FANDOM


Les Passereaux étaient une unité de reconnaissance de l'Alliance Rebelle. Cette unité était chargée d'identifier, sécuriser et de préparer les nouvelles bases rebelles. Elle avait été nommée d'après un oiseau chanteur.

Au moment de la bataille de Yavin, Caluan Ematt était le leader de cette équipe. Chacun de ses membres avait un tatouage de passereau sur l'avant-bras, uniquement visible dans le spectre des UV.

HistoireModifier

Peu de temps après la bataille de Yavin, le Commandant Alecia Beck du Bureau de Sécurité Impériale tendit une embuscade aux Passereaux sur la planète Taanab. Bien qu'Ematt parvint à s'enfuir, elle réussit à capturer quatre membres des Passeraux. Toutefois, ils furent tous abattus par le dernier membre de l'équipe encore libre et présent qui mit fin à ses jours avant d'être capturée.[1]

Suite à cela, le commandant Beck poursuivit Ematt jusqu'à Motok, la "capitale" de Cyrkon, une planète de l'Espace Hutt. Le lieutenant rebelle fut sauvé de l'Empire Galactique par Han Solo et son compagnon Chewbacca.[1]

En coulissesModifier

Les Passereaux apparurent pour la première fois dans La Cavale du contrebandier, un roman écrit par Greg Rucka. L'emblème des Passereaux est apparu pour la première fois en 2018 dans l'adaptation en bande-dessinée du roman.

Dans le livre de références Star Wars : L'Encyclopédie des personnages, le nom anglais de cette organisation, Shrikes, a été utilisé. Il en a été de même dans l'adaptation en bande-dessinée du roman où Shrikes n'a pas été traduit.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .