Star Wars Wiki
Advertisement
Star Wars Wiki
Got a bad feeling

"J'ai un mauvais pressentiment."

Le contenu de cet article ne répond pas aux critères de mise en page et aux conventions de style en vigueur. Il doit donc être relu et validé par un membre de l'équipe du Wiki.

Logo Star Wars: The High Republic

Attention ! Cet article contient des spoilers.

Cet article contient des informations à propos du projet Star Wars : La Haute République. Si vous ne souhaitez pas vous faire spoiler, quittez la page !

"Sans l'ombre d'un doute, les pirates sont les plus grands de ceux qui savent travailler en dehors des limites de ce que la plupart considéreraient comme légal. On leur colle une réputation injuste de tricheurs et de brigands, mais je ne vois rien de plus en eux que des hommes d'affaire indépendants agissant en dehors d'un système injuste et inéquitable. Les pirates ont tendance à travailler en gangs, dont la plupart sont dirigés par de charmants capitaines qui mènent leur équipage vers la gloire, doués d'une vision irréductible et perspicace sans pareil. Mais même si c'est le capitaine qui mène la danse, un vrai pirate ne sert aucun maître si ce n'est lui-même, et il ne prend que les jobs qui lui rapportent le plus."
―Hondo Ohnaka, Roi des pirates[src]
Weequays

Des pirates Weequays.

Le terme pirate désignait des individus voyageant dans l'espace et vivant d'activités illégales considérées comme des actes de piraterie, tels que des raids, des pillages de vaisseaux ou des prises d'otages. Même si le concept de "piraterie" reste assez vaste et englobait des individus plus ou moins scrupuleux aux méthodes plus ou moins cruelles et barbares, ils œuvraient le plus souvent dans leur propre intérêt et suivaient leurs propres règles, défiant totalement l'autorité ou les lois en vigueur. Ils s'organisaient généralement en bandes, gangs ou équipages, dirigés par un chef, capitaine ou roi des pirates, et il n'était pas rare qu'ils s'associent à des chasseurs de primes.

Parmi les pirates les plus célèbres, on trouvait notamment le Weequay Hondo Ohnaka, qui avait des arrangements avec les plus hauts niveaux d'autorité de la République Galactique et de la Confédération des systèmes indépendants durant la Guerre des Clones, les Nihil qui menacèrent la galaxie du temps de la Haute République, ou encore ceux menés par Q'anah, qui furent déjoués par Wilhuff Tarkin durant son mandat aux côtés de la Force de Sécurité des Régions Extérieures.

Les pirates qui étaient légalisés par une lettre de marque par un gouvernement ou une autorité étaient appelés corsaires[1].

La piraterie était souvent idéalisée dans les médias et la culture populaire, où elle était associée à la liberté ressentie de briser les règles.[2]

Rebelles par nature, certains pirates comme les Cloud-Riders ou l'Ordre de l'Os Sanglant se trouvèrent associés à des mouvements de révolte tels que la rébellion ou la Résistance, dans la mesure où ils résistaient activement au pouvoir liberticide de la dictature en place. Toutefois, bien que certains pirates poursuivaient cet idéal de liberté pour tous, beaucoup étaient avant tout des opportunistes qui préféraient rester dans l'ombre et vivaient dans la clandestinité pour amasser richesses, gloire et puissance, ou simplement vivre libres sans dépendre d'un quelconque gouvernement ou système de justice.


Histoire[]

On peut répertorier de nombreux groupes de pirates actifs dans toute la Galaxie et à différentes époques, depuis l'Ère Républicaine jusqu'à l'Ère de la Nouvelle République en passant par l'Ère Impériale. La plupart de ces bandits restaient méconnus et passaient sous le radar des autorités, mais certains se forgèrent une certaine réputation au fil des années, allant parfois jusqu'à entrer dans le folklore de certaines régions galactiques, puisqu'on retrouve des traces de piraterie aussi loin que remonte l'Histoire. En effet, même avant la construction de vaisseaux spatiaux auxquels les pirates pouvaient s'attaquer, ceux-ci chassaient déjà une vaste gamme de créatures cosmiques, telles que le purrgils ou les limaces de l'espace.

Ère de la République[]

Les Nihil[]

NihilRally-YT

L'Œil des Nihil, Marchion Ro, face à ses maraudeurs.

Les Nihil, aussi connus sous le nom de "maraudeurs", sont apparus comme une menace majeure dans toute la galaxie durant l'ère de la Haute République. En effet, ils avaient réussi à créer une technologie unique leur permettant d'emprunter des routes hyperspatiales non conventionnelles : Le réacteur à Sentiers.

Les maraudeurs furent responsables d'atrocités majeures, telles que la Grande Catastrophe, l'attaque de la Foire de la République, et même la destruction du Flambeau Stellaire. L'Œil des Nihil, Marchion Ro, alla jusqu'à établir un espace Nihil et affirmait qu'il l'avait fait pour créer un lieu libre de la domination de la République.

Des siècles plus tard, durant l'Empire Galactique, bien que les Nihil avaient disparu, on pouvait encore trouver des traces de la rhétorique et de l'imagerie associées aux maraudeurs à travers la galaxie, tout comme leur technologie de réacteurs à Sentiers.

Les maraudeurs de Q'anah[]

Les maraudeurs de Q'anah étaient un groupe de pirates qui sévit durant les dernières années de la République Galactique. Originellement actif dans le secteur Senex, le groupe s'attaqua à l'ensemble du Senex-Juvex après la mort de leur chef. Dirigé par la compagne de leur défunt chef qui se faisait appeler Q'anah, le groupe faisait rage dans le secteur. Après l'intervention des Forces Judiciaires de la République, le groupe continua ses activités dans le Grand Seswenna où il s'attaquait aux cargaisons peu protégées qui transitaient dans la région. Cependant, ils furent complètement mis hors d'état de nuire par la Force de Sécurité des Régions Extérieures quelques temps après, aux alentours de 46 av.BY. Le jeune Wilhuff Tarkin joua un rôle décisif dans la défaite de Q'anah, tendant une embuscade à cette dernière lors d'une de leurs attaques et envoyant le vaisseau de Q'anah dans une étoile. Les maraudeurs qui tentèrent de la sauver se furent tués par la Force de Sécurité, et les autres prirent la fuite.

Seuls quelques groupes se revendiquant des maraudeurs de Q'anah subsistèrent sous l'Ère Impériale comme le Culoss, un groupe de pirates qui sévit quelques années avant la bataille de Yavin.

Les Flesh Mongers[]

Flesh Mongers

Le Seigneur Alorg et ses Flesh Mongers dans leur repaire.

Avant l'invasion de Naboo, les Flesh Mongers étaient un groupe de pirates dirigés par le Seigneur Alorg. Alors que maître Yoda était en route pour récupérer un enfant sensible à la Force nommé Lo et le ramener sur Coruscant, l'enfant fut capturé par les Flesh Mongers et emprisonné dans leur repaire sur la planète Botor. Après avoir affronté les pirates pour libérer l'enfant, Yoda le confia à Qui-Gon Jinn et à Obi-Wan Kenobi pour qu'ils le ramènent sain et sauf à Coruscant.

Les Krypder Riders[]

Les Krypder Riders étaient un groupe de pirates dirigé par Hudso Shaku qui était actif sur la planète Dallenor pendant les dernières années de la République. Après la découverte d'un holocron Jedi vers 28 av.BY lors d'une fouille archéologique sur Dallenor, Shaku et les Krypder Riders tentèrent de le voler. Cependant, les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, qui avaient été envoyés pour enquêter sur l'holocron, se défendirent contre les Krypder Riders et empêchèrent les pirates de prendre l'holocron.

Le Gang Ohnaka[]

"Ordure, tu payeras pour ton insolence."
"L'insolence ? On est des pirates ! On ne sait même pas ce que ça veut dire."
―Dark Maul et Hondo Ohnaka[src]

Le Gang Ohnaka était un groupe de pirates Weequay actif durant la Guerre des Clones et dirigé par le Roi des pirates Hondo Ohnaka. Ce gang opérait depuis une base sur la planète Florrum.

Pendant la guerre des clones, plusieurs navires de ravitaillement de la République furent détruits par des pirates en route vers Rodia. Plus tard, le gang Ohnaka prit en otage le chef séparatiste, le comte Dooku sur Vanqor. Ils tentèrent de revendre Dooku à la République, qui envoya le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi et le Chevalier Jedi Anakin Skywalker pour régler la situation. Les pirates essayèrent de tripler la rançon en capturant les Jedi à leur tour. Cependant, Dooku s'échappa et Kenobi et Skywalker furent secourus par le représentant Jar Jar Binks et les soldats du commandant clone Stone. Le gang d'Ohnaka poursuivit ses opérations telles que l'extorsion de nysilline aux agriculteurs de Felucia, la contrebande d'armes à des mouvements de résistance connus ou encore la tentative de voler des cristaux kyber à un groupe de jeunes Jedi.

Gang Ohnaka

Hondo Ohnaka et son gang.

Plusieurs membres du gang Ohnaka furent approchés et soudoyés par Seigneur Sith Maul et son frère Savage Opress pour qu'ils travaillent pour eux. Jiro et plusieurs des pirates rejoignirent Maul jusqu'à ce que le capitaine Ohnaka soit capable de les tenir sous la menace d'une arme. Le gang Ohnaka et Maître Kenobi réussirent à forcer les deux Zabraks à battre en retraite. Après l'écrasement du navire de Maul, le gang Ohnaka trouva le coffre de crédits et supposa que les Zabraks étaient morts. Plus tard, un autre groupe de pirates Weequay du Maraudeur organisa des combats de gladiateurs à bord de leur navire avec des droïdes volés.

Le gang Ohnaka fut démantelé par les Séparatistes sous le commandement du général Grievous peu avant la fin de la Guerre des Clones, qui détruisirent leur base sur Florrum en représailles de la prise d'otage du Comte Dooku.

Durant la Guerre Civile Galactique, Hondo continua ses activités seul. Trente ans après la Bataille d'Endor, le drapeau de ce gang était encore visible à l'entrée du château de la Reine pirate Maz Kanata.

L'Ordre de l'Os Sanglant[]

Lassa Rhayme

Lassa Rhayme, dirigeante de l'Ordre de l'Os Sanglant.

L'Ordre de l'Os Sanglant était un groupe de pirates mené par la capitaine Lassa Rhayme, il fut actif durant la Guerre des Clones puis sous le règne de l'Empire Galactique. Ce groupe se revendiquait égalitariste et ne tuait que lorsque la situation l'imposait, mais alimentait des rumeurs pour faire croire à ses ennemis qu'il s'agissait un gang cruel et impitoyable. Vers la fin de la Guerre des Clones ce groupe s'associa à la Sith déchue Asajj Ventress pour récupérer un vaisseau volé par le Gang d'Ohnaka. Durant l'Ère Impériale, l'Ordre de l'Os Sanglant approvisionnait régulièrement les Partisans de Saw Gerrera puis les Rêveurs après la destruction de Jedha City. Gideon Hask et Del Meeko, deux soldats Impériaux de l'escouade Inferno qui voulaient infiltrer les rêveurs, dupèrent Rhayme en se faisant passer pour des rebelles et la convainquirent de les mener jusqu'à la base des Rêveurs sur Jeosyn.

Ère Impériale[]

Selon les rapports du Bureau de la Sécurité Impériale, des groupes de pirates étaient susceptibles de s'abriter dans les régions polaires. Afin de garder le contrôle de ces régions, le Haut Commandement Impérial créa la division Snowtrooper. L'Empire réussit à briser le gang d'Ohnaka, mais Ohnaka poursuivit ses opérations par lui-même. Gwarm, ancien lieutenant d'Ohnaka, créa son propre gang. L'Empire combattit les pirates Iska durant cette période. Ohnaka put brièvement prendre le vaisseau de Cikatro Vizago, la Corne Brisée, et prendre les crédits d'Azmorigan pour le générateur d'énergie.

Lothal rebels and pirates discuss recovery mission

Hondo Ohnaka, Azmirogan et l'équipage du Ghost.

Cependant, Ohnaka perdit le navire quand Ezra Bridger aida Vizago à récupérer le Broken Horn, mais il put garder les crédits pour lui-même. Ohnaka aida les Rebelles de Lothal à secourir les réfugiés Lasats, en fournissant des emplacements de bombardiers abandonnés et en acquérant des bombes à protons. Il recruta également Melch comme partenaire. Plus tard, les septième et troisième flottes impériales traquèrent les pirates qui causaient des problèmes au Projet Nébuleuse du directeur Orson Callan Krennic. Thrawn découvrit que Savit travaillait avec les pirates pour voler des fournitures au gouverneur Haveland et à Krennic. Thrawn réussit à vaincre la flotte de Savit et le fit juger pour trahison sur Coruscant.

Le Culoss[]

Le Culoss, groupe de pirates mené par le capitaine Angel, était composé d'anciens membres des Maraudeurs de Q'anah. Ces pirates détournèrent le cargo Dromedar pour voler son gaz tibanna et prit son équipage en otage. Lorsqu'une équipe sous le commandement du Lieutenant Thrawn du navire de la marine impériale le Corbeau de Sang vint les arraisonner, les pirates se firent passer pour l'équipage originel et ils purent capturer l'équipe d'embarquement et s'échapper avec le gaz. Cependant, trois des pirates furent capturés et interrogés par Thrawn à la base impériale d'Ansion. Grâce aux informations collectées par Thrawn, les opérations du Culoss sur Uba, Cartherston et Kril'Dor furent ciblées par l'Empire.

Les Cloud-Riders[]

Enfys Nest and company

Enfys Nest et les Cloud-Riders.

Durant l'Empire Galactique, les Cloud-Riders étaient un gang de pirates mené par Enfys Nest qui étaient connus pour piloter des motos swoops. Ils firent la rencontre de Han Solo environ dix ans avant la bataille de Yavin, et lui révélèrent qu'ils étaient en réalité des rebelles cherchant à combattre l'Empire et les Seigneurs du crime tels que l'Aube Écarlate opprimant les populations des planètes riches en ressources.

La Griffe Ardente[]

La Griffe Ardente était une organisation pirate dirigée par la Reine Pirate Gunda Mabin durant l'Empire Galactique. Il opérait à partir de la nébuleuse du Maelström et comportait des centaines de vaisseaux spatiaux, et leur vaisseau amiral était appelé le Bloody Bones.

Ère de la Nouvelle République[]

Latitudes souveraines de Maracavanya[]

Liberty's Misrule

L'Annihilator, avant sa capture par Eleodie Maracavanya.

Environ 1 an après la Bataille d'Endor, la défaite de l'Empire avait laissé place à l'anarchie dans de nombreuses régions de la galaxie, permettant à de nombreuses factions indépendantes de monter en puissance. Parmi elles, les Latitudes Souveraines de Maracavanya étaient une nation vaguement organisée de pirates et de criminels opérant sous la direction d'Eleodie Maracavanya, un(e) anti-conformiste auto-proclamé(e) "souverain pirate de l'Espace Sauvage". Avec la menace croissante à laquelle étaient confrontés ces individus en raison des lois restrictives adoptées par la Nouvelle République naissante, l'objectif du groupe était de fournir un foyer et des ressources à ceux qui seraient normalement obligés de se débrouiller seuls. Les idéaux de cette nation étaient la liberté, la cupidité et l'intérêt personnel, et les pirates travaillaient ensemble pour leur bénéfice mutuel. Quand l'armada de Maracavanya fut confrontée à trois Destroyers Stellaires de classe Impérial II fortement affaiblis fuyant la bataille de Jakku, Maracavanya ordonna qu'ils soient détruits en cadeau à la Nouvelle République, espérant que cela donnerait à la nation naissante un peu de temps pour être laissée tranquille.

Sans planète d'origine identifiable et sans planètes réellement sous leur contrôle, le groupe était un gouvernement cosmique opérant aux confins de l'espace sauvage. Leur navire amiral était le Liberty's Misrule, un Super Destroyer Stellaire de classe Executor volé à l'Empire Galactique. Les latitudes souveraines étaient situées dans une région de la galaxie appelée territoires pirates, et un avant-poste était situé à sa frontière.

La Nation Pirate[]

Quelques années plus tard, une faction redoutable appelée la Nation Pirate sévissait dans les Territoires de la Bordure Extérieure. Faute de moyens militaires ou d'intérêt stratégique, la Nouvelle République n'était pas en mesure de protéger les mondes de la Bordure Extérieure de cette Nation Pirate, ce qui rendait les mondes isolés vulnérables et les obligeait soit à se soumettre aux pirates, soit à constituer leurs propres forces de défense pour faire face aux attaques.

Le gang pirate de Gorian Shard[]

Un gang de pirates dirigé par le Roi des pirates Gorian Shard était actif dans le secteur de Nevarro et sur la planète Nevarro environ 5 ans après la bataille d'Endor. La bande du capitaine Shard était également secrètement alliée au vestige de l'Empire de Gideon. Après que le haut magistrat Greef Karga et Din Djarin aient tué des membres de leur gang sur Nevarro, le gang tendit une embuscade à Djarin dans les champs d'astéroïdes à la périphérie du système de Nevarro. Djarin détruisit plusieurs de leurs chasseurs stellaires et s'échappa.

Gorian Shard pirate ship

Le Corsaire de Gorian Shard et ses chasseurs attaquant Din Djarin.

Plus tard, alors que le navire de guerre Corsaire de Gorian Shard avait commencé à assiéger Nevarro en survolant et bombardant Nevarro City, Djarin et d'autres Mandaloriens attaquèrent le Corsaire et l'Escadron de mini-chasseurs de Vane. Au cours de cette bataille, l'escadron de Vane fut anéanti et ce dernier prit la fuite. Djarin et Bo-Katan Kryze détruisirent alors le vaisseau amiral de Shard, anéantissant le roi pirate et son équipage.

Les frères Irving[]

Plusieurs années après la bataille d'Endor, les frères Toursant et Vanver Irving étaient connus pour leurs méfaits et leurs actes de piraterie. Ils volèrent notamment le Faucon Millenium à Gannis Ducain, qui l'avait lui-même volé à Han Solo. Unkar Plutt leur vola le vaisseau à son tour, qui fut par la suite stationné sur Jakku à l'avant-poste de Niima.

L'équipage de Sidon Ithano[]

Equipage de Sidon Ithano

Sidon Ithano et ses hommes.

L'équipage de Sidon Ithano était un groupe de pirates actif environ trente ans après la bataille d'Endor. Il était dirigé par Sidon Ithano, aussi connu comme le "Corsaire Écarlate". L'équipage se retrouva impliqué dans une compétition pour retrouver le trésor perdu du Comte Dooku. Le trésor se révéla être le soldat clone cryogénisé Kix, qui rejoint l'équipage d'Ithano après qu'ils l'aient libéré.

Le groupe pirate de Kragan Gorr[]

Durant l'ère de la Nouvelle République, le Quarren Kragan Gorr dirigeait un groupe de pirates qui collaborait secrètement avec le Premier Ordre. Le commandant Pyre se servit d'eux pour mener des attaques intensives sur la station de carburant le Colossus pour que le capitaine Imanuel Doza accepte la protection et l'occupation de la station par le Premier Ordre, mais Pyre finit par se retourner contre eux afin gagner la confiance de Doza.

Apparitions[]

Enfys calque

Enfys Nest

Notes et références[]

Advertisement