La Neuvième Sœur, anciennement connue sous le nom de Masana Tide, était une Inquisitrice Dowutin. Après la formation de l'Empire Galactique, elle faisait partie de l'Inquisitorius.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Jedi déchue[modifier | modifier le wikicode]

Avant de devenir la Neuvième Sœur, Masana Tide était à l'origine une Dowutin membre de l'Ordre Jedi. Lorsque la République Galactique se transforma en Empire Galactique, les Jedi furent accusés de trahison par le tout nouvel Empereur Galactique Sheev Palpatine. Une organisation, l'Inquisitorius, fut créée pour traquer les Jedi ayant survécu à l'Ordre 66 et Tide devint l'un de ses Inquisiteurs. Elle fut entraînée un temps par le Grand Inquisiteur dans leur quartier-général situé dans les Usines sur Coruscant. Palpatine les plaça rapidement sous le commandement de Dark Vador qui se chargea dès lors de leur enseigner les voies du côté obscur.[2]

En coulisses[modifier | modifier le wikicode]

La Neuvième Sœur est apparue pour la première fois dans Dark Vador: Seigneur Noir des Sith 6: L'Élu 6, une bande-dessinée de 2017 écrite par Charles Soule et dessinée par Giuseppe Camuncoli. Son titre, "Neuvième Sœur", fut utilisée dans Dark Vador: Seigneur Noir des Sith 11: La Règle des Cinq 1. Dans Dark Vador: Seigneur Noir des Sith 16: Mers de Feu 4, il fut révélé que les anciens noms de la Neuvième Sœur et du Sixième Frère était Masana Tide et Bil Valen sans plus de précision. Il fallu attendre Star Wars : Le côté obscur, un livre de références écrit par Tricia Barr pour avoir que la confirmation que la Neuvième Sœur s'appelait Masana Tide.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.