Durant la Guerre des Clones, une mission non-autorisée par la République Galactique fut entreprise par le Général Jedi Anakin Skywalker, avec comme objectif le sauvetage du Commando de Reconnaissance Avancée Echo. Cette mission ne fut pas autorisée car elle prit place sur la planète Skako Minor, une planète neutre qui appartenait au Techno-Syndicat.[1]

Le Capitaine Rex, de la 501ème Légion, avait en fait été le premier à penser qu'Echo était toujours en vie ; sur la planète Anaxes, une bataille se déroulait, et curieusement, les Séparatistes arrivaient à anticiper la quasi-totalité des stratégies républicaines. Cette perte de terrain étrange de la République avait donc mené Rex à une théorie ; quelques temps auparavant, il avait conçu un un algorithme de stratégie, et seul celui-ci aurait pu permettre de combattre la République aussi efficacement. À l'époque, il avait imaginé cet algorithme avec le clone Echo,[4] mais après sa mort prétendue pendant la bataille de Lola Sayu,[7] Rex avait cru être le seul à connaître l'algorithme. Il ne restait donc plus qu'une possibilité : Echo était toujours en vie, et la Confédération des Systèmes Indépendants l'utilisait pour son effort de guerre sur Anaxes.[4]

Avec cette idée en tête, Rex, accompagné de la Force Clone 99, plus connue sous le nom de "Bad Batch", avait mené une mission d'infiltration sur le centre de communication des Séparatistes sur Anaxes, pour tenter de comprendre comment ceux-ci faisaient pour anticiper leurs stratégies. Pendant cette infiltration, Tech, un des membres du Bad Batch, avait réussi à obtenir l'information désirée ; depuis la cité de Purkoll, sur Skako Minor, un signal était transmis, avec comme identification le matricule d'Echo, CT-1409.[4] Cette nouvelle fut assourdissante pour Rex, et après en avoir informé son Général, Anakin Skywalker, ce dernier décida d'aller sauver Echo. Au final, malgré le manque de permission, Skywalker, Rex et le Bad Batch parvinrent à accomplir la mission,[1] et Echo fut ramené sur Anaxes.[3] Son sauvetage permit à la République de gagner la Bataille d'Anaxes.[8]

Prélude[modifier | modifier le wikicode]

Mace Windu et Anakin Skywalker discutent de la stratégie à suivre sur Anaxes

Cette mission sur Skako Minor est directement liée à la Bataille d'Anaxes, un conflit qui opposa la République Galactique à la Confédération des Systèmes Indépendants, pour obtenir le contrôle des chantiers navals de la planète. Pour mener à bien cet effort de guerre, l'Amiral Séparatiste Trench dirigea les forces de la Confédération,[4] et le Techno-Syndicat, secrètement allié à la Confédération, lui donna accès à un algorithme de stratégie infaillible.[1] En fait, cet algorithme avait été conçu par le Capitaine clone Rex et le Commando de Reconnaissance Avancée Echo,[4] et après la mort prétendue de ce dernier,[7] les membres du Syndicat avaient sauvé le clone et l'avaient transformé en cyborg. Sous cette forme, ils purent donc lui soutirer ses connaissances concernant les stratégies de la République.[1]

L'utilisation de cet algorithme fit perdre un terrain considérable à la République, et après un certain temps, elle fut au bord de la défaite. À ce moment-là, le Capitaine Rex, qui menait la 501ème Légion, en vint à la conclusion que les Séparatistes avaient découvert son algorithme. Il exposa sa théorie à ses Généraux Jedi, puis, le Commandant clone Cody proposa d'emmener une petite équipe pour aller infiltrer le centre de communication des Séparatistes et vérifier cette théorie. Pour accompagner Rex et lui-même, Cody décida de faire appel à la Force Clone 99, une équipe de clones génétiquement modifiés surnommée "Bad Batch", avec qui il avait déjà combattu. De plus, Rex prit avec lui le médecin Kix et le Commando de Reconnaissance Avancée Jesse.[4]

Alors qu'elle venait à peine de débuter la mission, l'équipe fut repérée par des droïdes de combat qui firent s'écraser sa canonnière dans un canyon. Pendant le crash, Cody fut gravement blessé, et étant donné son incapacité à les diriger, Rex décida de prendre en charge le commandement de la mission. L'équipe avança à travers le terrain ennemi, puis elle arriva à l'avant-poste de sécurité sensé protéger le centre de communication. Avec la stratégie du Bad Batch, les clones prirent rapidement le contrôle de l'avant-poste, puis ils s'attaquèrent au centre de communication. Après avoir infiltré l'endroit, Tech, un des membres du Bad Batch, put accéder à l'ordinateur central, et enfin il découvrit les détails concernant l'algorithme ; celui-ci était diffusé depuis la cité de Purkoll, sur la planète Skako Minor, et son code d'identification n'était autre que le matricule du clone Echo, "CT-1409".[4]

Après leur victoire, les clones retournèrent au Fort Anaxes, et là-bas ils firent un rapport à leurs Généraux. Après celui-ci, Anakin Skywalker, le Chevalier Jedi à la tête de la 501ème Légion, demanda au Haut Conseil Jedi s'il avait la permission de mener une mission de sauvetage pour aller récupérer Echo. Le Conseil refusa, à cause de la neutralité de Skako Minor, cependant, Skywalker décida de ne pas suivre les ordres, et il emmena le Bad Batch et Rex avec lui sur la planète du Techno-Syndicat.[1]

La mission[modifier | modifier le wikicode]

Rencontre avec les Poletecs[modifier | modifier le wikicode]

Peu après son atterrissage sur Skako Minor, l'équipe fut attaquée par un guerrier Poletec chevauchant un Keeradak, et pour l'écarter de son chemin, elle sortit du Havoc Marauder ; le vaisseau du Bad Batch. Une fois dehors, Hunter et Wrecker se préparèrent à attaquer le Poletec, mais Skywalker les en dissuada et tenta plutôt de parler avec le guerrier. Cette tentative fut infructueuse, et elle se solda par la capture de Skywalker ; le Keeradak le saisit avec une de ses patte, et malgré les efforts des clones, il parvint à s'enfuir. Cependant, Crosshair réussit à atteindre le Keeradak avec un câble-grappin, et Hunter put s'accrocher à celui-ci pour suivre la créature.[1]

Des Poletecs chevauchant des Keeradaks capturent Anakin Skywalker

Hunter, étant relié au Keeradak, tenta de lui tirer dessus avec son blaster, mais à cause des talents du Poletec, il ne put atteindre la créature. De plus, le guerrier le fit passer par de nombreux piliers de roches, et au final Hunter fut forcé de lâcher prise. Cela dit, cet affrontement ne fut pas un échec complet, car le leader du Bad Batch atterrit au bord d'une falaise proche du village Poletec, et il put donner ses coordonnées à Tech, leur faisant gagner beaucoup de temps. Les clones le rejoignirent à bord du Havoc Marauder, puis ils se préparèrent à libérer Skywalker, coincé sous la patte du Keeradak.[1]

Étant donné les instructions précédentes de Skywalker comme quoi ils ne devaient blesser aucun habitant, les clones utilisèrent une stratégie plus pacifiste. Wrecker envoya un énorme rocher dévaler la falaise, pour semer la panique parmi les Poletecs, et tandis que tout le reste de l'équipe se dirigeait vers le village, Crosshair resta en-haut de la falaise pour faire office de sniper. Une fois en bas, les clones firent feu à de multiples reprises pour inciter les Poletecs à se rendre, et Crosshair libéra Skywalker, en assommant le Keeradak qui le retenait grâce à un tranquillisant.[1]

Une fois la situation sous contrôle, Tech fit appel à sa technologie pour pouvoir converser avec le chef des Poletecs, étant donné son langage différent du leur. Ce dernier leur expliqua qu'il ne voulait pas que les clones et le Jedi apportent la guerre sur Skako Minor, ce à quoi Skywalker répondit que Wat Tambor et le Techno-Syndicat l'avaient déjà fait. De plus, Rex fit savoir au chef quelle était la raison de leur venue, et après avoir compris qu'ils cherchaient simplement à libérer un de leurs amis, le chef décida de les laisser passer, leur faisant promettre de ne plus revenir dans son village.[1]

Entrée dans Purkoll[modifier | modifier le wikicode]

Une fois la cité de Purkoll en vue, le petit groupe fit une halte, et Tech dut leur donner une mauvaise nouvelle ; il avait perdu le signal d'Echo. Ce phénomène pouvait soit venir de perturbations atmosphériques, soit Echo était mort et le Techno-Syndicat leur tendait un piège. Face à ce détail inquiétant, Crosshair fit une remarque comme quoi la vie d'Echo lui importait peu, et celle-ci créa un conflit entre le sniper et Rex. Au final, Skywalker fit cesser la dispute, et il eut une petite conversation avec Rex ; il fallait que le clone se prépare au fait qu'Echo soit peut-être mort. Tout comme lui, il espérait le contraire, mais cette possibilité tragique ne devait pas être oubliée.[1]

Wrecker détruit un droïde D-Wing

Après avoir récupéré le signal d'Echo, Tech leur indiqua d'où venait celui-ci, et l'équipe prit un turbo-ascenseur pour accéder à la tour en question. Dans l'ascenseur, le Jedi rappela au clones que ce devait être une mission discrète, étant donné la neutralité apparente du Techno-Syndicat, et que pour ce faire ils ne devraient utiliser ni blasters ni détonateurs. Cependant, une fois sorti de l'ascenseur, le Bad Batch mit peu de temps à enfreindre cet ordre, étant donné les nombreux droïdes aériens D-wings présents. Cette désobéissance ne surprit en rien Rex, car celui-ci savait déjà à quel point cette mesure serait difficile à respecter pour ces clones, et sa résignation convainquit Skywalker de les laisser faire.[1]

Plus loin dans la cité, dans un couloir, Tech perdit le signal d'Echo une nouvelle fois, et Rex lui fit remarquer qu'à cette altitude ça ne pouvait pas être des perturbations atmosphériques. Tech en vint alors à une conclusion ; le signal ne devait seulement être perceptible quand Echo réalisait des transmissions. Le groupe se sépara alors, avec d'un côté du couloir Crosshair et Skywalker et de l'autre les clones restants. Après quelques temps, Skywalker entra dans une pièce, et il fut alors attaqué par des droïdes.[1]

Alors que Rex et Wrecker fouillaient plusieurs pièces, Tech retrouva le signal du clone capturé, et il put enfin localiser sa source ; Echo se trouvait dans une grande salle protégée par une porte solide. Il informa Skywalker et Crosshair de la situation, et après avoir neutralisés leurs assaillants, ceux-ci purent rejoindre le reste de l'équipe. Alors que l'équipe tentait d'ouvrir la porte, l'Émir Wat Tambor les contacta via un petit écran à côté de l'entrée. Il leur expliqua que son "algorithme" avait anticipé chacune de leurs actions, ce à quoi Rex répondit agressivement qu'il détenait illégalement un prisonnier de guerre. Tambor nia l'évidence, puis il décréta qu'il quitterait la cité avec Echo, pour au final ordonner à ses droïdes de tuer le groupe.[1]

Echo dans sa chambre de stase

Alors que Rex, Hunter, Wrecker et Tech combattaient les nombreux droïdes, Skywalker et Crosshair les rejoignirent, et grâce à ce soutien, ils purent venir à bout des forces du Techno-Syndicat. Après cette première vague, Tech termina d'ouvrir la porte, et ils virent enfin dans quelle situation Echo se trouvait ; il était bien vivant, préservé à l'intérieur d'une chambre de stase. Rex ouvrit le compartiment, puis, horrifié, il prit conscience des horreurs infligées à son vieil ami. Il dut alors l'appeler plusieurs fois par son prénom avant que le clone ne reprenne conscience de son environnement,[1] se croyant toujours à la Citadelle sur Lola Sayu.[7] Après l'avoir réconforté quelques instants, le Capitaine fit signe à Tech de venir à sa position, et ensemble ils commencèrent à déconnecter Echo de sa chambre de stase.[1]

Fuite de Purkoll[modifier | modifier le wikicode]

Pendant que Tech s'affairait à déconnecter Echo de sa chambre de stase, Skywalker, Hunter, Wrecker et Crosshair commencèrent à perdre du terrain, puis ils se replièrent à l'intérieur du laboratoire. Ils s'enfermèrent dedans, et juste après, l'Émir Tambor et quelques autres Skakoans vinrent personnellement s'occuper de la situation. Un droïde D-wing informa alors Tambor de l'incapacité supposée des clones à s'échapper, et pour mettre un terme à cette escarmouche, l'Émir envoya son Décimeur à l'attaque. Celui-ci mit peu de temps à ouvrir la première porte, et pour le ralentir, le Bad Batch ferma la deuxième.[3]

Tech termina enfin de déconnecter Echo, et après que celui-ci ait retrouvé ses sens, il les informa d'une issue cachée ; la ventilation. Une trappe se trouvait au plafond, et Echo, ayant été transformé en hybride cyborg-humain, put ouvrir celle-ci. Wrecker projeta alors les autres clones dedans, avant que Skywalker n'utilise la Force pour léviter jusqu'à la ventilation. Finalement, Wrecker plaça quelques détonateurs thermiques, et le Jedi put le faire léviter jusqu'à lui juste avant l'entrée du Décimeur dans la salle.[3]

Le Décimeur expliqua à Wat Tambor qu'il n'y avait aucune forme de vie dans le laboratoire, et pour le voir de ses propres yeux, celui-ci entra à l'intérieur. Il eut juste le temps de remarquer les détonateurs, et il sortit alors in extremis de la prison d'Echo. Il fut projeté à quelques mètres par la puissance de l'explosion, et, furieux, envoya ses droïdes aux trousses des individus ayant volé sa "propriété". D'un autre côté, Echo dirigeait l'équipe à travers la ventilation de Purkoll, et pendant leur fuite, il leur expliqua d'où il connaissait ce chemin ; le Techno-Syndicat avait effectivement décortiqué toute sa mémoire, et avait appris tout ce qu'il savait, mais lui aussi avait fait de même. Pendant tout ce temps, il avait eu accès à de nombreuses données confidentielles et importantes de l'Union et de la Confédération, et il avait donc enregistrées celles-ci. Cependant, son chemin fut peu sécurisé, et les clones furent frustrés de devoir traverser un long tube métallique étroit au-dessus du vide pour parvenir à un autre bâtiment, où une aire d'atterrissage devait se trouver.[3]

Hunter et Tech chevauchent un Keeradak

Alors que l'équipe avait déjà parcouru la moitié du tube, elle comprit que sa fuite serait bien plus compliquée que prévu, étant donné que des droïdes de l'Union l'avait repérée. Ceux-ci se placèrent aux deux extrémités du tube, et après avoir bloqué ces deux issues, ils entamèrent leur offensive. Au moment critique, Tech eut une idée de génie, et il appela les Keeradaks[3] qu'ils avaient rencontré auparavant[1] à leur rescousse. En effet, le clone doué d'une intelligence remarquable avait enregistré les cris de reconnaissance de ces créatures, et il put donc utiliser ces enregistrements pour les alerter. Les clones et le Jedi sautèrent sur le dos de quelques Keeradaks, et enfin ils fuirent la cité de Purkoll, avec Echo parmi eux. Cependant, les droïdes D-wing continuèrent de les pourchasser grâce à leur capacité à voler.[3]

La défense du village[modifier | modifier le wikicode]

Les Keeradaks ramenèrent le petit groupe au village Poletec, et même si le chef de celui-ci fut impressionné qu'ils aient réussi à apprivoiser les créatures, il fut tout de même très déçu qu'ils soient revenus au village,[3] brisant leur promesse précédente.[1] Peu après ces retrouvailles, les droïdes de l'Union vinrent attaquer les clones et le Jedi, et même s'ils ne furent pas difficiles à appréhender, un problème persista ; l'un des droïdes put fuir l'équipe de la République, pour ensuite revenir à Purkoll et informer l'Émir Tambor de la position de sa "propriété". Pour faire face à ses ennemis, Tambor envoya donc de nombreux droïdes D-Wings et deux tri-droïdes de combat Octuptarra.[3]

Au village, le chef ne cacha pas sa colère face au retour des clones et du Jedi, leur rappelant qu'ils avaient promis de ne pas revenir chez eux. Rex avoua que le Poletec disait vrai, et qu'il comprenait ses motivations, mais il parvint ensuite à le convaincre de les aider à combattre le Techno-Syndicat. Il fallait que ce peuple montre qu'il n'était pas d'accord avec la manière dont l'Union avait traité Echo. L'équipe et les Poletecs se répartirent alors à travers le village, et ils se préparent à l'assaut imminent du Syndicat. Pour obtenir une vue d'ensemble du village, Skywalker, Crosshair et Echo se placèrent en haut d'une montagne de rochers, et enfin, tout le monde fut prêt pour combattre.[3]

Un Poletec combat les droïdes du Techno-Syndicat

Quand les premiers droïdes D-Wings arrivèrent, ils crurent d'abord que le village avait été abandonné. Seulement, tout le monde était caché, et Wrecker profita de cette diversion pour leur lancer un gros rocher dessus, détruisant de nombreux droïdes. Juste après, les guerriers Poletecs attaquèrent les droïdes, et malgré leur avantage important, ils perdirent rapidement de nombreux Poletecs. Pour combattre l'Union, Hunter utilisa un petit couteau, et Tech envoya des pulsions électromagnétiques pour désactiver les droïdes.[3]

Peu après les tri-droïdes Octuptarra vinrent seconder les droïdes déjà présents, et ils infligèrent des pertes encore plus conséquentes du côté des Poletecs. Skywalker, depuis son poste d'observation, réalisa bientôt la menace que ces tri-droïdes représentaient, et il ordonna donc à Rex de s'occuper de l'un pendant qu'il éliminerait l'autre. Le Jedi sauta sur le premier tri-droïde, et pendant ce temps Rex, Hunter et Wrecker maintinrent l'attention du deuxième. Skywalker désarma rapidement l'Octuptarra en découpant ses trois tourelles, et prenant note de cette action, Wrecker envoya Hunter et Rex sur le deuxième tri-droïde pour qu'ils fassent de même. Les deux détruisirent trois des senseurs de l'Octuptarra, et Crosshair, depuis sa position de sniper, neutralisa le dernier. Le Général découpa ensuite une des jambes de son tri-droïde, et grâce à la Force, il le poussa dans l'autre droïde aveugle, les faisant tomber à terre. Après cette action, les droïdes D-Wings restant se retirèrent et fuirent le village.[3]

Conclusion[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir été informé de sa défaite, l'Émir Wat Tambor décida de ne pas informer directement les Séparatistes de la perte de son "algorithme", étant donné les pertes financières considérables que cela représenterait. Du côté de la République, Skywalker salua les Poletecs, et le chef lui assura qu'ils trouveraient toujours un allié sur Skako Minor. Satisfait de la mission, lui et les clones partirent alors pour Anaxes, pour combattre les forces Séparatistes assaillantes. Juste avant leur départ, Rex expliqua à Echo qu'il espérait que les choses redeviendraient enfin comme "au bon vieux temps", mais ce dernier resta incertain de cette déclaration.[3]

Echo intègre le Bad Batch

Au Fort Anaxes, Echo reçu une nouvelle armure adaptée à son corps radicalement modifié. Pour tenter de mettre fin à la Bataille d'Anaxes, les Généraux Jedi Obi-Wan Kenobi, Mace Windu et Anakin Skywalker décidèrent alors de suivre un plan imaginé par Echo. Pendant que Windu et Kenobi attaqueraient les chantiers navals de la planète, Rex, Skywalker, le Bad Batch et lui iraient à bord du vaisseau amiral de Trench, où il fournirait le Harch avec de mauvaises stratégies. Une fois à bord du vaisseau amiral, Echo put effectuer son plan, et après avoir envoyé toutes les forces Séparatistes sur Anaxes, il les désactiva. Dans le désespoir le plus total, et face à son échec, Trench tenta une manœuvre désespérée ; il activa une bombe placée dans le complexe d'assemblage naval d'Anaxes. Echo put donner à Mace Windu les premiers chiffres de la combinaison permettant de désactiver la bombe, mais le dernier fut fourni par Skywalker ; il l'avait soutiré à l'Amiral Trench. Au final, Skywalker tua Trench, en état de légitime défense, et l'équipe put retourner au Fort Anaxes. Au passage, Wrecker fit exploser la majeure partie de la Flotte Séparatiste, et Echo décida de rejoindre le Bad Batch, comprenant qu'il ne serait jamais vraiment plus à l'aise au sein des rangs normaux de la République. Cette opération fut un succès retentissant, et elle permit à la République de très rapidement reprendre le contrôle d'Anaxes. De plus, ce fut un des plus grands échecs de l'Alliance Séparatiste, étant donné les nombreux mois passés sur les nombreux fronts d'Anaxes.[8]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Guerre des Clones
Chronologie galactique

Précédent: Invasion de Naboo · Guerre Réceptifs-Hermétiques

Suivant: Purge Jedi · Campagnes des Partisans de Saw Gerrera

Batailles de la Guerre des Clones
Crise Séparatiste (antérieure au conflit) Ansion · Antar 4 · Coruscant · Kamino · Geonosis
22 av.BY Geonosis (I) · Transport Républicain · Hissrich · secteur Corvair · Kudo III · Quarmendy · Hisseen · Christophsis (I) · Teth · Palais de Jabba · Palais de Ziro · Ryloth · Rugosa · Abregado · Système Ryndellia · Nébuleuse Kaliida (I) et (II) · Mimban · Lune de Rishi · Falleen · Bothawui · Vulture's Claw · Couloir extérieur · Station Skytop · Rodia (I) · Tranquility · Vassek 3 · Vanqor (I) · Florrum (I) · Quell · Maridun · Orto Plutonia
21 av.BY Laboratoire de Nuvo Vindi · Iego · Felucia (I) · Temple Jedi (I) · Dévaron (I) · Glee Anselm · Rodia (II) · Naboo (I) · Station Black Stall · Mustafar (I) · Station médicale de Felucia · Malastare · Cato Neimoidia (I) · Murkhana · Dorin · Geonosis (II) · Dantooine · TB-73 · Capture d'Eeth Koth · Saleucami (I) · Croiseur de la République · Coronet · Conspiration pour assassiner Satine Kryze · Kamino · Pantora · Attentat à la bombe sur Coruscant · Raxus (I)
20 av.BY Sullust · Dévaron (II) · Toydaria · Capture d'Even Piell · Lola Sayu · Felucia (II) · Mon Cala · Naboo (II) · Patitite Pattuna · Sauvetage d'Adi Gallia · Umbara · Kiros · Zygerria · Kadavo · Theed · Onderon · Flotte d'Obi-Wan Kenobi · Florrum (II) · Planète non-identifiée · Vaisseau amiral d'Aut-O · Abafar · Carida
19 av.BY Cato Neimoidia (II) · Ringo Vinda · Batuu · Mokivj · Scipio · Oba Diah · Moraband · Utapau (I) · Mahranee · Raxus (II) · Haruun Kal · Avant-poste Vizsla 09 · Sauvetage de Quinlan Vos · Base de stockage Séparatiste · Vanqor (II) · Christophsis (II) · Temple Jedi (II) · Anaxes · Skako Minor · Kardoa · Mygeeto (I) (Mygeeto (II) · Mygeeto (III)) · Lokori · Geonosis (III) · Yerbana · Cato Neimoidia (III) · Felucia (III) · Murkhana City · Saleucami (II) · Mandalore · Bracca · Coruscant · Kashyyyk · Utapau (II) · Kaller · Bureau de Palpatine · Ordre 66 · Temple Jedi (III) · Mustafar (II) et (III) · Sénat
Autres Aargonar · Agamar · Akiva · Bray · Cellule Séparatiste · Clabron · Cularin · Destroyer Séparatiste · Grange · Horain · Hypori · Khorm · Kromus · Ledeve · Merj · Mrinzebon · Nébuleuse Crombach · Phindar · Puits de scories · Roche · Saleucami (III) · Sarrish · Secteur Quellor · Tibrin · Vallt (I) · Vallt (II) · Zequardia
Articles et sujets connexes
République Galactique · Confédération des Systèmes Indépendants · Ordre Jedi · Sith · Acte de Création Militaire · Traité Clan Hutt–République · Négociations de paix · Conférence de paix · Conférence sur la stratégie de la République · Attentat au Temple Jedi · Procès d'Ahsoka Tano · Sièges de la Bordure Extérieure · Proclamation du Nouvel Ordre
  [Source]
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.