FANDOM


Tab-canon-white  Tab-legends-black 
Logo Star Wars: The High Republic

Attention ! Cet article contient des spoilers.

Cet article contient des informations à propos du projet Star Wars: The High Republic. Si vous ne souhaitez pas vous faire spoiler, quittez la page !

"D'abord vient le jour
Puis vient la nuit
Après l'obscurité
Surgit la lumière
La différence, disent-ils,
Ne s'équilibre que
Dans le gris parfait
Que perçoivent les Jedi.
"
Journal des Whills, 7:477[src]

L'Ordre Jedi était une ancienne communauté guidée par sa croyance et son observation de la Force et notamment de son côté lumineux. Au fil des années, les Jedi devinrent petit à petit les gardiens de la paix et de la justice au sein de la République Galactique et ce, jusqu'à la Guerre des Clones. Bien qu'agissant originellement en tant que diplomates ou médiateurs, les Jedi arboraient des sabres laser alimentés par des cristaux Kyber. En outre, et sous l'égide du Haut Conseil Jedi, l'une des missions principales des Maîtres et Chevaliers Jedi était de former les Padawans et Initiés aux voies et mystères de la Force afin que ces derniers perpétuent eux-mêmes les traditions des Jedi par la suite. Très pieux, les Jedi avaient également pour obligation de suivre à la lettre les enseignements du Code Jedi et des Textes Jedi sacrés.

À un moment dans leur histoire, les Jedi connurent des guerres intestines et des divergences d'opinions qui poussèrent plusieurs membres de l'Ordre à déserter et à se rapprocher dangereusement du côté obscur. Au fil des années, ces déserteurs se rassemblèrent et devinrent l'Ordre Sith, une secte de fanatiques du côté obscur de la Force qui commença alors à mener une guerre sans merci aux idéaux Jedi et à la paix qu'ils prônaient. Ainsi, et durant des millénaires, la Force, et de surcroît la galaxie toute entière, reposa sur un équilibre fragile entre les ténèbres, incarnées par les Sith, et la lumière, incarnée par les Jedi.

HistoireModifier

NaissanceModifier

"Il a été aménagé il y a mille générations de ça pour y conserver ces livres."
Luke Skywalker à propos de l'arbre bibliothèque, l'un des vestiges du Premier Temple Jedi.[src]
Premier Jedi

Le Premier Jedi, ici représenté en équilibre entre le côté lumineux et le côté obscur, est considéré comme le fondateur de l'Ordre.

Dans un passé reculé, près de 25000 ans avant la bataille de Yavin,[32] l'Ordre Jedi vit le jour sur la planète océanique Ahch-To sur laquelle le Premier Jedi bâtit un temple primitif. Construit à même la roche sur l'un des nombreux archipels du monde, ce Temple Jedi fut le premier vrai vestige de l'Ordre Jedi.[34]

Dans la même période environ, les Jedi prirent possession de la planète glacée d'Ilum qui abritait en son sein de nombreuses grottes de cristaux Kyber, composant essentiel au bon fonctionnement des sabres laser. Longtemps considérée comme le monde le plus sacré de l'Ordre, Ilum abritait un Temple Jedi dans lequel les Initiés avaient l'habitude de se rendre afin d'y passer l'épreuve de la Collecte,[19] une des étapes essentielles dans l'initiation des futurs Jedi. Durant cette tradition très importante, les jeunes novices devaient notamment affronter leur plus grande peur afin d'acquérir un cristal Kyber pour ensuite fabriquer leur premier sabre laser.[29][48]

Temps anciensModifier

Ténèbres SéculairesModifier

"Bien sûr... Sans obscurité, pas de lumière."
Luke Skywalker à propos de la Force[src]

De nombreuses années après la fondation de l'Ordre, durant une période sombre appelée les Ténèbres Séculaires, un Jedi renégat[23] commença à remettre en question les préceptes de l'Ordre qui vénérait alors uniquement le côté lumineux de la Force. Ce dernier, avide de pouvoir,[49] s'initia alors aux arts occultes du côté obscur et y découvrit son potentiel dévastateur.[50] Exilé par le Haut Conseil Jedi, il continua cependant à étudier les voies du côté obscur et rallia plusieurs adeptes à son enseignement. Ensemble, ils fondèrent alors leur propre ordre et prirent le nom de Sith[49] puis s'installèrent sur la planète Moraband.[51] De cette sécession à travers la Force naquit alors une haine perpétuelle entre les Jedi et les Sith qui engendra de nombreuses guerres et causa la destruction de nombreux mondes au cours des millénaires qui suivirent.[52]

Grand Fléau de Malachor

Sur Malachor, les Jedi et les Sith participèrent à une grande bataille qui se solda par l'activation du Temple Sith de la planète et par la mort de tous les belligérants, pétrifiés sur place par la puissance de la super-arme.

Ainsi, les Jedi et les Sith s'affrontèrent notamment sur Takodana[53] ou encore sur Malachor, monde privilégié des Sith sur lequel ils bâtirent un temple qui était en réalité une super-arme destructrice. La bataille qui opposa l'Ordre Jedi aux Sith sur Malachor conduisit notamment à l'activation de l'arme, causant le Grand Fléau de Malachor qui pétrifia tous les combattants présents et stérilisa la surface de la planète.[54] Au cours de ces nombreux conflits, de nombreuses autres super-armes tueuses de planètes et alimentées par de gigantesques cristaux Kyber furent également construites par les Sith jusqu'à ce qu'elles soient toutes détruites pour devenir de simples légendes.[55]

Les guerres à répétition menèrent également l'Ordre Jedi jusque sur Moraband où ils parvinrent à prendre le dessus sur les Sith, obligeant ces derniers à abandonner leur planète.[52] C'est à cette même époque environ, soit 5000 ans avant la bataille de Yavin, que l'Ordre Jedi établit définitivement son siège sur Coruscant en y implantant un gigantesque Temple Jedi sur un ancien sanctuaire Sith, espérant ainsi canaliser son obscure puissance.[56]

Jedi Temple spires ROTS

L'Ordre Jedi installa son siège sur la planète Coruscant plus de 5000 ans avant la bataille de Yavin.

Au service de l'Ancienne RépubliqueModifier

"Durant des générations, mes ancêtres se sont battus en tant que guerriers contre les Chevaliers Jedi."
Pre Vizsla à propos des guerres qui opposèrent les Mandaloriens à l'Ordre Jedi[src]
StupidRepublicEmblem-InNuCanonItsRed

Sous l'Ancienne République, l'Ordre Jedi avait déjà juré de garantir la paix et la liberté au sein de la galaxie.

Dans le même temps, l'Ordre Jedi offrit ses services à l'Ancienne République, jurant de maintenir la paix et la liberté à travers la galaxie. Ainsi, quand cette dernière abolit l'esclavage, les Jedi veillèrent à l'application de la loi et durent affronter l'Empire Esclavagiste Zygerrien qui refusait de se soumettre. Cette guerre conduisit à la victoire de l'Ordre Jedi et à l'exil des Zygerriens sur leur planète natale, créant ainsi chez ces derniers un vif sentiment d'animosité envers les Jedi.[57][58][59]

À un moment donné, une sous-branche de l'Ordre nommée Ordu Aspectu vit le jour et commença à se détacher des préceptes ancestraux des Jedi. Menés par Rur et Amon, les fanatiques de ce nouveau mouvement se mirent alors en quête de percer le secret de l'immortalité. Cependant, cette sécession entraîna une guerre entre l'Ordre Jedi et l'Ordu Aspectu qui se termina par la signature d'un traité autorisant l'Ordu Aspectu à perdurer mais uniquement sous l'étroite surveillance de l'Ordre. Par la suite, durant ses recherches, Rur parvint à copier son patrimoine cérébral et intellectuel dans la base de données informatique de sa citadelle. Cependant, il y transféra également et accidentellement sa conscience.[60]

Des années plus tard, quand les Jedi voulurent enquêter de plus prêt sur ce mystérieux ordinateur, ce dernier activa plusieurs droïdes de sécurité qui tuèrent tous les membres présents sur les lieux, Jedi et fanatiques de l'Ordu Aspectu confondus. Il fut par la suite désactivé par Rur et Amon juste avant qu'ils ne succombent à leur tour, mettant un terme définitif à l'Ordu Aspectu.[60]

Mandalore mural

Au cours de la guerre qui opposa les Mandaloriens à l'Ordre, de nombreux Jedi périrent face aux Croisés Mandaloriens qui avaient alors juré de les éradiquer.

À la même époque, de nombreux conflits éclatèrent dans la galaxie notamment entre l'Ordre Jedi et le peuple de Mandalore qui avait alors développé une culture guerrière ancestrale. Leur croyance en leur supériorité guerrière et leur comportement belliqueux contraignit les Jedi à agir avant que les Mandaloriens ne répandent le chaos à travers la galaxie et une guerre sans merci s'engagea alors entre les deux factions.[27] Très vite, un groupe de guerriers Mandaloriens extrêmes appelé les Croisés Mandaloriens décida de faire de l'éradication de l'Ordre sa priorité et lança une vaste campagne conflictuelle contre les Jedi.[61]

Le conflit dura de nombreuses années et les Mandaloriens, profitant de la faiblesse de l'Ancienne République qui commençait alors à s'effondrer, parvinrent même à atteindre Coruscant où ils pillèrent le Temple Jedi, volant alors le sabre noir, une ancienne relique ayant appartenu à Tarre Vizsla, le premier Mandalorien a avoir été intronisé dans l'Ordre.[27]

Guerre Jedi–SithModifier

Loupe Article détaillé : Guerre Jedi–Sith.
"Les Sith se sont entretués, victimes de leur propre cuptidité. Mais dans les cendres de la destruction, j'étais le dernier survivant."
―L'illusion de Dark Bane contant la fin des Sith à Yoda sur Moraband[src]

Dans la même période environ et alors que l'Ancienne République commençait à se disloquer, la galaxie entra dans une période sombre durant laquelle un terrible conflit éclata entre les Jedi et les Sith. Durant cette guerre, les Sith parvinrent à prendre Coruscant et se prirent possession du Temple Jedi. Les suppôts du côté obscur gardèrent Coruscant pendant toute la durée du conflit jusqu'au moment où les Jedi lancèrent une vaste campagne de reconquête qui se solda par la libération de Coruscant.[11]

Dark Bane

Le Seigneur Noir des Sith Dark Bane fut l'unique survivant du conflit meurtrier qui opposa les Sith aux Jedi durant de nombreuses années.

Dans le même temps, profitant des guerres de pouvoir intestines qui touchaient leurs ennemis, les Jedi assénèrent le coup de grâce à l'Ordre Sith. Toutefois, Dark Bane, un puissant Seigneur Noir des Sith survécut à la guerre et décida d'instaurer la Règle des Deux afin que les Sith perdurent dans le temps pour préparer leur revanche. Bien que les Jedi finirent par découvrir la machination, ils pensèrent — dans un excès de confiance — que les Sith s'étaient définitivement éteins lorsque la mort de Bane survint. En outre, cette terrible guerre ne fit que creuser les plaies déjà ouvertes de l'Ancienne République qui succomba alors en même temps que les Sith.[62]

Au service de la RépubliqueModifier

Gardiens de la paixModifier

"Pendant des centaines de générations, l'Ordre Jedi a su défendre et garder la paix et la justice dans l'Ancienne République. Bien avant les jours sombres..."
Obi-Wan Kenobi à propos du rôle de l'Ordre Jedi dans la République Galactique[src]

Des cendres de l'Ancienne République naquit rapidement une nouvelle institution gouvernante, la République Galactique. Cette dernière, sous la supervision d'un sénat élu, était dirigée par un Chancelier Suprême. Très vite, cette nouvelle démocratie apporta paix et prospérité et décida de ne pas se pourvoir de force armée, propulsant ainsi les Jedi comme seuls garants de la justice à travers la galaxie. Assisté des Judiciaires qui composaient alors les forces de police judiciaire de la République, l'Ordre Jedi assuma alors pleinement son rôle de garant de la loi, résolvant les conflits de manière pacifique avant tout en tant que médiateurs diplomates.[56]

ConceptArtTheHighRepublic2

Prêtant allégeance à la République Galactique, les Jedi furent les garants de la paix et de la justice pendant près d'un millénaire.

Durant près de mille ans,[3] les Jedi maintinrent ainsi une paix durable favorisant l'expansion de la République et l'exploration de nouveaux territoires. C'est après environ 800 ans de règne que la République et l'Ordre Jedi atteignirent leur apogée lors d'une période connue sous le nom de Haute République et durant laquelle la République prospéra rapidement vers les bordures galactiques en attirant de nombreux mondes dans son giron grâce aux actions des Jedi.[63]

Ces derniers profitèrent également de cette ère faste pour les découvertes pour s'étendre eux-mêmes dans la galaxie, construisant ainsi des avants-postes éloignés comme sur Elphrona, une planète située à la frontière des Territoires de la Bordure Extérieure et des Régions Inconnues.[64]

C'est également pendant cette période, marquée par le Grand Désastre, une mystérieuse catastrophe qui provoqua une grande perturbation dans l'hyperespace et qui expulsa de leur course supraluminique de nombreux vaisseaux,[63] que les Jedi furent notamment confrontés à un sombre danger qui menaçait directement leur ordre, la galaxie toute entière mais aussi la Force elle-même.[65]

Premiers troublesModifier

"[...] Sifo-Dyas a siégé à ce conseil jusqu'à ce que nous trouvions ses idées un peu trop... extrémistes."
―Le Maître Jedi Mace Windu à propos de Sifo-Dyas[src]
Sifo-Dyas holo

Le Maître Jedi Sifo-Dyas, bien qu'il n'ait été évincé du Haut Conseil Jedi, fut l'un des seuls membres de l'Ordre à percevoir l'arrivée de la Guerre des Clones.

Malgré cette paix durable, le système démocratique mis en place ne tarda pas à montrer ses failles. À peine mille ans après sa création, la République fut ainsi gangrenée par des délégués cupides à la solde des corporations et des lobbys. Dans le même temps, l'Ordre Jedi connut ses propres problèmes notamment avec le Maître Jedi Sifo-Dyas, un membre du Haut Conseil. Ce dernier avait en effet pressenti l'arrivée d'un grand conflit au sein de la République et plaida alors pour la création d'une Grande Armée de la République. Cependant, les autres membres du Haut Conseil jugèrent ses idées trop extrêmes et le démirent de ses fonctions. Néanmoins, Sifo-Dyas, persuadé de ce qu'il avait vu, contacta secrètement les cloneurs Kaminoens et leur passa commande d'une armée de soldats clones pour la République,[66] prétextant alors une demande du Sénat Galactique.[38]

Toutefois, et à son insu, Sifo-Dyas fut dupé par le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious qui, ayant eu vent de la demande du Jedi, en profita pour mettre en oeuvre la conspiration millénaire de l'Ordre Sith visant à supplanter la République et à terrasser l'Ordre Jedi. Ainsi, il passa un marché avec le Premier Ministre Kaminoen Lama Su afin qu'une puce inhibitrice soit implantée dans chaque génome clone, lui procurant ainsi le plein contrôle sur la future armée de la République.[67][68][69] Soucieux de couvrir ses arrières, il mandata par la suite son apprenti, l'ancien Maître Jedi Dooku, pour tuer Sifo-Dyas. Par la suite, ignorant tout des desseins et de la survie des Sith,[66] les Jedi classèrent la mort de Sifo-Dyas qu'ils considérèrent porté disparu en mission.[38]

Quelques années plus tard,[36] un événement de grand ampleur, à savoir le blocus commercial de la planète Naboo par la Fédération du Commerce, frappa la République et le Chancelier Suprême Finis Valorum désigna alors l'Ordre Jedi comme négociateur. Ainsi, les Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi furent envoyés sur les lieux mais lorsqu'ils voulurent entrer en contact avec les dignitaires de la Fédération du Commerce, ces derniers, secrètement alliés à Dark Sidious, tentèrent de les tuer. Échappant de peu à la mort, Jinn et Kenobi découvrirent alors que la Fédération préparait une invasion massive et se précipitèrent à Theed, la capitale de la planète, pour y avertir la Reine Padmé Amidala. Cependant, cette dernière et son Conseil Consultatif avaient déjà été fait prisonniers et les Jedi durent donc les sauver. Une fois secourue, Amidala, impuissante face à l'armée d'invasion droïde de la Fédération, décida alors d'aller jusque sur Coruscant pour plaider sa cause et demander de l'aide devant le Sénat.[14]

Ainsi, les Jedi et la reine de Naboo se dirigèrent vers la planète-capitale mais lors de leur fuite, leur hyperdrive fut gravement touché et ils durent donc s'arrêter sur la planète désertique Tatooine pour le réparer. Là, ils rencontrèrent le jeune Anakin Skywalker qui attira vite l'attention de Qui-Gon qui le considéra alors rapidement comme étant l'Élu, l'être qui devait ramener l'équilibre dans la Force. Après avoir réparé leur hyperdrive, Qui-Gon demanda alors au jeune Skywalker s'il voulait devenir un Jedi et ce dernier accepta. Toutefois, avant de quitter Tatooine, ils furent interceptés par un Sith du nom de Dark Maul qui avait été mandaté par son maître, Dark Sidious, pour éliminer les deux Jedi avant qu'ils ne fassent échouer ses plans. Après une courte escarmouche, ils parvinrent à échapper à leur ennemi et continuèrent leur chemin vers Coruscant.[14]

High Council Chamber

Le jeune Anakin Skywalker, être supposé comme étant l'Élu qui rétablira l'équilibre dans la Force, alors qu'il est présenté au Haut Conseil Jedi.

Une fois arrivés sur le monde-capitale, Anakin fut alors conduit au Temple Jedi et présenté au Haut Conseil mais ce dernier, jugeant le jeune Skywalker trop âgé pour suivre la formation du Temple, refusa la requête de Jinn et l'envoya lui et son apprenti protéger la reine Amidala. Dans le même temps, cette dernière, plaidant sa cause devant le Sénat, dut se résoudre à demander un vote de défiance à l'encontre du Chancelier Suprême Valorum pour son inaction et suite aux indications du sénateur de sa planète, Sheev Palpatine, qui était en réalité nul autre que le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious. Suite à cela, Amidala décida de retourner sur Naboo pour soutenir son peuple contre l'envahisseur. Accompagnée par Qui-Gon, Obi-Wan et Anakin, elle décida alors d'aller trouver les Gungans, l'autre peuple principal de la planète. Après avoir passé un accord, ils purent ainsi repousser la Fédération du Commerce et libérer Naboo.[14]

"Il n'y a aucun doute, le mystérieux guerrier était un Sith."
"Toujours par deux ils vont... Ni plus, ni moins... Le maître et son apprenti..."
"Mais lequel des deux est mort ? Le maître ou l'apprenti..."
Mace Windu et Yoda à propos du retour des Sith[src]
Duel sur Naboo

Après avoir passé plus d'un millénaire dans l'ombre de la République, les Sith se révèlent enfin à l'Ordre Jedi suite à l'invasion de Naboo.

Dans le même temps, Qui-Gon Kinn et Obi-Wan Kenobi furent rattrapés par Dark Maul qui les affronta en duel à Theed. Après un rude combat, le Sith terrassa finalement Jinn avant d'être vaincu lui-même par Obi-Wan. Avant de mourir, Qui-Gon fit promettre à son apprenti de former le jeune Skywalker même si cela allait à l'encontre du Haut Conseil. Obi-Wan accepta alors et après avoir été fait Chevalier Jedi, il prit pour Padawan Anakin Skywalker. Bien que le conflit sur Naboo fut ainsi résolu, la présence de Dark Maul fit prendre conscience aux Jedi que les Sith étaient bel et bien de retour et que le côté obscur avait ainsi pu les berner pendant près d'un millénaire.[14]

Crise SéparatisteModifier

Loupe Article détaillé : Crise Séparatiste.
"Je ne permettrai pas que cette République qui existe depuis mille ans soit coupée en deux. Mes négociations n'échoueront pas."
"Si toutefois elles échouaient, soyez bien conscient qu'il n'y aura pas assez de Jedi pour défendre la République. Nous sommes les garants de la paix, nous ne sommes pas des soldats."
―Le Chancelier Suprême Palpatine et le Maître Jedi Mace Windu[src]

Bien qu'il soit maintenant au courant du retour des Sith, l'Ordre Jedi ne parvint pas à déceler leurs machinations[38] dans les dix années qui suivirent,[36] restant ainsi aveugle face au complot qui était en train de grandir au sein même du Sénat Galactique. Dans le même temps, Dooku, qui avait déjà servi Dark Sidious en assassinant Sifo-Dyas, devint le seul apprenti du Seigneur Noir des Sith et s'imposa alors publiquement comme principale figure de proue du jeune mouvement Séparatiste qui se développait dans la galaxie.[38] Ce dernier, condamnant sévèrement la République Galactique, commença ainsi à s'imposer et à déstabiliser les gouvernements de plusieurs mondes comme sur Ryloth, Kashyyyk, Sullust ou Onderon.[56]

Sidious & Tyranus

C'est dans l'ombre que le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious et l'ancien Jedi Dooku préparèrent pendant de nombreuses années la Guerre des Clones, pierre angulaire de leur plan destiné à annihiler l'Ordre Jedi.

Au fur et à mesure que la Confédération des Systèmes Indépendants gagnait des partisans, la galaxie sombrait de plus en plus dans l'instabilité, ne permettant plus à l'Ordre Jedi de faire régner la paix et la justice. En réponse, le Sénat Galactique entama un débat sur la possibilité de créer une armée de la République pour endiguer la menace Séparatiste et protéger les intérêts républicains. Quelques temps avant les délibérations finales de ce débat, plusieurs tentatives d'assassinat sur la personne de la Sénatrice Padmé Amidala, qui était contre l'Acte de Création Militaire, furent déjouées par les Jedi, menant ces derniers sur la piste du chasseur de primes Mandalorien Jango Fett. Traqué jusque sur Kamino, c'est sur cette planète que le Chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi découvrit qu'une grande armée de soldats clones était en production et à destination de la République. Après avoir alerté le Haut Conseil, il poursuivit ensuite Jango Fett jusque sur Geonosis où il fut capturé par les Séparatistes qui étaient en train de fabriquer une gigantesque armée de droïdes de combat.[38]

Jedi circle

Alors que l'Ordre Jedi maintenait la paix et la justice depuis près d'un millénaire, la montée en puissance des Séparatistes se transforma rapidement en déclaration de guerre avec la bataille de Geonosis, obligeant de nouveau les Jedi à assumer un rôle militaire qui se renforça encore plus durant la Guerre des Clones.

Une fois mis au courant de cette nouvelle menace, le Sénat Galactique décida alors de voter les pleins pouvoirs au Chancelier Suprême Sheev Palpatine qui s'empressa alors de décréter la création d'une Grande Armée de la République, permettant ainsi aux premières légions de soldats clones déjà produites sur Kamino d'entrer dans l'action. Ainsi, plusieurs centaines de Jedi, accompagnés des tous nouveaux soldats de la Grande Armée de la République, se rendirent sur Geonosis où ils furent confrontés aux forces droïdes Séparatistes, déclenchant ainsi la première bataille d'une guerre qui durera trois années.[38]

Guerre des ClonesModifier

Loupe Article détaillé : Guerre des Clones.
"Par le Seigneur Noir des Sith, cette toile est tissée. Pour le moment, jouer son jeu, nous devons."
―Le Grand Maître Yoda à propos de la Guerre des Clones[src]

Durant la Guerre des Clones, les Jedi apportèrent leur soutien indéfectible à la République Galactique et prirent rapidement la tête des forces armées,[38] œuvrant ainsi comme des généraux et commandants militaires plutôt que comme des protecteurs de la paix.[70]

CodyObiWan

Durant la Guerre des Clones, les Jedi devinrent très vite de simples chefs militaires, reniant ainsi leur rôle originel de gardiens de la paix et de la justice.

Avec l'Ordre Jedi à ses côtés, la Grande Armée de la République, composée essentiellement de soldats clones, remporta de nombreuses victoires sur des mondes stratégiques comme sur Ryloth,[71] Christophsis[72] ou encore Umbara[73] et Geonosis.[74] Cependant, ces victoires ne furent pas sans conséquences pour l'Ordre qui perdit nombre de Jedi au cours de la guerre, qu'ils périssent sur le champ de bataille comme Ima-Gun Di[71] ou Even Piell[75] ou qu'ils sombrent dans le côté obscur comme Pong Krell[76] et Barriss Offee.[77]

Au cours de la guerre, l'Ordre Jedi compris qu'il avait été dupé depuis le début par le côté obscur et perça également à jour le rôle du Comte Dooku dans la création de l'armée de soldats clones et donc de la guerre en elle-même.[78] En outre, et à cause des manipulations politiques du Chancelier Suprême Palpatine, l'opinion jadis favorable envers les Jedi ne cessa de se détériorer au cours du conflit,[6] menant le Grand Maître Yoda à entrevoir l'échec de l'Ordre qui ne parviendrait pas à rétablir la paix au sein de la République.[52]

Sidious contant la tragédie de Dark Plagueis

Profitant des sentiments amoureux de l'Élu, le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious parvint aisément à corrompre son esprit et à le faire sombrer du côté obscur, s'assurant ainsi un allié de poids pour vaincre les Jedi.

C'est seulement après trois années de guerre que le conflit commença à s'essouffler et où les Jedi purent prendre le dessus. Durant la bataille de Coruscant, dernier grand affrontement de la guerre, Dooku fut tué par Anakin Skywalker et quelques temps après, ce fut au tour du Général Grievous d'être vaincu par le Général Jedi Obi-Wan Kenobi sur Utapau. Mais alors que ces événements semblaient sonner la déroute de la Confédération des Systèmes Indépendants, Anakin Skywalker, perverti par Dark Sidious et les pouvoirs qu'il prétendait posséder, commença petit à petit à sombrer du côté obscur de la Force, permettant ainsi à Palpatine d'exécuter l'étape finale du plan millénaire des Sith.[13]

Chute de l'OrdreModifier

Ordre 66Modifier

Loupe Article détaillé : Ordre 66.
"[...] le moment que nous attendions est venu : exécutez l'Ordre 66."
―Le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious ordonnant le protocole clone 66, sonnant ainsi le glas de l'Ordre Jedi[src]

Après avoir manipulé l'esprit du jeune Skywalker et l'avoir initié aux possibilités offertes par le côté obscur, Palpatine lui révéla finalement sa vraie identité de Seigneur Noir des Sith. Quand il apprit cela, Anakin dégaina alors son sabre laser et en menaça le Chancelier Suprême mais se ravisa, repensant que ce dernier pourrait l'aider à sauver sa femme Padmé de ses visions.[13]

Tiin, Kolar, Windu et Fisto

Les Maîtres Jedi Saesee Tiin, Agen Kolar, Mace Windu et Kit Fisto alors qu'ils s'apprêtent à appréhender le Chancelier Suprême Sheev Palpatine apès que ce dernier se soit révélé être en réalité le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious.

Il préféra alors informer le Maître de l'Ordre Mace Windu qui monta alors une équipe pour aller arrêter le Chancelier Suprême. Une fois sur place, Palpatine se révéla alors entièrement aux Jedi et s'attaqua à eux. Nimbé du côté obscur, il tua aisément Tiin, Kolar et Fisto avant de se retrouver contre Windu qui parvint finalement à prendre le dessus. Une fois le Sith à terre, Mace Windu décida alors de mettre un terme immédiat à l'existence de Palpatine mais Anakin Skywalker s'interposa et permit à Dark Sidious de tuer Windu.[13]

Avant même qu'il ait pu constaté les conséquences de son geste, Anakin devint le nouveau bras droit de Dark Sidious et prit le nom de Dark Vador. Après avoir brièvement exposé son plan à son nouvel apprenti, Palpatine lui ordonna alors de traquer tous les Jedi qui restaient encore dans le Grand Temple de Coruscant et de les exterminer, y compris les jeunes initiés. Ensuite, il ordonna l'exécution de l'Ordre 66, un protocole clone implanté dans leur puce inhibitrice et ordonnant à chaque soldat clone d'abattre sans délai leurs chefs Jedi.[13]

Burning of the Temple

Le Grand Temple Jedi de Coruscant alors qu'il est en proie aux flammes suite à son attaque par la 501ème Légion dirigée par Anakin Skywalker ayant alors sombré du côté obscur.

Une fois ce protocole activé, ce furent alors des milliers de Jedi qui succombèrent sous des tirs amis dans toute la galaxie, créant un grand bouleversement dans la Force.[13]

Yoda ressent l'Ordre 66

Le Grand Maître Yoda alors qu'il ressent un profond bouleversement dans la Force suite à l'exécution de dizaines de Jedi à travers la galaxie.

Ainsi, trahis par leurs propres hommes, d'éminents Jedi périrent comme Ki-Adi-Mundi sur Mygeeto, Aayla Secura sur Felucia, Plo Koon sur Cato Neimoidia, Stass Allie sur Saleucami[13] ou encore Depa Billaba sur Kaller[79] et Jaro Tapal sur Bracca.[42] Sur les dix mille Jedi que comptaient la galaxie avant la Guerre des Clones,[56] seules quelques dizaines d'entre eux survécurent à l'Ordre 66 et furent alors contraints de se terrer dans l'ombre pour échapper aux traques systématiques[80] du nouveau régime autoritaire en place instauré par Dark Sidious : l'Empire Galactique.[13]

Purge JediModifier

Loupe Article détaillé : Grande Purge Jedi.
"Un jeune Jedi nommé Dark Vador, qui avait été mon meilleur disciple, a soudain rejoint l'ennemi. Il a traqué et assassiné les Chevaliers Jedi pour le compte de l'Empire. Ton père lui aussi a été massacré de sa main. Aujourd'hui, l'Ordre Jedi a pratiquement disparu..."
―Le Vieux Ben Kenobi alors qu'il raconte la fin tragique d'Anakin Skywalker et de l'Ordre Jedi à Luke Skywalker[src]

Suite à l'Ordre 66, les Jedi survivants, parmi lesquels se trouvaient Yoda,[47] Obi-Wan Kenobi,[46] Ahsoka Tano,[81] Caleb Dume,[82] Cal Kestis, Cere Junda et sa Padawan Trilla Suduri, Taron Malicos,[42] Uvell,[83] Luminara Unduli,[84] Oppo Rancisis, Eeth Koth, Coleman Kcaj,[85] Jocasta Nu,[86] Kirak Infil'a,[87] Selrahc Eluos, Ka-Moon Kholi, Zubain Ankonori, Khandra, Mususiel, Nuhj, Ferren Barr et potentiellement Quinlan Vos,[86] durent se cacher afin d'éviter d'être retrouvés par les forces du nouvel Empire Galactique.[80]

Le Grand Inquisiteur VS Kanan

Durant la Grande Purge Jedi, les Jedi survivants furent systématiquement traqués par les Inquisiteurs, des suppôts du côté obscur dirigés par Dark Vador et à la solde de l'Empire Galactique et dont certains furent jadis, à l'image du Grand Inquisiteur, des membres de l'Ordre Jedi.

Durant cette purge, et selon les dires postérieurs de la Grande Amirale Impériale Rae Sloane, quelques Jedi ayant survécu se rassemblèrent et menèrent une dernière riposte face aux soldats clones.[88] Dans les années qui suivirent,[56] les Inquisiteurs du côté obscur, dont certains étaient d'anciens Jedi, traquèrent sans relâche les quelques Jedi survivants[80] et détruisirent leurs temples et lieux de culte,[89] effaçant ainsi minutieusement leurs agissements de la galaxie et les faisant devenir petit à petit de simples légendes.[56] Une fois capturés, les Jedi étaient amenés sur Mustafar pour y être interrogés[81] ou bien au sein de la Flèche de Spire sur Stygeon Prime comme Luminara Unduli dont le corps y était conservé pour attirer les Jedi survivants et les capturer par la suite.[84]

À cette époque, les rares héritages matériels de l'Ordre Jedi étaient détenus par Antron Bach[83] et Grakkus le Hutt, ce dernier possédant une immense collection d'artefacts Jedi comme des sabres laser et des holocrons qu'il entreposait sur Nar Shaddaa.[23][90]

Temps sombresModifier

"Ici Maître Obi-Wan Kenobi. J'ai le regret de vous annoncer que l'Ordre Jedi et la République sont tombés et que l'ombre ténébreuse de l'Empire se lève pour prendre leur place. Ce message est un avertissement et un rappel pour tous les Jedi survivants : ayez foi en la Force. Ne retournez pas au Temple. Ce temps est maintenant révolu et notre avenir demeure incertain. Évitez Coruscant. Évitez d'être découverts. Restez cachés... mais restez forts. Chacun de nous sera mis au défi : notre confiance, notre foi, nos relations. Mais nous devons persévérer et, avec le temps, je crois qu'un nouvel espoir émergera. Que la Force soit avec vous. Toujours..."
―Le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi alertant les Jedi survivants de la chute et du futur de l'Ordre Jedi[src]
Fulcrum Ahsoka et Bail Organa

Après la chute de l'Ordre, l'ancienne Jedi Ahsoka Tano lutta activement contre l'Empire Galactique notamment en devenant informatrice pour l'Alliance Rebelle.

Au cours de ces longues années d'exil, les Maîtres Kenobi et Yoda, aidés du Sénateur Bail Organa d'Alderaan, cachèrent à Dark Vador ses enfants, les jumeaux sensibles à la Force Luke et Leia, espérant ainsi qu'ils puissent un jour incarner le futur de l'Ordre Jedi.[13]

Malgré cette faible lueur d'espoir, l'Empire Galactique, profitant de la débâcle des Jedi, parvint à se développer aisément dans les années qui suivirent la Guerre des Clones. Étendant leur bannière à travers la galaxie en opprimant les mondes et pillant leurs ressources, l'Empire veillait également à effacer toute trace d'espoir parmi ses citoyens. Toutefois, plusieurs Jedi ayant survécu à la Grande Purge et n'ayant pas renié leur code d'honneur continuèrent de combattre l'oppression de l'Empire dans l'ombre. C'est ainsi que Ahsoka Tano, malgré son éviction de l'ordre à la fin de la Guerre des Clones, rentra rapidement en contact avec le Sénateur Organa et devint alors une informatrice et une recruteuse pour l'Alliance Rebelle œuvrant sous le nom de "Fulcrum".[81]

Piège dans le Bâtiment du Sénat de l'Ancienne République

Durant l'âge sombre de l'Ordre, quelques anciens et nouveaux Jedi, à l'image de Kanan Jarrus et de son apprenti Ezra Bridger, décidèrent de combattre l'Empire Galactique aux côtés de l'Alliance Rebelle afin de défendre la liberté et la mémoire de l'Ordre.

Dans le même temps environ, le Padawan Caleb Dume, ayant changé son nom en Kanan Jarrus pour échapper aux Impériaux, monta une petite cellule rebelle sur la planète Lothal avec la Twi'lek Hera Syndulla, la Mandalorienne Sabine Wren et le Lasat Garazeb Orrelios. Ensemble, ils combattirent l'Empire à leur échelle jusqu'à qu'un jeune homme sensible à la Force du nom d'Ezra Bridger les rejoigne. Assumant le devoir de transmission des Jedi, Kanan le prit alors comme apprenti et leurs actions commencèrent alors à prendre de l'ampleur jusqu'à ce que Ahsoka Tano les mettent en relation avec l'Alliance Rebelle qu'ils finirent par rejoindre dans la lutte contre l'Empire Galactique.[91]

C'est à cette même époque environ que les Jedi, dont les vestiges avaient été méthodiquement anéantis par l'Empire, firent l'objet de plusieurs légendes et mythes erronés. Ce fut notamment le cas avec les chasseurs de primes Gowski et Fissol qui croyaient que les Cheveliers Jedi possédaient l'habilité de voler ou bien d'inverser leur cycle de vieillissement.[92]

Un nouvel espoirModifier

"Je suis un Jedi, comme mon père l’avait été avant moi."
Luke Skywalker à l'Empereur Palpatine[src]

Petit à petit, les mouvements de rébellion et de résistance à l'encontre de l'Empire ne cessèrent de croître et finirent par se rassembler sous la bannière de l'Alliance Rebelle.[81] Dans le même temps, l'Église de la Force, une communauté d'idéalistes soutenant les doctrines de l'Ordre Jedi, émergea et décida de perpétuer la mémoire ds Jedi, croyant alors que ces derniers étaient les seuls capables de rétablir l'équilibre au sein de la Force.[53]

Lukesabre

Luke Skywalker, le nouvel espoir de l'Ordre, brandissant le sabre laser de son père sous le regard d'Obi-Wan Kenobi.

Dix-neuf ans après[36] l'avènement de l'Empire, alors que ce dernier allait assouvir sa totale emprise sur la galaxie au moyen d'une super-arme connue sous le nom d'Étoile de la Mort, le Jedi Obi-Wan Kenobi décida de sortir de son exil sur Tatooine et de commencer à former le jeune Luke Skywalker, qu'il protégeait depuis vingt ans, aux voies de la Force. Il lui légua alors le sabre laser de son père puis commença son entraînement. Cependant, alors qu'ils apportaient les plans de l'Étoile de la Mort à l'Alliance Rebelle, Obi-Wan Kenobi se sacrifia entre les mains de Dark Vador pour permettre à Luke de subsister et ainsi apporter les plans aux rebelles.[46]

Lukeetyoda

Le Grand Maître Yoda enseignant les voies de la Force à Luke Skywalker sur Dagobah afin que ce dernier puisse perpétuer l'héritage des Jedi.

Après la destruction de l'Étoile de la Mort et la bataille de Yavin qui marquèrent un tournant décisif dans la guerre, Luke Skywalker rejoignit les rangs de l'Alliance et participa à l'effort de guerre malgré son court entraînement Jedi. Lors de la bataille de Hoth, le jeune Skywalker eut une vision de Ben Kenobi qui l'exhorta alors d'aller trouver le Maître Jedi Yoda sur Dagobah afin de terminer sa formation. Luke se rendit alors sur le monde marécageux où il reçut alors l'enseignement du Grand Maître Yoda. L'ancien leader de l'Ordre le forma ainsi aux mystères de la Force et le mit en garde contre la puissance de l'Empereur et l'attrait du côté obscur.[47] Cependant, âgé et affaibli, il finit également par s'éteindre, ne faisant alors plus qu'un avec la Force et laissant alors Luke seul légataire de l'héritage de l'Ordre.[31]

Grâce à son instruction, Luke put alors aider l'Alliance Rebelle à infliger de nouvelles défaites à l'Empire jusqu'à la bataille finale de la Guerre Civile Galactique qui prit place dans le système Endor. Durant cet affrontement, Luke confronta alors son père, Dark Vador, mais aussi l'Empereur Galactique Sheev Palpatine. Après un bref combat avec son père durant lequel Luke céda à la haine, il comprit alors que l'Empereur se servait de lui et de sa colère et se retourna contre ce dernier. Aidé par son père qui renonça alors au côté obscur, Luke parvint alors à mettre un terme au règne tyrannique de l'Empire Galactique qui, privé de son leader, s'effondra.[31]

Duel Etoile noire

Luke Skywalker affrontant son père Dark Vador sur l'Étoile de la Mort II.

Après la chute de l'Empire, la Nouvelle République, basée sur les fondements démocratiques de la République Galactique, se forma progressivement. Dans le même temps, Luke, qui était alors le dernier Jedi survivant, tenta de retrouver les traces de l'Ordre Jedi et se fit alors aidé par Lor San Tekka, un ermite explorateur membre de l'Église de la Force.[53] Tous deux, ils parcoururent alors la galaxie en quête des anciens lieux de culte des Jedi afin de mieux comprendre le fonctionnement et les traditions de l'Ordre.[93]

Toutefois, à l'insu de la Nouvelle République et de Luke, quelques vestiges de l'Empire, sélectionnés par l'Empereur Palpatine en personne avant sa disparition,[7] parvinrent à se rassembler dans les Régions Inconnues et commencèrent alors à reformer les fondations d'un nouvel ordre maléfique destiné à succéder à l'Empire Galactique déchu.[35]

Une nouvelle générationModifier

Un futur pour l'OrdreModifier

"Pendant de nombreuses années, l'équilibre s'est maintenu jusqu'au jour où j'ai vu apparaître Ben, mon neveu... Le sang des Skywalker coulait dans ses veines et dans mon orgueil démesuré, j'ai cru pouvoir le former et lui transmettre mes pouvoirs. [...] Je l'ai pris avec moi... lui et une dizaine d'autres ; et j'ai commencé la formation du Temple."
―Le Maître Jedi Luke Skywalker évoquant la refondation de l'Ordre avec Rey[src]
Jedi de Luke Skywalker

Luke Skywalker formant la nouvelle génération de Jedi au sein de son Temple Jedi.

Après la bataille d'Endor et l'avènement de la Nouvelle République, la Princesse Leia Organa d'Alderaan et le Général Han Solo se marièrent[88] puis, peu de temps après la défaite finale de l'Empire Galactique lors de la bataille de Jakku, eurent un fils qu'ils nommèrent Ben Solo.[7] C'est à peu près cette époque que Luke Skywalker forma sa première élève aux voies de la Force en la personne de sa sœur, Leia. Tous deux, ils s'entraînèrent alors sur Ajan Kloss[94] et Leia construisit même son propre sabre laser. Cependant, alors qu'elle allait achever son entraînement, elle eut une vision de la mort de son fils et décida de mettre un terme à son instruction pour se concentrer sur les affaires de la Nouvelle République.[95]

Des années plus tard, Luke Skywalker, après avoir exploré de nombreux mondes de la galaxie avec Lor San Tekka,[53] décida de poursuivre l'héritage ancestral des Jedi et commença alors à recréer un Temple Jedi pour y former une nouvelle génération. Il prit notamment sous sa coupe le jeune Ben Solo ainsi que d'autres initiés comme Hennix, Tai et Voe[96] dont il avait perçu les potentiels durant ses nombreux voyages.[34]

Un nouvel échecModifier

"Quand j'ai compris que je n'étais pas de taille face au gouffre d'ombres qu'il avait en lui... il était trop tard. [...] le temple était en flammes, Ben avait disparu avec une poignée de mes élèves après avoir massacré les autres. [...] J'ai échoué. Parce que j'étais Luke Skywalker, soi-disant maître... une légende."
Luke Skywalker évoquant la chute de son Temple Jedi et sa nouvelle génération[src]
Luke dans la hutte de Ben Solo

Luke Skywalker examinant avec effroi la noirceur habitant le jeune Ben Solo et activant par instinct la lame de son sabre laser en découvrant le chaos et la destruction qu'il entrevit dans le futur du jeune Solo.

Toutefois, dans l'ombre,[97] le Suprême Leader Snoke, le dirigeant du Premier Ordre, qui était un initié des arts du côté obscur, entreprit de faire de Ben Solo son propre apprenti et commença alors à corrompre son esprit.[35] Une nuit, Luke ressentit les ténèbres qui croissaient dans l'âme du jeune Ben et utilisa alors la Force pour sonder son esprit et y distingua clairement les obscurs desseins de Snoke. Alors qu'il y entrevit la destruction et le chaos, Luke, par instinct, activa la lame de son sabre laser au-dessus du lit de Ben. Ce dernier se réveilla alors et, pris de panique, fit s'écrouler la hutte sur son oncle.[9]

Peu de temps après, alors que Ben tentait de comprendre ce qui s'était passé, une violente tempête se déchaîna sur le Temple Jedi et le détruisit, causant la mort de la majorité des élèves de Luke. Quelques temps après seulement, Hennix, Tai et Voe revinrent d'un voyage sur un autre monde et confrontèrent alors Ben Solo. Ce dernier leur raconta alors que son oncle avait tenté de l'assassiner et ces derniers, sceptiques, engagèrent alors le combat contre Solo. Toutefois, Ben parvint à leur échapper et se mit alors en tête de retrouver Snoke.[96]

Destruction du Temple Jedi de Luke Skywalker

Luke Skywalker et R2-D2 contemplant avec désarroi la destruction du Temple Jedi et les corps sans vie des initiés qui devaient composer la nouvelle génération de Jedi.

Quand Luke Skywalker parvint à sortir des décombres, il ne peut que contempler le chaos et la mort laissés par son neveu. Se considérant comme l'unique responsable de cet échec, il décida alors de s'exiler pour méditer pleinement sur les voies originelles de la Force. Sa quête le mena jusque sur la planète océanique Ahch-To sur laquelle se trouvait le Premier Temple Jedi.[9] Là, il décida alors de vivre reclus en ermite, laissant pour une unique trace de sa localisation une carte stellaire.[35]

Une fois le leader du Premier Ordre retrouvé, Solo lui prêta alors allégeance et devint son nouvel apprenti.[35] Tous deux, ils se mirent alors en quête des Chevaliers de Ren, un groupe de mercenaires du côté obscur.[96] Par la suite, Ben Solo prit la nouvelle identité de Kylo Ren et rallia le Premier Ordre aux côtés de Snoke.[35] Petit à petit, Kylo Ren devint alors un nom redouté à travers la galaxie pour avoir mis un terme définitif au renouveau de l'Ordre Jedi.[53] Obsédé par l'héritage de son grand-père Dark Vador, Ren se donna alors pour objectif d'accomplir la destinée de ce dernier en restaurant un empire du côté obscur à travers la galaxie.[35]

L'avenir des JediModifier

Le réveil de la ForceModifier

"Si Skywalker revient, le nouvel Ordre Jedi verra le jour..."
Snoke évoquant le potentiel retour de l'Ordre Jedi[src]

Après la disparition de Luke et l'échec d'un renouveau pour l'Ordre,[53] le nom Skywalker devint alors un mot d'espoir pour toux ceux qui croyaient en la liberté et le retour des Jedi. Toutefois, son nom n'évoquait que la peur pour les artisans du côté obscur qui voyait en Luke le futur de l'Ordre et donc la nouvelle chute des Sith. Ainsi, le Suprême Leader Snoke fit tout pour que personne ne retrouve le Maître Jedi.[35]

Lor San Tekka and Poe Dameron

Lor San Tekka remettant au Commandant Poe Dameron de la Résistance un morceau de la carte stellaire menant à Luke Skywalker, le dernier espoir des Jedi.

Bien que la localisation exacte de Luke était inconnue, la Résistance, menée par la Générale Leia Organa, déploya de grands moyens pour retrouver la carte stellaire qu'il avait laissée. Aussi, Organa décida d'envoyer le Commandant Poe Dameron sur la planète désertique Jakku afin d'y trouver Lor San Tekka, le compagnon de voyage de Luke durant ses années d'exploration de la galaxie. Cependant, leur entrevue fut interrompue par le Premier Ordre et le morceau de carte stellaire fourni par San Tekka fut alors consigné dans le droïde astromécano BB-8 qui parvint à s'enfuir du village alors que son mâitre Poe Dameron était capturé et Lor San Tekka et le reste des villageois, exécutés.[35]

Par la suite, BB-8 erra dans le désert de Jakku et tomba alors sur la pilleuse d'épaves sensible à la Force Rey qui s'occupa alors de lui. Aidés ensuite par Finn, un Stormtrooper renégat ayant aidé Poe à s'enfuir, Rey et BB-8 quittèrent Jakku à bord du Faucon Millenium et décidèrent de rallier la Résistance pour leur apporter le morceau de carte. Sur leur route, ils furent interceptés par Han Solo et Chewbacca qui les aidèrent alors à rejoindre la Résistance.[35]

Rey vs Kylo Ren

Rey, une jeune pilleuse d'épaves sensible à la Force de Jakku, affrontant Kylo Ren en brandissant le sabre laser des Skywalker, marquant ainsi la renaissance des Jedi et de leurs idéaux.

Après une étape sur Takodana, Rey fit la rencontre de Maz Kanata, une alien très âgée et très renseignée sur la Force. Cette dernière lui légua alors le sabre laser d'Anakin Skywalker[35] que Luke avait perdu des décennies auparavant sur la Cité des Nuages.[47] Par la suite, le groupe fut chargé de détruire la Base Starkiller, la nouvelle super-arme tueuse de planètes du Premier Ordre. Han confronta notamment son fils et tenta de le ramener à la lumière mais ce dernier, corrompu, le terrassa. Rattrapé ensuite par Rey, Kylo Ren dut l'affronter alors que la Base Starkiller était en proie à la destruction. Finalement, les deux purent s'enfuir chacun de leur côté et éviter une mort certaine.[35]

Après la mort de Han et la destruction de la Base Starkiller, la Générale Organa décida d'envoyer Rey, Chewbacca et R2-D2 à la recherche de Luke grâce à la carte stellaire qui était maintenant complète. Le voyage les mena jusque sur Ahch-To où Rey alla trouver Luke Skywalker. Une fois devant lui, elle lui remit alors le sabre laser de son père[35] et lui fit comprendre qu'il devenait revenir pour aider la Résistance et éradiquer une bonne fois pour toutes les Sith.[9]

Rey returns lightsaber TFA

La jeune Rey remettant à Luke Skywalker son sabre laser depuis longtemps égaré.

Les derniers JediModifier

"La rébellion vient de renaître aujourd'hui. La guerre... ne fait que commencer. Et je ne serais pas le dernier Jedi !"
Luke Skywalker confrontant son neveu et élève Kylo Ren[src]

Malgré sa croyance aveugle en Luke Skywalker, Rey fut surprise de voir le Maître Jedi refuser de l'aider elle et la Résistance, préférant jeter son sabre laser et se cloîtrer dans sa hutte. Toutefois, Rey persévéra et commença alors à suivre le Jedi dans sa routine journalière. Ce dernier, bien que faisant fi de l'ignorer, trouvait cependant intriguant que ce soit elle qui avait été choisie pour venir le trouver.[9]

Luke et Rey

Le Maître Jedi Luke Skywalker enseignant à la jeune Rey les voies de la Force, initiant ainsi le renouveau de l'Ordre Jedi et de ses préceptes.

À un moment, Rey entendit des voix qui la conduisirent dans un arbre bibliothèque dans lequel étaient entreposés les ouvrages sacrés de l'Ordre Jedi. Là, Skywalker la rejoignit et lui expliqua les origines de l'Ordre avant de lui demander pourquoi elle était venue le trouver. Peu convaincu, Luke refusa encore une fois de lui enseigner les voies de la Force. Toutefois, alors qu'il s'aventurait dans le Faucon Millenium, il retrouva son vieux compagnon R2-D2 qui lui montra alors le message sa sœur implorant Obi-Wan Kenobi de l'aider qui avait été enregistré plus de 30 ans auparavant. Se rappelant son passé et celui des Jedi, Luke changea alors son point de vue et finit par accepter de former Rey afin qu'elle devienne une Jedi.[9]

Pendant ce temps, à l'insu de son nouveau maître, Rey développa un puissant lien de Force avec Kylo Ren leur permettant ainsi d'avoir des visions plus vraies que nature. Quand Luke le découvrit, il stoppa alors l'entraînement et enquit Rey de partir immédiatement de son île. Cependant, Rey confronta son maître et ce dernier lui révéla alors son échec avec Ben Solo. Constatant que Luke était rongé par sa honte et persuadée qu'elle pouvait ramener Ren à la lumière, elle décida alors de quitter Ahch-To afin de rejoindre Ren.[9]

Elle se livra alors au Premier Ordre sur le Supremacy et fut conduite devant Snoke aux côtés de Kylo Ren. Là, elle tenta de retourner le neveu de Skywalker mais ce dernier, corrompu par Snoke, refusa de se laisser séduire. Toutefois, lorsque son maître lui demanda de terrasser la jeune Rey pour prouver sa valeur, Kylo Ren profita d'un moment d'inattention pour abattre Snoke et ainsi se libérer de son emprise maléfique. Par la suite, il affronta les gardes d'élite Prétoriens de Snoke aux côtés de Rey et une fois vaincus, il proposa alors à la jeune pilleuse d'épaves de le rejoindre afin qu'ils dirigent la galaxie ensemble.[9]

Rey et Kylo avec le sabre des Skywalker

Rey et Kylo Ren se disputant le sabre laser des Skywalker dans un violent flux de Force.

Rey refusa et tenta alors de se saisir du sabre laser des Skywalker mais Ren s'en saisit également. Alors que leur flux de Force pour le contrôle du sabre laser devenait de plus en plus intenable, le manche de ce dernier se brisa et les deux furent projetés au loin, inconscients. Une fois réveillée, Rey rejoignit alors la Résistance qui s'était réfugiée sur Crait afin de les libérer. Dans le même temps, Ren, devenu le nouveau Suprême Leader du Premier Ordre, lança ses armées sur Crait pour y déloger la Résistance.[9]

Luke's Final Moments

Luke Skywalker, le dernier légataire de l'héritage de l'Ordre Jedi, s'éteignant dans la Force face aux deux soleils de la planète Ahch-To.

Toutefois, alors que le Premier Ordre allait parvenir à éradiquer la Résistance à jamais, Luke Skywalker, toujours sur Ahch-To parvint à projeter son image sur le champ de bataille et fit gagner du temps à Rey pour qu'elle puisse faire évacuer la base assiégée. Malgré la fuite de Rey et des derniers survivants de la Résistance, Luke, ayant puisé une grande quantité de son énergie, succomba à son exploit et ne fit plus qu'un avec la Force, laissant ainsi Rey seul espoir d'une victoire face aux desseins du côté obscur.[9]

La chute des SithModifier

"Tu n'es rien ! Une pilleuse d'épaves n'est pas à la hauteur du pouvoir qui est en moi. Je suis tous les Sith !"
"Et moi... je suis tous les Jedi !"
―L'Empereur Palpatine affrontant Rey, la dernière des Jedi[src]
Rey sur Ajan Kloss

Rey poursuivant son entraînement de Jedi sur Ajan Kloss sous la supervision de Leia Organa.

Après la mort de Luke, l'héritage de l'Ordre Jedi semblait compromis mais Rey, ayant emmené les Textes Jedi sacrés avec elle,[9] décida de continuer de lutter sans relâche contre le Premier Ordre afin de défaire l'emprise du côté obscur sur la galaxie et ramener l'équilibre dans la Force. Ainsi, elle continua notamment son entraînement sous la supervision de Leia qui avait été elle-même formée par Luke des années auparavant. Toutefois, son instruction fut une nouvelle fois écourtée par un ténébreux message s'élevant des Régions Inconnues et annonçant le retour de l'Empereur Palpatine qui avait disparu lors de la bataille d'Endor.[95]

Persuadée que l'Empereur avait tout orchestré depuis le début, la Résistance se résolut alors à le retrouver pour l'abattre et Rey partit à la recherche d'un orienteur Sith pour localiser l'Empereur. Pendant ce temps, Kylo Ren, qui avait déjà trouvé l'un de ces artefacts, était parvenu jusque sur Exegol, planète où se terrait l'Éternel Sith, un culte de fanatiques vénérant l'Empereur Palpatine. Là, ce dernier s'avéra être encore en vie et proposa alors à Ren de lui offrir la toute-puissance du Dernier Ordre s'il parvenait à terrasser Rey dont il avoua alors être le grand-père.[95]

Spectre de Luke sur Ahch-To

Le spectre de Force de Luke Skywalker apparaissant à Rey sur Ahch-To en rattrapant le sabre laser des Skywalker qu'elle voulait jeter et lui intimant de ne pas renoncer à affronter son destin en confrontant son grand-père et la peur de son nom.

Après plusieurs missions, Rey parvint enfin à trouver un orienteur dans les ruines de l'Étoile de la Mort II sur Kef Bir. Cependant, elle y fut de nouveau confrontée à Kylo Ren qui ne cessait de la traquer et qui lui avait fait part sa véritable filiation sur Kijimi quelques temps plus tôt. Après un duel, Rey parvint à abattre Ren mais, prise de remords, elle décida de soigner ses blessures pour lui permettre de survivre. Par la suite, effrayée de ce qu'elle pourrait devenir à cause de son nom, elle s'exila sur Ahch-To. Là, le spectre de Luke lui apparut alors et s'excusa pour avoir perdu espoir après son échec. Enfin, il lui enseigna que confronter la peur était le destin de tout Jedi puis lui légua le sabre laser de sa sœur ainsi que son X-Wing. Rey, maintenant déterminée à abattre définitivement les Sith et son grand-père, partit alors vers la lointaine planète Exegol à bord du X-Wing.[95]

Une fois sur la sombre planète, Rey rejoignit la Citadelle Sith et alla confronter son grand-père alors que les forces de la Résistance engageait le combat avec l'immense flotte du Dernier Ordre. Une fois devant sa petite-fille, Palpatine lui offrit alors le Trône des Sith afin qu'elle règne en tant qu'impératrice sur la galaxie et lui avoua que si elle le tuait, elle deviendrait alors le réceptacle du pouvoir de tous les Sith d'antan.[95]

Rey et Ben Solo face à Dark Sidious

Rey et Ben Solo repenti affrontant côte à côte Dark Sidious avec les sabres laser de Leia Organa et des Skywalker.

Toutefois, Kylo Ren, qui avait réussi à échapper à Kef Bir et qui s'était repenti en redevenant Ben Solo après avoir eu une vision de son père, parvint également jusqu'à Exegol et rejoignit Rey dans sa quête de la lumière. Tous deux confrontés à Dark Sidious, ce dernier comprit alors qu'il ne pourrait rien tirer d'eux et les mis hors d'état de nuire en utilisant sa Foudre Sith. Cependant, en se faisant, il découvrit que les deux êtres formaient une dyade dans la Force et draina alors leur énergie vitale pour retrouver une véritable forme charnelle. Par la suite, il jeta le corps inerte de Ben Solo dans un gouffre et laissa sa petite-fille pour morte sur le sol.[95]

Rey : "Soyez avec moi... Soyez avec moi... Soyez avec moi..."
Obi-Wan Kenobi : "Encore quelques pas Rey... Lève-toi et accomplis-les."
Anakin Skywalker : "Rey !"
Ahsoka Tano : "Rey !"
Kanan Jarrus : "Rey !"
Anakin Skywalker : "Rétablis l'équilibre Rey, comme je l'ai fait."
Luminara Unduli : "Dans la nuit, trouve la lumière, Rey."
Mace Windu : "Tu n'es pas seule Rey."
Yoda : "Seule tu n'as jamais été."
Qui-Gon Jinn : "Tous les Jedi du passé vivent en toi."
Anakin Skywalker : "La Force t'entoure Rey."
Aayla Secura : "Laisse-toi guider par elle."
Ahsoka Tano : "Comme elle nous a guidés."
Mace Windu : "Sens la Force qui coule en toi Rey."
Anakin Skywalker : "Elle va t'élever."
Adi Gallia : "Lève-toi Rey !"
Qui-Gon Jinn : "Nous sommes derrière toi Rey"
Obi-Wan Kenobi : "Rey ?"
Yoda : "Lève-toi dans la Force !"
Kanan Jarrus : "Dans le cœur d'un Jedi réside sa vraie force !"
Obi-Wan Kenobi : "Lève-toi Rey !"
Qui-Gon Jinn : "Lève-toi !"
Luke Skywalker : "Rey, la Force sera avec toi... Toujours."
―Les Jedi du passé soutenant Rey dans son ultime épreuve.[src]

Alors que Sidious déchaînait maintenant sa toute-puissante Foudre Sith dans le ciel d'Exegol afin de détruire les vaisseaux de la flotte alliée de la Résistance, Rey, puisant dans ses dernières forces, rentra en profonde méditation et commença à entendre les voix des Jedi du passé qui la soutenait en lui demandant de tenir bon et de se relever dans la Force.[95]

Rey contre Sidious

Rey affrontant son grand-père Dark Sidious avec le soutien de tous les Jedi qui vivent à travers elle.

Soutenue par tout ce flux de Force cosmique, Rey se saisit alors du sabre laser de Leia Organa et se releva devant Sidious qui détourna alors ses éclairs vers elle. Alors que le Seigneur Sith jubilait de posséder le pouvoir de tous les Sith en lui, Rey, ayant du mal à repousser les éclairs avec son seul sabre laser, se saisit finalement du sabre des Skywalker et parvint à repousser définitivement la foudre de Palpatine tout en plaidant qu'elle était tous les Jedi. Détournés vers leur lanceur, les éclairs se retournèrent alors vers Palpatine qui dépérit dans une intense explosion de Force, causant la destruction de la Citadelle Sith et entraînant la fin du règne Sith sur la galaxie.[95]

Sabres de Luke et Leia

Rey enterrant symboliquement les sabres laser de Luke et Leia sur Tatooine, marquant ainsi la fin des Skywalker et un renouveau dans la Force.

Après cette victoire, Rey, ayant puisé dans ses derniers retranchements, s'effondra alors sur le sol, morte. Toutefois, Ben Solo parvint à remonter le gouffre dans lequel il avait été projeté et vint alors auprès de Rey. Là, il constata alors le sacrifice de cette dernière pour la survie des Jedi et décida alors de sacrifier lui-même pour lui permettre de vivre. Il lui transmit alors sa propre énergie vitale et parvint à lui insuffler la vie avant de lui-même succomber, sacrifiant sa vie pour permettre à la lumière de subsister.[95]

Avec cet acte, le sang des Skywalker s'éteignit mais le nom, lui, survécut à travers Rey qui, refusant de porter le nom de Palpatine, choisit finalement de se faire appeler Rey Skywalker, perpétuant ainsi un nom symbolisant l'espoir et l'héritage de tout l'Ordre Jedi.[95]

HéritageModifier

"Depuis leur disparition, les Jedi son idéalisés, on les considère comme des dieux. Mais si on oublie le mythe et qu'on juge les actes, l'héritage des Jedi est un échec."
Luke Skywalker évoquant l'Ordre Jedi avec Rey[src]

Longtemps idéalisé pour sa quête désintéressée de la paix et de la justice, l'Ordre Jedi inspirait le respect à nombre d'habitants de la galaxie. Ses membres, considérés comme des êtres surnaturels frôlant la divinité,[9] furent pour la plupart humbles devant cette reconnaissance mais certains, corrompus par le côté obscur, s'égarèrent dans les voies de la Force et salirent le nom de l'Ordre.[38]

Petit à petit, l'ombre des Sith grandissait et menaçait de plus en plus la stabilité de la République Galactique mais les Jedi, depuis trop longtemps à la solde du Sénat Galactique, n'eurent guère l'instinct de se préoccuper de ces troubles dans la Force.[13] Leur vision de la paix et de la justice, nimbée par leur quasi divinisation, se transforma petit à petit en un orgueil démesuré qui les conduisit à la ruine. N'ayant pu entrevoir les desseins des Sith, l'Ordre s'effondra après des années de perdition à servir les intérêts expansionnistes de la République plutôt que de perpétuer les traditions ancestrales des Jedi.[9]

Après la chute de l'Ordre, les quelques survivants contraints à l'exil purent méditer sur les erreurs commises dans le passé et se concentrer pleinement sur la Force. Peu à peu, les Jedi furent oubliés et devinrent une simple légende aux yeux de la plupart des habitants de la galaxie vivant alors sous le joug de l'Empire Galactique. Toutefois, lorsque le jeune Luke Skywalker se révéla au grand jour, l'espoir d'une renaissance pour l'Ordre naquit de nouveau.[46]

Dans les années qui suivirent la défaite de l'Empire, Luke Skywalker décida de transmettre l'héritage des Jedi à sa sœur Leia Organa[95] puis de former une nouvelle génération de Jedi. Cependant, après la destruction de son Temple Jedi et la mort de ses élèves, Luke perdit foi en l'Ordre et ses idéaux et se retira en ermite sur Ahch-To. Là, il trouva le Premier Temple Jedi et médita longuement sur les fondements ancestraux des Jedi. Il comprit alors que l'Ordre s'était fourvoyé en devenant le bras judiciaire de la République Galactique et que ses membres avaient été aveuglé par leur orgueil. Il se blâma également lui-même d'avoir eu la vanité de prétendre à former une nouvelle génération de Jedi.[9]

Ce n'est que grâce à la foi de Rey en la lumière que Luke accepta de la former et de perpétuer ainsi l'héritage des Jedi. Par la suite, son ultime sacrifice face à son neveu Kylo Ren sur Crait redonna espoir à toute une galaxie et inspira de nombreuses personnes qui attendaient depuis bien longtemps le retour des Jedi.[9]

LocalisationModifier

Le Grand Temple de CoruscantModifier

Loupe Article détaillé : Palais Impérial.
Jedi Temple spires ROTS

Le Grand Temple Jedi de Coruscant et ses cinq tours caractéristiques s'élevant à la surface de la planète-capitale.

Le Grand Temple Jedi de Coruscant était le temple principal de l'Ordre.[10] Servant de quartier général, il était situé sur la planète-capitale de la République Galactique afin d'avoir un lien direct avec les principales instances gouvernantes.[98] Le Grand Temple de Coruscant était le plus vaste temple Jedi jamais construit et accueillait les sièges de tous les Conseils Jedi, une école de formation, un monastère, des archives très complètes et la chambre du Haut Conseil Jedi qui était l'organe gouvernant l'Ordre.[10]

Le Temple Jedi de Coruscant inspirait notamment la puissance de l'Ordre sur le plan galactique puisqu'il était situé sur le monde-capitale et qu'il se distinguait parmi la masse des bâtiments de Galactic City.[99] L'accès au Temple Jedi de Coruscant n'était pas restreint aux simples Jedi et nécessitait l'emploi de plusieurs centaines de non-sensitifs pour le faire fonctionner. Ces derniers, rigoureusement sélectionnés, vouaient dès lors leur vie à l'Ordre Jedi.[6]

Le Premier Temple JediModifier

Loupe Article détaillé : Premier Temple Jedi.
Premier Temple Jedi

Le Premier Temple Jedi sur la planète Ahch-To. On peut y distinguer une mosaïque du Premier Jedi méditant entre les côtés obscurs et lumineux de la Force.

Le Premier Temple Jedi était un édifice construit à même la roche sur la planète océanique Ahch-To. Considéré comme le tout premier Temple Jedi de la galaxie, il aurait été le lieu de fondation de l'Ordre Jedi par un être connu comme étant le Premier Jedi. Longtemps oublié par les membres de l'Ordre, c'est le Maître Luke Skywalker qui le redécouvrit près de 25000 ans après sa fondation lors de sa quête de la rédemption après son échec pour former une nouvelle génération de Jedi.[9]

Temples et sanctuaires Jedi connusModifier

La galaxie abritait de nombreux temples et sanctuaires Jedi dont les lieux étaient notamment choisis pour leur imprégnation de Force. Ainsi, on pouvait trouver les localisations suivantes :

OrganisationModifier

Conseils JediModifier

Haut Conseil JediModifier

Loupe Article détaillé : Haut Conseil Jedi.
"Le Conseil prendra les décisions qu'il juge nécessaires."
Mace Windu à propos des prérogatives du Haut Conseil Jedi[src]
Conseil Jedi - ep3

Le Haut Conseil Jedi du temps de la Guerre des Clones. Les membres qui n'y siégeaient pas avaient l'habitude de se placer en son centre pour prendre la parole devant l'assemblée.

Le Haut Conseil Jedi, fréquemment nommé le Conseil Jedi ou le Conseil des Jedi, était l'organe gouvernant de l'Ordre Jedi. Composé de 12 Maîtres Jedi expérimentés et reconnus par leurs pairs, c'est lui qui prenait toutes les décisions importantes pour le bon fonctionnement de l'Ordre[100] et qui représentait les Jedi au sein du Sénat Galactique et des institutions de premier plan.[13][14][38] Dirigé par le Maître de l'Ordre,[101] le Haut Conseil Jedi se réunissait dans la chambre du Conseil Jedi située dans l'une des tours du Grand Temple de Coruscant.[14]

Conseil de la Première ConnaissanceModifier

Loupe Article détaillé : Conseil de la Première Connaissance.

Le Conseil de la Première Connaissance était un conseil mineur de l'Ordre qui avait sous sa supervision tout ce qui touchait à l'enseignement et au savoir comme les Archives Jedi.[5] Les membres de ce conseil siégeaient au sommet de la Tour de la Première Connaissance.[4]

Conseil de la RéconciliationModifier

Loupe Article détaillé : Conseil de la Réconciliation.

Le Conseil de la Réconciliation était un conseil mineur de l'Ordre qui avait sous sa supervision tout ce qui touchait à la diplomatie et aux relations avec les institutions extérieures. Il avait notamment pour mission principale de résoudre les conflits pacifiquement.[5] Les membres de ce conseil siégeaient au sommet de la Tour de la Réconciliation.[4]

Conseil de la RéaffectationModifier

Loupe Article détaillé : Conseil de la Réaffectation.

Le Conseil de la Réaffectation était un conseil mineur de l'Ordre qui avait sous sa supervision tout ce qui touchait à la formation et à l'avenir des jeunes Initiés qui n'étaient pas choisis pour devenir Padawans.[5] Les membres de ce conseil siégeaient au sommet de la Tour de la Réaffectation.[4]

Hiérarchie de l'OrdreModifier

Organisation très structurée, l'Ordre Jedi possédait une hiérarchie très stricte qui était fidèlement respectée par ses membres. Dans l'ordre hiérarchique, on avait ainsi :

Masters of the Order

Pendant de longues années, Yoda détenant déjà le titre de Grand Maître, partagea celui de Maître de l'Ordre avec Mace Windu.

Au-delà de ces rangs conventionnels, il existait plusieurs titres honorifiques destinés aux membres les plus éminents :

  • Maître de l'Ordre : titre détenu par le leader du Haut Conseil Jedi. Le Jedi possédant ce titre présidait les séances du Haut Conseil Jedi.[101]
  • Grand Maître : titre détenu par le Jedi le plus âgé et le plus sage de l'Ordre. Le Jedi possédant ce titre était le dirigeant de facto de l'Ordre.[1]

Corps et divisions de métierModifier

L'Ordre Jedi regroupait en son sein divers corps de métiers dans lesquels les Jedi et les Initiés ayant échoué aux épreuves pour devenir Padawan pouvaient se spécialiser. Parmi ces derniers, on pouvait notamment trouver le Corps Agricole,[4] le Corps d'Exploration,[4] le Corps Médical,[4] le Corps de Service Jedi[5] ainsi que la Division Technique.[1]

En plus de ces divisions professorales, on pouvait également ajouter la Garde du Temple Jedi qui était une unité d'élite composée de Chevaliers Jedi expérimentés chargés de la sécurité du Temple de Coruscant. Ces soldats étaient notamment reconnaissables à leur tenue, leur casque et à leur double sabre laser à lame jaune.[103]

Formation du JediModifier

L'initiation JediModifier

"Merveilleuse intelligence que celle d'un enfant..."
Yoda à propos de l'esprit des jeunes Initiés[src]

Intégrés dès le plus jeune âge au sein de l'Ordre, les nouvelles recrues, appelées les Initiés ou les Novices, suivaient une première formation au sein du Temple Jedi de Coruscant afin d'acquérir les bases du maniement d'un sabre laser et de la culture liée aux Jedi.[38]

Jedi Youngling

Des Initiés Jedi s'entraînant au détournement de tirs avec un sabre laser sous la supervision du Grand Maître Yoda.

L'un des moments primordial de tout parcours d'un Initié était la Collecte, un rite de passage durant lequel l'Initié était conduit jusque sur la planète Ilum et dans laquelle il devait affronter ses plus grandes peurs afin d'acquérir un cristal Kyber et de fabriquer son propre sabre laser par la suite.[29] À la fin de cette formation initiale, tous les Initiés passaient des épreuves. S'ils les réussissaient, il accédaient alors au rang de Padawan et étaient confiés à un Maître Jedi pour continuer leur formation.[30] Toutefois, en cas d'échec, les Initiés avaient tout de même le droit de rester au sein de l'Ordre et d'intégrer les différents corps de métier de ce dernier.[5]

L'apprentissage JediModifier

"Le garçon, c'est votre fils ?"
"Non, il est mon Padawan... Quelque chose entre un étudiant et un apprenti."
Grecker et Obi-Wan Kenobi à propos de Anakin Skywalker[src]
Caleb Dume Depa Billaba training

Le Padawan Caleb Dume s'entraînant aux côtés de son Maître Jedi, Depa Billaba.

Une fois confié à son maître de tutelle, le Padawan, aussi appelé apprenti, suivait alors une formation continue à ses côtés et l'accompagnait durant toutes ses missions au service de l'Ordre. Reconnaissables grâce à leur tresse distinctive qui marquait leur rang, les jeunes apprentis se perfectionnaient ainsi aux arts Jedi du combat mais aussi à la maîtrise de la Force, de diplomatie et de la méditation. En outre, le Maître Jedi devait également inculquer les préceptes du Code Jedi à son Padawan.[14]

Très souvent, en raison de l'unique Padawan que pouvait avoir un mentor à la fois, la relation qui unissait l'apprenti et son maître était très fusionnelle et un puissant lien de Force se créait alors entre les deux êtres.[13][14][38] On reconnaissait ainsi fréquemment les habitudes d'un maître chez son apprenti et notamment son style de combat.[84] Une fois que le maître jugeait que son apprenti était prêt pour devenir un Chevalier Jedi, il lui faisait alors passer les Épreuves Jedi. Si le Padawan réussissait, il pouvait alors couper sa tresse et était promu au rang de Chevalier qui lui permettait de servir l'Ordre à plein temps[14] ou bien de prendre lui-même un Padawan sous sa coupe.[70]

CultureModifier

La ForceModifier

Loupe Article détaillé : La Force.
"Oui, la Force qui donne aux Chevaliers Jedi son pouvoir. C'est une sorte de fluide créé par tout être vivant, une énergie qui nous entoure et nous pénètre et qui maintient la galaxie en un tout unique."
Obi-Wan Kenobi à Luke Skywalker à propos de la Force[src]

La Force était le champ d'énergie fondamental qui soutenait l'univers et qui connectait toutes les choses vivantes entre elles. La Force était présente dans chaque organisme peuplant l'univers et permettait notamment l'équilibre de ce dernier. Parmi les créatures vivantes, certaines pouvaient être dotées dès leur naissance d'une certaine affinité avec la Force notamment grâce à une forte concentration de midi-chloriens, des micro-organismes en symbiose parfaite avec la Force, dans leur sang. Grâce à cette affinité, les êtres en question pouvait notamment apprendre à ressentir le flux de Force et pouvait également apprendre à le dompter.[104]

Toutefois, un tel pouvoir ne pouvait être sans conséquences et attisa alors la convoitise de certains sensitifs qui commencèrent alors à utiliser la Force à mauvais escient. Au fil du temps, les utilisateurs de la Force se divisèrent alors en deux sous-groupes : les adorateurs du côté lumineux d'un coté et ceux du coté obscur de l'autre.[104]

Côté lumineux de la ForceModifier

Loupe Article détaillé : Côté Lumineux de la Force.
Côté lumineux de la Force

Un antique symbole du côté lumineux de la Force.

"Un simple geste de gentillesse désintéressé peut faire fleurir l'espoir dans une galaxie..."
―Dicton Jedi illustrant l'altruisme, l'un des fondements mêmes de la philosophie du côté lumineux de la Force[src]

Le côté lumineux de la Force, aussi appelé Ashla,[105] était l'un des deux principaux pans de la Force. Souvent représenté comme étant le côté de la quiétude, de la compassion, du sacrifice et de l'altruisme envers toute créature vivante,[9] le côté lumineux était vénéré par les Jedi et soutenait tous les fondements et dogmes de l'Ordre.[14]

Côté obscur de la ForceModifier

Loupe Article détaillé : Côté Obscur de la Force.
"[...] mais méfie-toi du côté obscur ! La colère, la peur, l'agression forment le côté obscur de la Force. Elles se répandent facilement, promptes à te rejoindre dans le combat. Si une seule fois tu t'engages tu côté obscur, à jamais il dominera ton destin. Il te consumera..."
Yoda à Luke Skywalker à propos du côté obscur[src]
Côté obscur de la Force

Un antique symbole du côté obscur de la Force.

À l'inverse, le côté obscur de la Force, aussi appelé Bogan,[105] le second pan principal de la Force, était souvent représenté comme étant le côté de la peur, de la colère, de la haine,[14] du désir, de la passion[13] et de l'agressivité.[47] Le côté obscur était vénéré par les Sith, les ennemis perpétuels des Jedi, qui se servaient alors uniquement de leur colère pour dompter la Force et en puiser leurs pouvoirs souvent destinés à l'asservissement et à la guerre.[14]

Malgré cette dualité entre les Jedi et les Sith, le côté obscur, de par son attrait naturel et des capacités surnaturelles qu'il pouvait apporter, corrompit de nombreux Jedi au fil des millénaires. Ces derniers, avides d'indépendance et de pouvoir, quittèrent alors l'Ordre pour soit rejoindre les Sith ou soit devenir des sensitifs nomades utilisant leurs capacité selon leur propre volonté.

Arts JediModifier

Sabres laserModifier

Loupe Article détaillé : Sabre laser.
"L'arme noble d'une époque civilisée."
Obi-Wan Kenobi à Luke Skywalker à propos des sabres laser[src]
Huyang et sabres laser

Le professeur droïde Huyang expliquant à un jeune Initié comment construire son propre sabre laser. On peut notamment distinguer diverses formes de manche de sabre laser sur l'hologramme.

Arme distinctive de tout Jedi, les sabres laser étaient constitués d'un manche spécifique qui contenait un cristal Kyber alimentant la lame laser du sabre. La construction du sabre laser était l'une des étapes les plus importantes de la formation d'un Jedi et avait lieu juste après la Collecte, l'étape qui consistait à se procurer un cristal Kyber sur la planète Ilum. Une fois le cristal récupéré, les jeunes Initiés étaient alors confiés à Huyang, un droïde architecte Mark IV, qui les aidait à construire leur arme et leur expliquait son fonctionnement et son usage.[48]

Les lames de sabre laser Jedi pouvaient être de nombreuses couleurs différentes bien que les plus répandues soient le bleu et le vert. En outre, les Jedi pouvaient choisir de porter plusieurs sabres laser ou bien même de fabriquer leurs propres types d'armes alimentées par un cristal Kyber.

Formes de combatModifier

Loupe Article détaillé : Arts Jedi.
"L'énergie passe constamment à travers le cristal. Ce qui revient à dire qu'en fait, tu ne manies pas une simple lame, tu diriges un flux d'énergie. Tes pensées, tes actions fusionnent avec cette énergie. Elles traversent le cristal et ne font alors plus qu'unes avec la lame du sabre."
Kanan Jarrus à Sabine Wren à propos de l'art du combat au sabre laser[src]
Kanan dans le dojo du Temple Jedi

Kanan Jarrus s'apprêtant à combattre le Grand Inquisiteur en duel singulier dans le dojo du Temple Jedi à travers une vision.

Très encadrée, la pratique du combat au sabre laser était un art ancestral enseigné à tout membre de l'Ordre Jedi. Il était ainsi fréquent que les jeunes Initiés et les Chevaliers Jedi s'entraînent au sein de dojos comme celui du Grand Temple de Coruscant.[30] Fortement liée au comportement du Jedi qui la maniait, la lame d'un sabre laser était bien plus qu'une simple arme mortelle et représentait l'expression la plus pure des pensées de son porteur.[106] Une fois les formes principales étudiées, la plupart des Chevaliers Jedi choisissait une unique forme de combat dont il renforçait alors la maîtrise et la compréhension.

Il existait sept formes principales de combat au sabre laser[101] :

  • Forme I ou Shii-Cho : style le plus ancien et le plus rudimentaire. Cette forme était apprise par tous les Jedi.[107]
  • Forme II ou Makashi : style le plus gracieux et notamment destiné aux duels. Cette forme reposait sur des frappes préméditées et contrôlées.[107]
  • Forme III ou Soresu : style le plus passif et le moins offensif. Cette forme reposait sur le détournement des attaques ennemies et privilégiait la défense.[107]
  • Forme IV ou Ataru : style le plus acrobatique et le plus offensif. Cette forme reposait sur des mouvements nimbés par la Force et privilégiait l'attaque.[107]
  • Forme V  : style le plus adapté au combat et le moins prévisible. Cette forme, divisée en deux sous-formes appelées Shien et Djem So, reposait sur les bases défensives de la Forme III tout en utilisant des techniques offensives afin de toujours garder tirer avantage du combat.[107]
  • Forme VI ou Niman : style le plus complet et le plus équilibré. Cette forme spéciales était réservée aux utilisateurs d'un double sabre laser et était considérée comme la réunion parfaite des cinq formes précédentes.[107]
  • Forme VII : style le plus agressif et le plus dangereux. Cette forme, divisée en deux sous-formes appelées Vaapad et Juyo, reposait sur les émotions de son utilisateur pour amplifier ses attaques et se rapprochait donc dangereusement du côté obscur de la Force. Seuls les Jedi possédant une maîtrise parfaite de leurs émotions pouvaient prétendre se tenter à la Forme VII.[107]

Artefacts et reliquesModifier

Holocrons JediModifier

Loupe Article détaillé : Holocron Jedi.
Holocron Jedi

Un Holocron Jedi de la crypte des holocrons du Grand Temple Jedi de Coruscant dans sa configuration de verrouillage.

"Les holocrons renferment tous les secrets les plus jalousement gardés au sein de l'Ordre Jedi."
Jocasta Nu à Ahsoka Tano à propos des holocrons Jedi[src]

Les holocrons Jedi étaient un type d'holocron qui avaient une forme carrée quand ils étaient verrouillés et qui renfermaient une grande quantité d'informations. Jalousement gardés au sein de la crypte des holocrons du Grand Temple Jedi de Coruscant, les holocrons, uniquement consultables par des sensitifs, renfermaient de grands savoirs sur la Force et sur l'histoire de l'Ordre. C'est notamment dans les holocrons que les Jedi stockaient les identités de tous les êtres sensibles à la Force de la galaxie.[25]

Textes Jedi sacrésModifier

Loupe Article détaillé : Textes Jedi sacrés.
The original Jedi texts

Les Textes Jedi sacrés entreposés dans l'arbre bibliothèque de l'Île du Temple sur Ahch-To.

Les Textes Jedi sacrés étaient d'anciens ouvrages considérés comme les tous premiers écrits relatifs à l'Ordre Jedi. Composés de huit livres écrits par des historiens Jedi dont parmi lesquels figuraient l'Aionomica, les Chroniques de Brus-bu et le Rammahgon, ils furent pendant longtemps égarés à travers la galaxie jusqu'à ce que le Maître Jedi Luke Skywalker les rassemble un à un et les entreposent dans l'arbre bibliothèque de l'Île du Temple d'Ahch-To. Transmis par la suite à Rey, la dernière des Jedi, ils devinrent alors les dernières reliques des temps anciens de l'Ordre.[9]

Code JediModifier

Loupe Article détaillé : Code Jedi.
"Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix."
"Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance."
"Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité."
"Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie."
"Il n'y a pas la mort, il y a la Force."
―Le texte original du Code Jedi[src]

Le Code Jedi était l'ensemble des règles qui régissaient l'Ordre Jedi et que tous les membres devaient respecter. Le Code interdisait notamment aux Chevaliers et Maîtres Jedi de prendre plus d'un Padawan à la fois.[14] Toute forme d'attachement, tel que le mariage,[108] l'amour ou la famille, était également prohibée. Toutefois, cette pratique du non attachement n'empêchait pas les Jedi d'éprouver de la compassion et d'estimer que chaque vie était précieuse.[109]

Cérémonies et traditionsModifier

Adoubement JediModifier

Loupe Article détaillé : Adoubement Jedi.
Adoubement de Kanan Jarrus

Kanan Jarrus alors qu'il est adoubé par le Grand Inquisiteur dans le dojo du Temple Jedi à travers une vision.

"Par les droits du Conseil, par la volonté de la Force, Kanan Jarrus, tu peux te relever."
―Le Grand Inquisiteur adoubant Kanan Jarrus, le faisant ainsi Chevalier de l'Ordre Jedi[src]

L'adoubement Jedi était, à l'image de la Collecte,[29] l'une des étapes les plus importantes du parcours d'un Jedi puisqu'il symbolisait le passage du statut de Padawan à celui de Chevalier Jedi. Le pouvoir d'adouber un Padawan relever uniquement du Haut Conseil Jedi. Durant la cérémonie, le Padawan devait mettre genou à terre tandis qu'un Jedi l'adoubait à l'aide d'un sabre laser en récitant les paroles prescrites à cet effet.[28]

Funérailles JediModifier

Les funérailles Jedi était le dernier moment important de la vie d'un Jedi. Durant cette cérémonie, l'enveloppe charnelle du défunt était brûlée afin que son âme puisse s'élever et ne faire plus qu'une avec la Force.[14][31]

Tenue du JediModifier

"Vos manches sont taillées pour permettre à vos bras de faire des mouvements extrêmemnt amples. De même, cette longue tunique qui pourrait donner l'impression d'entraver vos déplacements vous confère également une grande liberté de mouvement. Détail tout aussi important : au cours du combat, les virevoltes du tissu sauront détourner l'attention de l'adversaire."
―Le Chiss Thrawn à Anakin Skywalker à propos de sa tenue de Jedi[src]

Facilement reconnaissables grâce à leur tenue, les Jedi arboraient des vêtements sobres et amples permettant de larges mouvements. La plupart des tuniques Jedi étaient de couleur écru et assez claires. Par dessus cette tunique, les Jedi revêtaient une cape marron avec une capuche et ceinturaient leur tunique avec un ceinturon permettant d'accrocher divers outils et leur sabre laser.[13][14][38]

ConceptArtTheHighRepublic3

Les Jedi avaient pour habitude de porter des tuniques sombres et amples permettant de faire de larges mouvements.

Toutefois, la tenue n'étant pas imposée par le Code, quelques Jedi préféraient se vêtir différemment et adoptaient alors leur propre style vestimentaire. C'était notamment le cas pour certains Jedi d'espèces particulières dont les attributs physiques ne permettaient pas l'endossement de la tenue courante.[13]

En coulissesModifier

D'abord cité dans la Trilogie Originale, l'Ordre Jedi apparut pour la première fois à l'écran dans Star Wars épisode I : La Menace Fantôme et fut, par la suite, grandement développé dans la Prélogie et dans la série d'animation Star Wars: The Clone Wars.

Le mot "Jedi" est, selon George Lucas, inspiré du terme japonais Jidaigeki qui fait référence aux drames prenant place sous la période Edo durant laquelle les samouraïs étaient encore activité.

ApparitionsModifier

Apparitions non-canoniquesModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Star Wars: The Complete Visual Dictionary, New Edition
  2. Rise of the Separatists
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4, 3,5 et 3,6 Ultimate Star Wars
  4. 4,00, 4,01, 4,02, 4,03, 4,04, 4,05, 4,06, 4,07, 4,08, 4,09, 4,10, 4,11, 4,12, 4,13, 4,14, 4,15, 4,16 et 4,17 Star Wars : Les lieux emblématiques de la saga
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3, 5,4 et 5,5 Star Wars Super Graphic: A Visual Guide to a Galaxy Far, Far Away
  6. 6,0, 6,1 et 6,2 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "L'Attentat"
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 Riposte : Chute de l'Empire
  8. Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "Le Siège de Lothal"
  9. 9,00, 9,01, 9,02, 9,03, 9,04, 9,05, 9,06, 9,07, 9,08, 9,09, 9,10, 9,11, 9,12, 9,13, 9,14, 9,15, 9,16, 9,17, 9,18, 9,19, 9,20 et 9,21 Star Wars épisode VIII : Les Derniers Jedi
  10. 10,0, 10,1, 10,2 et 10,3 StarWars-DatabankII Temple Jedi dans la Databank
  11. 11,0 et 11,1 Star Wars Propaganda : L'Art de la Propagande dans la Galaxie
  12. StarWars-DatabankII Ordre Jedi dans la Databank
  13. 13,00, 13,01, 13,02, 13,03, 13,04, 13,05, 13,06, 13,07, 13,08, 13,09, 13,10, 13,11, 13,12, 13,13, 13,14, 13,15, 13,16 et 13,17 Star Wars épisode III : La Revanche des Sith
  14. 14,00, 14,01, 14,02, 14,03, 14,04, 14,05, 14,06, 14,07, 14,08, 14,09, 14,10, 14,11, 14,12, 14,13, 14,14, 14,15, 14,16, 14,17, 14,18, 14,19, 14,20, 14,21, 14,22, 14,23, 14,24, 14,25, 14,26, 14,27, 14,28 et 14,29 Star Wars épisode I : La Menace Fantôme
  15. 15,0 et 15,1 StarWars-DatabankII Temple Jedi d'Ahch-To dans la Databank
  16. 16,0 et 16,1 Star Wars : Insurrection
  17. 17,0 et 17,1 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Monstre"
  18. 18,0 et 18,1 SWResistanceLogo Star Wars Resistance – "La chasseuse de reliques"
  19. 19,0, 19,1 et 19,2 StarWars-DatabankII Ilum dans la Databank
  20. 20,0 et 20,1 Gadgets and Gear
  21. 21,0 et 21,1 L'Ère de la République : Général Grievous 1
  22. 22,0 et 22,1 StarWars-DatabankII Temple Jedi de Lothal dans la Databank
  23. 23,0, 23,1, 23,2 et 23,3 Star Wars 9: Épreuve de Force sur Nar Shaddaa 2
  24. 24,0 et 24,1 L'Escadron Alphabet
  25. 25,0 et 25,1 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Vol de l'Holocron"
  26. StarWars-DatabankII Holocron dans la Databank
  27. 27,0, 27,1 et 27,2 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Complot de Mandalore"
  28. 28,0 et 28,1 Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "Au cœur des ténèbres"
  29. 29,0, 29,1, 29,2 et 29,3 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "La Collecte"
  30. 30,0, 30,1, 30,2 et 30,3 Kanan 7 : Premier Sang 1
  31. 31,0, 31,1, 31,2 et 31,3 Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi
  32. 32,0 et 32,1 D'après le film Star Wars épisode VIII : Les Derniers Jedi, l'arbre bibliothèque, situé sur l'Île du Temple et à proximité du Premier Temple Jedi, fut aménagé 1000 générations avant les événements du film. Sachant qu'une génération humaine dure environ 25 ans, on peut estimer la fondation de l'arbre bibliothèque et donc du Premier Temple Jedi environ 25000 ans avant la bataille de Yavin.
  33. D'après le livre de références Star Wars : L'Ascension de Skywalker : Le Guide Visuel, Luke Skywalker a commencé à reconstruire l'Ordre Jedi dix-neuf ans avant le Cataclysme Hosnien. Or, le livre de références Star Wars Atlas Galactique indique que cet événement a eu lieu en 34 ap.BY. On déduit donc que Luke Skywalker a commencé à former la nouvelle génération de Jedi en 15 ap.BY.
  34. 34,0, 34,1, 34,2, 34,3 et 34,4 Star Wars : Les Derniers Jedi : Le Guide Visuel
  35. 35,00, 35,01, 35,02, 35,03, 35,04, 35,05, 35,06, 35,07, 35,08, 35,09, 35,10, 35,11, 35,12 et 35,13 Star Wars épisode VII : Le Réveil de la Force
  36. 36,0, 36,1, 36,2 et 36,3 Star Wars Atlas Galactique
  37. D'après le livre de références Star Wars : L'Ascension de Skywalker : Le Guide Visuel, le Temple Jedi de Luke Skywalker fut détruit six ans avant le Cataclysme Hosnien. Or, le livre de références Star Wars Atlas Galactique indique que cet événement a eu lieu en 34 ap.BY. On déduit donc que Kylo Ren a détruit le Temple Jedi de Luke Skywalker en 28 ap.BY.
  38. 38,00, 38,01, 38,02, 38,03, 38,04, 38,05, 38,06, 38,07, 38,08, 38,09, 38,10, 38,11, 38,12, 38,13, 38,14, 38,15, 38,16, 38,17, 38,18 et 38,19 Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones
  39. L'Ascension de Kylo Ren 3
  40. Encyclopedia-Logo Cin Drallig dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  41. StarWars-DatabankII Depa Billaba dans la Databank
  42. 42,0, 42,1 et 42,2 Star Wars Jedi: Fallen Order
  43. Star Wars Rebels : L'Encyclopédie
  44. 44,0, 44,1 et 44,2 SWCustom-2011 Inside Star Wars: The High Republic: Meet the Jedi Knights and Masters sur StarWars.com (lien de sauvegarde)
  45. StarWars-DatabankII Luminara Unduli dans la Databank
  46. 46,0, 46,1, 46,2 et 46,3 Star Wars épisode IV : Un Nouvel Espoir
  47. 47,0, 47,1, 47,2, 47,3 et 47,4 Star Wars épisode V : L'Empire contre-attaque
  48. 48,0 et 48,1 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Test de résistance"
  49. 49,0 et 49,1 Encyclopedia-Logo Sith dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  50. Encyclopedia-Logo Ordre Jedi dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  51. StarWars-DatabankII Moraband dans la Databank
  52. 52,0, 52,1 et 52,2 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Sacrifice"
  53. 53,0, 53,1, 53,2, 53,3, 53,4 et 53,5 Star Wars : Le Réveil de la Force : L'Encyclopédie Illustrée
  54. Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "La Chute de l'apprentie"
  55. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "The Big Bang"
  56. 56,0, 56,1, 56,2, 56,3, 56,4 et 56,5 Tarkin
  57. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "L'Enlèvement"
  58. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Les Esclaves de la République"
  59. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Les Évadés de Kadavo"
  60. 60,0 et 60,1 Docteur Aphra 6: Aphra 6
  61. StarWars-DatabankII Dark Bane dans la Databank
  62. 63,0 et 63,1 SWYTlogo Star Wars: The High Republic | Trailer sur la Chaîne Youtube officielle Star Wars
  63. 64,0 et 64,1 L'Ascension de Kylo Ren 2
  64. The High Republic: Light of the Jedi
  65. 66,0 et 66,1 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Jedi oublié"
  66. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "La Conspiration"
  67. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Les Ordres"
  68. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Fugitif"
  69. 70,0, 70,1 et 70,2 Star Wars: The Clone Wars (film)
  70. 71,0 et 71,1 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Les Renforts"
  71. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Chat et la Souris"
  72. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "L'Obscurité sur Umbara"
  73. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Atterrissage Mouvementé"
  74. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Sauvetage à la Citadelle"
  75. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Carnage de Krell"
  76. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "La Fausse Coupable"
  77. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Les Voix"
  78. Kanan 2 : Le dernier Padawan 2
  79. 80,0, 80,1 et 80,2 Star Wars: Absolutely Everything You Need to Know, Updated and Expanded
  80. 81,0, 81,1, 81,2 et 81,3 Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "Galaxie en flammes"
  81. Une Nouvelle Aube
  82. 83,0 et 83,1 SWInsider "La Fin de l'Histoire" – Star Wars Insider 1
  83. 84,0, 84,1 et 84,2 Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "Au secours des anciens maîtres"
  84. Dark Vador: Seigneur Noir des Sith 19: La Forteresse de Vador 1
  85. 86,0 et 86,1 Dark Vador: Seigneur Noir des Sith 7: Les Ténèbres Étouffent la Lumière 1
  86. Dark Vador: Seigneur Noir des Sith 2: L'Élu 2
  87. 88,0 et 88,1 Riposte : Dette de vie
  88. Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "L'Épreuve du Jedi"
  89. Star Wars 10: Épreuve de Force sur Nar Shaddaa 3
  90. Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "Prémices d'une Rébellion"
  91. SWRM "Rester concentré" – Star Wars Rebels Magazine 6
  92. StarWars-DatabankII Lor San Tekka dans la Databank
  93. Star Wars : L'Ascension de Skywalker : Le Guide Visuel
  94. 95,00, 95,01, 95,02, 95,03, 95,04, 95,05, 95,06, 95,07, 95,08, 95,09 et 95,10 Star Wars épisode IX : L'Ascension de Skywalker
  95. 96,0, 96,1 et 96,2 L'Ascension de Kylo Ren 1
  96. Star Wars épisode VII : Le Réveil de la Force (roman)
  97. StarWars-DatabankII Coruscant dans la Databank
  98. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "À la poursuite d'un Jedi"
  99. StarWars-DatabankII Eeth Koth dans la Databank
  100. 101,0, 101,1 et 101,2 Star Wars : Tout ce que vous devez savoir
  101. StarWars-DatabankII Initié Jedi dans la Databank
  102. StarWars-DatabankII Garde du Temple Jedi dans la Databank
  103. 104,0 et 104,1 StarWars-DatabankII La Force dans la Databank
  104. 105,0 et 105,1 Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "Au Cœur des ténèbres"
  105. Rebels-mini-logo Star Wars Rebels – "Le Sabre du pouvoir"
  106. 107,0, 107,1, 107,2, 107,3, 107,4, 107,5 et 107,6 Knights of Fate
  107. Encyclopedia-Logo Anakin Skywalker dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  108. Sombre Apprenti
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .