Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki
Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 

"Les Neimoidiens ont une vision d'eux-mêmes et de leurs aptitudes tout à fait exagérée."
Nevil Cygni, à l'amiral Thrawn.[src]

Les Neimoidiens étaient une espèce humanoïde originaire de la planète Neimoidia. Facilement reconnaissables à leur visage sans nez et leurs yeux rouges et oranges, les Neimoidiens étaient une espèce connue pour sa cupidité et sa couardise.

Native de la planète de Neimoidia et descendants des Duros, l'espèce des Neimoidiens colonisa de nombreux mondes dans la région des Colonies comme Cato Neimoidia. La société Neimoidienne était obsédée par le statut et la richesse et les Neimoidiens aimaient étaler leur puissance aux yeux de tous.

Ils jouèrent un rôle clé durant les dernières années de la République Galactique en contrôlant la Fédération du commerce, une importance organisation commerciale. Cette entreprise et ses dirigeants s'allièrent au Seigneur Sith Dark Sidious et contribuèrent à déstabiliser la République avec l'Invasion de Naboo. Durant la Guerre des Clones, de nombreux Neimoidiens comme Nute Gunray exercèrent de hautes responsabilités au sein de la Confédération des Systèmes Indépendants. À cause de cela, les Neimoidiens furent l'une des nombreuses espèces à être opprimées par l'Empire Galactique après le conflit.

Biologie et apparence[]

Les Neimoidiens étaient de grands humanoïdes à la peau grise,[5] parfois beige,[6] et aux yeux oranges et rouges. Ils étaient facilement reconnaissables à leur visage sans nez.[5] Il était possible que la peau de certains d'entre eux verdisse au fil du temps.[8] Si la plupart des Neimoidiens étaient maigres, il arrivait que quelques uns soient obèses.[11] Les Neimoidiens avaient la particularité d'être assez grands. Leur taille variait entre 1m 90[17] et 2m 11.[18]

Cette espèce naissait, et passait les sept premières années de sa vie sous la forme de larves qui évoluaient par la suite en humanoïdes.[19] Il était possible que certains Neimoidiens ne sortent jamais de leur statut de larves. Ils devenaient ainsi des Ouvriers Neimoidiens.[20] Les Neimoidiens avaient également une certaine ressemblance avec les Duros[21] qui s'expliquait par le fait qu'ils descendaient de cette espèce.[22]

Société et culture[]

Éductation et mode de vie[]

Le début de la vie d'un Neimoidien était particulièrement brutal. Durant leurs sept premières années,[19] les larves Neimoidiennes étaient enfermées dans d'immenses ruches[2] où il n'y avait que peu de nourriture. Les Neimoidiens étaient obligés de s'affronter pour subsister et les plus cupides étaient en général ceux qui survivaient.[19] Cette éducation expliquait l'affinité de l'espèce avec le commerce et l'organisation mais aussi leur facilité à être malhonnête, cupide et lâche.[23] Le sens des affaires était tant ancré chez eux que l'un de leurs dictons était "Un ennemi est un futur client qui n'a pas encore été convaincu".[24] Les Neimoidiens étaient également particulièrement paranoïaques. Ceux qui servaient à bord de vaisseaux quittaient rarement la passerelle de commandement pour éviter qu'un autre collègue en profite pour prendre d'avantage de pouvoir.[20] Un stéréotype raciste très répandu concernant les Neimoidiens consistait à les représenter sous les traits d'un ploutocrate sournois et obèse, engraissé par son avarice.[21]

Les Neimoidiens accordaient une grande importance à leurs vêtements. Une tenue ostentatoire était souvent synonyme de puissance et de richesse.

Les Neimoidiens étaient obsédés par leur statut. Ainsi, un Neimoidien haut placé devait absolument faire étalage de ses richesses. De simples portes pouvaient être des signes de prestige et elles étaient la plupart du temps finement travaillées.[20] Leur statut et leur richesse étaient également reflétés par toute une combinaison de vêtements et de couvre-chefs.[25] La possession d'une mécanochaise[26] ou d'une navette de classe Sheathipede était également un signe de prestige pour les Neimoidiens les plus riches.[27] De même, la corruption était particulièrement répandue chez cette espèce.[28]

Les Neimoidiens se reposaient largement sur les droïdes pour de nombreuses tâches manuelles, notamment pour celles qui pouvaient être dangereuses.[19] De même, il était pratiquement impossible de voir un Neimoidien haut-placé sans qu'il soit entouré par des droïdes de combat ou des gardes du corps.[2] Mais tous les Neimoidiens n'étaient pas pour autant lâches. Ainsi, les gardes Neimoidiens étaient des unités militaires composées de Neimoidiens.[8]

Société et éthique[]

La société Neimoidienne était construite sur un schéma vertical : les plus riches possédaient des palais luxueux en hauteur et les plus pauvres se contentaient du sol souvent hostile des planètes Neimoidiennes.[29] Cette société était loin d'être basée sur une quelconque égalité des chances ou une potentielle méritocratie puisqu'il fallait avant tout bénéficier d'une certaine fortune, être l'héritier d'une prestigieuse famille et se montrer un expert dans l'art des intrigues.[24] Vivre sur Neimoidia était loin d'être un honneur pour cette espèce car la plupart d'entre eux préférait partir vivre sur l'un des Mondes Porte-Monnaies. Enfin, le peuple Neimoidien était dirigé par le Monarque Commercial et son gouvernement depuis Neimoidia.[22]

Les Neimoidiens étaient également une espèce qui n'avait aucun scrupule à recourir à l'esclavage comme ils le firent avec les Narquois.[2] Les Neimoidiens pratiquaient l'asservissement au sein même de leur espèce. Ceux qui n'arrivaient pas à sortir de leur statut de larves, les Ouvriers Neimoidiens, étaient employés à des tâches administratives. Encadrés par des surveillants, ces Ouvriers n'avaient qu'un régime alimentaire strict pour ne pas émerger de leur état larvaire. Pour renforcer leur efficacité, ils étaient mis en compétition et les gagnants pouvaient dévorer les perdants.[20]

Histoire[]

Les origines des Neimoidiens[]

L'histoire des Neimoidiens débuta vingt-cinq millénaires avant l'Ère Impériale lorsque la planète Neimoidia fut découverte par des explorateurs Duros. Le monde fut rapidement colonisé par ces derniers et devint un allié de Duro avant de rejoindre la République Galactique trois millénaires plus tard. Très rapidement, les Duros de Neimoidia se distinguèrent de leurs congénères de Duro en ignorant l'exploration de la galaxie au profit de la quête de richesses. Les colons de Neimoidia développèrent rapidement des guildes commerciales prospères et leur influence commença à s'étendre dans la galaxie. De même, les habitants de Neimoidia évoluèrent physiquement à cause de l'atmosphère plus humide et de la gravité plus lourde de la planète. Dix millénaires après la colonisation de Neimoidia, les habitants de cette colonie, désignés sous le nom de Neimoidiens, étaient désormais considérés comme une espèce à part entière des Duros.[22]

L'expansion galactique des Neimoidiens[]

Les Neimoidiens descendaient des Duros qui avaient jadis colonisés Neimoidia.

Très rapidement, le Gouvernement de Neimoidia décida d'étendre son influence en colonisant des planètes à proximité. Cato Neimoidia fut la première à être colonisée par les Neimoidiens.[4] Puis, ils partirent de cette dernière pour s'installer sur d'autres mondes,[26] comme Deko Neimoidia et Koru Neimoidia.[4] Ces différentes colonies gagnèrent le nom de Mondes Porte-Monnaies. Certaines des planètes colonisées par les Neimoidiens étaient déjà peuplées par d'autres espèces comme Narq, monde natal des Narquois. Cela ne gêna pas les colons qui asservirent les autochtones et les forcèrent à travailler comme mineurs, fermiers ou techniciens.[2]

Peu après sa colonisation, Cato Neimoidia intégra la jeune République Galactique. Les Neimoidiens connurent un véritable essor grâce à ce nouveau régime galactique qui apporta sa protection et de nombreux bénéfices à Cato Neimoidia.[4] Cette dernière s'imposa comme le plus important des Mondes Porte-Monnaies Neimoidiens.[3] La planète jouissait d'une position stratégique et se trouvait à proximité de nombreuses routes hyperspatiales et de mondes républicains prospères. Ainsi, Cato Neimoidia était une étape de la Passe de Quellor, une voie commerciale particulièrement dynamique qui reliait les Mondes du Noyau à la Bordure Intérieure et à la Zone d'Expansion, deux régions en cours d'exploration au moment de l'entrée de Cato Neimoidia dans la République. Le Monde Porte-Monnaie se trouvait à proximité de Kuat et Rendili, deux planètes spécialisées dans la production de vaisseaux. Enfin, la planète avait accès à la Passe Corellienne, la Voie Hydienne et la Voie Marchande Corellienne ce qui lui permettait d'être reliée à la région de la Tranche et au sud-ouest de la galaxie. Les Neimoidiens parvinrent ainsi à s'approprier de nombreux contrats commerciaux et industriels liés à la fabrication de vaisseaux. L'influence et la renommée de l'espèce s'accroissait de jour en jour grâce à Cato Neimoidia mais également grâce à la proximité de Neimoidia avec la Route Commerciale de Trellen et l'existence des autres Mondes Porte-Monnaies.[4] Toutefois, un certain déséquilibre apparut entre Neimoidia et ses colonies puisque ces dernières étaient bien plus dynamiques et prospères. Neimoidia tenta de garder une véritable mainmise sur ses Mondes Porte-Monnaies en les obligeant à exporter leurs profits vers Neimoidia. Néanmoins, les Neimoidiens préféraient quitter leur monde natal.[22]

Au cours de cette période d'expansion, les Neimoidiens découvrirent l'existence d'une planète, riche en cristaux rares, située dans le Secteur Albarrio de la Bordure Extérieure. Déterminés à s'en emparer, les Neimoidiens engagèrent une véritable lutte d'influence avec le Cartel des Hutts qui s'était déjà implanté sur ce monde. Durant plusieurs siècles, la planète changea de main à plusieurs reprises jusqu'à l'arrivée des Muuns. Peuple ayant colonisé le monde proche de Muunilinst, les Muuns étaient déterminés à s'emparer de cette planète et utilisèrent toutes les ressources de leur organisation, le Clan Bancaire Intergalactique, pour arriver à leurs fins. Finalement, les Neimoidiens, comme les Hutts, décidèrent d'abandonner ce monde aux Muuns qui le colonisèrent en le nommant Mygeeto.[30]

L'âge d'or des Neimoidiens[]

La Fédération du commerce, l'une des entreprises commerciales les plus puissantes de la galaxie, était contrôlée par les Neimoidiens.

Au fil des siècles, de nombreux Neimoidiens occupèrent des fonctions prestigieuses de pouvoir et d'influence. Les Neimoidiens connurent leur âge d'or lorsque Neimoidia devint l'un des membres fondateurs de la Fédération du commerce trois siècles et demi avant la bataille de Yavin.[4] Il s'agissait de l'union d'hommes d'affaires, de marchands et de la propre force de défense des Neimoidiens. Le but initial de la Fédération était de réguler le commerce dans la Bordure Extérieure.[22] L'organisation entretenait de bonnes relations avec la République car les Neimoidiens étaient connus pour éviter tous troubles et toutes confrontations avec le régime galactique.[29] La Fédération du commerce connut un véritable succès du fait que les Neimoidiens avaient réussi à obtenir les données utilisées pour cartographier l'hyperespace. Au lieu de partager ces informations, ils les gardèrent en leur possession et les utilisèrent pour taxer l'utilisation des routes commerciales. L'objectif final des Neimoidiens était d'avoir le monopole de l'ensemble du commerce interstellaire.[31]

Au cours des années qui suivirent, les Neimoidiens perdirent progressivement le contrôle de la Fédération du commerce au profit de Kuati des Chantiers Navals de Kuat. Tout cela changea au cours du Sommet commercial d'Eriadu.[29] Ce sommet devait permettre de régler plusieurs différents entre la Fédération et la République[32] mais les Neimoidiens en profitèrent pour faire assassiner les dirigeants de la Fédération[29] par le biais du Front Nebula, un groupe politique radical. La mort des chefs de la Fédération permit au Neimoidien Nute Gunray de prendre le pouvoir et il s'empressa de nommer plusieurs de ses collègues aux postes les plus importants. Néanmoins, l'échec du sommet conduisit le Chancelier Suprême Finis Valorum à s'opposer directement à la Fédération en l'obligeant à payer des taxes pour l'utilisation des Zones de Libre Échange.[32] Au même moment, les Neimoidiens s'étaient alliés avec le Seigneur Sith Dark Sidious. Ces événements conduisirent au blocus de la planète Naboo. Si le blocus et l'invasion qui suivit furent un échec, ces actions déstabilisèrent la République et permirent à Dark Sidious d'être élu Chancelier.[5] Malgré de nombreux procès, la Fédération et Nute Gunray échappèrent à toutes condamnations.[33] Néanmoins, cette crise provoqua un malaise dans la société Neimoidienne et certains membres de la Fédération demandèrent une démilitarisation de l'organisation. A la place, la Fédération du commerce se retrancha dans les Mondes Porte-Monnaie et se retira de Neimoidia.[22]

La Guerre des Clones[]

Les Neimoidiens jouèrent un rôle clé durant la Guerre des Clones et nombreux furent ceux à exercer de hautes responsabilité au sein de la Confédération des Systèmes Indépendants comme Nute Gunray.

La Guerre des Clones fut un véritable désastre pour les Neimoidiens. En effet, la Fédération du commerce s'était rapprochée de la Confédération des Systèmes Indépendants durant la Crise Séparatiste et Nute Gunray avait rejoint le Conseil Exécutif Séparatiste.[33] Durant le conflit, de nombreux Neimoidiens combattirent au sein des Forces Militaires Séparatistes.[8]

Néanmoins, la Fédération du commerce proclama sa neutralité et continua à disposer d'une représentation au sein du Sénat Galactique. Dans les faits, elle soutenait les deux camps dans l'espoir de maximiser ses gains.[34] Malgré la neutralité de la Fédération, Cato Neimoidia devint un champ de bataille entre séparatistes et républicains durant les derniers mois de la guerre.[35] De même, Neimoidia fut ravagée par une attaque républicaine.[22] Finalement, la guerre se solda par la défaite des Séparatistes et de la Fédération du commerce avec la mort de Nute Gunray et des autres membres du Conseil Séparatiste sur Mustafar.[8] Les Neimoidiens sortirent meurtris du conflit, notamment car de nombreuses couveuses de larves Neimoidiennes avaient été détruites par la République durant l'assaut sur Neimoidia.[22]

L'Ère Impériale et la chute des Neimoidiens[]

Avec l'arrivée de l'Empire Galactique, les Neimoidiens, comme les autres espèces ayant combattu pour la Confédération des Systèmes Indépendants, furent marginalisés par le nouveau régime. Ils étaient ainsi la cible de nombreuses moqueries de la part de représentants de l'Empire. De nombreux Neimoidiens décidèrent ainsi de fuir le territoire impérial et fondèrent des colonies où certains rêvaient de prendre leur revanche sur l'Empire. L'une de ces colonies fut découverte par le Chiss Mitth'raw'nuruodo et les Neimoidiens tentèrent de le convaincre d'impliquer son régime, l'Ascendance Chiss, dans une guerre avec l'Empire.[36] Peu après la bataille de Yavin, le capitaine impérial Canonhaus fut chargé d'écrire un rapport sur la tentative de destruction d'un convoi de réfugiés Alderaaniens. Voulant savoir si ses rapports étaient réellement lus par ses supérieurs, Canonhaus remplit son rapport de fausses informations. Ainsi, les réfugiés étaient devenus des comptables venant d'un Monde Porte-Monnaie Neimoidien. L'officier put ainsi découvrir que ses rapports étaient ignorés.[37]

Les Neimoidiens face à leur passé[]

Sous la Nouvelle République, les Neimoidiens furent attaqués en justice par des avocats Narquois qui exigèrent des compensations pour l'asservissement de leur espèce par les colons Neimoidiens. De même, certains Narquois, comme le pirate Pru Sweevant, se vengèrent des Neimoidiens en attaquant les vaisseaux qui leur appartenaient.[2] Durant cette époque, les Neimoidiens abandonnèrent le domaine du commerce au profit du domaine de la sécurité. Les coffres forts des anciens dirigeants de la Fédération du commerce furent ouverts pour les individus fortunés de la galaxie et Cato Neimoidia devint l'une des plus grandes banques de la galaxie.[38]

Dans la galaxie[]

Rute Gunnay était un bureaucrate Neimoidien qui rejoignit la Confédération des Systèmes Indépendants durant la Guerre des Clones.

Les Neimoidiens étaient une espèce qui s'adaptait facilement aux climats de différentes planètes. Des communautés Neimoidiennes étaient ainsi trouvables dans la majeure partie de la galaxie. Outre Neimoidia et les Mondes Porte-Monnaies,[25] des Neimoidiens vivaient sur Coruscant[5] où certains d'entre eux fréquentaient le Club Outlander.[33] Ils vivaient également sur Carajam,[39] Chandrila,[40] Denon,[41] Hosnian Prime,[42] Nar Shaddaa[43] et Zygerria.[44]

Durant la période de l'Ère de la Haute République, au moment du Grand Désastre, au moins deux Neimoidiens travaillaient au Sénat Galactique.[45] Un autre Neimoidien était un tapissier et drapier qui travaillait dans le Flambeau Stellaire[46] où vivaient également trois autres Neimoidiens.[47] Idrax Snat était un capitaine Neimoidien qui dirigeait la Force de Sécurité de Valo.[48] A la fin de la période, cinq décennies avant l'invasion de Naboo, un Neimoidien se trouvait à bord d'un vaisseau de transport qui se rendait dans le Système Qian de la Bordure Extérieure. Malgré la xénophobie des locaux, il essaya de trouver des opportunités commerciales auprès des passagers du vaisseau et croisa brièvement la route du Padawan Sean.[49]

De nombreux Neimoidiens firent carrière dans la Fédération du commerce. Nute Gunray en fut le dernier Vice-Roi tandis que Rune Haako fut son principal conseiller. Daultay Dofine et Tey How étaient deux membres de la Flotte de la Fédération du commerce.[5] Usan Ollin était une Neimoidienne qui participa à l'occupation de Naboo.[16] Lott Dod représentait les intérêts de l'entreprise au Sénat Galactique avec Lufa Danak, un officier financier[5] et un autre assistant.[7] Sib Canay était un officier de la Fédération qui travaillait avec un diplomate Neimoidien. La Fédération disposait également de gardes Neimoidiens comme celui qui escortait Sib Canay.[9] Dans les mois qui précédèrent le Blocus de Naboo, un groupe de Neimoidiens supervisa les opérations de la Fédération du commerce dans le système Kellux.[13]

Malgré leur réputation de lâcheté, certains Neimoidiens exercèrent des fonctions militaires comme ce soldat affecté à la sécurité du Conseil Séparatiste.

Durant la Guerre des Clones, de nombreux Neimoidiens servirent la Confédération des Systèmes Indépendants à divers postes comme techniciens,[33] soldats et officiers. Un capitaine Neimodien dirigeait le vaisseau amiral Main Invisible tandis que plusieurs gardes Neimoidiens étaient affectés à la sécurité du Conseil Exécutif Séparatiste, la principale organisation gouvernementale séparatiste.[8] Le Conseil était lui-même composé de plusieurs Neimoidiens comme Nute Gunray, Rune Haako[33] et Rute Gunnay.[8] Certains Neimoidiens étaient en contact avec l'Empire Esclavagiste Zygerrien et commerçaient des esclaves sur Zygerria.[44]

Sous le règne de l'Empire Galactique, Palfa était un Neimoidien qui dirigeait la Guilde des Mines de Cynda, une compagnie minière de la Bordure Intérieure.[14] Peu après la Bataille de Yavin, un couple de Neimoidiens vivaient sur Denon et croisa la route de Luke Skywalker.[41] Un autre Neimoidien assista à un combat de gladiateurs avec Krrsantan le Noir.[50] Quelques jours plus tard, trois Neimoidiens participèrent à l'Enchère de Rur organisée par le docteur Chelli Lona Aphra.[51] À la même époque, un Neimoidien vivait sur Carajam où il croisa Boba Fett.[39] Peu après la bataille de Hoth, Dark Vador retourna sur Mustafar où il redécouvrit les corps de Nute Gunray et des autres Neimoidiens du Conseil Séparatiste qu'il avait tué vingt-deux ans plus tôt.[52]

Durant l'ère de la Nouvelle République, un Neimoidien vivait sur Chandrila où il prit une navette avec Han Solo[40] tandis qu'un autre fréquentait le bar Sérendipité.[53] Paw Maccon et Reya étaient deux barons Neimoidiens qui furent impliqués dans un affrontement entre la Résistance et le Premier Ordre.[15] Hallion Nark était un pirate Neimoidien qui travailla pour le Premier Ordre.[10] Au moment du Cataclysme Hosnien, un Neimoidien se trouvait aux-côtés du Chancelier Lanever Villecham sur Hosnian Prime lors de la destruction de la planète par la Base Starkiller.[42]

En coulisses[]

Les Neimoidiens sont apparus pour la première fois en 1999 dans le film Star Wars épisode I : La Menace Fantôme de George Lucas. À l'origine, les Neimoidiens devaient ressembler aux droïdes de combat B1, mais le design étant trop compliqué à réaliser, l'équipe de production préféra abandonner cette idée pour les Neimoidiens.

Apparitions[]

Sources[]

Notes et références[]

  1. StarWars-DatabankII.png Neimoidien dans la Databank (lien de sauvegarde)
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 et 2,6 Star Wars: Aliens of the Galaxy
  3. 3,0 et 3,1 StarWars-DatabankII.png Cato Neimoidia dans la Databank (lien de sauvegarde)
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 4,5 4,6 et 4,7 BMF logo small.jpg Star Wars : Faucon Millenium 31 (Guide to the Galaxy: Visiting Cato Neimoidia)
  5. 5,00 5,01 5,02 5,03 5,04 5,05 5,06 5,07 5,08 5,09 5,10 5,11 5,12 5,13 5,14 5,15 5,16 et 5,17 Star Wars épisode I : La Menace Fantôme
  6. 6,0 et 6,1 Docteur Aphra 11: L'Énorme Magot 3
  7. 7,0 et 7,1 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Les Renforts"
  8. 8,0 8,1 8,2 8,3 8,4 8,5 8,6 et 8,7 Star Wars épisode III : La Revanche des Sith
  9. 9,0 9,1 9,2 et 9,3 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "La Sphère de l'influence"
  10. 10,0 et 10,1 SWResistanceLogo.jpg Star Wars Resistance – "Une station sous assaut"
  11. 11,0 et 11,1 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Les Défenseurs de la Paix"
  12. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Tempête sur Ryloth"
  13. 13,0 13,1 et 13,2 Dark Maul 1
  14. 14,0 et 14,1 Une Nouvelle Aube
  15. 15,0 15,1 et 15,2 Poe Dameron 21: La Légende Retrouvée 2
  16. 16,0 et 16,1 Queen's Peril
  17. StarWars-DatabankII.png Lott Dod dans la Databank (lien de sauvegarde)
  18. StarWars-DatabankII.png Lok Durd dans la Databank (lien de sauvegarde)
  19. 19,0 19,1 19,2 et 19,3 Star Wars : Tout ce que vous devez savoir
  20. 20,0 20,1 20,2 et 20,3 Star Wars : Les lieux emblématiques de la saga
  21. 21,0 et 21,1 Star Wars Propaganda : L'Art de la Propagande dans la Galaxie
  22. 22,0 22,1 22,2 22,3 22,4 22,5 22,6 et 22,7 BMF logo small.jpg Star Wars : Faucon Millenium 52 (Guide to the Galaxy: The History of Neimoidia)
  23. Ultimate Star Wars
  24. 24,0 et 24,1 AltayaCite.png "La crise de Naboo" – Encyclopédie Star Wars
  25. 25,0 et 25,1 Star Wars : L'Encyclopédie Visuelle
  26. 26,0 et 26,1 Star Wars: The Complete Visual Dictionary, New Edition
  27. BMF logo small.jpg Star Wars : Faucon Millenium 54 (Les vaisseaux de Star Wars: La navette de classe Sheathipede)
  28. AltayaCite.png "Le début de la Guerre des Clones" – Encyclopédie Star Wars
  29. 29,0 29,1 29,2 et 29,3 Star Wars: Complete Vehicles
  30. BMF logo small.jpg Star Wars : Faucon Millenium 45 (Guide to the Galaxy: The Riches of Mygeeto)
  31. BMF logo small.jpg Star Wars : Faucon Millenium 29 (Guide to the Galaxy: Major Trade Routes)
  32. 32,0 et 32,1 Rise of the Separatists
  33. 33,0 33,1 33,2 33,3 et 33,4 Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones
  34. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Un Espion au Sénat"
  35. TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "L'Attentat"
  36. Thrawn
  37. "The Final Order" — From a Certain Point of View: The Empire Strikes Back
  38. Poe Dameron 20: La Légende Retrouvée 1
  39. 39,0 et 39,1 L'Ère de la Rébellion : Boba Fett 1
  40. 40,0 et 40,1 Baroud d'honneur
  41. 41,0 et 41,1 L'Héritier des Jedi
  42. 42,0 et 42,1 Le Réveil de la Force 4
  43. Dark Maul 2
  44. 44,0 et 44,1 TCW mini logo.jpg Star Wars: The Clone Wars – "Les Esclaves de la République"
  45. SWYTlogo.png Chancellor Lina Soh | Characters of Star Wars the High Republic sur la Chaîne Youtube officielle Star Wars
  46. SWInsider.png "Starlight: Hidden Danger" – Star Wars Insider 203 & 204
  47. The High Republic: Out of the Shadows
  48. The High Republic: The Rising Storm
  49. The Vow of Silver Dawn
  50. Docteur Aphra Annuel 1
  51. Docteur Aphra 9: L'Énorme Magot 1
  52. Dark Vador 7
  53. La Cavale du contrebandier
Advertisement