FANDOM


Les Nite Owls, connu plus tard sous le nom de Résistance Mandalorienne, était une unité d'élite Mandalorienne de la Death Watch dirigée par Bo-Katan Kryze pendant la Guerre des Clones.

HistoireModifier

Pendant la Guerre des Clones, la Death Watch fut exilée de Mandalore après avoir tenter de renverser la Duchesse Satine Kryze des Nouveaux Mandaloriens en s'alliant à la Confédération des Systèmes Indépendants. En tant que partie intégrante de la Death Watch, les Nite Owls furent exclus également. Bo-Katan et ses hommes affrontèrent la Padawan Ahsoka Tano et l'ancien Séparatiste Lux Bonteri sur Carlac lorsque ces derniers tentèrent de les empêcher de mettre le village Ming Po à sac.[1]

KatanNiteOwls-TL

Bo-Katan Kryze et deux membres de la Nite Owls.

Lors de la dernière année de conflit, le dirigeant de la Death Watch, Pre Vizsla, forma une alliance avec l'ancien Seigneur Sith Dark Maul et son frère Savage Opress pour prendre le contrôle de Mandalore.[5] Ils formèrent le Collectif des Ombres, une coalition du Syndicat Pyke, du Soleil Noir et du Cartel Hutt qui s'attaqua à différents lieux clés de Sundari, la capitale. Pre Vizsla et la Death Watch se posèrent en protecteurs de Mandalore et promirent de mettre un terme aux attaques. Les Nite Owls participèrent aux différents combats et arrestations. Ayant enfin obtenus le soutien de la population, Vizsla jeta Satine Kryze, Maul et son frère en prison. Maul ne mit pas longtemps pour s'évader et il défia en combat singulier Pre Vizsla. Après avoir vaincu et tué ce dernier, Maul s'autoproclama Mand'alor. Refusant de jurer allégeance à un étranger, Bo-Katan prit la fuite avec les Nite Owls.[2]

Les Nite Owls s'allièrent avec les Nouveaux Mandaloriens, menés par son neveu Korkie Kryze, et ils tentèrent de libérer la Duchesse de prison afin qu'elle puisse contacter le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi. Au cours de l'évasion, les Nite Owls et les loyalistes engagèrent le combat avec plusieurs membres de la Death Watch de Maul. Ils furent finalement submergés et Satine fut capturée après avoir eu tout juste le temps d'envoyer un message sur Coruscant. Les membres des Nite Owls parvinrent à s'échapper.[3]

NiteOwlsAndKenobi-TheLawless

Les Nite Owls combattant aux côtés de Kenobi.

En raison de la neutralité de Mandalore dans la Guerre des Clones, l'Ordre Jedi ne put venir en aide aux Mandaloriens. Kenobi prit sur lui de se rendre seul sur Mandalore pour secourir Satine. Ils tentèrent de s'échapper ensemble mais furent capturés. La Duchesse Satine fut assassinée par Maul sous le regard impuissant du Jedi. Tandis qu'il était conduit en prison, Bo-Katan et les Nite Owls secoururent Kenobi faisant éclater la bataille de Sundari. Affrontant les super commandos mandaloriens, les Nite Owls escortèrent Kenobi jusqu'à un chasseur de classe Kom'rk afin qu'il puisse retourner dans les Mondes du Noyau et informer le Sénat Galactique de la situation sur Mandalore.[3]

Par la suite, les Nite Owls formèrent la Résistance Mandalorienne luttant contre les forces de Maul et transmettant des informations à la République Galactique.[4] Des années plus tard, la Mandalorienne Sabine Wren possédait un casque Nite Owls.[6]

En coulissesModifier

Les Nite Owls apparurent pour la première fois dans "Un ami dans le besoin", le quatorzième épisode de la série animée Star Wars: The Clone Wars. Dans la traduction française du livre de référence Ultimate Star Wars, Nite Owls a été traduit par "Chouette Nocturne".

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .