FANDOM


"Vous avez déjà essayé d’attraper une de ces bestioles ? De former une coupe avec vos mains et d’en saisir une ? Qu’il soit blanc ou ocre, peu importe. Quelle que soit l’espèce de papillon de nuit, le résultat est le même : c’est impossible. Ils s’échappent toujours. Ils montent, filent à gauche, à droite. Comme une marionnette qui danse au bout de ses fils. C’est moi. C’est ce vaisseau."
―Owerto Naiucho parlant de son vaisseau.[src]
Le Papillon de nuit était un cargo MK-4 appartenant au contrebandier Owerto Naiucho. Dans les mois qui suivirent la bataille d'Endor, il servit pour rejoindre la planète Akiva.

HistoireModifier

Après la bataille d'Endor, Owerto Naiucho voyagea jusqu'à Akiva, une planète de la Bordure Extérieure, avec à son bord des marchandises de contrebande et Norra Wexley, qui rentrait chez elle pour retrouver son fils Temmin après trois années passées à combattre dans les rangs de l'Alliance Rebelle. A leur sortir de l'hyperespace, ils rencontrèrent un blocus impérial. Confiant dans les capacités de son vaisseau, le contrebandier décida de braver l'embargo. Le Vigilance, un des Destroyers Stellaires présents, envoya plusieurs chasseurs TIE à leur poursuite. Norra Wexley prit les commandes du cargo et pilota à travers les canyons de sa planète natale et causa la destruction des chasseurs en empruntant un étroit passage près d'une chute d'eau nommée le Doigt de la Sorcière. La pilote amena ensuite le Papillon de nuit jusqu'à la périphérie de Myrra, la capitale d'Akiva, non loin de la route d'Akar.[1]

Peu après le départ de Norra Wexley, le contrebandier fut tué par une escouade de Stormtroopers. La pilote revint quelques heures plus tard en compagnie de son fils et découvrit le cadavre d'Owerto Naiucho.[1] Suite à la mort de Naiucho, Wexley récupéra le Papillon de nuit et l'utilisa au cours de missions pour le compte de la Nouvelle République.[2]

En coulissesModifier

Le Papillon de nuit est apparu pour la première fois en 2015 dans le roman Riposte de Chuck Wendig.

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier