FANDOM


Peu avant la fin de la Guerre des Clones, la Padawan Ahsoka Tano fut victime à tort d'un procès pour trahison et accusée d'être à l'origine de l'explosion dans le hangar du Temple Jedi qui causa la mort de plusieurs soldats clones et de six Jedi. Elle fut suspectée et reconnue coupable de ces actes peu après avoir rendu visite à Letta Turmond qui était alors liée à l'affaire. Cependant, durant l'interrogatoire de Tano, Turmond fut étranglée à mort et les soupçons se tournèrent directement vers Ahsoka qui fut déclarée coupable.

La Padawan fut emprisonnée mais s'échappa. Rattrapée par son ancien maître Anakin Skywalker, elle fut présentée au procès. Elle fut représentée par la Sénatrice Padmé Amidala qui tenta de convaincre l'assemblée mais sans grand succès.

Finalement, les charges engagées contre Tano furent abandonnées quand Anakin Skywalker prouva que la véritable coupable n'était autre que la Padawan Barriss Offee qui s'était laissée séduire par le Côté Obscur de la Force après avoir été dégoûtée du comportement de l'Ordre durant la Guerre des Clones. Malgré sa libération, Ahsoka refusa de réintégrer l'Ordre et avoua à son maître qu'elle devait désormais suivre sa propre voie.[1]

PréludeModifier

"Le Conseil pense que la Padawan Tano a fomenté une sédition contre la République et par conséquent qu'elle sera exclue de l'Ordre Jedi."
"Vous n'avez pas le droit !"
"Ton statut de padawan va t'être retiré et tu vas perdre ton rang et tes privilèges au sein de la Grande Armée de la République. En attendant ton procès, tu vas être déférée au tribunal de la République et quels que soient les faits qui te seront infligés, tu es désormais exclue de l'Ordre Jedi."
―Le Haut Conseil Jedi exclue Ahsoka Tano de l'Ordre, au grand désarroi d'Anakin.[src]
Arrestation de Tano par Wolffe

Le commandant clone Wolffe paralysant Ahsoka Tano après l'avoir trouvée dans une maison remplie de nano-droïdes explosifs.

Vers la fin de la Guerre des Clones, la Padawan Barriss Offee, dégoûtée du comportement Jedi durant la guerre, se laissa lentement séduire par le Côté Obscur de la Force jusqu'à fomenter une attaque terroriste[6] au Temple Jedi qui causa la mort de plusieurs clones et de six Jedi. Elle fit ensuite accuser son ancienne amie Ahsoka Tano de cette attaque et de l'assassinat de Letta Turmond, alors de mèche avec Offee dans la conspiration.[1][7]

Tentant de prouver son innocence, Tano se rendit dans les bas-fonds de Coruscant[7] et demanda l'aide de l'ancienne assassin Sith Asajj Ventress. Elle demanda également son aide à Barriss et cette dernière en profita pour l'attirer dans un piège où Tano fut capturée par plusieurs soldats clones.[3] Elle fut par la suite, à la demande du Sénat Galactique, exclue de l'Ordre Jedi.[1]

Le procèsModifier

"Ex-padawan Tano, je vais prouver que vous êtes le cerveau qui a planifié l'attentat du Temple Jedi et qu'une fois que vos complices ont exécuté vos ordres, vous les avez éliminés un par un. Quand vous serez reconnue coupable, je demanderai au tribunal d'appliquer rigoureusement la Loi en recourant si nécessaire à la peine de mort."
―Réquisitoire de l'Amiral Tarkin.[src]

Le procès d'Ahsoka Tano se tint dans une immense salle d'audience du centre de la République pour les opérations militaires. Le Chancelier Suprême Sheev Palpatine présidait la séance et était entouré de plusieurs Sénateurs de la République Galactique qui servaient alors de jurés. Enfin, les membres du Haut Conseil Jedi, placés au-dessus des Sénateurs, observaient le procès. Ahsoka fut par la suite escortée au milieu de l'assemblée grâce à une plate-forme lévitant.[1]

Le ministère publique était représenté par l'Amiral Wilhuff Tarkin qui servait alors de procureur. La défense, quant à elle, était sous l'égide de la Sénatrice Padmé Amidala. Palpatine parla en premier, rappelant les charges retenues contre la padawan. Puis Tarkin commença son réquisitoire, tentant de prouver la culpabilité d'Ahsoka dans l'attaque du Temple mais aussi dans l'élimination de Letta Turmond. Il conclut en réclamant la peine capitale pour la Jedi.[1]

Par la suite, Amidala commença sa plaidoirie en essayant de convaincre l'assemblée que la rencontre avec Letta Turmond avait été organisée par cette dernière afin qu'elle révèle à Ahsoka l'identité de la vraie coupable mais qu'elle fut étranglée à mort avant qu'elle ne puisse le dire. Tarkin répliqua en demandant pourquoi Tano avait été vue en compagnie de la terroriste Séparatiste Asajj Ventress dans des endroits mal famés de Coruscant. Tano protesta que Ventress l'avait aidée mais cela n'eut pas l'air de convaincre les jurés.[1]

Pendant ce temps, le Chevalier Jedi Anakin Skywalker, l'ancien maître d'Ahsoka, menait son enquête pour prouver l'innocence de sa padawan et découvrit que l'initiatrice de cette mascarade n'était autre que Barriss Offee. Après un duel avec la padawan renégate, il parvint, avec l'aide de gardes du Temple Jedi, à l'arrêter. Il l'amena alors immédiatement au centre de la République pour les opérations militaires et la présenta à l'assemblée. Tano fut choquée d'apprendre que c'était son ancienne amie qui l'avait trahie[1] mais la traîtresse avoua ses méfaits, argumentant en disant que la République et l'Ordre Jedi s'étaient fourvoyés dans la guerre contre les Séparatistes.[6] Palpatine ordonna alors l'emprisonnement de Offee et toutes les charges incombant à Ahsoka furent abandonnées.[1]

ConséquenceModifier

"Ahsoka, si tu savais comme je suis désolé... Tellement désolé."
"Nous te présentons nos plus humbles excuses petite Ahsoka. Le Conseil a eu tort de t'accuser."
"Tu as fait preuve d'une telle force, d'une telle résistance dans ton combat pour prouver ton innocence..."
"C'est la véritable marque d'un Chevalier Jedi."
"En fait, cela a été ta grande épreuve. Nous le voyons à présent. Nous comprenons que la Force suit des voies mystérieuses et grâce à cette épreuve, tu es devenue une plus grande Jedi que tu ne le serais jamais devenue."
"Revenir dans cet Ordre, tu as le droit."
"Ils te demandent de revenir Ahsoka... Je te demande de revenir."
" Je suis désolée maître mais je ne reviens pas."
―Le Haut Conseil Jedi et Anakin présentant leurs excuses à Ahsoka et l'invitant à réintégrer l'Ordre.[src]
Départ de Ahsoka

Ahsoka Tano quittant l'Ordre Jedi sous les yeux de son maître.

Après son procès, Ahsoka fut relâchée et retourna au Temple Jedi. Elle fut solennellement pardonnée par le Haut Conseil Jedi : Plo Koon, ayant un lien fort avec la padawan, lui fit ses plus plates excuses pour l'avoir accusée de traîtrise et les maîtres Ki-Adi-Mundi, Saesee Tiin et Mace Windu continuèrent en disant qu'elle avait affrontée une grande épreuve, faisant d'elle une Jedi plus forte maintenant. Elle fut invitée à réintégrer l'Ordre mais à la surprise de tous, elle refusa et décida de quitter le Temple. Anakin la suivit et la supplia de reconsidérer son choix mais son ancienne apprentie affirma qu'il était temps qu'elle suive sa propre voie.[1]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Guerre des Clones
Chronologie galactique

Précédent: Invasion de Naboo · Guerre Ouverts–Fermés

Suivant: Purge Jedi · Campagnes des Partisans de Saw Gerrera

Batailles de la Guerre des Clones
Crise Séparatiste (antérieure au conflit) Ansion · Antar 4 · Coruscant · Kamino · Geonosis
22 av.BY Geonosis (I) · Transport de troupes Républicain · Christophsis (I) · Teth · Palais de Jabba · Palais de Ziro · Ryloth · Rugosa · Abregado · Système Ryndellia · Nébuleuse Kaliida (I) et (II) · Mimban · Lune de Rishi · Falleen · Bothawui · Vulture's Claw · Couloir extérieur · Station Skytop · Rodia (I) · Tranquility · Vassek 3 · Vanqor (I) · Florrum (I) · Quell · Maridun · Orto Plutonia (I) et (II)
21 av.BY Laboratoire de Nuvo Vindi · Iego · Felucia (I) · Temple Jedi (I) · Dévaron (I) · Glee Anselm · Rodia (II) · Naboo (I) · Station Black Stall · Mustafar (I) · Station médicale de Felucia · Felucia (II) · Malastare · Incident de la Bête de Zillo · Cato Neimoidia (I) · Murkhana · Dorin · Geonosis (II) · Dantooine · TB-73 · Capture d'Eeth Koth · Saleucami (I) · Croiseur de la République · Coronet · Conspiration pour assassiner Satine Kryze · Kamino · Pantora · Prise d'otage du Sénat · Attentat à la bombe sur Coruscant · Raxus (I)
20 av.BY Sullust · Dévaron (II) · Toydaria · Capture d'Even Piell · Lola Sayu · Felucia (III) · Mon Cala · Naboo (II) · Patitite Pattuna · Sauvetage d'Adi Gallia · Umbara · Kiros · Zygerria · Émeute au Centre de Détention Judiciaire Central de la République · Orondia · Theed · Onderon · Flotte d'Obi-Wan Kenobi · Florrum (II) · Planète non-identifiée · Vaisseau amiral d'Aut-O · Abafar · Carida
19 av.BY Cato Neimoidia (II) · Ringo Vinda · Scipio · Oba Diah · Moraband · Utapau (I) · Anaxes · Skako Minor · Mahranee · Haruun Kal · Raxus (II) · Avant-poste Vizsla 09 · Sauvetage de Quinlan Vos · Base de stockage Séparatiste · Vanqor (II) · Christophsis (II) · Temple Jedi (II) · Kardoa · Mygeeto (I) · Lokori · Geonosis (III) · Mandalore · Coruscant · Saleucami (II) · Kashyyyk · Utapau (II) · Mygeeto (II) · Felucia (IV) · Cato Neimoidia (III) · Kaller · Bureau de Palpatine · Ordre 66 · Temple Jedi (III) · Mustafar (II) et (III) · Sénat
Autres Aargonar · Akiva · Batuu · Cellule Séparatiste · Grange · Hissrich · Hypori · Merj · Mokivj · Tibrin · Phindar · Puits de scories · Roche · Sarrish · Secteur Quellor · Vallt · Zequardia
Articles et sujets connexes
République Galactique · Confédération des Systèmes Indépendants · Ordre Jedi · Sith · Acte de Création Militaire · Traité Clan Hutt–République · Conférence de paix · Procès d'Ahsoka Tano · Proclamation du Nouvel Ordre
  [Source]
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .