FANDOM


Cet article parle des Purge Troopers de l'Inquisitorius. Vous cherchez peut-être les Purge Troopers du secteur Anoat.
Les Purge Troopers,[4] aussi appelés Inquisitor Troopers,[5] étaient des soldats de l'Empire Galactique, dirigés par le Seigneur Sith Dark Vador et par les Inquisiteurs de l'Inquisitorius. Ces soldats étaient les derniers soldats clones du chasseur de primes Jango Fett et furent mis en service après l'Ordre 66. Peu après cet ordre, ils accompagnèrent la Deuxième Sœur dans la traque du jeune Padawan Cal Kestis. L'année suivante, ils accompagnèrent Dark Vador, le Sixième Frère, la Neuvième Sœur et le Dixième Frère sur Mon Cala pour traquer un Padawan ayant survécu à l'Ordre 66.

DescriptionModifier

Inquisitor Trooper sans casque

Des Purge Troopers sans leur casque.

Les Purge Troopers étaient des soldats d'élites impériaux au service de l'Inquisitorius.[1]

L'une des escouades de Purge Troopers étaient des soldats clones des dernières lignes de production de Kamino. Ils étaient ainsi des humains, clones de Jango Fett. Ils possédaient un tatouage rouge sur le côté droit du visage, dessinant une barre verticale. Leur crâne était rasé.[6]

HistoireModifier

Faisant partie de la dernière production de clones de Kamino, les Purge Troopers commencèrent leur service après l'exécution de l'Ordre 66. Ces soldats d'élites servaient l'Inquisitorius, un groupe d'anciens Jedi devenus des Inquisiteurs . Ainsi, ils participaient à la traque des Jedi survivants pour le compte du Seigneur Sith Dark Vador et de l'Empereur Galactique Sheev Palpatine au sein de l'Empire Galactique.[2]

Mission sur Mon CalaModifier

Près d'un an après l'Ordre 66, les Purge Troopers accompagnèrent Dark Vador, le Sixième Frère, la Neuvième Sœur et le Dixième Frère sur Mon Cala dans le but de traquer et d'éliminer le Padawan Ferren Barr.[2] Les soldats clones, accompagnés par les trois Inquisiteurs, finirent par trouver Barr mais ce dernier leur ordonna d'exécuter l'Ordre 66. Pensant que les Inquisiteurs étaient des Jedi, les Purge Troopers ouvrirent le feu sur ceux-ci, abattant par la même occasion le Dixième Frère. Après la trahison du Sixième Frère envers la Neuvième Sœur (ne voulant pas mourir il lui coupa la jambe gauche pour qu'elle occupe les Purge Troopers, le temps qu'il s'enfuit), ils concentrèrent leurs tirs sur elle.[7]

Traque de Cal KestisModifier

Environ cinq ans après la formation de l'Empire Galactique, la Deuxième Sœur et la Neuvième Sœur se virent confier la traque d'un être sensible à la Force aperçu sur la planète Bracca. Sur place, les deux Inquisitrices purent compter sur des Stormtroopers et une escouade de Purge Troopers pour faire sortir les ferrailleurs d'un train de cargaisons. La confrontation permit aux Inquisitrices de forcer Cal Kestis à dévoiler son identité et son passé de Jedi.[3]

ÉquipementModifier

Second Sister Inq Troopers

La Deuxième Sœur et deux Purge Troopers.

Chaque membre des Purge Troopers était équipé d'une armure noire incluant diverses spécificités tel que des bandes, épaulettes ou kama de couleur rouge, noir ou argenté.[6] Leur casque était similaire à celui des soldats clones aéroportés[8] mais, lui aussi, noir avec des motifs rouges. Le symbole de l'Empire Galactique était peint sur leurs épaulettes, en blanc. Ils se servaient de fusils blaster DC-15[6] et étaient capables d'utiliser un bâton électrique.[4]

Le panel de vaisseaux et véhicules à leur disposition pour leurs missions comprenait la navette de classe Zeta[2] et le sous-marin Impérial.[9]

En coulissesModifier

Les Purge Troopers sont apparus pour la première fois dans la bande-dessinée Dark Vador: Seigneur Noir des Sith 13: Mers de Feu 1 sortie en mars 2018 aux États-Unis et écrite par Charles Soule.[2] Ce dernier indiqua les avoir nommés "Inquisitor Troopers" dans ses notes.[5] Finalement, ils furent présentés le 13 avril 2019 à la Star Wars Celebration sous le nom de Purge Troopers lors des annonces concernant le jeu vidéo Star Wars Jedi: Fallen Order à venir le 15 novembre 2019.[4]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .