Maul dans le film dérivé Solo: A Star Wars Story réalisé en 2018, Park a repris son rôle et Witwer a donné sa voix au personnage.[9] Le script de Solo mentionnait un personnage qui jouerait le rôle du « chef ». C'est pourquoi le réalisateur Ron Howard a sélectionné Maul dans une liste de possibles candidats.[91]

Un premier concept-art pour Dark Maul, provenant directement des cauchemars de Iain McCaig.

Pour La Menace Fantôme, le personnage a été élaboré par l'artiste Iain McCaig, qui estimait que créer un nouvel antagoniste de Star Wars était quelque chose d'assez intimidant. Il rappela que George Lucas considérait Maul comme « une incarnation de [son] pire cauchemar ». McCaig pensa donc à ses pires cauchemars et les utilisa pour produire un premier concept au personnage. McCaig décrivit son pire cauchemar comme un visage éteint adossé contre une fenêtre pendant un orage, une silhouette à la fois morte et vivante qui l'observait sous la pluie. McCaig utilisa cette recherche comme premier design, ajoutant ensuite des dents métalliques et des sortes de rubans de couleur rouge sang qui tombaient sur son visage à la place de la pluie. Apparemment, Lucas trouva que ce look était trop intense, en disant : « D'accord. Maintenant dessine-moi ton deuxième pire cauchemar... »[92]

McCaig passa une grande partie du temps de la préproduction, d'une durée trois ans, à dessiner des masques, s'efforçant de concevoir quelque chose de similaire au design originel de l'artiste Ralph McQuarrie pour Dark Vador de Star Wars épisode IV : Un Nouvel Espoir. Finalement, il se rendit compte qu'il arpentait une mauvaise voie. Il finit par trouver un rythme intéressant lorsqu'il attira son attention sur des membres de l'équipe artistique de l'épisode I en les représentant en Seigneurs Sith. Il se servit de leurs différentes personnalités et de leurs visages pour élaborer une multitude de personnages. À un moment, McCaig utilisa un circuit imprimé sur un visage, une idée qui a aussitôt intrigué Lucas. George Lucas a également aimé un concept centré sur le photographe Greg Gawlowski.[92]

Le concept-art final de Maul par Ian McCaig.

Le look de Dark Maul a subi un certain nombre d'autres changements jusqu'à ce que McCaig compose une série de taches du test de Rorschach en créant des motifs d'encre éclaboussée, ce qui amena progressivement au visage tatoué de Dark Maul. McCaig souhaitait adoucir l'apparence du personnage, en ajoutant à un moment donné plusieurs plumes au sommet de la tête de Dark Maul. McCaig pensait que ces plumes faisaient partie intégrante de la personnalité du Seigneur Sith : « Tous les matins, j'imaginais Dark Maul qui se lèverait et attacherait sur sa tête des longues plumes, et que ces plumes devaient finir bien placées - cela faisait simplement partie de la nature des Sith. » Ces plumes furent cependant interprétées comme des cornes, qui, en définitive, se sont intégrées à la conception finale de Maul.[92]

Avec le visage du personnage achevé, McCaig dû également concevoir le costume de Maul. À l'origine, Maul portait une grande combinaison, mettant en valeur sa musculature, « le rendant plus grand que nature », avec des pointes au niveau de son cou, tout à fait semblables à celles de Batman. Ce costume a traversé la majeure partie du processus de scénarisation jusqu'à ce que McCaig change la tenue et la rende plus petite quand Lucas aborda l'idée d'un duel au sabre laser et nécessitant l'acrobatie de Maul. Le costume a donc été réduit, ce qui a au final abouti à la toge Sith que Maul portait dans La Menace Fantôme.[92]

Pour son retour dans The Clone Wars, Witwer savait que Maul était un personnage très populaire et avait la volonté de bien faire les choses et de respecter le statut emblématique du personnage. Il a décrit Maul comme quelqu'un de brisé et s'efforça de transmettre cet sensation d'esprit brisé à travers son jeu d'acteur. Une façon de le faire était de citer le Code Sith provenant de l'Univers étendu, dont un extrait fait partie de l'épisode intitulé Les Frères.[93] L'apparence du personnage pour la série était très similaire à celle qu'il avait dans La Menace Fantôme, et les animateurs se sont servis de la conception initiale du personnage comme une réelle opportunité d'améliorer l'animation de la série. En raison du caractère particulier du personnage, les animateurs durent passer du temps à améliorer le processus de modélisation afin d'obtenir de meilleures expressions faciales pour retranscrire des émotions telles que la colère et la haine.[94] Comme Maul avait été sectionné en deux dans La Menace Fantôme, il avait besoin d'un ensemble de jambes cybernétiques pour The Clone Wars. La forme de Dark Maul en cyborg avait déjà été conçue par l'artiste Aaron McBride d'Industrial Light & Magic pour le roman graphique Star Wars: Visionaries de l'époque Infinities.[94]

Lors du développement de la deuxième saison de Rebels, il était initialement prévu que Maul meure des mains de Dark Vador dans le final de la saison, La Chute de l'apprentie. Toutefois, il est devenu difficile d'insérer ce passage car il y avait déjà beaucoup d'actions et on a jugé que le lien émotionnel entre Maul et Vador n'était pas assez fort.[95]

Pour éviter toutes sortes de fuites sur l'apparence physique de Maul en tant que véritable chef de l'Aube Écarlate dans Solo: A Star Wars Story, il est resté anonyme dans le scénario, ce qui amena même certains cinéastes à croire que la décision de savoir qui était le dirigeant du syndicat criminel était encore indécise.[96] Avant la sélection de Maul, la première ébauche du scénario du film avait placé Dryden Vos comme commandant en second de l'Aube Écarlate derrière le Kazier, une sorte de Hume Cronyn au caractère génial mais impitoyable.[97] Sam Witwer préta sa voix à Maul dans le film définitif. L'acteur de la voix originale de Maul, Peter Serafinowicz, avait initialement enregistré les répliques de Maul pour Solo, mais sa performance fut finalement coupée en faveur de Witwer.[98]

Le 4 mai 2015, le costume de Dark Maul a été ajouté au jeu vidéo Les Sims 4 pour que les Sims puissent le porter en jeu. Le costume est purement visuel et ne constitue aucun changement au gameplay.[99]

Dans les premières ébauches de la Postlogie, Dark Maul était destiné à être le grand méchant et son rôle de dirigeant de la pègre galactique aurait été similaire à celui de Palpatine dans les préquelles. Il était alors censé être accompagné d'un Apprenti qui aurait pris la forme du personnage Légendes Dark Talon.[100]

Apparitions[]

Dark Maul à l'époque de l'invasion de Naboo.

Apparitions non canoniques[]

Sources[]

Mini logo wiki2.png
Star Wars Wiki possède 91 images en lien avec Maul.
Seigneur Noir des Sith avec Dark Sidious[1]
Dark Plagueis avec Dark Sidious[38]
-avant 32 av.BY[101]
- 32 av.BY[1] Dark Sidious avec Dark Tyranus[44]
~ 32 av.BY[24] - 19 av.BY[41]
Seigneur Noir des Sith avec Savage Opress (informel)[25]

20 av.BY[25] - 19 av.BY[57]

Notes et références[]

  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 1,11 1,12 1,13 1,14 1,15 1,16 1,17 1,18 1,19 1,20 1,21 1,22 1,23 1,24 1,25 et 1,26 Star Wars épisode I : La Menace Fantôme
  2. 2,00 2,01 2,02 2,03 2,04 2,05 2,06 2,07 2,08 2,09 2,10 2,11 2,12 et 2,13 StarWars-DatabankII.png Dark Maul dans la Databank (lien de sauvegarde)
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Star Wars Jedi Master Magazine 1
  4. D'après Star Wars: Absolutely Everything You Need to Know, Updated and Expanded, la mort de Maul au cours de sa confrontation finale avec Obi-Wan Kenobi a lieu trente ans après l'avoir aperçu sur Tatooine. Comme Star Wars Atlas Galactique situe cet événement en 32 av.BY, on peut déduire qu'il meurt en 2 av.BY.
  5. 5,00 5,01 5,02 5,03 5,04 5,05 5,06 5,07 5,08 5,09 5,10 5,11 5,12 et 5,13 Rebels-mini-logo.png Star Wars Rebels – "Au cœur du désert"
  6. 6,0 6,1 6,2 6,3 6,4 6,5 6,6 6,7 et 6,8 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Retour en force"
  7. 7,0 7,1 7,2 7,3 7,4 7,5 7,6 et 7,7 Dark Maul 2
  8. 8,00 8,01 8,02 8,03 8,04 8,05 8,06 8,07 8,08 8,09 8,10 8,11 et 8,12 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "L'Alliance"
  9. 9,0 9,1 9,2 et 9,3 Solo: A Star Wars Story
  10. 10,00 10,01 10,02 10,03 10,04 10,05 10,06 10,07 10,08 10,09 10,10 10,11 10,12 10,13 10,14 10,15 10,16 10,17 et 10,18 Rebels-mini-logo.png Star Wars Rebels – "La Chute de l'apprentie"
  11. StarWars-DatabankII.png Dathomir dans la Databank (lien de sauvegarde)
  12. Star Wars : Bustes de Collection 4 (Star Wars Universe: Darth Maul) (version française)
  13. 13,0 13,1 13,2 13,3 13,4 13,5 13,6 13,7 et 13,8 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Vengeance"
  14. 14,0 14,1 14,2 et 14,3 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "La Conspiration"
  15. 15,0 15,1 15,2 et 15,3 StarWars-DatabankII.png Infiltrateur Sith dans la Databank (lien de sauvegarde)
  16. 16,00 16,01 16,02 16,03 16,04 16,05 16,06 16,07 16,08 16,09 et 16,10 Dark Maul - Fils de Dathomir 1
  17. 17,0 17,1 17,2 17,3 17,4 17,5 et 17,6 Ultimate Star Wars
  18. 18,0 18,1 18,2 18,3 18,4 18,5 18,6 et 18,7 Dark Maul - Fils de Dathomir 3
  19. 19,0 19,1 19,2 19,3 et 19,4 Ultimate Star Wars : Nouvelle édition
  20. Star Wars : Le Réveil de la Force : L'Encyclopédie Illustrée
  21. 21,0 et 21,1 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Les Sorcières de la Brume"
  22. 22,0 22,1 22,2 22,3 22,4 22,5 et 22,6 "An Unwilling Apprentice" — Myths & Fables
  23. Star Wars Super Graphic: A Visual Guide to a Galaxy Far, Far Away
  24. 24,0 24,1 et 24,2 Star Wars : Tout ce que vous devez savoir
  25. 25,0 25,1 25,2 25,3 et 25,4 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Monstre"
  26. 26,0 et 26,1 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Le Sacrifice"
  27. 27,0 et 27,1 StarWars-DatabankII.png Dark Bane dans la Databank (lien de sauvegarde)
  28. 28,0 et 28,1 Star Wars : L'Encyclopédie Visuelle
  29. StarWars-DatabankII.png Galerie biographique de Dark Sidious dans la Databank (lien de sauvegarde) (image 1 sur 24)
  30. AltayaCite.png "L'Empereur Palpatine" – Encyclopédie Star Wars
  31. Star Wars: The Galactic Explorer's Guide
  32. Sabres laser et équipement Jedi
  33. 33,0 33,1 33,2 33,3 33,4 33,5 et 33,6 Le Péril de la reine
  34. 34,0 et 34,1 StarWars-DatabankII.png Speeder Sith dans la Databank (lien de sauvegarde)
  35. 35,00 35,01 35,02 35,03 35,04 35,05 35,06 35,07 35,08 35,09 35,10 35,11 35,12 et 35,13 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "L'apprentie fantôme"
  36. 36,00 36,01 36,02 36,03 36,04 36,05 36,06 36,07 36,08 36,09 36,10 36,11 36,12 36,13 36,14 36,15 36,16 36,17 36,18 36,19 36,20 36,21 36,22 36,23 et 36,24 Dark Maul 1
  37. 37,0 et 37,1 "Dark Maul et les Rathtars" — Galactic Adventures Storybook Collection
  38. 38,0 et 38,1 Tarkin
  39. Helmet Collection logo small.png Star Wars : Casques de Collection 76 (Databank A-Z: Xev Xrexus–Yavin 4; Weapons & Uniforms: Aurra Sing) établit que les événements de la mini-série de bande dessinées Star Wars : Dark Maul se déroulent peu de temps avant l'Invasion de Naboo, datée en 32 av.BY d'après Star Wars Atlas Galactique.
  40. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "À la poursuite d'un Jedi"
  41. 41,0 41,1 41,2 41,3 41,4 et 41,5 Star Wars épisode III : La Revanche des Sith
  42. StarWars-DatabankII.png Les Usines dans la Databank (lien de sauvegarde)
  43. Star Wars : Les lieux emblématiques de la saga
  44. 44,0 et 44,1 Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones
  45. 45,0 45,1 45,2 45,3 et 45,4 Dark Maul 5
  46. 46,0 et 46,1 Dark Maul 3
  47. Dark Maul 4
  48. 48,0 48,1 et 48,2 L'Ère de la République : Dark Maul 1
  49. Maître et Apprenti
  50. 50,0 50,1 50,2 50,3 50,4 50,5 50,6 50,7 50,8 et 50,9 Star Wars: The Clone Wars : L'Encyclopédie ultime des personnages
  51. The Star Wars Book: Expand your knowledge of a galaxy far, far away
  52. 52,0 52,1 52,2 52,3 52,4 52,5 52,6 et 52,7 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Les Frères"
  53. 53,0 53,1 et 53,2 Return to Vader's Castle 1: Beware the Horned Devil!
  54. Obi-Wan & Anakin 1
  55. La bande dessinée "Tales of Villainy: The Hostage" montre Maul en train de bâtir son empire criminel, projet qu'il commence à entreprendre dans l'épisode "L'Alliance" de la saison 5 de Star Wars: The Clone Wars et termine dans "La Conspiration". Par conséquent, "The Hostage" doit prendre place entre les deux épisodes, dont les événements sont datés en 19 av.BY selon Star Wars Atlas Galactique.
  56. 56,0 56,1 56,2 56,3 56,4 et 56,5 "Tales of Villainy: The Hostage" — Star Wars Aventures 3
  57. 57,00 57,01 57,02 57,03 57,04 57,05 57,06 57,07 57,08 57,09 57,10 57,11 57,12 57,13 57,14 57,15 57,16 57,17 et 57,18 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Sans foi ni loi"
  58. 58,0 58,1 58,2 58,3 58,4 58,5 et 58,6 Dark Maul - Fils de Dathomir 2
  59. StarWars-DatabankII.png Avant-poste Vizsla 09 dans la Databank (lien de sauvegarde)
  60. 60,0 60,1 60,2 60,3 60,4 60,5 et 60,6 Dark Maul - Fils de Dathomir 4
  61. 61,0 61,1 61,2 et 61,3 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Réunis à nouveau"
  62. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Une affaire douteuse"
  63. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Une dette dangereuse"
  64. 64,0 et 64,1 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Amis envers et contre tout"
  65. 65,0 65,1 65,2 65,3 65,4 et 65,5 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Anéantie"
  66. 66,0 66,1 66,2 et 66,3 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "La victoire et la mort"
  67. Dark Vador : Le Seigneur Noir des Sith 14 : Mers de Feu 2
  68. 68,0 et 68,1 Dark Vador : Le Seigneur Noir des Sith 16 : Mers de Feu 4
  69. D'après Ultimate Star Wars : Nouvelle édition, l'occupation de Mon Cala prend place un an après le début du règne de l'Empereur. Comme Star Wars Atlas Galactique situe la promulgation de l'Ordre 66 et le début du règne Impérial en 19 av.BY, l'occupation de Mon Cala doit avoir lieu en 18 av.BY, soit un an après l'Ordre 66.
  70. Dark Vador : Le Seigneur Noir des Sith 17 : Mers de Feu 5
  71. La date provenant du livre de référence Star Wars : Solo : Le Guide Visuel situe l'Escarmouche sur Savareen, qui précède juste la réunion holographique entre Maul et Qi'ra, comme prenant place neuf ans après les événements de Star Wars épisode III : La Revanche des Sith, tels que la fin de la Guerre des Clones lors de la Mission sur Mustafar. Comme ce dernier événement se situe en 19 av.BY selon Star Wars Atlas Galactique, la rencontre entre Maul et Qi'ra doit donc avoir lieu en 10 av.BY, soit exactement neuf ans après la fin de la Guerre des Clones.
  72. Star Wars Super Graphic: A Visual Guide to a Galaxy Far, Far Away déclare qu'Ahsoka Tano affronte Dark Vador sur Malachor trois ans avant les événements de Star Wars épisode IV : Un Nouvel Espoir, que Star Wars Atlas Galactique situe en 0 av.BY. Par conséquent, la mission à Malachor a lieu en 3 av.BY.
  73. Dawn of Rebellion situe les événements de l'épisode Au Cœur des ténèbres comme prenant place dix-sept ans après la fin de la Guerre des Clones, que Star Wars Atlas Galactique date en 19 av.BY. Par conséquent, les événements de L'Épreuve du destin doivent avoir lieu en 2 av.BY. Selon Star Wars : Sur le Front, la dénonciation par Mon Mothma de l'Empire Galactique et la déclaration de l'Alliance Rebelle ont lieu deux ans avant la Bataille de Yavin. Comme L'Épreuve du destin se situe entre Au Cœur des ténèbres et Rencontre imprévue, les événements de l'épisode doivent également avoir lieu en 2 av.BY.
  74. 74,0 74,1 74,2 74,3 74,4 74,5 74,6 74,7 et 74,8 Rebels-mini-logo.png Star Wars Rebels – "L'Épreuve du destin"
  75. 75,0 75,1 75,2 75,3 75,4 75,5 et 75,6 Rebels-mini-logo.png Star Wars Rebels – "Les Forces occultes"
  76. "Time of Death" — From a Certain Point of View
  77. Rebels-mini-logo.png Star Wars Rebels – "Assiégés"
  78. Dark Vador 20: En Bout de Course 1
  79. "Disturbance" — From a Certain Point of View: The Empire Strikes Back
  80. TIE Fighter Owners' Workshop Manual
  81. Les événements relatés dans Star Wars 14 se déroulent après la Fuite de la Cité des Nuages et avant le Sauvetage de Han Solo, situés respectivement en 3 ap.BY et 4 ap.BY par Star Wars Atlas Galactique. De ce fait, Star Wars 14 doit se dérouler pendant une de ces deux années.
  82. Star Wars 14
  83. Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi
  84. 84,0 et 84,1 Les Ruines de l'Empire 3
  85. Johnson, Zach (2018-02-27). Everything You Need to Know About Star Wars: Galaxy's Edge. D23. Archivé depuis l'original le 28 février 2019.
  86. "Whills" — From a Certain Point of View
  87. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "L'Antre de Grievous"
  88. Ahsoka
  89. StarWars.com SWCC 2019: 9 Things We Learned from the Star Wars: The Clone Wars Panel sur StarWars.com (lien de sauvegarde)
  90. Sciretta, Peter (May 29, 2018). The Secrets Behind That Big Reveal in 'Solo: A Star Wars Story' Explained by the Filmmakers. slashfilm.com. Archivé depuis l'original le 30 novembre 2018.
  91. 92,0 92,1 92,2 et 92,3 StarWars.com Designing a Sith Lord sur StarWars.com (contenu maintenant obsolète; lien d'archive)
  92. YouTube.png Sam Witwer discusses voicing Darth Maul on Star Wars: The Clone Wars sur la chaîne YouTube de Bryan Young
  93. 94,0 et 94,1 StarWars.com "Revenge" Episode Guide - The Clone Wars sur StarWars.com (lien de sauvegarde)
  94. Star Wars news - Darth Vader KILLED Darth Maul in original Rebels plot. Express. express.co.uk (2017-03-17). Archivé depuis l'original le 23 juillet 2019. Consulté le 22 janvier 2019.
  95. TwitterLogo.svg @JonKasdan (Jon Kasdan) sur Twitter. “However, because of a notorious leak on Ep. 7 involving the opening image of Luke's severed hand & saber floating through space, Maul was NEVER identified by name in the script & was only discussed in whispers. Thus, people, even some of the filmmakers, thought it was undecided.”
  96. TwitterLogo.svg @JonKasdan (Jon Kasdan) sur Twitter. “Not exactly true. In the 1st draft, Dryden was second-in-command, a sort of Tom Hagen, to a character called The Kazier, a genial but ruthless Hume Cronyn-type who'd replaced his right-hand w/ a teched-out rococo key. When that character went out, Dryden's superior became Maul.”
  97. YouTube.png Peter Serafinowicz Tells the Story of How He Was Cut Out as Darth Maul in Solo sur la chaîne YouTube de Collider Podcasts
  98. CELEBRATE STAR WARS™ DAY WITH NEW COSTUMES IN THE SIMS 4 (2015-05-04). Archivé depuis l'original le 27 août 2020. Consulté le 27 août 2020.
  99. Darth Maul's sequel role and 9 other tidbits from Taschen's new prequel book (2020-11-10). Archivé depuis l'original le 10 novembre 2020. Consulté le 15 juillet 2021.
  100. Dans Star Wars épisode I : La Menace Fantôme, le Maître Jedi Yoda indique qu'il ne peut y avoir que deux Seigneurs Sith en même temps. Une Règle des Deux régissait en effet la succession des Sith, comme cela est expliqué dans l'épisode "Le Sacrifice" de Star Wars: The Clone Wars. Comme Dark Sidious et Dark Maul sont les deux Seigneurs Noirs pendant La Menace Fantôme, que Star Wars Atlas Galactique situe en 32 av.BY, et comme Dark Plagueis était le Maître Sith de Sidious selon la Databank de StarWars.com, Plagueis devait être le Sith aux côtés de son apprenti avant que Maul ne prenne la succession, non pas en maître, mais en tant qu'apprenti dans le cadre de la Règle des Deux, comme relaté dans les événements de La Menace Fantôme en 32 av.BY.

Liens externes[]

Advertisement